Les inégalités mondiales ont bondi en 40 ans

 |  | 1596 mots
Lecture 8 min.
(Crédits : Reuters)
Malgré un rattrapage des grands pays émergents, les inégalités mondiales ont enregistré une forte hausse selon une nouvelle étude de l'économiste Thomas Piketty et plusieurs chercheurs du laboratoire sur les inégalités mondiales. A partir d'une nouvelle méthode, ils expliquent cette évolution par la croissance des revenus les mieux payés à l'échelle du globe.

C'est un sujet brûlant sur la planète économique. Selon un article publié dans la revue Economie et statistique éditée par l'Insee, les écarts de richesse et de patrimoine ont considérablement augmenté depuis le début des années 80 dans la plupart des grandes puissances mondiales. Pour les (*) cinq auteurs dont le célèbre économiste et auteur du best-seller Capital et idéologie Thomas Piketty, cette évolution s'explique principalement par une forte hausse des revenus des plus riches et souvent par des changements de politique économique en faveur des revenus du capital et de la propriété.

Avec la terrible récession en cours, les inégalités, déjà criantes, pourraient encore s'amplifier. Lors de de la crise de 2008, si les revenus des ménages supérieurs avaient été dans un premier temps affectés, le rattrapage a été beaucoup plus rapide pour cette catégorie que pour le reste de la population. Dans son ouvrage paru en 2013, Le Capital au XXIème siècle, l'économiste français avait déjà montré que le système économique actuel contribuait amplement à exacerber les écarts de richesse. Sept ans après ce succès d'édition, la pandémie mondiale risque à nouveau de creuser les inégalités de revenus. Selon un rapport de la Banque mondiale rendu public ce mercredi 8 octobre, entre 88 et 115 millions de personnes supplémentaires pourraient basculer dans l'extrême pauvreté.

> Lire aussi l'interview de l'économiste Lucas Chancel, co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales à l'école d'Economie de Paris : "Avec cette crise, il y a une exacerbation des inégalités sociales"

Des inégalités exacerbées en Amérique du Nord et en Inde

Les Etats-Unis ont connu une hausse spectaculaire des inégalités depuis les années 80. Ainsi, la part des revenus des 10% les plus riches s'élève à 47% en Amérique du Nord (Etats-Unis et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2020 à 8:36 :
oui
il faut revenir 40 ans en arriere quand il n'y avait ni telephone portable, ni traitements efficaces contre le cancer, et que le monde regorgeait d'extreme pauvrete, qui a quasiment disparu
on peut meme revenir dans les annees 20 et 30, c'etait un temps beni, pas capitaliste ultraneoliberal medef mondialise pour deux sous, et ou les petits moustachus n'ont amene que du bonheur.........
vaut mieux etre pauvre ou mort, que de vivre dans l'insupportable monde des inegalites, ou le voisin a un iphone a 1000 euros alors que je ne peux me payer que celui a 900..........
pathetique de raisonnement
a écrit le 08/10/2020 à 18:56 :
Nous n’avons pas les mêmes valeurs .
a écrit le 08/10/2020 à 18:17 :
Sans blague !!!???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :