Coronavirus : 76% des Français pour le maintien des élections municipales

 |   |  227  mots
(Crédits : Reuters)
Selon notre sondage OpinionWay pour UNCCAS-Public Sénat-La Tribune, plus de trois quarts des Français jugent préférable de maintenir les élections municipales des 15 et 22 mars prochains.

Le coronavirus va-t-il faire succomber les élections municipales ? A priori, non. Selon notre sondage OpinionWay pour UNCCAS-Public Sénat-La Tribune réalisé auprès de 1.047 personnes, les trois-quarts du panel (76%) jugent "préférables" de maintenir le scrutin aux deux dates prévues, contre 22% qui estiment qu'il vaut mieux "attendre la fin de l'épidémie" et 2% qui ne se prononcent pas.

Les plus âgés semblent être les plus impatients de se rendre à l'isoloir (84%) quand les plus jeunes (18-24 ans) et les 35-49 ans manifestent un enthousiasme plus modéré (70% et 71%).

71% des sondés peu ou pas inquiets

Dans le même esprit, 71% des sondés se disent "peu ou pas inquiets"  à l'idée de se rendre dans un bureau de vote les 15 et 22 mars prochains.

Les 65 ans et plus, qui constituent pourtant l'échantillon le plus à risque, sont les mêmes qui redoutent le moins (77%) le Covid-19. A la différence des 25-34 ans, dont seulement une courte majorité (57%) ne manifeste pas de stress particulier, les seniors sont en outre ceux qui votent le plus à chaque élection.

Cette quasi-unanimité se retrouve dans l'origine géographique et le profil politique des électeurs. Qu'ils habitent en Île-de-France, dans le Nord-Est, dans le Sud-Ouest, dans le Sud-Est, ou qu'ils se déclarent proche de tel ou tel parti, seuls 28% se présentent comme "assez ou très inquiets".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2020 à 15:10 :
Les sondages sont sujets à caution.
La réalité est qu'il est très mauvais de maintenir ce regroupement de population comme si rien ne se passait d'inhabituel, car nous sommes entrés en pandémie et la contagion est à proscrire pour nombre de personnes fragiles qui risquent d'y laisser la vie.
Cette décision de non-report est égocentrique et scandaleuse : elle ne tient compte que d'une partie de la population; décidément, la démocratie française est une idée, un sujet de discours ou de discussion, pas une réalite : plus on en parle, moins on la fait.
a écrit le 12/03/2020 à 14:12 :
ELECTIONS MAINTENUES = MISE EN DANGER DE TOUS ?

Je reviens sur cette idée de maintenir les élections à tout prix (comme si c'était une priorité en ce moment...).

IMAGINEZ BIEN :

-- dimanche du matin au soir, TOUTE LA POPULATION VA DEFILER à la queue leu leu DANS NOS ECOLES en prenant certes quelques précautions pour se protéger les uns les autres (on va d'ailleurs gaspiller des quantités de flacons de gel hydroalcoolique pour maintenir ces élections alors que la population en manque, mais ceci est une autre histoire...);

-- et lundi matin, nous allons renvoyer NOS ENFANTS DANS LES ECOLES qui auront été CONTAMINEES durant toute journée du dimanche (elles vont certes être plus ou moins nettoyées lundi matin mais vont-elles être DESINFECTEES dans un laps de temps aussi court ???)

-- les enfants qui, espérons-le, ne sont pas trop sensibles au virus (je prie pour que ce soit vrai aussi pour les enfants occidentaux ...), vont pouvoir le transmettre ensuite largement à tout le monde...

PERSONNE NE REAGIT SUR CE SUJET MAIS EST-CE QUE l'ON MARCHE SUR LA TETE ?

ON VA VRAIMENT FAIRE DEFILER TOUTE LA POPULATION DANS LES ECOLES EN PERIODE D'EPIDEMIE ???? ON VA VRAIMENT FAIRE CA ???
Réponse de le 12/03/2020 à 15:17 :
C'est simplement et carrément une honte. Ces sondages semblent d'ailleurs avoir été faits avant le stade de pandémie en cours; les diffuser comme actuels est tendancieux.
Aller voter pour des dirigeants de cette sorte?
Il y aura probablement plus d'abstentions que 24% et les élections seront faussées.
les Italiens ont raison de tout boucler. Que font nos députés? Ils se tâtent, probablement.
a écrit le 07/03/2020 à 9:26 :
La participation sera donc de 76% ? Les inquiets restant chez eux.
@suivre.
a écrit le 07/03/2020 à 9:14 :
Quand cesseront on de nous bassiner avec des sondages bidons ?
a écrit le 06/03/2020 à 15:54 :
En parlant de Municipales :

Député de la première circonscription des Pyrénées-Orientales, Romain Grau se présente aux élections municipales à Pau contre notamment Jean-Marc Pujol, maire LR sortant. Et comme le révèle Marianne, le candidat LREM semble prêt à tout pour conquérir une partie de l’électorat, même à flirter dangereusement avec la loi. Selon le média, Romain Grau aimerait séduire la communauté gitane de la ville. Pour cela, il aurait notamment invité de nombreuses personnes de cette communauté à au moins deux repas, assure Marianne.

Le 17 février dernier, le candidat était ainsi présent au restaurant "Royal Wok", avec une centaine d’hommes des quartiers Bellus et du Haut-Vernet. Selon Marianne, le chèque de caution remis pour la réservation de l’établissement serait au nom du mandataire financier de Romain Grau, dans le cadre de la campagne municipale. Et c’est sa directrice de campagne qui aurait récupéré la facture de la soirée, d’un montant de 1.835,10 euros… Le même jour, des tracts auraient été distribués dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan, majoritairement gitan. Dessus : une "invitation repas", pour le 23 février, au restaurant Al Per’pinya, accompagnée d’une photo de Romain Grau, "le seul qui soutient Saint-Jacques" selon le slogan.
a écrit le 06/03/2020 à 12:20 :
la bonne question à poser aurait dû être: combien de français vont aller voter....?
plutôt qui qui est d accord pour ne pas repousser les élections...

car la vraie question est: taux de participation....?

à voir dans 10 jours...
a écrit le 06/03/2020 à 10:38 :
bien sur, personne n'a envie de devoir repousser un petit plaisir....bien innocent
Réponse de le 12/03/2020 à 15:20 :
Innocent vous-même?
Réponse de le 12/03/2020 à 15:20 :
Innocent vous-même?
a écrit le 06/03/2020 à 10:05 :
Ces rassemblements de personnes de parours souvent croisés, vont peut-être permettre la mutation du virus ce à quoi s'attendent les virologues .
a écrit le 06/03/2020 à 9:59 :
Mr Macron ne pense pas à tous ces employés qui devront passer une journée entière sous les "postillons" des électeurs. Beaucoup des personnels vont exercer à juste titre leur droit de retrait. On peut repousser à septembre, ce qui serait plus raisonnable.
a écrit le 06/03/2020 à 8:51 :
"Les 65 ans et plus, qui constituent pourtant l'échantillon le plus à risque, sont les mêmes qui redoutent le moins (77%) le Covid-19."

Macron ferait donc mieux de les laisser en place son électorat l'exige !
a écrit le 06/03/2020 à 1:57 :
La nature du francais est d'etre inquiet, pour ne pas dire angoisse.
a écrit le 05/03/2020 à 20:57 :
Même les "gilets jaunes" ne vont pas pouvoir sortir sans masque sous peine de contravention?
a écrit le 05/03/2020 à 19:51 :
Les citoyens français on hâte dans finir avec les LREM! Déjà des candidats aux municipales abandonnent le LREM pour se présenter.
Réponse de le 06/03/2020 à 9:07 :
Faudra quand même vérifier si le coucou LREM n' pas déposé un œuf dans un autre parti.
a écrit le 05/03/2020 à 19:21 :
Tout le monde le sait cela va accéler considérablement la pandémie, tous les mouvements de populations vont faire des contagions nouvelles difficiles à remontées . Mais vu les caïds aux manettes c'est sur on va plonger dans ce bouillon de cultures les mains jointes .
Réponse de le 06/03/2020 à 12:22 :
vous savez, la france continue de vivre..... de prendre les transports en commun... de travailler... etc.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :