"Gilets jaunes" : les mesures de Macron attendues au tournant

Après une quatrième journée de mobilisation des "Gilets jaunes", Emmanuel Macron va annoncer de nouvelles mesures en réponse à cette crise qui met son quinquennat à l'épreuve. Il pourrait revaloriser le SMIC
(Crédits : Yves Herman)

Quelque 136.000 manifestants samedi, un nombre record d'interpellations à Paris, des dégâts matériels dans la capitale et en régions... Même s'il y a eu moins de blessés et un peu moins de participants que la semaine dernière, la mobilisation des "Gilets jaunes" samedi 8 décembre devra pousser Emmanuel Macron à réagir. D'après son entourage, le Président de la République va annoncer de nouvelles mesures en réponse à cette crise majeure, qui met son quinquennat à l'épreuve. Des mesures sociales fortes et concrètes sont attendues.

Appels au calme et promesses de mesures fortes du côté de la majorité

De nombreux ministres étaient déjà présents sur le front médiatique dimanche matin, à l'image de Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, selon lequel ces troubles  représentent "une catastophe" :

"C'est une catastrophe pour le commerce, c'est une catastrophe pour notre économie", a déclaré devant la presse le ministre, lors d'une visite aux commerçants à Paris.

"A l'évidence, nous avons sous-estimé le besoin de nos concitoyens de prendre la parole, de dire les difficultés qui sont les leurs et d'être associés à la construction des solutions", a reconnu de son côté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Emmanuel Macron doit "toucher le coeur des Français" pour pouvoir "rassembler son peuple", a déclaré dimanche le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Marc Fesneau.

"Il faut que le président de la République joue le rôle de rassembleur de la Nation", a-t-il plaidé sur LCI. "Il n'est pas trop tard, la parole présidentielle est attendue", se persuade-t-il, souhaitant que le chef de l'Etat trouve les "mots pour parler au peuple français, aux gens sur les ronds-points mais aussi à l'ensemble des citoyens français".

Interrogé également sur CNEWS, Marc Fesneau a aussi évoqué des "mesures d'accompagnement" pour les commerçants qui subissent une perte de chiffre d'affaires en raison de la crise et des blocages.

Royal dénonce "l'impréparation de Macron"

De son côté, Ségolène Royal, ancienne finaliste de la présidentielle de 2007, a fustigé dimanche des "décisions mal préparées" par le gouvernement ayant conduit, selon elle, à la crise des "gilets jaunes" en raison de leur impact sur le pouvoir d'achat.

"Il y a eu une accumulation de décisions mal préparées qui ont frappé très directement le niveau de vie des plus modestes d'entre nous", a affirmé Mme Royal dans l'émission commune à Europe 1, les Echos et CNEWS, en référence à l'augmentation de la CSG, la baisse de 5 euros de l'APL et les augmentations des prix de l'énergie.

Ces évolutions "sont intervenues en même temps que des décisions concernant les plus riches", a-t-elle observé, pointant "un problème de gouvernance parce qu'on ne peut pas donner aux plus riches et reprendre aux plus modestes."

Vers la revalorisation du SMIC, la "désocialisation" des heures sup' et des primes exceptionnelles des entreprises ?

Parmi les pistes évoquées figurent un coup de pouce au SMIC au delà des 1,8% prévus en 2019 et au minimum vieillesse ainsi qu'une prime mobilité pour ceux qui utilisent la voiture pour se rendre à leur travail. Est également évoqué l'avancement de la "désocialisation" (exonération de charges sociales) des heures supplémentaires, prévue en principe pour septembre 2019.

Les ministres de Bercy Bruno Le Maire et Gérald Darmanin proposent aussi d'encourager les entreprises à verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de fin d'année, qui serait exonérée d'impôt.

L'Elysée estime que le mouvement des "gilets jaunes" n'est pas anti-réformes et qu'une bonne partie de ses aspirations correspond à ce qu'Emmanuel Macron avait promis durant la campagne.

Emmanuel Macron a fixé mercredi sa ligne rouge en affirmant ne pas vouloir "détricoter" des réformes décidées depuis 18 mois, en premier lieu l'ISF, chiffon rouge pour les gilets jaunes et les oppositions de gauche. Elle pourrait être évaluée plus rapidement qu'initialement prévu à l'aune du retour des exilés fiscaux ou de l'utilisation des plus de trois milliards d'euros rendus aux ménages les plus aisés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 107
à écrit le 10/12/2018 à 17:18
Signaler
Il n'est plus possible de faire confiance à Macron...il vient de nous faire un bébé dans le dos : signature du traité sur le pacte de migration...à Marrakech ! Il s'agit bien de forfaiture sur le peuple français qui n'a pas été consulté ! Il y a dé...

à écrit le 10/12/2018 à 15:21
Signaler
rire.....les gilets jaunes fument des clopes et roulent en diesel.....la classe dirigeante est elle, adepte de la fillette et se deplacent en TGV et en avion....elle est donc trop dans les nuages pour comprendre le bas peuple avez vous déjà passe une...

le 11/12/2018 à 18:46
Signaler
Et Mélanchon prend l avion 1ere classe ?( mal de dos de ne rien faire) de profiter du peuple il est payé par vos impôts ;député européen mais aime pas l Europe il se déplace même pas,, mais touche la paye?ça dérange personne il veut la révolution c...

à écrit le 10/12/2018 à 15:15
Signaler
non.....et c est un vrai problème en soi.....clairement le gvt n entendait ei n, ne comprenait rien ....et parlait simplement de.......pédagogie.....

à écrit le 10/12/2018 à 15:10
Signaler
Revoilà Segolène qui sort du placard où elle ferait mieux de rester: elle parlait de gratuité des autoroutes le Week end quand elle était au gouvernement .. Dans son débat avec Sarko aux présidentielles, elle proposait, entre autres perles, de faire ...

à écrit le 10/12/2018 à 12:25
Signaler
Où vont les sous ? Aussi longtemps qu’on n’aura pas répondu à cette question…ça ne pourra pas marcher. Commençons par l’évasion fiscale ! On arrive à l’estimer donc on sait où ça va. Continuons poste par poste : L’Elysée coûte combien ? Le Sénat n...

à écrit le 10/12/2018 à 12:24
Signaler
Où vont les sous ? Aussi longtemps qu’on n’aura pas répondu à cette question…ça ne pourra pas marcher. Commençons par l’évasion fiscale ! On arrive à l’estimer donc on sait où ça va. Continuons poste par poste : L’Elysée coûte combien ? Le Sénat n...

à écrit le 10/12/2018 à 11:29
Signaler
Qu'il cesse de s'en prendre aux classes moyennes et surtout qu'il ne dise pas" Je vous ai entendus ..."

à écrit le 10/12/2018 à 11:24
Signaler
Bon courage les français : http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

à écrit le 10/12/2018 à 11:18
Signaler
La dissolution de l'AN ne ressouderait pas le problème mais serait une mesure forte. La démocratie représentative est malade. Il est urgent de la rénover. Mais je doute que le monde politique, E Macron en tête, soit capable de vraies réformes en ce...

à écrit le 10/12/2018 à 11:14
Signaler
Etonant ,les gens qui attendent encore quelque chose de Macron.N'avez vous rien appris depuis 40 ans?

le 10/12/2018 à 14:05
Signaler
SI,J'AI CONSTATE QUE NOS ELUS,ETAIENT NOS PIRES ENNEMI.

le 10/12/2018 à 16:13
Signaler
On a appris que si les pbms pouvaient se régler par une annonce au 20h, cela se saurait.

à écrit le 10/12/2018 à 11:12
Signaler
Les Gilets jaunes demandent du pouvoir d'achat généralisé et que propose le gouvernement ? Demander une aide à la carte, au bon vouloir bienveillant des entreprises ..? Sidérant mais pourquoi ce choix ? - Le gouvernement est pieds et points lié au...

à écrit le 10/12/2018 à 11:07
Signaler
Les Français ont tellement de raisons de se plaindre que la plupart des habitants de la planète envient ces mauvaises raisons.

le 10/12/2018 à 11:31
Signaler
@comparaison, L'Humanité a progressé lors des périodes où chaque individu visait mieux, et non pas moins pire. Effectivement, la France est encore un des pays les "moins pires". Et encore, grâce à nos précieux aînés qui nous ont légué un pays d'él...

le 10/12/2018 à 11:32
Signaler
@comparaison, L'Humanité a progressé lors des périodes où chaque individu visait mieux, et non pas moins pire. Effectivement, la France est encore un des pays les "moins pires". Et encore, grâce à nos précieux aînés qui nous ont légué un pays d'él...

à écrit le 10/12/2018 à 11:04
Signaler
Le vrai pouvoir politique est à la Commission M Macron et tout ce qui arrive résulte de cet énorme malentendu entretenu depuis Maastricht, il ne fallait pas signer les GOPE-de-Bruxelles, poisseux d' austérité, dont l' ami Moscovici...

à écrit le 10/12/2018 à 11:03
Signaler
Pour calme le president des riches vas annoncer des miettes les riches plus riches l'as pauvres ils non riant les retraitee une revalorisation indexé sur l inflation comme promis part Jupiter

à écrit le 10/12/2018 à 10:56
Signaler
Quelle mauvaise foi ! Nous chanter la crise économique et une baisse de croissance alors qu'il suffit à l'état de satisfaire la demande de la majorité des Français qui réclament une légalisation du Cannabis qui rapporterait de 20 à 30 milliards d'eur...

le 10/12/2018 à 11:35
Signaler
@Swordy, Un peuple sain, éduqué, sportif et heureux n'a pas besoin de se vautrer dans le THC lifestyle (pas seulement la fumette donc, mais tous les codes absurdes liés). Les milliards, nous les trouverons dans des domaines plus porteurs pour le p...

à écrit le 10/12/2018 à 10:45
Signaler
@ CD, je vois qe vous n'avez jamais fait la paie de salariés. Dans un mois il y a 4,34 semaines ,si vous faite 5 heures de plus ceci represente 21,7 heures de travail en plus. Vos vous trompez la loi Tepa fonctionnait très bien dans les pme. Nos...

le 10/12/2018 à 12:17
Signaler
1°) La loi TEPA a couté un fric de dingue au budget de l'état. 2°) Les principaux bénéficiaires en ont été des salariés plutôt aisés 3°) Elle n'a pas créé un seul emploi 4°) Elle a été supprimée quand le déficit budgétaire a atteint 7%, que Bruxel...

à écrit le 10/12/2018 à 10:39
Signaler
Dans les moments importants les francais sont dans l´incapacité de faire un effort soutenu...l´origine est imputable à une redistribution des richesses vers le haut de la pyramide...L´air du temps et bon nombre de pays l´ont compris... une mise au ré...

à écrit le 10/12/2018 à 10:36
Signaler
Dans les moments importants les francais sont dans l´incapacité de faire un effort soutenu...l´origine est imputable à une redistribution des richesses vers le haut de la pyramide...L´air du temps et bon nombre de pays l´ont compris... une mise au ré...

à écrit le 10/12/2018 à 10:13
Signaler
Si les annonces sont bidons, on se prépare de beaux jours devant nous et Macron aura des difficultés à finir son mandat. Apparemment , rien sur le SMIC, sur la CSG, sur la baisse des dépenses publiques, sur les pensions des retraités. On parle d'un...

à écrit le 10/12/2018 à 9:56
Signaler
detaxer les heures sup pour quelques nantis mais LES AUTRES ? MINIMUM veillesse pour etrangers qui n'ONT JAMAIS cotise MAIS LES AUTRES ?légèrement au dessus ,la prime chez les entreprises qui vont bien MAIS LES AUTRES? ET financé comment...

à écrit le 10/12/2018 à 9:38
Signaler
Beaucoup d'économistes avaient prévus la faillite de la France, de son système éco. Ils ont écrient des bouquins. Les français devraient plus lire. Que les hommes d’État se mettent a la diète, au SMIC et enfin ils réaliseront. La France a la mode gre...

à écrit le 10/12/2018 à 9:38
Signaler
on resume ils voulaient rentrer 4 milliards sur le diesel en expliquant que ca sauve les ours blancs, ce que personne n'a cru flop complet on enleve cette recette, et en plus on redistribue pour 15 milliards d'argent qu'on n'a pas, ce qui fera un ...

le 10/12/2018 à 10:21
Signaler
Une impréparation dès le début du mandat. Macron supprime la TH , ce qui représente une perte pour les communes de 26 milliards d'euros. Un montant considérable et personne ne sait au gouvernement comment la financer. Probablement un nouvel impôt loc...

à écrit le 10/12/2018 à 9:35
Signaler
Les cerveaux des savants de FRANCE STRATEGIE doivent fonctionner plein pot M le Président de la République!

à écrit le 10/12/2018 à 9:32
Signaler
Tout cela n'arriverai pas si l’État se souvenait qu'il travail pour son peuple et non pour une monarchie oligarchique. En France c'est une maladie que de revivre en boucle les erreurs du passé (retour a la réplique de Marie Antoinette si pas de pain ...

à écrit le 10/12/2018 à 9:32
Signaler
Personne ne propose de travailler plus pour s'en sortir. Faire 40 heures c'est 20 heures de plus sur la feuille de paye

le 10/12/2018 à 9:40
Signaler
Sauf qu'il y a énormément de temps partiel contraint... La faute aux entreprises et pas aux personnes qui désiraient travailler plus.

le 10/12/2018 à 10:04
Signaler
Vous travaillez que 20 h par semaine vous ? sinon c est bien joli de proposer de travailler plus, mais si vous ne vendez pas plus de produit ca sert a qui de fabriquer des trucs qui ne se vendnet pas ? PS: le travailler plus pour gagner plus a ...

à écrit le 10/12/2018 à 9:30
Signaler
Macron a ete elu pour reformer la France et comme d'habitude chacun y voit son interet et apres rale quand les reformes arrivent mais nous ne sommes pas encore comme l'italie ou la grece mais l'etat ne peut pas tout et en plus depuis 30 ans il n'y a...

le 10/12/2018 à 11:40
Signaler
@canard60, Non, nous râlons parce que les réformes sont mauvaises. Il ne s'agit plus de faire des petits jeux comptables, mais de repenser le système à l'aune du 21ème siècle.

à écrit le 10/12/2018 à 9:12
Signaler
La prise de parole sera audible si le Président surprend par une ou deux propositions économies qui ne sont celles habituelles plus ou moins réchauffées type augmentation du minimum vieillesse défiscalisation des heures sup amélioration de la prime d...

à écrit le 10/12/2018 à 9:06
Signaler
Je suis entièrement d accord avec Joeblack. Ceux qui paieront au final seront la majorité des gens qui étaient au travail pendant que d autres prenaient l air et se défoulaient sur les vitrines de magasins dont ils ont volé les biens pour les revendr...

à écrit le 10/12/2018 à 8:50
Signaler
Macron n'est pas programmé pour résoudre un problème majeur de pouvoir d'achat des citoyens français il est paramétré à donner aux mégas riches en prenant à tous les autres. On y arrivera pas avec un gars aussi faible politiquement.

à écrit le 10/12/2018 à 8:44
Signaler
Tout ce qu'arrive à faire les gilets jaunes, c'est pourrir le mois de décembre des commerçants. Ils sont payés par Amazon, ou quoi ?

à écrit le 10/12/2018 à 8:27
Signaler
N'etant pas "gilet jaune", je me demande quand même si les futures annonces du Président , auraient été faites sans les débordements tant décriés ? et à juste titre....

à écrit le 10/12/2018 à 7:23
Signaler
Quand j’écoute les différents revendications, je me demande comment ils veulent qu’on finance leur revendications. Certains veulent plus d’aide sociale, d’autre veulent moins être taxé, d’autre plus de service public. On veut tous que cela change mai...

le 10/12/2018 à 11:44
Signaler
@Joeblack, Effectivement, une somme d'individus asservis depuis tant de temps émet un bruit indéchiffrable de prime abord. Pour que vous visualisiez, demandez à un individu en train de souffrir de développer une pensée théorique structurée ;) Alo...

à écrit le 10/12/2018 à 7:21
Signaler
Régime à la grecque en marche ? et on voit le résultat d un peuple sacrifié et d un pays vendu en pièces détachées, même les monuments berceaux de leur histoire et de la nôtre ..... Les grecs disent "la seule lumière qu on voit au bout du tunnel , es...

à écrit le 10/12/2018 à 6:21
Signaler
l'etat doit reduire son train de vie les dorures des palais seront pour les touristes et pas pour les ministres

à écrit le 10/12/2018 à 6:16
Signaler
Cette prime pourrait devenir un 13e mois "net" .pour tous les acteurs de l'entreprise .

à écrit le 10/12/2018 à 2:57
Signaler
"...les mesures de Macron attenduES au tournant..." n'est-ce pas plutôt Macron qui est attendu au tournant ?

à écrit le 10/12/2018 à 0:40
Signaler
Quel dommage de ne pas pouvoir le mettre dans la Seine, ça aurait été tellement plus rapide et plus efficace pour gazer les gens. Pensez M. Macron à ne pas tout dilapider demain, il faut des sous pour le prochain porte avion.

à écrit le 09/12/2018 à 23:40
Signaler
L'idée de Darmanin est excellente , mais devrait être reconduite pour l'avenir : Toutes les primes de fin d'année devraient ne pas être plombées par les charges sociales ce qui permettrait de résoudre bien des problèmes sociaux . Les primes sont une...

le 10/12/2018 à 3:08
Signaler
@Carron Gilbert, je suis de votre avis, sachant qu'en plus l'Etat récupère 20% de TVA sur ces primes qui seraient dépensées.

le 10/12/2018 à 10:08
Signaler
vous savez que l Etat francais n a plus un rond ? (c etait d ailleurs pour ca que les taxes sur les carburants devaient augmenter) Detaxer les primes c est sympatique mais sans baisse radicale des depenses c est creuser le deficit. donc on detaxe les...

à écrit le 09/12/2018 à 22:51
Signaler
C'est curieux, tous ces sondages négatifs pour le président de la république. Les mêmes sondeurs ne l'avait pas vu venir et s'étaient complètement trompés lors de la primaire de la droite...C'est bizarre que de tels sondages servent désormais de bo...

le 10/12/2018 à 7:15
Signaler
Macron a eu de la chance c'est tout. Affaires Fillon, divisions à gauche, 2ème tour face à Le Pen...

le 10/12/2018 à 11:54
Signaler
@Réponse de Louis, Je n'interprète pas le succès initial de Macron à de la chance. Même si tout ce que vous évoquez est vrai, il n'en reste pas moins qu'il s'agisse des symptômes de nos démocraties malades. D'autre part, Jupiter Ier bénéficiait ju...

à écrit le 09/12/2018 à 21:45
Signaler
Dire aux employeurs privés de verser une prime, quelle démagogie ! Et l'Etat en tant qu'employeur, qu'attend-il pour montrer l'exemple ? Gel du point d'indice, report de PPCR, les agents publics aussi ont des problèmes de fins de mois

le 09/12/2018 à 23:32
Signaler
En effet, l'état ferait mieux de balayer devant sa porte. Donner aux pauvres salariés des aides, donc nos impôts ne résoud rien. Il faut de la croissance et moins de taxes.

à écrit le 09/12/2018 à 21:44
Signaler
Après trois semaines de contestations sociales : 4 morts, des centaines de blessés, des arrestations en masse, des foules pacifiques, gazées, grenadées, flashballées, des dizaines de commerces saccagés par des casseurs, presque jamais interpellés, ...

le 09/12/2018 à 23:29
Signaler
Bizarrement rien de tout cela à la marche pour le climat. Probablement une marche d'agents de l'Etat déguisés pour l'occasion dont le comportement exemplaire est mis en scène pour dévaloriser les gilets jaunes. D'ailleurs, les médias font du non sto...

le 10/12/2018 à 11:58
Signaler
@Elfe Noir, Tony A a raison de bout en bout. L'oligarchie ne laisse une manifestation se dérouler, uniquement si vous ne soulevez pas de point réellement gênant. Ce qui, évidemment, n'est pas le cas des gilets jaunes, qui, eux, sont véritablement ...

à écrit le 09/12/2018 à 21:18
Signaler
penicaud et macron ne s agenouillent pas, ils rampent devant les riches ACTE V à venir..... la haine en plus? quand les grands patrons et les riches tenanciers d actions de sociétés se goinfrent cela fait il baisser le chômage ou élever le prix ...

le 10/12/2018 à 0:57
Signaler
Caricatural et haineux, donc sans intérêt !

à écrit le 09/12/2018 à 21:08
Signaler
Royal ne sait pas dénoncer les GOPE de Bruxelles, dommage. Prévenante comme à son habitude, elle se gardait bien d' ailleurs de tout référendum.. https://www.youtube.com/watch?v=UV_DxnB7GH4&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2H4fUvNMBug...

à écrit le 09/12/2018 à 20:59
Signaler
Nous comptons sur les parlementaires qui représentent la France pour retrouver un zeste de démocratie et ne les laissez surtout pas vous enfumer par des réponses toutes faites selon lesquelles "l'article 68 ne servirait pas à ça" et autres faux-fuyan...

à écrit le 09/12/2018 à 20:33
Signaler
Énorme défi ! que de gérer en même temps , l'agonie de l'état providence , la fin de la dictature fiscale et l'héritage toxique de l'ardoise de Normal 1er…!

à écrit le 09/12/2018 à 20:28
Signaler
Réjouissons nous de l'explosion de l'esprit de Noël ! Tous ces enfants habillés de jaunes qui veulent tout sans contreparties. Si ce n'est pas croire au Père Noël ça, quand même !

le 09/12/2018 à 22:33
Signaler
De toute chose, il faut essayer de trouver un aspect positif. Si les gilets jaunes permettent que nous refondions notre système social et que les Français soutiennent vraiment le nouveau système en tenant bon face aux perdants (en ne soutenant pas c...

à écrit le 09/12/2018 à 20:23
Signaler
Et pour tous les retraités qui perçoivent une retraite située entre 900 et 1100 euros vont ils encore une fois rester sur le carreau. Alors vous savez ce qu'il va se passer. Les bénéficiaires de l'ASPA (allocation de solidarité pour les personnes â...

le 09/12/2018 à 21:53
Signaler
L'envie est en effet un poison violent qui mine notre société. Les Français passent leur temps à regarder leurs voisins pour savoir s'ils sont mieux lotis ou pas qu'eux-mêmes et s'ils profitent plus ou moins de notre Etat-Providence, cela ne rend pas...

à écrit le 09/12/2018 à 20:04
Signaler
le peuple reclame la demission de mr macron et son gouvernement de ministres cires pompes ,,,,,!! ainsi que tous ces deputés lrem " gaudillots "" play mobill""" qui profitent de l argent du peuple en plus a virer t...

le 09/12/2018 à 22:53
Signaler
Vous retardez de dix-huit mois "zoom". Des têtes nouvelles au Parlement nous en avons un bon peu depuis les dernières élections. Vous voudriez mettre qui au pouvoir ? La droite ? Sarkozy a été décrié pendant 5 ans ? La gauche ? Hollande a été égale...

à écrit le 09/12/2018 à 20:01
Signaler
Des mesures à prendre ??? On est déjà un pays où plus de la moitié des foyers ne paient pas d'impôts sur le revenu et où les aides sociales sont parmi les plus généreuses du monde. Comme d'habitude dans notre pays, on va faire du misérabilisme… Et, c...

le 09/12/2018 à 22:11
Signaler
Macron est encore jeune. L’innovation est souvent l'apanage des jeunes mais il leur manque parfois la sagesse pour en tirer parti. C''est dans cet espoir qu'il a été élu, l'espoir qu'il sera moins sclérosé que les autres et que cette vitalité lui per...

à écrit le 09/12/2018 à 19:17
Signaler
Le minimum requis c'est la démission de Philippe 1er et son gouvernement, l'annulation de toutes les hausses de la tipp à venir. Un grenelle des salaires, remise à plat de l'imposition dans ce pays.

à écrit le 09/12/2018 à 19:12
Signaler
LES PRIMES SONT DE LA POUDRE DE PERLINPINPIN? LES FRANCAIS ATENTDENT DES VRAIS REPONSE SUR LE POUVOIR D ACHAT TOUTE LES FINS DE MOIS /ET PLUS TARD UNE REFORME DE L ASSIETE FISCAL. EN ARRETTANT LE C I C E ET EN RETABLISANT L I S FAFIN QUE TOUS PAR...

à écrit le 09/12/2018 à 19:09
Signaler
Il n'a pas la solution, il y a des changements dans l'histoire, des tournants que l'on ne peut négocier , ils se font c'est tout . Le peuple dans une grande majorité veut changer cette société qui oprime économiquement et durablement pour le bien d'u...

à écrit le 09/12/2018 à 18:30
Signaler
Pas de miracle à attendre du gouvernement puisque la France est en quasi situation de faillite. Les marges de manoeuvres sont quasiment inexistantes. Il doit annoncer une baisse massive des dépenses publiques pour trouver un minimum d'autonomie.

le 10/12/2018 à 12:25
Signaler
Pour les miracles, il faut aller à lourdes, pas à Paris.

à écrit le 09/12/2018 à 18:11
Signaler
Quel arnaque va t il nous vendre? Ils (UE et finance) vont tout faire pour tout nous faire gober afin de conserver leur poulain au pouvoir!

le 09/12/2018 à 20:28
Signaler
Le seul qui puisse prendre la place de Macron, c'est le père noël.Faites vos listes. Au boulot,vite.

à écrit le 09/12/2018 à 18:08
Signaler
avec des caisses vides , on va encore avoir des mesures cosmétiques provisoires et qui seront financées par de nouveaux impôts et taxes. la hausse massive de la CSG ( 21 à 25 %) ampute les revenus de millions de français de près de 22 à 23 milliard...

à écrit le 09/12/2018 à 18:04
Signaler
... refiler la patate chaude au privé ?

à écrit le 09/12/2018 à 17:58
Signaler
augmenter le SMIC = augmenter le chômage

à écrit le 09/12/2018 à 17:25
Signaler
Comme d'habitude, la réponse "politique" consiste à ouvrir le porte-feuille de ceux qui paient, pour augmenter encore la redistribution.. C'est quand même de la "politique" à deux balles. Si nous en sommes là, c'est bien suite à l'absence de réformes...

à écrit le 09/12/2018 à 17:22
Signaler
Rétablir le Différentiel de Sécurité !!!!!!!!! de 10 KM/H, entre Autos et Poids Lourds. AU CHOIX : -Ou l'on baisse à 70 KM/H les Poids Lourds, -Ou l'on remonte à 90 KM/H les Autos.

à écrit le 09/12/2018 à 16:54
Signaler
Revalorisation du smic c'est moins d'embauche et plus de chômage mais le chômage de masse n inquiètent pas nos gilets .

à écrit le 09/12/2018 à 16:06
Signaler
Les gilets jaunes sont le signe de la sortie de route de la France. Il est urgent que la start-up nation trace une vrai nouvelle route. Mais pour un haut fonctionnaire Président engoncé dans la réglementation de tout et de rien, le mot start-up est p...

le 09/12/2018 à 19:18
Signaler
A titre personnel je me méfie des hommes providentiels, lider maximo, conducator, duce, führer, caudillo, guide suprême. Et en France on compte toujours trop sur le président. Il est temps de revenir à l'esprit initial de la Vè république, un préside...

à écrit le 09/12/2018 à 16:04
Signaler
s'il compte enfumer les gilets jaunes il se trompe..les 5 premières minutes seront trés importantes sinon les gens ne l'écouteront plus ..... suppression des taxes sur le carburant jusqu'à 2021, hausse du SMIC de 150 euros (minimum) supprimer la c...

le 09/12/2018 à 17:44
Signaler
Et demain papiencolere se rase gratis . Sauf que gratis ça n'existe pas ce que papi ne sait pas : on ne devrait pas donner le droit de vote à tous .

le 09/12/2018 à 18:43
Signaler
Pour la revalorisation du smic c'est mal barré semble t'il. Pénicaud vient de faire savoir que ce n'est pas envisagé. On n'est pas à l'abri d'un démenti présidentiel (Macron a bien fait contredire publiquement le premier ministre par un sous mini...

le 09/12/2018 à 18:49
Signaler
comme les GJ j'exècre macron mais de là à vouloir à nouveau aider tjrs les mêmes, femmes seules avec x enfants (concubin planqué), étrangers ou clandestins, assistés chroniques ou glandeurs professionnels, NON, seuls les Français qui bossent avec un ...

le 09/12/2018 à 19:21
Signaler
Problème, la hausse de la CSG sur tous les revenus a déjà été redistribuée aux salariés du privé sous forme d'une baisse de charges salariales donc une hausse de leur net de l'ordre de 3%. On fait comment ?

le 09/12/2018 à 22:16
Signaler
Soyez honnête papi, quoique dise Macron demain, vous ne serez pas content et vous n'écouterez rien de ce qu'il dira. Vous avez déjà décidé que vous serez en colère parce que cela vous êtes soulagé d'avoir trouvé un bouc émissaire. C'est tellement plu...

à écrit le 09/12/2018 à 15:58
Signaler
Les pillages de Paris , Bordeaux et en Outre mer portent essentiellement sur des biens technologiques, notamment les téléphones à 1000 €. Dans les années 1900 à 1970, les biens convoités étaient les bananes, les oranges ou autres biens culinaires. ...

le 10/12/2018 à 10:12
Signaler
disons que vendre un iPhone vole c est facile et remunerateur. vendre des oranges c est pas facile … PS: comparer 1900 et 1970 c est n importe quoi. En 1970 on volait pas mal de voitures , pas des bananes ;-)

le 10/12/2018 à 16:53
Signaler
Jusqu'en 1970, vous pouviez vous garer facilement au pied de la tour Eiffel, la voiture remplie d'affaires. Personne n'aurait touché au véhicule, ni à son contenu.

à écrit le 09/12/2018 à 15:45
Signaler
On s'aperçoit que certains patrons refusent les augmentations du fait que le gouvernement vient de supprimer certaines charges afin d'augmenter le pouvoir d'achat. Les baisses de charge sont donc sans effet pour le salarié

à écrit le 09/12/2018 à 15:17
Signaler
Tant qu'il ne réduira pas les Dépenses Publiques-gaspill les plus élevées au monde et Meme !!!! de tous les pays socialement les plus avancés 58% du PIB/An ( dont et 1.7% aux armées en ruine ) et DE MEME !!!! en Prélèvements Obligatoires 46.2% du P...

le 10/12/2018 à 7:26
Signaler
Portiez-vous me rappeler quelle pourcentage de population paie l’impôt sur le revenu et quelle pourcentage de la population paie 50% de cette recette fiscal ?

à écrit le 09/12/2018 à 14:58
Signaler
Il aura beau parler, tout sonnera faux! Il n'est pas le représentant de la France a l'étranger, mais le représentant de l'UE de Bruxelles en France!

le 09/12/2018 à 18:52
Signaler
ah un lepeniste. excusez moi mais je me marre.....encore un intello. si, si un intello.

le 09/12/2018 à 19:19
Signaler
A votre venin anti EU. Changez de disque...

le 09/12/2018 à 21:18
Signaler
Lorsque notre pays a un problème voilà la rengaine UE qui ressort. Heureusement d'ailleurs que l'UE est là pour éviter à tous les démagos de gauche et droite en tête RN, LFI et mon seigneur de Debout la France qui par la planche à billets auraient fa...

à écrit le 09/12/2018 à 14:38
Signaler
Lors d’interviews de nombreuses personnes expliquent que leur vie et celles de leurs enfants est difficile à cause de divorce ou de séparation. Plusieurs questions dont, sur le versement de pension alimentaire, plus profonde l’état, le contribuable,...

à écrit le 09/12/2018 à 14:18
Signaler
Dès lors, quiconque croit pouvoir répondre favorablement aux demandes des gilets-jaunes sans envisager une sortie de l'Europe maastrichtienne ment éhontément: Les Républicains et le Parti Socialiste, La France insoumise et le Rassemblement national,...

le 09/12/2018 à 18:50
Signaler
tout ça pour ne rien dire, allez on recommence. vive........euh il ne sait pas lui-même. MDR

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.