Combien d'argent de poche les parents donnent-ils à leurs enfants ?

Les parents français dépenseraient en moyenne 47 euros par mois pour l'argent de poche de leurs enfants, selon un sondage. Ils voient l'argent de poche comme un moyen de responsabiliser leurs enfants et les rendre autonome.

3 mn

Que ce soit en liquide ou par n'importe quel autre moyen, la plupart des parents qui donnent des sous à leurs enfants se demandent certainement à quel âge il est possible de leur en verser régulièrement.
Que ce soit en liquide ou par n'importe quel autre moyen, la plupart des parents qui donnent des sous à leurs enfants se demandent certainement à quel âge il est possible de leur en verser régulièrement. (Crédits : REUTERS/Olivia Harris)

L'argent de poche, grand débat pour les jeunes collégiens qui occupe une place de plus en plus importante au fur et à mesure que les années passent et que l'envie de s'affranchir - paradoxalement - de la dépendance aux parents s'impose. Mais si le sujet est évoqué régulièrement, le versement de ce pécule n'est pour autant pas acquis. En France, seuls 43% des parents versent de l'argent de poche à leur progéniture, avec une somme moyenne  de 47 euros par mois, selon un sondage* réalisé par OpinionWay pour Fortuneo.

Publié ce lundi, il s'intéresse au rapport qu'entretiennent les parents concernant les sommes destinées aux petits plaisirs du quotidien de leurs enfants, ou bien déjà à leurs économies. Sans oublier qu'elles servent avant tout à régler certaines dépenses personnelles qui jusqu'à présent étaient payées par les parents.

Rendre les enfants plus autonome

Sur l'ensemble des parents sondés, près de 9 Français sur 10 (88%) estiment que l'argent de poche est une bonne manière "d'initier" enfants et adolescents à la gestion de l'argent. Et le taux de réponse positives est le même pour les pères comme pour les mères, qu'ils soient issus de milieu modeste ou plus aisé. Leur opinion varie cependant selon l'âge des parents concernés : ceux âgés entre 18 et 24 ans sont 86% à être de cet avis, lorsque les 65 ans et plus sont pas moins de 93% à y être favorable.

Bien que l'argent de poche ne soit ni un salaire, ni un dû, et qu'il soit essentiellement dépensé dans des achats "superflus" par l'enfant, 82% des personnes interrogées le voit comme un moyen de rendre leurs enfants plus autonomes. Une majorité d'entre eux (70%) considèrent aussi qu'il sert de récompense en cas de bons résultats à l'école ou de comportement exemplaire.

En revanche, des divergences naissent lorsqu'ils sont questionnés sur la manière dont ces avoirs sont distribués. Si 49% des parents pensent que l'argent de poche est amené à être versé par des moyens "modernes" - à partir de leurs smartphones et à l'aide d'applications dédiées -, ils sont le même pourcentage à préférer le liquide ou tout autre type de paiement (2% d'entre eux ne se prononcent pas).

Plus ils sont vieux, plus ils touchent d'argent

Que ce soit en liquide ou par n'importe quel autre moyen, la plupart des parents qui donnent des sous à leurs enfants se demandent certainement à quel âge il est possible de leur en verser régulièrement. Et si chacun a sa propre idée sur la question, l'étude OpinionWay constate logiquement que la proportion des parents versant de l'argent de poche à leurs enfants augmente en fonction de leur âge. Car plus ils grandissent, plus les besoins d'achats "superflus " augmentent. Ainsi, les parents commenceraient majoritairement à verser de l'argent de poche dès que leurs filles ou fils atteignent 11 ans (voir graphique ci-dessous). Presque un quart des sondés choisissent plutôt d'en distribuer avant que leurs enfants arrivent à l'école primaire.

Sondage OpinionWay pour Fortuneo Banque.

Si la moyenne des versements effectués est bien de 47 euros, il existe néanmoins des disparités sur le montant des sommes consacrées aux enfants. Parmi les parents interrogés, 9% versent entre 1 à 10 euros, et 11% entre 11 et 20 euros. Ensuite, pour des montants un peu plus importants, ils sont 7% d'entre eux à donner de 21 à 30 euros, et presque un parent sur dix (9%) consacre 31 à 50 euros par mois à leurs bambins. Ils sont seulement 5% à donner plus de 51 euros tous les mois. Des chiffres qui risquent sans doute de relancer les négociations au sein des familles.

*Étude réalisée en ligne en août sur un échantillon représentatif de 1.038 personnes âgées de plus de 18 ans, aussi bien des femmes que des hommes, et venant de catégorie socio-professionnelle diverses.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.