La France a importé deux fois plus de produits vulnérables de Chine en 20 ans

La France importe 60 milliards de produits manufacturés vulnérables (produits chimiques, médicaments, textiles...) chaque année. Les exportations chinoises dans ce domaine ont explosé en 20 ans, selon de récents chiffres des douanes. Face aux effets dévastateurs de la désindustrialisation, Emmanuel Macron table sur son plan d'investissement France 2030. Mais l'explosion des prix de l'énergie pourrait mettre en péril tous les efforts de réindustrialisation et de relocalisations en France.
Grégoire Normand
La pénurie de masques en France avait mis un coup de projecteur sur la dépendance de la France à l'égard de la Chine.
La pénurie de masques en France avait mis un coup de projecteur sur la dépendance de la France à l'égard de la Chine. (Crédits : Reuters)

« L'expérience de la dépendance a été dramatique. On doit rebâtir les termes d'une indépendance productive française et européenne. Nous devons produire ce dont nous avons besoin pour aujourd'hui et demain ». A quelques mois de l'élection présidentielle en octobre 2021, le président de la République Emmanuel Macron dressait un bilan sévère des deux premières années de pandémie lors de la présentation en grande pompe de son plan France 2030 sous les dorures de l'Elysée. Les pénuries de masques et de gel hydroalcoolique, de médicaments et de blouses dans les hôpitaux au plus fort de la crise sanitaire ont laissé des traces dans l'opinion.

Un an après, la situation est loin de s'arranger. Les professionnels de santé ont tiré la sonnette d'alarme ces derniers jours sur les problèmes d'approvisionnement des médicaments de base. Rien qu'en 2021, l'Agence française de la sécurité du médicament a ainsi reçu 2.160 signalements de ruptures de stock et de risques de rupture. En outre, le prolongement de la crise énergétique à l'approche de l'hiver risque de mettre en péril de nombreux projets industriels sur le territoire tricolore alors que de plus en plus de groupes songent à implanter leur site à l'étranger.

Lire aussiRéindustrialisation : l'énergie dissuasive

Dans ce contexte de fortes tensions énergétiques et géopolitiques, la relocalisation est revenue au centre des débats. « La France a perdu la maîtrise de sa sécurité sanitaire [...] (Elle) est devenue la lanterne rouge de l'Europe en matière de balance commerciale. Nous vendons notre patrimoine et nos entreprises. La France est un pays détenu par les autres », a cinglé l'ancien ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg , chantre du Made in France lors d'une présentation à la presse sur le sujet brûlant de la relocalisation ce jeudi 24 novembre à proximité de l'Assemblée nationale.

60 milliards de produits manufacturés importés sont vulnérables

Face à l'urgence de la situation, les appels à relocaliser se multiplient dans tout le pays. « La relocalisation n'est pas une option. C'est une obligation si on veut garder notre modèle social à la française », a insisté Carine Guillaud, fondatrice du Think Tank Relocalisation.fr.  Ce groupe de réflexion mène actuellement une intense bataille pour relocaliser les produits dits « vulnérables ». Il peut s'agir de produits chimiques, de médicaments mais aussi d'articles textiles, d'appareil ménager.

Ses équipes ont passé au crible les importations totales de la France en 2019 à partir des bases de données de la douane. Le total des importations est évalué à 500 milliards d'euros. Sur l'ensemble des marchandises importées, 60 milliards correspondent à des produits vulnérables relocalisables. « Les produits manufacturés ne concernent pas que les mascottes de la Coupe du monde. Une grande partie des sous-vêtements est importée de Chine », poursuit Carine Guillaud. L'organisation s'est appuyée sur des critères de dépendance et de diversification pour qualifier ces produits de vulnérables.

Lire aussiRésilience de la France dans la mondialisation : les remèdes du Conseil d'analyse économique

Produits vulnérables : la dépendance de la France à la Chine a explosé en 20 ans

Sur les deux dernières décennies, la Chine a pris une place considérable dans les échanges internationaux. Dans une étude frappante dévoilée cet été, les services statistiques des douanes ont recensé environ 200 produits vulnérables en provenance de Chine contre seulement 65 au début des années 2000. le total de ces importations est évalué à 16,2 milliards d'euros en 2019 contre seulement 1,7 milliard d'euros il y a 20 ans.

Le poids des produits vulnérables dans le total des produits importés de Chine par la France a doublé en 20 ans en passant de 2% à 4%. La valeur de ces produits a été multipliée par dix sur la même période. En parallèle, la part de l'industrie manufacturière dans la valeur ajoutée en France n'a cessé de dégringoler.

Cohésion sociale, changement idéologique et commande publique

Lors de son intervention devant des industriels, des représentants de la direction générale des entreprises de Bercy, Carine Guillaud a déroulé sa méthode pour accélérer la relocalisation. « L'industrie est un facteur de cohésion sociale. La France a un problème endémique avec le chômage. On ne peut pas continuer à dénigrer l'industrie manufacturière et avoir 5 millions de chômeurs. La France est aujourd'hui dans une situation explosive », a déclaré la fondatrice de relocalisation.fr.  « Il y a clairement un volet idéologique. Il faut arrêter d'opposer les start-up industrielles et les entreprises industrielles traditionnelles », a-t-elle poursuivi.

Toujours du côté de l'offre, elle a plaidé pour « un rapprochement entre les marques, les distributeurs et les industriels. Les industriels ont de l'appréhension à travailler avec certains distributeurs, » a-t-elle poursuivi. Elle a également mis l'accent sur la commande publique. « L'Etat et les collectivités ont un rôle essentiel à jouer sur les produits vulnérables ou les produits critiques. Cela doit permettre aux industriels d'investir sur le long terme », a-t-elle assuré. Du côté de la demande, « il faut sortir du modèle de l'ultra-consumérisme. Il s'agit dorénavant de privilégier la qualité à la quantité ». Le chemin vers la relocalisation s'annonce encore long et difficile.

Lire aussiLa réindustrialisation, une impérieuse nécessité pour le quinquennat Macron II

Grégoire Normand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 26/11/2022 à 15:25
Signaler
Conseil de lecture : ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Éditions. Un néo-polar épicurien et érudit qui dévoile certaines menaces que la Chine fait peser sur le monde. Lecture édifiante et distrayante ! Disponible en libr...

le 27/11/2022 à 8:56
Signaler
LOL ! J'en étais sûr ! ^^

le 27/11/2022 à 15:40
Signaler
@Citoyen blasé. Pourquoi vous en prenez-vous à quelqu'un qui recommande une lecture de qualité ?! Et pourquoi ne pas vous en prendre à ces riches maisons d'édition qui nous matraquent de publicité pour des auteurs médiocres ?! Par bêtise ou par lâche...

le 27/11/2022 à 18:49
Signaler
"Pourquoi vous en prenez-vous à quelqu'un qui recommande une lecture de qualité ?!" Si La Tribune était un tremplin pour auteurs indépendants vous ne seriez pas tout seul d'une part. D'autre part parce que je ne vois aucun intérêt à venir faire de la...

à écrit le 26/11/2022 à 9:04
Signaler
La différence entre un consommateur Allemand et Français : l ‘Allemand achètera Allemand le Français pueril achètera n importe quoi …. La Différence entre iindustriel Allemand et un Français : l industriel Allemand au mieux produira en Allemagne a...

le 27/11/2022 à 9:00
Signaler
votre raisonnement ne prend en compte qu'une partie de la realite ce n'est les francais qui achete des produits venants de chine mais nos ministres qui en profite pour evasion de capitaus comme les masque et aussi construire des airbus en chine la...

à écrit le 26/11/2022 à 8:59
Signaler
@valbe89 "ni contrôlés à grande échelle comme en Chine. " L’opération initiée en 2010 sur près d’un milliard d’habitant doit bientôt s’achever. Concrètement, le gouvernement indien est passé dans toutes les villes et dans tous les villages du pays...

le 27/11/2022 à 17:47
Signaler
Juste une précision, le contrat a été gagné par Morpho qui avait intégré le groupe Safran étant la vieille Sagem puis Morpho a été vendue à Oberthur pour devenir le groupe Idemia. De toute façon, Macron est un beau parleur qui n'a rien fait en 10 an...

à écrit le 26/11/2022 à 8:52
Signaler
La différence entre un consommateur Allemand et Français : l ‘Allemand achètera Allemand le Français pueril achètera n importe quoi …. La Différence entre iindustriel Allemand et un Français : l industriel Allemand au mieux produira en Allemagne a...

à écrit le 25/11/2022 à 22:09
Signaler
Bonjour, Apres plus de 20 ans de desindustrualisatuon ils ne faut pas etre surpris que notre balance économique sois déficitaires... Maintenant, l'ons peux dire qu'ils y a du boulos et que l'economie sa bien... mais ils y a peux de travail de qua...

à écrit le 25/11/2022 à 17:37
Signaler
Cher ldx lisez bien mon commentaire avant de répondre qui a dit 20 ans pas mon commentaire.bonne soirée

à écrit le 25/11/2022 à 13:48
Signaler
Comme tous ses prédécesseurs M.Macron tjrs un train de retard Beau parleur mais médiocre visionnaire Un Président décevant beaux discours mais résultats inverses

le 25/11/2022 à 16:57
Signaler
C est aussi vrai que Macron était déjà au pouvoir il y a 20 ans !!!

le 25/11/2022 à 19:34
Signaler
Évidemment ! Comme le français préfère s'en sortir avec seulement les aides auxquelles il "a droit", pour ne pas travailler, il faut bien que les produits dont nous avons besoin soient faits ailleurs ! Est ce vraiment la faute de Macron ?

le 26/11/2022 à 8:55
Signaler
A l’image du Français lambda plus préoccupé de sa consommation que du reste … des enfants egocentres refusant de voir les réalités depuis 40 ans ces français …ça doit bien faire rire les ricains, chinois et toute l’Europe …

le 26/11/2022 à 9:00
Signaler
Faut dire que les autres: Lr / ps sont pas responsables de ce là situation eux qui ont été au pouvoir pendant 40 ans .. étrange ça correspond à la désindustrialisation du pays …. On ne les pas beaucoup entendu quand les usines fermaient dans les an...

à écrit le 25/11/2022 à 12:46
Signaler
Si valbel lisait autre chose que le nouvelobs, il pourraut observer que la Chine et l'Inde commercent ardemment. Il n'est donc pas question de se faire de l'ombre. L'Empire du milieu est desormais producteur de moultes technologies que l'Inde ne peut...

à écrit le 25/11/2022 à 11:11
Signaler
Face à la désindustrialisation, la réponse de Macron c'est toujours plus de libre échange. Quand le transport international est quasiment gratuit, dans un pays dont le coût salarial horaire est l'un des plus élevé au monde c'est la porte ouverte aux ...

le 25/11/2022 à 11:35
Signaler
et vous proposez quoi : de remettre des frontieres comme en coree du nord ? le protectionnisme n a jamais rien reglé. La solution serait plutot de se demander pourquoi on arrive rien a vendre. apres tout meme les italiens font mieux que nous (je p...

le 25/11/2022 à 17:02
Signaler
Le transport international est très loin d'être gratuit , regardez par curiosité le prix du transport maritime par container il a été multiplié par 6 en 12 mois !!!

à écrit le 25/11/2022 à 11:09
Signaler
Les déboires d'edf nous mettent dans une sacré m*** !

à écrit le 25/11/2022 à 10:40
Signaler
Cela 20 ans au moins que les Français se tirent des balles dans les pieds, en voulant tout, même l'inutile, même le jetable, et tout à bas prix. Alors ...

à écrit le 25/11/2022 à 9:36
Signaler
Quand on s'inquiétait des conséquences de la "mondialisation" il y a 30 ans, on passait pour un ringard d'extrême droite. Aujourd'hui, on a tous le nez dedans et on est soumis et ruinés...mais personne ne fait son mea culpa et l'arrogance inconscient...

à écrit le 25/11/2022 à 8:03
Signaler
Bah les dragons célestes ont tout compris ils ne vont plus exploiter les esclaves chinois ! Non ils vont exploiter les esclaves indiens. C'est que yen a là dedans hein...

le 25/11/2022 à 8:59
Signaler
@ citoyen blasé. Les esclaves indiens ne sont pour l'instant pas confinés, ni contrôlés à grande échelle comme en Chine. Même si tout est loin d'être idyllique en Inde. Geostrategiquement, que l'Inde fasse un peu d'ombre à la Chine est globalement p...

le 26/11/2022 à 8:30
Signaler
C'est déshabiller Paul pour habiller Pierre. LE système de caste indien convient parfaitement pour trouver facilement des esclaves salariés mais on est encore une fois en train de nourrir une puissance nucléaire, non c'est du grand n'importe quoi. S...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.