François Hollande regrette d'avoir supprimé la TVA Sarkozy

 |   |  520  mots
Le président français estime que la rupture avec sa majorité date de la ratification du traité européen.
Le président français estime que la rupture avec sa majorité date de la ratification du traité européen. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Dans un livre, une journaliste du Monde rapporte des entretiens avec le Président de la République. Celui-ci concède des erreurs mais assume certaines décisions dont il reconnait qu'elles "ne sont pas toutes de gauche".

François Hollande admet avoir été "trop loin" en supprimant dans les premiers mois de son quinquennat la hausse de TVA projetée par Nicolas Sarkozy, cité dans un ouvrage de la journaliste du Monde Françoise Fressoz (Le Monde) à paraître mercredi.

Si c'était à refaire ? "Je ne serais pas allé aussi loin, j'aurais gardé l'augmentation de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy pour boucler le budget qu'il nous avait laissé", a concédé le chef de l'État dans un entretien à l'auteure de ce livre intitulé "Le stage est fini" (Albin Michel).

La "compétitivité", le "plus grand échec" de Sarkozy selon Hollande

Et "j'aurais fait le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) pour les entreprises et j'aurais évité les hausses dans les budgets suivants", a-t-il poursuivi tout en soulignant que "le plus grand échec" de son prédécesseur aura été précisément "la compétitivité".

"On paie souvent la première loi de finances rectificative", relève encore le président Hollande. "Pour Sarkozy, c'était la loi travail, emploi, pouvoir d'achat (loi TEPA et son "bouclier fiscal", ndlr)interprétée comme un cadeau fiscal" et qu'il "a payée tout son quinquennat".

"Nous, on a payé les 11 milliards d'impôts nouveaux levés à notre arrivée", admet-il encore.

La rupture avec la majorité

François Hollande assume en revanche pleinement son "choix le plus lourd", à savoir "l'acceptation du traité européen" qu'il assurait vouloir renégocier pendant la campagne de 2012. "La rupture avec la majorité intervient là, pas plus tard", observe-t-il.

"J'ai accepté le traité pour situer la France au cœur de l'Europe et non en marge", se défend-il, rejetant les appels de ceux, à gauche, qui prônaient un "affrontement avec Merkel".

"Qu'est-ce que ça aurait changé ? Je n'aurais obtenu aucun gain sur le plan budgétaire, j'aurais créé une déstabilisation dans la zone euro, j'aurais suscité une marginalisation de la France", fait-il valoir.

Des réformes "pas toutes de gauche"

François Hollande fait également un aveu : "J'ai engagé des réformes qui ne sont pas toutes de gauche mais servent l'intérêt général."

Il "met aussi à (son) crédit" l'absence de mouvement social majeur tout en constatant que "le mécontentement est passé par les urnes" (municipales, européennes et départementales) .

"On est le pays où on parle le plus de réformes et on en fait le moins", semble-t-il aussi regretter même si, selon lui, "le sang, la sueur et les larmes, ça ne marche pas".

"Depuis Raymond Barre en 1976 (...) les gens disent +on a déjà donné, on n'a plus de sang, on n'a plus de sueur, on n'a plus de larmes+, donc ça n'opère plus", analyse-t-il. "Ce n'est pas parce qu'on ne dramatise pas qu'on ne réforme pas", assure encore le chef de l'Etat, qui revendique "beaucoup plus de réformes de structure" que ses prédécesseurs.

Autre pique en direction de Nicolas Sarkozy: il "mobilise très bien son camp, mais il est le candidat le moins rassembleur du pays".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2015 à 23:52 :
A la ramasse comme d'habitude,tous les sujets traités sont dépassé par le seul sujet qu'il ne traite pas c'est l'afflux massif de réfugiés et l'influence que leurs présence et surtout leurs coût va avoir sur le vote des français car à 5000 par jour ça en fait du monde jusqu'en 2017: 3 MILLIONS;!!!!!! mais non ils ne seront que 300 000 et bien bon courage pour les loger cet hiver et l'hiver prochain.
a écrit le 06/09/2015 à 14:39 :
Pour une '' elite'' se tromper est surprenant ! Voila une des preuves de l'incompetence de ces ''ENARQUES FONCTIONNAIRES ET CARRIERISTES''. L' Allemagne avait releve son taux de T.V.A . Mais le dogmatisme francais, c'est de ne pas reconnaitre ce qui se fait de bien en Allemagne, au Danemark, en Suede, etc...Nos '' elites'' veulent se demarquer avec arrogance. Un bel exemple les 35h en France....qu'aucun pays en Europe a fait. Le comble, c'est qu'une autre '' elite fonctionnaire'' reconnait que cela a ete une reussite pour creer des emplois. Je vais prendre mon entreprise ou je travaillais a l'epoque: a l'instauration des 35h, les departs anticipes en pre-retraite ont ete '' legion ''. L'entreprise ne pouvant se permettre de garder des '' anciens'' travaillant moins et payes 39h. Les embauches a 35h ont ete faites en remplacement des departs anticipes mais pas toutes. Conclusion, il fallait des departs pour embaucher et non les 35h instaurees.
Réponse de le 28/09/2015 à 13:13 :
la loi Aubry a balayer
a écrit le 03/09/2015 à 7:44 :
Comme son incapable prédécesseur, il n'a fait AUCUNE réforme de structure : la France continue d'emprunter 80 milliards d'euros sur les marchés financiers, chaque année pour payer ses fonctionnaires (à partir de Septembre, chaque année les caisses sont vides). Concernant les impots, il les a largement augmentés, ce qui a fait fuir de nombreux riches de France. Certains dans la classe moyenne, commencent également à s'éxiler (j'en connais). Concernant les réformes de l' école, nous sommes en train de vivre la mort de l'école républicaine de Jules Ferry où les profs vont devenir des animateurs et nos enfants des anes. Bref , ce gouvernement de saboteurs est un cauchemard pour les Français.
Réponse de le 28/09/2015 à 13:26 :
Nous avons changé un borgne truand par un aveugle innocent
Réponse de le 28/09/2015 à 13:26 :
Nous avons changé un borgne truand par un aveugle innocent
a écrit le 03/09/2015 à 7:38 :
Il regrette après l'assassinat des petites entreprises , des classes moyennes (aidé par les banquiers) ...Il regrette, alors que sa bureaucratie continue d'exercer sa violence ..Et les "Bovidus simplex" , assistanus , pseudo humaniste , mais surtout socialiste rentier , voteront encore pour lui ....Ce sont eux les coupables ...
a écrit le 02/09/2015 à 21:32 :
Il nous prend vraiment pour des imbéciles ,le traité européen , l'imposture ,beaucoup ont voté pour lui ,pour qu'il soit renégocié ,mais il en est incapable , le petit fonctionnaire devenu président ,le professionnel de la politique ,il a déserté en rase campagne ,sans même livré bataille . Il a eu peur ,il a toujours la trouille ,même sur le grexit ,lui et sapin ont été pitoyable ,honteux ,il font honte aux millions de patriotes ,qui sont morts pour la France ,eux ,il vaut mieux qu'il démissionne ,il ne représente plus personne ,et malheureusement les français ,qui ont la haine de l’Europe vont se tourner vers les extrêmes ,il est déjà trop tard !
Réponse de le 03/09/2015 à 6:59 :
Si ce genre de politicien accède au pouvoir, c'est parce qu'on n'a plus de politicien digne de porter ce nom... Si Hollande a été élu, c'est a cause de Sarkozy qui c'est présenté. Si Sarkozy avait laissé sa place, en acceptant d'avoir été nul et en dessous de tout, Hollande ne serait pas au pouvoir... Ce qui pousse les citoyens vers les extrêmes ne sont pas les programmes des extrêmes mais bien la nullité politiciennes des élus des 20 dernières années...
Réponse de le 28/09/2015 à 13:30 :
He oui cela a commencé sous sarko et,ça continue. On ne sait plus qui nous sommes n'y où on va à,ce train là
a écrit le 02/09/2015 à 21:29 :
Moi, je ne regrette rien. En 2012, j'avais voté Sarko. Entre le rhume et le sida, mon choix était vite fait.
Réponse de le 03/09/2015 à 7:04 :
Vous devriez le regretter pourtant... quand on voit l'état du pays après seulement 5 ans de règne Sarkozyste, que serait il aujourd'hui si il avait été ré-élu... Là les dégâts ont justes été limités. C'est dommage que la gauche ou la droite garde le pouvoir, il est grand temps d'obtenir un second tour d'élection présidentielles sans aucun des grands partis histoire qu'ils se mettent enfin au travail pour les citoyens et pas pour les riches patrons des grands groupes multi nationaux. Ce constat serait aussi a étendre à la politique européenne qui continu a nous tuer alors qu'elle promettait tout le contraire.
Réponse de le 28/09/2015 à 13:32 :
maintenant en plus nous avons lapécole. Dur dur à soigner
a écrit le 02/09/2015 à 19:46 :
Moi aussi je regrette....d'avoir voté pour lui! Je ne referais pas cette erreur lors des régionales et de la présidentielle....:) Je viens d'avoir ma feuille d'impôts.... je me considère comme " peu imposé".....2800 euros pour 2014, ce qui correspond à un mois de salaire. Ce qui est vraiment injuste, c'est que plus de 50% de la population ne paie rien!!!! Tous les salariés devraient être imposés à hauteur de 10% sur le salaire net après déduction ( ce qui est mon cas). Le fait que tout le monde paie serait perçu de façon juste. Matraquer les hauts revenus, qui au passage font vivre beaucoup d'entre nous, est stérile. la preuve....ils placent leurs argent ailleurs. Alors que li s'impôt n'était pas confiscatoire comme chez nous, cela serait très différent. 10% pour tous....et basta.
Réponse de le 03/09/2015 à 7:08 :
Moi perso je serait heureux de payer cet somme d'impôts; au moins je me demanderait pas comment remplir mon frigot... Et si vos impôts sont trop élevés, rien ne vous empêche d'aller voir votre patron et de lui demande de vous diminuer. Il en sera heureux, demander un salaire de 1000 euros, vous aurez même droit aux aides sociales...
Réponse de le 28/09/2015 à 13:39 :
Commençons déjà à revoir toutes ces associations qui reçoivent des subventions et le régime de la CMU. Arrêter de payer des allocations familiales au dessus de 4 enfants. Ce serait pas mal. Faire un contrôle des chômeurs qui bossent au noir
a écrit le 02/09/2015 à 19:27 :
l'impot le plus juste est la T.V.A proportionnel et non progressif (confiscatoire ) l'impot progressif devrait à l'avenir devenir non constitutionnel. Une personne achetant un Jean's à 100 eur paie quatre fois plus de T.V.A que la personne comme moi qui se contente d'un Jean's à 23 ou 25 eur. S'il en a et l'envie et les moyens d'y mettre 100eur : tant mieux. Je ne conoite pas quiconque a plus de revenus que moi. Ils partent, et La France décline " Moi Président Je " devant la T.V : " c'est vrai que je n'aime pas les riches, et je considère que l'on est riche dès 4000eur par mois ) Alors tout le monde en Peugeot 206 Cinq portes comme moi, ou en " Logan " et personne surtout pas ! en Peugeot 408 ou 508 :il faut 4000eur par mois pour se la payer sans se priver de nourriture quotidienne. Et tout le monde comme moi meublé par Conforama et But. Pas de riches en France, le Premier des Français " Moi Président Je " " Normal 1er " ne vous aime pas. Et il a déclaré fin 2011 " mon ennemi c'est la finance ". Message reçu : la finance est la bienvenue partout ailleurs. Ceux qui prétendent vouloir de la justice, dans ce pays confiscatoire en prélèvements, sont en réalité jaloux de la richesse de l'autre : spécifiquement Français. Je ne l'envie pas. Je me contente de ce que j'ai : le vital : c''est déjà une richesse. Ceux qui ont plus, tant mieux. Qu'ils ne fuient pas : nous paierons plus ENCORE.
Réponse de le 03/09/2015 à 7:11 :
Dans ce cas en quoi la retraite chapeau des hauts dirigeants est normale? Ils prenne une entreprise pour six mois ou un an, virent la plupart des salariés et touches des milions pour les remercier d'avoir redressé l'entreprise... Pourquoi ne as avoir utiliser ces millions avant pour payer les salariés? combien d'années faut il à un ouvrier pour couter 4 millions? 50 ans voir plus...
a écrit le 02/09/2015 à 19:09 :
" Moi Président Je " ( 17 fois ) " Normal 1er " confirme son candidat préféré face à lui. Non il n'a mené aucune Réforme. ( il a pris des mesures de facilité et de laxisme : qu'il cesse de confondre le mot Réforme avec le mot Mesure ) Réformes toutes accomplies par tous les pays socialement et économiquement développés, y compris Grèce. Il fait partie de la meute exigeant de de la Grece les Réformes qu'elle conduit à son tour, et que lui refuse : campagne de Réélection durant depuis son Election Mai 2012 : donc Réformes impossibles pour cause de Campagne Electorale Quinquennale. Pour renchérir les produits importés et les faire contribuer l'Allemagne a augmenté de 4 points son taux normal de T.V.A. En France ce taux hors alim, Bat, serv à la pers, médic, doit passer de 20 à 27% contre une baisse strictement identique revue chaque année en fonction des recettes de T.V.A, Evolution identique des charges sociales Patronales et Salariales. Les produits Français seront moins chers à l'export ( pas de T.V.A à l'export ): plus de croiss d'invest d'emplois, et les produits importés plus chers contribueront au système de protection sociale. Valls candidat aux primaires socialistes de fin 2011 était là en accord avec Sarkozy Fillon. La Campagne électorale Présidentielle Permanente et quinquennale du P.S empeche toute réforme : la politique d'abord, et le déclin et déclassement et décrochage du pays ( on s'en fout ) Ce ne sont certainement pas Juppé et son Bèrou, donneurs de leçons de toujours, qui ont gouverné ensemble il y a une génération passée, et toujours reculé tous deux en fonction, qui pourraient réformer : ils sont encore moins qualifiés pour etre crédibles sur le mot Réformes.
a écrit le 02/09/2015 à 19:05 :
Ce qui triste c' est qu' en 2017, il y aura encore 20% de français pour voter pour cette nullité politique !!!
a écrit le 02/09/2015 à 18:38 :
Et dans les 20% des voix des inscrits qu'il a obtenu au 1er tour de la présidentielle, y en a 7@ qui regrettent d'avoir voté pour lui puisque selon les sondages, il n'a plus que 13% d'opinions favorables :-) Mais bon, un type qui gouverne avec 13%, c'est la vraie démocratie, non :-)
a écrit le 02/09/2015 à 17:47 :
Personnellement, je le félicite d'avoir tenu cette promesse car en la respectant il a évité que la consommation s'effondre. Dans les autres pays où il y a une hausse de la TVA la consommation s'est effondrée, voir l'exemple espagnol !!!
Augmenter impacte essentiellement la consommation populaire et je continue à penser que la TVA est un impôt injuste car non progressif.
Réponse de le 02/09/2015 à 19:18 :
Analyse probablement erronée, la TVA à taux normal concerne désormais malheureusement principalement des produits importés, que leur consommation diminue serait probablement une bonne chose, d'autant plus que les rares productions françaises taxées à ce taux normal, du fait des baisses de charges permises par la TVA sociale, auraient pu voir leur prix HT diminuer donc leur prix TTC ne pas augmenter ou quasiment pas. Pour financer le CICE, Hollande a fait le pire choix possible, augmenter le taux de TVA intermédiaire de 7 à 10% (là encore surtout pour revenir en partie sur la baisse de TVA sur la restauration décidée par Sarko), or c'est le taux qui porte sur des services non délocalisables et à fort contenu en emploi, la restauration et les travaux sur les logements. Une ineptie de plus de ce quinquennat.
Réponse de le 02/09/2015 à 19:24 :
Un impôt progressif n'est pas juste intrinsèquement. Et il devient même contre-productif pour tous quand il décourage l'effort, l'initiative et le travail, il tire alors tout le monde vers le bas. Ainsi l'impôt sur le revenu est trop progressif, résultat, il rapporte peu, décourage l'activité car il matraque ceux qui ne peuvent y échapper et favorise l'assistanat. Et la TVA est aussi un peu progressive puisque les consommations de base sont taxées à 5,5% et les consommations moins indispensables le sont à 20%
a écrit le 02/09/2015 à 15:51 :
Ah regret quand tu nous tiens. Moi ce que je regrette c'est que Hollande soit au commande de la France. A quand le mea culpa de l'adultère, des promesses non tenues, des faux ennemis de la finance, etc? Chacun ses regrets et merci de tendre l'autre joue parce que ça va pas tarder à tomber !!!
a écrit le 02/09/2015 à 14:22 :
Cela peut faire honnête de reconnaître ses erreurs mais en politique le dire de cette façon c'est une faute. La vraie honnêteté cela aurait été d'expliquer pourquoi il a abandonné les idées développées lors du discours du Bourget et pourquoi il a trahi une partie de ses électeurs.
a écrit le 02/09/2015 à 12:47 :
Trés bonne analyse Lavalette. Quand à l' intéressé dont on parle, il est une énigme.
a écrit le 02/09/2015 à 11:43 :
S' il n'avait fait que ça, supprimé la TVA sociale de Sarko, mais également la loi sur la succession, sur les heures supplémentaires, + l'imposition à 75 %, + le matraquage des taxes et des impôts des entreprises + l'augmentation des impôts et taxes de la classe moyenne et des retraités + une économie exsangue + une politique débridée et anarchiste de l'immigration + un chômage explosif + un massacre généralisé de nos entreprises + des écoles à la dérive + une sécurité dépressive et une justice laxistes + ses bourdes et ses âneries à répétition + sa vie sentimentale Vaudevillesque + son incapacité totale à gouverner etc. A part tout ça il faut bien l'admettre, il mériterait de se représenter en 2017 , in chalah !
a écrit le 02/09/2015 à 11:34 :
la principale erreur, ce sont les 51.62% d'inconscients qui ont voté pour lui en mai 2012
Réponse de le 02/09/2015 à 12:50 :
c'était lui ou Sarko,les français ont choisi l'espoir.en 2017 ce sera encore lui contre Sarko et les français seront obligés de faire le meme choix!
Réponse de le 02/09/2015 à 13:46 :
je souhaite vraiment qu'Hollande se présente en 2017, comme ça il ne passera pas le 1er tour!
Réponse de le 02/09/2015 à 13:52 :
@oncle Paul 51.62% de gens qui ont appliqué le principe du 2ème tour de la présidentielle où l'on choisit le moindre mal donc logique d'éliminer Sarko. et l'électorat de droite doit réfléchir lors des primaires en effet les français ne veulent plus de FH mais ils ne veulent pas non plus de NS ni d'ailleurs de MLP!
Réponse de le 02/09/2015 à 15:31 :
Et malheureusement, élu PS a raison sur ce coup. Le système électoral français est tellement corrompu qu'il permet en effet qu'un quidam qui obtient 20% des voix des inscrits au 1er tour puisse, par le biais du vote contre l'autre au 2e tour, être élu et faire n'importe quoi sous prétexte de légitimité absolue !!! Si vous n'êtes d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, votez BLANC. Cela évitera 1) qu'il touche la prime au vote et 2) que l'élu se gargarise d'une fausse légitimité :-)
Réponse de le 02/09/2015 à 19:07 :
Le scepticisme sur Hollande était pourtant évident en regardant un peu finement les résultats du second tour de 2012.
Ainsi, c'est le seul président élu à n'avoir pas, en raison du nombre de votes blancs et nuls, à avoir recueilli moins de 50% des suffrages des électeurs ayant voté au second tour (seul autre cas : Chirac en 1995, mais il était tout proche des 50%). De même en regard des inscrits il a eu le plus faible score de la Vè république, excepté Pompidou en 1969, mais c'était alors un duel droite-centre droit qui avait peu mobilisé.
Réponse de le 02/09/2015 à 19:10 :
Le seul programme de Hollande était de défaire ce qu'avait fait Sarko. De ce point de vue il a tenu promesse au delà de toute espérance, en défaisant même (et surtout) ce qu'il fallait évidemment conserver, comme le passage à la TVA sociale.
a écrit le 02/09/2015 à 11:34 :
Oué, histoire de dire: moi président, j'ai supprimé une taxe qui, si vous votez Sarko, va être réétablie (ce qui n'est d'aiileurs pas certain étant donné le niveau de taxation actuel). Comme si les taxes sous Hollande avaient été minimes. Ce type est un manipulateur et j'espère que même les gogos ne se laisseront pas avoir une fois de plus !!!
Réponse de le 02/09/2015 à 19:44 :
Même si par accident sur un malentendu Hollande parvenait à sauver sa tête en 2017 (par exemple en cas de division au premier tour à droite qui le mettrait face à MLP au second tour), je ne vois pas comment on pourrait échapper à la TVA sociale.
a écrit le 02/09/2015 à 11:32 :
"Je ne serais pas allé aussi loin, j'aurais gardé l'augmentation de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy pour boucler le budget qu'il nous avait laissé"

Il a quand même été élu en partie sur ça. Promesse qu'il n'a pas tenue vu qu'il a quand même augmenté la TVA.
a écrit le 02/09/2015 à 11:27 :
il s'est tout simplement planté de politique au début de son mandat. Provoquant récession ou absence de croissance et donc chômage à la clef. La ou il fallait une politique de baisse des charges voir baisse d'impôts et une augmentation des recettes possible via la TVA (qui concerne également les produits importés ...) la démagogie bobo de gauche a taxé taxé (riche, classe moyenne) fait fuir les investissements étrangers (la taxation à 75 %, rappelez vous CAMERON et son tapis rouge d’accueil en Angleterre). Au moins il reconnait son erreur et c'est la un bon point.
Réponse de le 02/09/2015 à 13:14 :
Il fallait aussi réduire de façon très aigue le train de vie de l'Etat. Administration super lourde, privilèges en tout genre, salaires et autres bonus en veux tu en voila, etc. Rien de tout cela n'a été et ne sera fait pour diminuer la dette publique qui nous écrase.
Assommer les entreprises de toutes tailles, et surtout ne pas alléger les boulets administratifs des petites entreprises et les élever au rang qui leur est du dans le tissu économique d’aujourd’hui comme cela se fait en Allemagne.
Et tant d’autres……….
a écrit le 02/09/2015 à 11:26 :
La TVA Sarkozy devait être une TVA sociale, donc se substituer à des cotisations sociales patronales pour baisser le coût du travail. Et devait donc avoir le même effet que le CICE. Le mieux aurait donc été de ne pas changer le dispositif qui était prévu et qui prenait déjà en compte la nécessité d'améliorer la compétitivité. A vrai dire il aurait mieux valu ne toucher à rien, puisque dans tous domaines les décisions prises ont aggravé les choses...
a écrit le 02/09/2015 à 11:16 :
Si il n'y avait que ça qu'il pouvait regretter...où est la croissance, la baisse du chômage, l'encadrement des bonus des grands patrons, les mesures justes à l'égard de ceux qui ont du mal à boucler les fins de mois, la baisse de la délinquance, et j'en passe...
N'essayez pas de vous rattraper Mr Hollande, votre quinquennat touche à sa fin et il est trop tard pour les excuses
a écrit le 02/09/2015 à 11:15 :
une hausse de la tva reste possible,cela permettrait de réduire la dette publique.de plus la généralisation de la redevance pour tous les possesseurs d'ordinateurs nous permettrait d'avoir enfin un service public audiovisuel digne de ce nom,je rappelle que lorsqu'on écoute la radio on devrait en principe participer a la redevance meme si c'est dans sa voiture!
Réponse de le 02/09/2015 à 11:28 :
Allons donc, la généralisation de la redevance aux boxes ne rapportera que des clopinettes. Je ne connais vraiment pas grand monde qui ait une box et aucun téléviseur.
Réponse de le 02/09/2015 à 12:33 :
On l'a eu votre hausse de TVA, de 19,6% à 20%.
Et heureusement qu'on ne paye pas encore de redevances sur les ordinateurs, on aurait des regrets de lire vos commentaires débiles.
a écrit le 02/09/2015 à 11:02 :
La bourse dégringole, le chômage explose, aucune solution pour réduire les déficits (le nombre de fonctionnaire continue d'augmenter), les problèmes engendrés par la vague migratoire finissent de disloquer l'union européenne, les paysans bloquent Paris... Et pendant ce temps là, que nous raconte le gouvernement? Alors, hier, il fallait baisser les impôts de deux milliards. Aujourd'hui, il n'eût pas fallu baisser la TVA. Demain, il va falloir élargir l'assiette de la redevance audiovisuelle et l'augmenter. Ils sont vraiment complètement à côté de la plaque.
Réponse de le 02/09/2015 à 11:32 :
Pire, l'hyper terrorisme islamique qui nous menace de plus en plus impose de recruter des policiers et des militaires en quantité importante ; on n' apas développé les recrutements là où il le fallait, c'est à l'éducation nationale qu'on a injecté 60000 postes. Il faudra bien évidemment revenir là-dessus, ne plus recruter du tout d'enseignants pendant plusieurs années (le temps que leur effectif baisse de plus de 100000) et redéployer les emplois ainsi récupérés sur la défense, la police et l'administration pénitentiaire.
a écrit le 02/09/2015 à 11:01 :
Le dogmatisme et le sectarisme de la gauche ont flingué une des très rares bonnes décisions de NS.
Réponse de le 02/09/2015 à 11:33 :
Décision que NS aurait été bien inspiré d'appliquer dès le début de son mandat...et que Merkel a appliquée dès son arrivée en ...2005.
a écrit le 02/09/2015 à 10:59 :
Et quel sera le plus grand échec de MOI JE ? Le chômage, mais le chômage c'est en partie la résultante de "l'assomoir fiscal" d'Hollande, son mépris pour les patrons et ceux qui bossent plus de 35h en gagnant de l'argent si possible à la hauteur de ce qu'ils entreprennent en mouillant la chemise utilement, pas comme VALLS à La Rochelle qui se gargarise de bons mots pour.....les siens, pas pour le Pays.
a écrit le 02/09/2015 à 10:59 :
Constat affligeant pour quelqu'un qui paraît-il a été professeur d'économie, dont la spécialité était la fiscalité, et qui est retraité de la cour des comptes.
a écrit le 02/09/2015 à 10:40 :
Avant de faire de l'idéologie, il faudrait étudier les comptes du pays pour décider de l'utilité d'augmenter les recettes (à défaut de réduire ses dépenses).
Le nouveau maire à Chambéry a coupé les versements aux associations car comptes calamiteux, découverte surprise. Je ne sais plus quelle ville est très endettée, le nouveau maire a jeté l'éponge (le précédent s'est suicidé, dépassé par sa gestion ?). Arriver les mains dans les poches en pensant les comptes bien gérés, ça crée des surprises.
En Suède, la TVA sur l'alimentaire était de 15% en 2010, mais 13% l'an passé, et 12% cette année (je regarde les tickets de caisse, suis curieux) mais 20% pour le carburant. Mais j'ai pas de repères pour voir si les prix des mêmes produits ont bougé (camping) d'un %.
La TVA a pour intérêt (pour que certains disent que 50% des Français ne paient pas d'impôts) est d'être invisible car intégrée aux prix ! Même s'appliquer sur la TICPE des carburants, une taxe taxée.
Réponse de le 02/09/2015 à 11:35 :
Mais la TVA sur les carburants est déjà à 20% en France (et elle s'applique sur le total prix HT du carburant + TICPE).
a écrit le 02/09/2015 à 9:58 :
Il a fait (en tuant la TVA sociale) un choix politique et idéologique, pas un choix économique pour le bien du peuple français dont il se fiche. Maintenant, il veut se positionner au centre car il y voit un autre intérêt politique. Ce gars est sans morale ni humanisme. C'est: "ma carrière, ma carrière, ma carrière". Triste et affligeant. Je pense à ces millions de gens mis dans la m---- et au déclassement de la France, pays maintenant en division 2 de l'Europe...
Réponse de le 02/09/2015 à 10:27 :
Dommage, votre analyse était intéressante mais se voit décrédibilisée par votre dernière phrase. L'Espagne joue en division 2, mais sans la France il n'y a tout simplement pas de 1ère division. Cessez donc de noircir le tableau.
Réponse de le 02/09/2015 à 11:04 :
Réponse à MINGUS: nous sommes déclassés par rapport à l'Allemagne (85 millions d'habitants) et à la Grande Bretagne (75) l'Espagne avec 30 millions d'habitants ne peut pas être en comparaison, mais rassurez-vous elle nous dépassera en réduction de dettes et en PIB avant 5 ans. Eux sont dynamiques, nous nous coulons !
Réponse de le 02/09/2015 à 11:40 :
La TVA sociale est la SEULE mesure à caractère protectionniste compatible avec l'appartenance à l'UE. Son avantage est de faire participer les biens et services importés au financement de la protection sociale et de permettre de baisser les prix HT à l'exportation donc d'améliorer la compétitivité. Pour la consommation intérieure elle est assez neutre et elle oriente le consommateur vers les productions nationales dont le prix final est peu impacté par la hausse de la TVA puisque leur prix hors taxe peut baisser.
a écrit le 02/09/2015 à 9:29 :
manoeuvre politicienne de bas étage, visant à associer le nom de Sarkozy à un "impôt"... sauf que Sarko n'aurait pas ajouter 80 milliards d'impôts ! Hollande ne sait faire que ça, parler...
Réponse de le 02/09/2015 à 16:20 :
C'est vrai il aurait ajouté le double...
a écrit le 02/09/2015 à 9:11 :
Il a déjà réussi à nous faire regretter Sarkozy... C'est dire !
Réponse de le 02/09/2015 à 9:50 :
C est plus la faute de sarko
a écrit le 02/09/2015 à 8:51 :
Il s'agissait d'une TVA "sociale" qui ne rentrait pas dans la caisse de l'Etat. Ensuite, l'erreur de Sarkozy a été la suppression de la taxe carbone et Hollande fait la même chose. Tous oublient le role de l'énergie.
Réponse de le 02/09/2015 à 9:35 :
Vu le niveau des taxes sur mon plein d'essence, la taxe carbone existe encore !
Réponse de le 02/09/2015 à 10:46 :
Quelle taxe carbone abandonnée ?
On paie deux centimes par litre de carburant (1,8 pour l'essence) au titre de la taxe CARBONE (et 2cts pour remplacer l'écoTaxe abandonnée, afin d'encaisser ce qui était espéré),
taxe CARBONE sur le gaz (elle va doubler en 2016), ...
On paie donc des taxes CARBONE sur divers produits carbonés.
(sur le fuel sans doute aussi)
SI vous avez une solution, payant la taxe carbone sur le gaz pour me chauffer (à 18°C), vu que c'est "sale" car génère du CO2, je veux changer ma chaudière qui a 9 ans et ne plus payer cette taxe (faite pour décourager et faire changer les habitudes néfastes pour la planète) . Que me conseillez vous ? Pompe à chaleur + ballon électrique pour l'eau chaude ? Taxe, taxe, OUI, mais quelle alternative, à part encaisser sans solution autre ?
Réponse de le 02/09/2015 à 11:42 :
La TICPE (ex-TIPP) est une taxe carbone qui ne dit pas son nom ! Et son niveau est déjà bien suffisant.
a écrit le 02/09/2015 à 8:49 :
Comme "Syriza" en Grèce, il a voulu, "apparemment", faire front a Bruxelles et il est vite rentré dans les rangs!
a écrit le 02/09/2015 à 8:38 :
s'il n'avait commis qu'une seule erreur ça se saurait!
a écrit le 02/09/2015 à 8:37 :
Avec sa déclaration, Hollande peut révoquer le gouvernement Valls impuissant incompétent et nommer Sarkozy comme super collaborateur 1er ministre.
a écrit le 02/09/2015 à 8:36 :
et oui, l'objectif est clairement d'essayer de balayer des voix sur sa droite tout en coupant l'herbe sous le pied des républicains.
A l'inverse de la dernière fois, il n'a pas besoin de courtiser sa gauche, étant déjà certain d’être le candidat officiel de celle-ci.
Pas certain que les centristes se fassent berner 2 fois de suite, même face à sarkozy, et même avec l'aide d'un équivalent de Bayrou
a écrit le 02/09/2015 à 8:28 :
son erreur s'est de s'etre allie aux ecolos staliniens, ce qui l'a forcer a appliquer son programme qui etait inapplicable
on voit les resultats tous les jours, vu que le plan ayrault duflot montebourg commence a peine a porter ses bons fruits reenchantes
et comme il n'a fait aucune reforme, hormis liberer tous les detenus de france et permettre le mariage pour tous, forcement, les resultats sont a l'avenant
voila ce que c'est quand on attend le retour de la croissance comme beckett attend godot!!!!! l'economie c'est plus complique qu'un systeme d'equations differentielles!
Réponse de le 02/09/2015 à 9:01 :
L'économie c'est l'addition de trois termes: travail, capital, énergie. On oublie l'énergie, d'où nos erreurs dans ce domaine. Merci.
a écrit le 02/09/2015 à 8:01 :
Le rassembleur suivra faire 10% dans les urnes !!!😂😜

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :