L'épisode de pollution à Paris risque de s'aggraver lundi

Le seuil de 50 microgrammes de particules fines par m3 pourrait être dépassé selon Airparif.

2 mn

(Crédits : Reuters)

La pollution aux particules fines qui sévit en Île de France depuis une semaine devrait empirer lundi. Airparif, l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air dans la région, l'a indiqué dimanche.

Ce dimanche, la concentration en particules a baissé : elle devrait être comprise entre 40 et 55 microgrammes par m3. Elle reste toutefois supérieure au seuil d'information, selon Airparif. Lundi, la concentration devrait atteindre entre 45 et 60 microgrammes par m3.

"La circulation alternée contribuera à améliorer la qualité de l'air"

La veille, le gouvernement a accordé à Anne Hidalgo la mise en place de la circulation alternée à Paris et dans sa proche banlieue, que la maire de Paris et les Verts réclamaient. Ce, malgré les réticences exprimées par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal sur Twitter.

Cette mesure interdit la circulation des véhicules ayant une immatriculation paire les jours impairs (comme cela sera le cas lundi) et vice-versa.

Hélène Marfaing directrice adjointe d'Airparif interrogé par l'AFP a déclaré:

"La circulation alternée et les autres mesures qui vont être précisées par la préfecture de police contribueront à améliorer la qualité de l'air."

Pour l'heure, impossible de savoir si les conditions vont s'améliorer mardi 24 mars. Il faudra attendre lundi pour réaliser cette évaluation qui prend en compte l'évolution des conditions météorologiques, a précisé la responsable.

Un autre épisode en 1997

Pour mémoire, en 2014 à la même période, un  autre épisode exceptionnellement long avait aussi touché la région parisienne, conduisant le gouvernement à instaurer la circulation alternée le 17 mars, une première depuis 1997. Airparif, dans un rapport de mai 2014 avait conclu que la mise en place de la circulation alternée avec permis de réduire la concentration des particules dangereuses dans l'air.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 24/03/2015 à 0:15
Signaler
Il faudrait aussi limiter les épendages agricoles responsables des particules d'ammoniac dans paris , non ? Qui aura le courage politique de prendre cette mesure de santé publique ?

à écrit le 23/03/2015 à 21:46
Signaler
vous avez raison ! la pollution vient de l'est et si on parle de Paris ces temps !on ne parle ps de l'asace et de ses villes polluées ! la vallée du Rhin est chaque année polluée en été et on respire mal à Rhinau et strasbourg par exemple !! QUI LE D...

à écrit le 23/03/2015 à 21:40
Signaler
on a profité d'un beau printemps à Paris pour se promener des champs elyséés à la tour eiffel ( de beaux cerisiers en fleurs !! en passant par les berges et ses bateaux mouches , pont de solférino ; c'était tranquille, moins bruyant !! madame Hidalg...

à écrit le 23/03/2015 à 9:00
Signaler
je ne comprend pas bien pourquoi.. la S. Royal et l'A. Hidalgo s'invectives pour des histoire de plaques ...au lieu de recommande l'usage massif de masque anti- particules...?

le 23/03/2015 à 9:20
Signaler
les masques sont inutiles contre les particules fines... faut se renseigner : les particules fines (d’où leur nom) passent partout, même les masques militaires...

le 23/03/2015 à 17:24
Signaler
Cette histoire c'est simplement la nécessité pour Hidalgo de rassembler les "Verts" autour d'elle... Elle se sert d'un épisode de pollution passé (la semaine dernière) pour faire adopter une décision et clamer qu'elle a été efficace (alors que le te...

à écrit le 23/03/2015 à 8:31
Signaler
Qui pollue donc ainsi? Si ce n'est l'Allemagne est son agenda Vert en termes de centrales électriques? Dites le donc au lieu de nous répéter à satiété le niveau atteint.

le 23/03/2015 à 10:12
Signaler
Bonjour, Je n'arrive pas à comprendre votre commentaire cad sur L'Allemagne Le problème est PARIS Egalement nous avons les centrales nucléaires (beaucoup en mauvaises états FESSEHEIM ... recyclages des déchets , nous allons avoir beaucoup plu...

le 23/03/2015 à 11:01
Signaler
@Oui mais qui ? Les causes de la pollution sont bien expliquée sur le site Airparif : "Ce sont des épisodes de pollution dus aux particules. Et l’on observe souvent une part importante des particules provenant de réactions chimiques de gaz entre eux ...

à écrit le 22/03/2015 à 17:16
Signaler
Après "Paris, Texas" nous voyons maintenant "Paris, Pékin". C'est le progrès, c'est l'Europe, c'est l'avenir….

le 22/03/2015 à 19:14
Signaler
Il faut choisir, la décentralisation et son lot de chomeurs, ou le travail pour tous et l'industrie. Mias cette pollution provient d'ailleurs et en utilisant une filtration de plus en plus fine, la pollution sera de plus en plus importante. Dans les ...

le 23/03/2015 à 0:25
Signaler
Vu le vent de nord-est actuel, il serait intéressant de savoir quelle part de pollution nous recevons des centrales à charbon allemandes... Mais bon : on va pas froisser les voisins...

à écrit le 22/03/2015 à 16:58
Signaler
En résumé, quand on atteint un seuil "critique", on chipote. Comme la teneur de l'eau potable en pesticides, un seul, le seuil est à 0,1µg/L, mais quand on en a plus d'un, le seuil monte à 0,5µg/L. Il faut s'adapter à la dure réalité des choses, sin...

le 23/03/2015 à 0:48
Signaler
Ben....ça existe déjà mais tout le monde s'en fout. Toutes les voitures en concessions ont cette étiquette ;-)

à écrit le 22/03/2015 à 16:52
Signaler
La pollution de Paris est une chose, la pollution de la planète en est une autre. Les deux vont crescendo. "Tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, l'humanité sera confrontée au problème global de sa survie" Tirée du récit "les corps indécents". ...

à écrit le 22/03/2015 à 16:46
Signaler
Certes la circulation alternée arrangera un peu la situation, mais les problèmes de fond ne sont pas réglés : changer de technologie de chauffage urbain, répandre moins de pesticides, obliger les industries à moins rejeter de particules, encourager l...

à écrit le 22/03/2015 à 16:24
Signaler
Et il n'y a toujours pas un politique au gouvernement ...! qui recommande l'usage massif de masques anti-poussières ....! c'est pourtant la protection la plus efficace ...! , que l'invective politicienne socialo/socialiste...! , sur la pertinen...

à écrit le 22/03/2015 à 16:10
Signaler
La solution réside dans la motorisation électrique. Des deux roues et de petits véhicules sur batteries. Ils sont parfaitement au point désormais. On cessera d'utiliser les poumons des gosses comme filtres à particules...

le 23/03/2015 à 0:28
Signaler
La part de pollution des moyens de transport est de 15% environ. L'électrique produit une pollution ailleurs, c'est tout. Mais c'est sur la planète, soit hors de votre nombril.

à écrit le 22/03/2015 à 15:46
Signaler
Aïe aïe aïe… merci pour le tuyau quand-même, demain je reste à la maison, portes et fenêtres condamnées !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.