L'agresseur présumé de NKM aurait été arrêté

Un homme a été placé en garde à vue samedi pour violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public. Il s'agirait d'un maire d'une commune de Normandie, selon France Info.
L'ancienne ministre, candidate aux législatives sous l'étiquette LR à Paris, faisait campagne sur un marché, place Maubert lorsqu'elle a été agressée par un passant. Elle a perdu connaissance quelques minutes  et a été hospitalisée pour subir des examens. Elle est sortie de l'hôpital Cochin vendredi.
L'ancienne ministre, candidate aux législatives sous l'étiquette LR à Paris, faisait campagne sur un marché, place Maubert lorsqu'elle a été agressée par un passant. Elle a perdu connaissance quelques minutes et a été hospitalisée pour subir des examens. Elle est sortie de l'hôpital Cochin vendredi. (Crédits : STEPHANE MAHE)

[Article mis à jour à 17h]

Un homme a été placé en garde à vue samedi matin deux jours après l'agression dont a été victime Nathalie Kosciusko-Morizet jeudi sur un marché parisien. Il s'agirait du maire d'une commune de Normandie, selon France Info qui cite une source judiciaire. L'homme est en garde à vue pour violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public.

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui faisait campagne pour les législatives sous l'étiquette Les Républicains sur un marché place Maubert, dans le Ve arrondissement, était tombée au sol et avait perdu connaissance pendant quelques minutes après une altercation avec un homme d'une cinquantaine d'années, qui lui avait violemment jeté ses tracts au visage, selon les photos prises sur place par un journaliste de l'AFP. Il avait pris la fuite selon des témoignages.

Un élu d'un village de l'Eure

L'ancienne ministre avait dû être hospitalisée pour subir des examens à l'hôpital Cochin, où elle a été gardée en observation jusqu'à vendredi. Cette agression avait suscité l'indignation de la classe politique.

Selon RTL, l'homme, âgé de 55 ans, maire sans étiquette d'un village de l'Eure, Champignolles, dans la région d'Evreux, se serait présenté de lui-même aux enquêteurs du 3e district de police judiciaire de Paris, qui l'avaient convoqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 19/06/2017 à 11:42
Signaler
Incroyable différence d'approche entre les médias qui en ont fait tout un plat et les gens qui s'en tapent, au mieux parce que sinon c'est plutôt la rigolade qui l'a accompagné. Il va falloir que les politiciens s'habituent à se faire maltraiter ...

à écrit le 18/06/2017 à 8:44
Signaler
Il n'y a pas eu d'agression... sauf celle de NKM tentant d'imposer sur la voie publique ses tracts de propagande. la personne a eu raison de les lui renvoyer à la figure (comme, d'ailleurs, pour n'importe quel politicien) et ce n'est pas de sa faute ...

le 18/06/2017 à 21:02
Signaler
Ca c'est certain si elle appelle ça se faire agresser elle ne doit pas souvent faire les courses le samedi matin...

à écrit le 18/06/2017 à 7:20
Signaler
Ce n'est pas du theatre francaise par part de la NKM?

à écrit le 17/06/2017 à 22:21
Signaler
"mission de service public " ? ...?!? Ha bon ! ... l'arrivisme politique fait partier du service public ?

à écrit le 17/06/2017 à 20:54
Signaler
La non assistance à personne en danger devrait être également relevée à son encontre. En s'enfuyant, il n'a pas porter secours à NKM tombait au sol.

à écrit le 17/06/2017 à 20:01
Signaler
N.K.M ne recueille pas mon adhésion politique. Cependant Ce Maire !!! mérite 4 ans d'inégibilité, 5 ans de prison avec sursis, inscrits au Casier Judiciaire ( donc jusqu'aux prochaines Présidentielles et Législatives ). 20000 eur d'amende, et 30000 ...

le 17/06/2017 à 22:21
Signaler
... et la crémiètre ^par dessus le marché !

le 18/06/2017 à 21:03
Signaler
Ou la légion d'honneur pour être le premier à prouver que ces politiciens sont des bon à rien!

à écrit le 17/06/2017 à 19:09
Signaler
Toutes les violences diverses sont insupportables, la violence envers NKM est inadmissible, les violences des gouvernements de ces 15 dernières années contre les faibles, les sans emplois, les manifestants légitimes, aussi sont totalement inadmiss...

le 17/06/2017 à 19:48
Signaler
Tout cela est bien beau mais l'agresseur n' est pas Robin des bois mais un élu de la république qui est de plus un soutien de Guéant. C'est à se demander si vous avez lu l'article.

à écrit le 17/06/2017 à 18:49
Signaler
Patatract, quand on a pas de santé et un mauvais programme, on reste à la maison ..! Moi j' ai failli être agressé sur un marché et j' ai désamorcé.

à écrit le 17/06/2017 à 18:08
Signaler
OUF! on est soulage! apres cette violente agression par son propre programme, NKM est vivante.... enfin attendons les resultats de demain soir!! Juste un carre Hermes froisse quand meme!

à écrit le 17/06/2017 à 16:40
Signaler
D'après ce que j'ai lu, ce serait un élu maire d'une commune de Normandie ! (si c'est le cas ... destitution immédiate), je n'aime pas spécialement NKM, droite ou gauche etc, peut importe, bref ... on ne peut tolérer ça !

à écrit le 17/06/2017 à 16:15
Signaler
Pouvez-vous préciser si il y a eu une étude "balistique" sur le rapport poids/puissance qui peut entraîner la chute d'un politicien (en talon ?) suite à cet "attentat" au tract !

le 18/06/2017 à 8:41
Signaler
Heureusement, il reste des gens comme vous qui ont de l'humour.

à écrit le 17/06/2017 à 15:36
Signaler
La loi est la même pour tout le monde pas que pour les gens haut placé

à écrit le 17/06/2017 à 15:29
Signaler
Pourquoi lui il à été arrêté et mis en garde a vue alors qu' il y a des gens qui tabasse leur ex conjoint et qu' il n ont rien même en aillant porté plainte et que la femme à eu 10j d itt pour la gendarmerie ce n est rien

à écrit le 17/06/2017 à 14:22
Signaler
de quelle mission de service public la candidate NKM est-elle chargée ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.