France : le climat des affaires retrouve son plus haut niveau depuis l'été 2011

 |   |  243  mots
Pour les trois prochains mois, les chefs d'entreprise sont plus nombreux à anticiper une nouvelle amélioration de la demande globale.
Pour les trois prochains mois, les chefs d'entreprise sont plus nombreux à anticiper une nouvelle amélioration de la demande globale. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
L'indicateur global, calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, est ressorti à 99, un plus haut depuis août 2011. Il reste toutefois juste en deçà de sa moyenne de long terme, qui se situe à 100.

Le climat des affaires s'est légèrement amélioré en France au mois de juillet grâce à l'industrie et aux services pour atteindre son plus haut niveau depuis l'été 2011, selon les données publiées mercredi 22 juillet par l'Institut national de la statistique et des études économiques l'Insee.

L'indicateur global, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, est ressorti à 99, un plus haut depuis août 2011, même s'il reste juste en deçà de sa moyenne de long terme, qui se situe à 100. Il progresse d'un point par rapport à juin, dont l'indicateur a été révisé à 98, contre 97 annoncé en première estimation.

Selon l'Insee, "l'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie est dans la zone indiquant une situation conjoncturelle favorable".

Des perspectives plus optimistes

Pour les trois prochains mois, les chefs d'entreprise sont plus nombreux à anticiper une nouvelle amélioration de la demande globale et de la demande étrangère mais les perspectives générales d'exportation sont en nette baisse (-13 points) après leur forte hausse des douze derniers mois. Elles restent néanmoins nettement au-dessus de leur moyenne de longue période.

Dans les services, les chefs d'entreprise interrogés sont "un peu plus optimistes sur leurs perspectives : les soldes relatifs à l'activité et à la demande prévues ainsi qu'aux perspectives générales continuent de progresser mais restent légèrement inférieurs à leur moyenne de long terme", souligne l'Insee.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :