En 30 ans, les écarts de revenus entre l'Île-de-France et les autres régions se réduisent

 |  | 978 mots
Lecture 5 min.
Le tableau dressé par les économistes de l'Insee pour la région Île-de-France met en lumière les disparités criantes qui persistent dans la région la plus peuplée de la France métropolitaine.
Le tableau dressé par les économistes de l'Insee pour la région Île-de-France met en lumière les disparités criantes qui persistent dans la région la plus peuplée de la France métropolitaine. (Crédits : Reuters)
Les écarts de revenus fiscaux entre les départements de la région francilienne et les autres départements ont baissé sous l'effet notamment de la hausse des revenus dans certaines grandes métropoles (Lyon, Toulouse, Nice, Bordeaux, Strasbourg) et zones frontalières. En revanche, les inégalités au sein des départements franciliens ont augmenté durant les trois dernières décennies selon l'Insee. La baisse des revenus fiscaux en Seine-Saint-Denis est particulièrement alarmante alors que la pandémie frappe de plein fouet ce département.

Les disparités territoriales perdent un peu de terrain. Selon la dernière livraison de l'Insee rendue publique ce jeudi 19 novembre, les inégalités de revenus fiscaux (*), c'est-à-dire les revenus avant redistribution, entre l'Île-de-France et les autres départements français se réduisent entre 1984 et 2018. La hausse des revenus dans d'autres métropoles françaises a permis un certain rééquilibrage au sein de l'économie française. Cependant, cette évolution est loin d'être linéaire. D'après l'étude de l'Insee, le revenu fiscal par habitant en Île-de-France était supérieur de 50% aux autres départements en 1984. Cet écart a diminué à 33% en 2013 pour à nouveau redécoller et s'établir à 37% en 2018.

En plus, il subsiste des écarts de richesse vertigineux entre les départements. Les nombreuses manifestations des "gilets jaunes" en 2018 et 2019 ont jeté une lumière crue sur la France des ronds-points et les territoires qui se sentent délaissés. À l'échelle de l'Île-de-France, la situation s'est même empirée entre les départements depuis trois décennies.

Avec la pandémie actuelle, les inégalités de revenus risquent de se creuser entre les départements. En effet,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :