Financement de campagnes : le FN mis en examen

L'enquête, ouverte en avril 2014, porte sur les liens financiers entre "Jeanne", le microparti de la présidente du Front national Marine Le Pen, et "Riwal", la société d'événementiel qui s'occupe du matériel de campagne du FN.

1 mn

Le parti est mis en examen pour complicité d'escroquerie et recel d'abus de biens sociaux, conformément aux réquisitions du parquet.
Le parti est mis en examen pour complicité d'escroquerie et recel d'abus de biens sociaux, conformément aux réquisitions du parquet. (Crédits : © Vincent Kessler / Reuters)

Le Front national a été mis en examen ce mercredi 9 septembre comme personne morale dans l'enquête sur le financement de ses campagnes électorales de 2012, a annoncé le trésorier du parti. Wallerand de Saint-Just était entendu depuis mercredi matin par les juges chargés de ce dossier.

Le parti est mis en examen pour complicité d'escroquerie et recel d'abus de biens sociaux, conformément aux réquisitions du parquet, a précisé à Reuters une source judiciaire. Deux personnes morales et six personnes physiques avaient jusque-là été mises en examen dans ce dossier.

Le microparti de Marine Line Pen au cœur de l'enquête

Pour mémoire, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire en avril 2014 pour escroquerie, abus de bien social, complicité et recel de ces délits visant le financement des campagnes électorales du Front national.

L'enquête porte sur les liens financiers entre le microparti de la présidente du Front national Marine Le Pen, "Jeanne", et la société Riwal, qui s'occupe du matériel de campagne du FN. Les juges cherchent à savoir si le FN et "Jeanne" n'ont pas profité de "facilités de paiement" offertes par la société Riwal dans le cadre de campagnes électorales.

(avec Reuters)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 10/09/2015 à 14:28
Signaler
Le FN mis en examen ….. une vieille affaire qui a déjà avortée une fois …… et de toute façon tout les affaires des partis mis en cause autre que le FN ont toujours terminées par un non lieu , surtout que les comptes sont « vérifié , contrôlé , et a...

à écrit le 10/09/2015 à 11:12
Signaler
Personne n'est dupe, cela va durer le temps des régionales avec un comité antiraciste payé par nos impôts pour lutter contre la rhétorique du FN des portes ouvertes à tous vents .

à écrit le 10/09/2015 à 10:34
Signaler
Tiens, c'est bizzarre, la justice s'interesse au FN en période pré-électorale. et les autres partis sont-ils tous propres?

à écrit le 09/09/2015 à 22:42
Signaler
Dommage que la justice ne soit pas aussi efficace avec les autres partis.

à écrit le 09/09/2015 à 20:40
Signaler
OU EN EST ON DES AFFAIRES DU FN … ; le crédit effectué en Russie ? le compte en suisse avec Mme Le Pen ? les lingots d’or dans un coffre en suisse de JMLP ? son compte en suisse ? etc etc , et maintenant ressort une vielle affaire de 2012 remis au...

à écrit le 09/09/2015 à 19:19
Signaler
Ben, normal.... C'est un parti politique comme tous les autres. Ça illustre bien le fait que les grandes idées sont une chose, la réalité une autre. Comme pour tous, ce sont les circonstances qui guident la conduite à tenir, l'environnement économi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.