L'Etat débloque 600 millions d'euros pour les éleveurs, la FNSEA est insatisfaite

En réponse à la mobilisation des éleveurs qui contestent les prix de la viande, le gouvernement a annoncé mercredi 22 juillet un plan d'aide d’urgence de 24 mesures. Le syndicat professionnel agricole estime que ces mesures sont insuffisantes sur le long terme.

5 mn

A l'issue du Conseil des ministres, le gouvernement a annoncé mercredi 22 juillet un plan d'aide d'urgence pour les éleveurs d'un montant qui s'élève à plus de 600 millions d'euros. Il comporte principalement une restructuration de l'ensemble des dettes et un allègement des différentes charges sociales et fiscales.
A l'issue du Conseil des ministres, le gouvernement a annoncé mercredi 22 juillet un plan d'aide d'urgence pour les éleveurs d'un montant qui s'élève à plus de 600 millions d'euros. Il comporte principalement une restructuration de l'ensemble des dettes et un allègement des différentes charges sociales et fiscales. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Publié le 22/07/2015 à 12:17. Mis à jour le 22/07/2015 à 15:59

L'Etat va débloquer plus de 600 millions d'euros pour son plan d'urgence en faveur des éleveurs français en difficulté, afin de les aider à alléger leur trésorerie. Voici les principales annonces qu'il faut retenir.

  •  Allègement de charges

Le plan d'urgence propose en premier lieu des mesures visant à l'allègement des différentes charges sociales et fiscales et concerne notamment la sécurité sociale agricole (MSA), le report d'échéance de paiement de l'impôt sur le revenu, le remboursement anticipé de TVA, l'exonération de taxes foncières. Au total, 500 millions d'euros de reports sont prévus, et 100 millions d'annulations de charges.

  • "Restructuration de l'ensemble des dettes"

Alors qu'il s'élevait à 8 millions d'euros jusqu'à présent, le fonds d'allègement des charges (FAC) devrait être porté à 50 millions d'euros. Cette réserve porte sur les charges financières, à l'instar des intérêts d'emprunt, et permet une prise en charge partielle.

 « L'Etat demandera une restructuration de l'ensemble des dettes de long et moyen termes pour les éleveurs qui le souhaitent avec un accent pour les jeunes agriculteurs et les investissements récents », a annoncé Stéphane Le Foll, à l'issue du conseil des ministres. Ce matin, Xavier Beulin, le patron de la FNSEA, plaidait justement, une fois encore, pour une restructuration de la "dette des éleveurs".

  • Garantie bancaire de la BPI

La Banque Publique d'investissement (BPI) pourra de son côté garantir à l'avenir jusqu'à 500 millions d'euros de crédits bancaires aux entreprises du secteur de l'élevage : "un dispositif de garantie bancaire pour le renforcement de la trésorerie sera mobilisé pour les éleveurs, pour garantir jusqu'à 500 millions d'euros de crédits bancaires"', a précisé le ministre de l'Agriculture. Cette mesure portera autant sur la dette bancaire que sur les dettes fournisseurs.

  • Développer l'utilisation de contrats entre éleveurs et industriels

Le gouvernement veut développer l'utilisation de contrats avec les industriels pour permettre aux éleveurs d'avoir plus de visibilité sur leur rémunération et leur marge.

  • Diversifier les revenus des éleveurs

Ils s'agit d'inciter les éleveurs à se doter de méthaniseurs, pour transformer les effluents d'élevage en électricité et la revendre. L'État propose une exonération de fiscalité locale pour l'ensemble des installations et une hausse des tarifs de rachat de l'électricité.

  • Promotion de la viande « made in France »

Enfin, le gouvernement a annoncé que dix millions d'euros doivent être mobilisés pour promouvoir les productions françaises à l'export. Le service des fraudes devrait également intensifier les contrôles, en particulier sur l'origine des produits. Par ailleurs, une plateforme regroupant tous les exportateurs français, "Viande France export" sera également créée.

  • Simplification et contrôles

Le gouvernement promet de simplifier les procédures administratives pour les éleveurs, et d'améliorer la manière dont se déroulent les contrôles sur le terrain, qui donne souvent lieu à de très fortes tensions entre agriculteurs et agents.

Hollande rencontrera les responsables d'organisations agricoles

Le président François Hollande rencontrera des responsables d'organisations agricoles jeudi à Dijon, au lendemain de l'annonce du plan d'urgence pour l'élevage, a indiqué l'Elysée.

Cette rencontre, qui aura lieu vers 9 heures  à la préfecture, a été ajoutée à un déplacement qui sera pour le reste consacré à la viticulture.

"Insuffisant au regard des enjeux", selon la FNSEA

"Les annonces gouvernementales sont insuffisantes au regard des enjeux", a estimé Xavier Beulin, président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) lors d'une conférence de presse.

Ces mesures "peuvent répondre sur le court terme a quelques urgences", a-t-il précisé toutefois. Mais "ce n'est pas ce qui nous redonne fondamentalement des perspectives durables. [...] Nous voyons bien que nous ,sommes quand même depuis un certain nombre d'années sur des dispositifs que l'on recycle".

Appel à lever les barrages à Caen

Interrogé sur une éventuelle levée des barrages dans le nord-ouest de la France, le leader syndicaliste a expliqué que la FNSEA devait dans un premier temps consulter sa base, tout en préconisant un meilleur "ciblage" des actions vers les opérateurs qui "ne jouent pas le jeu en matière de revalorisation des prix".

"S'il n'y avait pas eu ces barrages, je ne suis pas sûr qu'il y aurait eu une communication en conseil des ministres", a déclaré M. Beulin. "Maintenant nous ne sommes pas là non plus pour gêner nos concitoyens."

Au même moment à Caen, le président de la FDSEA du Calvados, Jean-Yves Heurtin, a appelé à lever le mouvement des éleveurs à Caen, après trois jours de blocage du périphérique de la capitale bas-normande. Aussitôt, les éleveurs présents depuis lundi matin avec leurs tracteurs ont commencé à lever le barrage, a constaté un photographe de l'AFP.

Les éleveurs prêts à bloquer les accès à Lyon et Clermont-Ferrand

Les éleveurs d'Auvergne et Rhône-Alpes, déçus du plan d'aide annoncé par le gouvernement, ont l'intention de bloquer les accès à Lyon à partir de mercredi soir et ceux de Clermont-Ferrand jeudi matin, selon des sources syndicales.

Les éleveurs des départements de Rhône-Alpes se sont mis d'accord pour bloquer dès la fin de journée tous les points autoroutiers stratégiques d'accès à Lyon, a-t-on appris auprès des antennes locales de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs. A Clermont-Ferrand, le blocage de cinq points d'entrée de la ville se fera jeudi matin, selon la FDSEA et les JA du Puy-de-Dôme.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 74
à écrit le 31/07/2015 à 9:28
Signaler
Bravo le sauvetage : 600 millions d'euros pour continuer à payer les banques qui leur ont permis de construire des élevages concentrationnaires, ou des vaches alignées dans des cages en métal produisent un lait industriel que les français n'achètent ...

à écrit le 26/07/2015 à 22:57
Signaler
Quand le fabricant de pneus pour tracteur GOODYEAR parce que les agriculteurs français ne lui achetaient plus de pneus, personne n'a exigé que les agriculteurs français achètent des pneus GOODYEAR. Pourquoi exiger que les français achètent de la vian...

à écrit le 24/07/2015 à 7:38
Signaler
Désolé mais quand je vois des remarques sur le matériel professionnel , ça m'agace un peu , c'est un outil de production, pas un caprice,mais comme je vous l'explique on ne peut pas travailler avec du matériel branlant après chacun va acheter en fon...

le 24/07/2015 à 16:07
Signaler
On est d'accord. Je pense que finalement on a le même avis, mais avec un angle de vue différent. Toute peine mérite salaire c'est normal. Mais le beau tracteur que j'ai vu devait valoir à mon avis pas loin de 150 000 euros. Un superbe truc. Si on com...

à écrit le 23/07/2015 à 17:43
Signaler
Ai-je bien compris? Allègements de charges : 100 M€ concernant principalement la MSA (comment récupéra-t-elle pour continuer à payer s les prestations?) et 500 M€ de reports d'échéances (qui fait l'avance, les banques ou le trésor public ?) Si les a...

à écrit le 23/07/2015 à 16:22
Signaler
"A la prise en main, j'ai eu pas mal de soucis : voiture qui cale, impression de rouler en sous-régime, quelques tremblements (pas eu cette sensation lors de l'essai avant achat). On me disait donc que je n'étais pas encore habituée, ou encore parce ...

à écrit le 23/07/2015 à 14:26
Signaler
Hollande n'avait pas suivi les conseils de l'Oncle Sam... On aurait toujours nos débouchés pour nos exportations agricoles vers la Russie. D'autant que les responsabilités du conflit oriental semblent peu claires... Mais non. Hollande veut faire plai...

à écrit le 23/07/2015 à 12:49
Signaler
Les agriculteurs de Poitiers qui manifestaient sont peut être endettés, mais la plupart des tracteurs que j'ai vu étaient récents et je suppose achetés à crédit. Je me suis donc, pendant un temps certain dans le "bouchon", demandée si leurs soucis n'...

le 23/07/2015 à 17:48
Signaler
Pourquoi pas revenir au chevaux!!faites une 15 heures le derrière sur un tracteur, ça vous changera de votre megane comme vous dites .Vraiment qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme idiotie !!!le parc doit être renouveller régulièrement , déjà ne ser...

le 23/07/2015 à 19:37
Signaler
Les agriculteurs ne passent pas tous les jours 15 heures le derrière sur leur(s) tracteur(s). Et certains des tracteurs que j'ai vus (certes leur outil de travail) étaient vraiment de belles et imposantes machines... Qui devaient probablement coûter...

le 23/07/2015 à 20:22
Signaler
@constat , si vous pensez que l'agriculteur va acheter son tracteur pour se faire plaisir, il vaut mieux arrêter de faire des commentaires sur l'agriculture,comme vous le dites c'est un outil travail, sachez cher monsieur que le coup d'un tracteur dé...

le 23/07/2015 à 20:29
Signaler
@constat vous parlez d'endettement , bien sûr. Mais quand vous avez un prix de revient qui est inférieur au coût de production,Imaginez vous partez chaque matin au travail et à la fin du mois, vous ne seriez pas rémunérer , vous pensez que vous tiend...

le 23/07/2015 à 20:47
Signaler
@constat si vous pensez que l'agriculteur va acheter un tracteur et engagé parfois le chiffre d'affaire de l'exploitation pour se faire plaisir , la je ne peux rien pour vous, l'endettement c'est une chose mais avoir des coûts de production supérieur...

le 24/07/2015 à 0:42
Signaler
Mon but n'est pas de me fâcher avec vous. Je trouve que le métier d'agriculteur est un beau métier et un métier de courageux. Simplement, le coût de production intégre il me semble l'amortissement des matériels (et bâtiments) entre autres charges. Pl...

à écrit le 23/07/2015 à 12:41
Signaler
Je ne veux pas nier les problèmes des éleveurs. Il faut que leur production soit payée au juste prix pour leur permettre de gagner leur vie. Mais je ne suis pas sur que ceux qui se plaignent soient les plus malheureux. Comme dans toutes les professio...

le 23/07/2015 à 14:56
Signaler
vous oubliez le plus important qui est le prix du lait à 29 cts les éleveurs perdent de l'argent et ne sont plus capables d'investir. Rappelez vous la réunification de l' Allemagne ou Mitterrand tenait la main tendrement la main de Khôl ,vous aurez...

le 23/07/2015 à 18:08
Signaler
votre dédain du monde du travail est inqualifiable, allez faire un stage chez ces bosseurs à 70h/s, samedi et dimanche compris !!! et qui travaillent pour des clopinettes. mais votre priorité à respecter est surement d'augmenter les fonctionnaires, ...

le 24/07/2015 à 12:23
Signaler
@augmenter les fonctionnaires Si je lis bien vos propos les seuls travailleurs de ce pays sont les agriculteurs. Tous les autres seraient des fonctionnaires. Vous vous trompez lourdement. Je n’ai aucun dédain pour le monde du travail car j’en fa...

le 31/07/2015 à 9:37
Signaler
Enfin, un argumentaire qui tient la route ici !

à écrit le 23/07/2015 à 12:26
Signaler
On mange encore trop viande dans notre pays à mon avis il faudrait produire beaucoup moins , où alors trouver des débouchées à l'export .

à écrit le 23/07/2015 à 12:10
Signaler
J'espère que ces 600 millions d'euro vontservir à ouvrir des cmmerces de proximité où les agriculteurs pourront faire de la vente en directe sans abuser de leur tarifs, sinon ces fonds seront inutiles...

le 23/07/2015 à 12:23
Signaler
C-à-d, pour les faire concurrencer les grandes surfaces de distribution ? joli…. mdr

à écrit le 23/07/2015 à 11:49
Signaler
Donc, si nous résumons: l'application du capitalisme dérégulé conduit à la création d'oligopole pratiquant l'entente sur les prix d'achat (la grande distribution), qui asphyxie les producteurs par un rapport de force complétement inégal et s'enrichis...

à écrit le 23/07/2015 à 11:47
Signaler
La France est archaïque et l'état l'enferme dans des archaïsmes en interdisant les évolutions. Le sous-développement est au bout de la route....

à écrit le 23/07/2015 à 10:46
Signaler
Et ils devront payer en plus la super taxe carbone qui vient d’être votée en catimini. Il faut montrer l’exemple au Monde, comme dit Moi Président.

à écrit le 23/07/2015 à 9:02
Signaler
Il faut faire payer Bruxelles et les américains à la tête de cette Europe ..américaine, un seul duo, coupable..

à écrit le 23/07/2015 à 8:45
Signaler
La France face à la mondialisation ...... s aperçoit que le monde réel ne tourne pas à son avantage ........ et tous les petits frondeurs s exclament ! ...... Si j avais su j aurais pas voulu ...... Pitoyable !!!!

à écrit le 23/07/2015 à 8:43
Signaler
Les agriculteurs étaient contre les quotas mais ils veulent vendre plus aux meilleurs prix rires !!! C'est quoi notre stratégie ?? On ne veux pas de grosse ferme On veux des réglementations des normes etc et on ouvre les frontières à toute les con...

à écrit le 23/07/2015 à 8:33
Signaler
Ces agriculteurs savent-ils que leur destin est dans les mains d'incompetents de la pire espece?

à écrit le 23/07/2015 à 8:29
Signaler
Il sort d'où cet argent ? En plus pour financer l'incapacité d'adaptation au marché d'une catégorie déjà gonflée par la PAC et des subventions. Comme dans l'immobilier, on finance la hausse des prix.....

à écrit le 23/07/2015 à 1:45
Signaler
Un plan d'urgence pour les agriculteurs nécessaire, cela signifie déjà que le ministre Le Foll est un touriste ministériel et rejoint l'illustre Rebsamen, ministre du chômage, dans cette liste ! Que fait Le Foll dans ce gouverment depuis trois ans ? ...

le 23/07/2015 à 11:48
Signaler
Je vous rejoins aussi et c'est une catastrophe pour l’agriculture française. Nos gouvernants actuels n'ont aucune vision ni anticipation à long terme . Au ministère de l'agriculture ,ils sont nombreux à travailler mais on ne sait pas exactement ce ...

à écrit le 23/07/2015 à 1:28
Signaler
Bon en fait, tu bosses, tu payes des impots et ça va aux éleveurs ? C'est ça la France ? Ben bientot yaura quoi ? 100% de taxes et d'impots ?

le 23/07/2015 à 7:30
Signaler
@lol faudrait plutôt que vous pensiez aller au boulot avant de parler d'impôt en plus ce n'est pas directement de l'argent que l'on verse aux éleveurs ,faut pas raconter n'importe quoi.

le 23/07/2015 à 8:00
Signaler
On peut facilement dépassser 100% d'impots :suffit d'annuler les promesses de retraites ,de nationaliser quelques entreprises et de prélever un pourcentage sur les dépots bancaires

à écrit le 22/07/2015 à 23:07
Signaler
Des gars hyper-individualistes qui demandent de l'aide de l'état, on dirait des banques...

le 23/07/2015 à 7:24
Signaler
@yvan vu votre commentaire,vous n'avez sans doute rien compris,quand on ne connaît rien dans ce domaine , il vaut mieux ne rien dire.

à écrit le 22/07/2015 à 20:41
Signaler
1) Pas de quotas de viande allemande 2) dumping des fermes allemandes (roumains mal payés dans des fermes énormes... Directive détachement ) 3) embargo des exportations à la Russie... Il faut plus "d'Europe" nous disent les fous ! François H. Le pr...

le 22/07/2015 à 23:10
Signaler
Des kebabs, oui, mais ... cacher...

le 23/07/2015 à 10:36
Signaler
La réponse unique, universelle aux maux que vous décrivez, l' UPR, pardi bien sûr...

à écrit le 22/07/2015 à 19:30
Signaler
QUI EST RESPONSABEL DE CETTE CATASTROPHE DEVINEZ CA COMMENCE PAR UN H... ET FINI PAS UN E ! Avec son stupide embargo des produits agricoles français notre Président Normal a volontairement jeté l'agriculture français dans les profondeurs de l'imbé...

le 22/07/2015 à 21:10
Signaler
100/ d accord avec vous mais comme les journalistes ne font pas leur travail sur dans ce pays, aucun commentaires sur ce que devient le mistral, ni sur les conséquences de l embargo... Vive la France pays des droits de l homme et de la libre informa...

le 22/07/2015 à 21:52
Signaler
Ca coûte rien, c'est l'Etat qui paie !

le 23/07/2015 à 8:03
Signaler
Assez et même pas mal d'accord avec vous, mais ça n'a fait qu'aggraver une situation pas brillante à cause entre autres de l'excès de normes changeantes (une spécialité française). Je ne comprends pas non plus pourquoi les agriculteurs ne mettent p...

à écrit le 22/07/2015 à 19:17
Signaler
Il faut faire payer Bruxelles et les américains à la tête de cette Europe ..américaine, un seul duo, coupable.. La Jacquerie va s'étendre et dans ma bouche, ce n'est pas péjoratif, tenez bon mes amis..

à écrit le 22/07/2015 à 19:01
Signaler
bonne nouvelle,cet argent servira a doper la croissance.d'autres secteurs doivent etre soutenus en priorité:startups,artistes,collectivités locales et entreprises du cac40 tous générateurs de croissance.les autres ont eu le CICE,c'est déja beaucoup!

le 22/07/2015 à 20:34
Signaler
Tout à fait d'accord, cher ami.

le 22/07/2015 à 20:43
Signaler
Stagiaire à Solferino ? Agent Germanico-americain ? Amoureux de François Hollande ? ... Mais tout cela fait de vous François Hollande !

le 22/07/2015 à 23:59
Signaler
Ce n'est pas la premiere fois que vous avez recours a l'humour cest aussi une autre stratégie!

à écrit le 22/07/2015 à 18:53
Signaler
faisons le total de la dette: 2100mds plus 17mds pour la Grèce plus 1 md pour les agriculteurs, à qui le tour?? hollande se vend pour des voix, quel métier fait-on pour en arriver à se vendre??

à écrit le 22/07/2015 à 18:39
Signaler
Et les syndicats se laissent berner par cet énième plan d'urgence alors qu'il ne résout en rien les problèmes de fonds. Le con-tribuable que je suis, est dégouté de ce gaspillage de frics. On en reparle dans 6 mois.

à écrit le 22/07/2015 à 18:28
Signaler
On laisse échapper 600M €, les syndicats sont contents, les agriculteurs se font berner !! C'est sincèrement une honte d'entendre ça, et de se laisser faire !

à écrit le 22/07/2015 à 18:14
Signaler
Il faut faire payer Bruxelles et les américains à la tête de cette Europe ..américaine, un seul duo, coupable..

le 22/07/2015 à 18:46
Signaler
« Le grand problème, maintenant que l'affaire d'Algérie est réglée, c'est l'impérialisme américain. Le problème est en nous, parmi nos couches dirigeantes, parmi celles des pays voisins. Il est dans les têtes. » Charles de Gaulle..

à écrit le 22/07/2015 à 17:48
Signaler
Et hop, encore de l'argent pour soutenir les plus gros assistés de France, mais qui ont beaucoup de poids aux sénatoriales. Ce ne sont pas les salariés de Peugeot ou de Renault, ou d'autres salariés, qui peuvent piocher sans arrêt dans les poches de...

le 22/07/2015 à 18:27
Signaler
Ca ne coûte rien aux français puisque c'est l'État qui paie...

le 22/07/2015 à 18:49
Signaler
Déjà ce n'est pas de la monnaie trébuchante que l'on verse mais plutôt des exonérations de charges, quand à traiter les agriculteurs d'assistés , je vous invite à mettre les pieds dans une exploitation pour voir comment cela se passe, quand on voit ...

le 23/07/2015 à 22:17
Signaler
@Jeff et Hyerion C’est l’état qui paie mai c’est l’argent de tous les contribuables Quand aux exonérations de charges ce sont des recettes en moins dans le budget de l’état. A l’arrivée, il faudra compenser par des impots et taxes supplémentaires o...

le 26/07/2015 à 22:49
Signaler
Les exonérations de charge et d'impôts font que ce sont les autres français et et les autres entreprises françaises qui payent. Si les subventions données aux agriculteurs (plus de 7 milliards d'euros par an), à fonds perdus avaient été données à l...

à écrit le 22/07/2015 à 17:42
Signaler
Encore un cautère sur une jambe de bois ! et personne n'ose parler du véritable problème : l'Europe ! comment résister à la concurrence de pays qui connaissent des salaires et des charges sociales mini ? Il ne peut y avoir libre circulation absolue q...

à écrit le 22/07/2015 à 17:36
Signaler
Ces pseudo entrepreneurs qui réclament des aides publiques pour ne pas affronter le marchés de l'offre et de la demande, ca suffit, qu'ils fassent faillite et que les meilleurs récupèrent le marché. Si ils veulent du social qu'ils demandent le statut...

le 22/07/2015 à 18:52
Signaler
Vous n'avez rien compris, il réclame seulement à être rémunérer pour dégager un revenu et ne pas produire à perte , quel commentaire stupide

à écrit le 22/07/2015 à 17:03
Signaler
" une plateforme regroupant tous les exportateurs français, "Viande France export" sera également créée." encore des fonctionnaires !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 22/07/2015 à 15:27
Signaler
Il faudrait aussi qu'on passe de normes dogmatiques (comme il en existe aussi dans des tas de secteurs dont le bâtiment) style gauche bien pensante ou EELV à des normes pragmatiques et simplifiées comme nos voisins notamment allemands savent faire. ...

le 31/07/2015 à 9:45
Signaler
Je vous ai compris : Laissez nous polluer, épuiser les nappes phréatiques, nous faire berner par les Monsanto et les Xavier Beulin, tuer les abeilles... , tant qu'on veut , et tout ira mieux.

à écrit le 22/07/2015 à 14:54
Signaler
Des reports de paiement ......en salaire ça se traduit par combien ?----------------Entre cela ----Traité de libre échange Usa/UE Pour la Fnb, la viande bovine doit être exclue du mandat de négociation 17/04/2015 | par FH | Terre-net Média Et +...

le 22/07/2015 à 17:14
Signaler
vous avez raison .... mais je veux du broutard, pas de la vache réforme et autres pampines dans mon assiette .... je doute qu'a l’Élysée on bouffe de la viande de Hard Discount !

le 22/07/2015 à 18:17
Signaler
@Réponse de pmxr --------je suis de votre avis . Mais à la table de nos dirigeants comme à d'autres qui connaissent les anabolisants et autres médicaments , il est certain que cette viande ne sera jamais dans leurs assiettes , demandez aux docteurs ,...

à écrit le 22/07/2015 à 14:41
Signaler
L'état socialiste débloque 600 Millions d'euros ...? mais ca devient infernale cette gestion politique de nos impôts et de nos intérêts commerciaux ...! la Grèce nous doit 50 Milliards d'euros ,et voilà un ok du président pour une nouvelle rallong...

le 23/07/2015 à 12:20
Signaler
Mais Sarkozy a dit que ce n'était pas suffisant. Il est vrai que durant son quinquennat il a largement contribué au gonflement de la dette française.

à écrit le 22/07/2015 à 14:36
Signaler
Honteux avec les socialismes nous somme devenu des otages... Merci au laxisme de Mr le president.... Maintenant nous allons encore donner une aide financier....tous vas bien, vive la France, merci madame la marquise, tous vas bien, les francais règle...

le 22/07/2015 à 16:00
Signaler
Très judicieux commentaire ! il vaut mieux protéger 11% de fonctionnaires que 3 % de paysans.

à écrit le 22/07/2015 à 14:33
Signaler
l'État débloque tout simplement, pas la peine de rajouter 600 millions pour s'en rendre compte.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.