La France comptait 9 millions de pauvres en 2019, le pire à venir ?

 |  | 1447 mots
Lecture 7 min.
(Crédits : Reuters)
Le taux de pauvreté est passé de 14,8% à 14,5% et les inégalités sont restées relativement stables entre 2018 et 2019 selon des chiffres provisoires dévoilées par l'Insee. La pandémie et la terrible récession qui frappent durement la France pourraient changer rapidement la situation sociale. Au ministère des Solidarités et de la Santé, les fortes inscriptions au RSA depuis le mois de septembre inquiètent particulièrement le ministre Olivier Véran.

C'est une bonne nouvelle qui pourrait être de courte durée. Selon une estimation avancée de l'Insee rendue publique ce mercredi 18 novembre, le taux de pauvreté en 2019 diminuerait de 0,3 point en 2019 pour atteindre 14,5% de la population.  En 2018, ce ratio avait atteint un pic à 14,8% avec une hausse importante par rapport à 2017 de 0,7 point alors que ce taux s'était stabilisé autour de 14% depuis 2014 après avoir grimpé en flèche à la suite des crises de 2008 et 2012. Au total, 9,1 millions de personnes étaient en situation de pauvreté avant l'arrivée de la pandémie sur le territoire français.

Du côté des inégalités, les indicateurs communiqués par l'organisme public illustrent une légère inflexion mais là encore la propagation du virus dans la population pourrait avoir des effets dévastateurs. "Ces indicateurs sont à prendre avec prudence mais ils montrent une dynamique positive. Cette estimation montre que la pauvreté a baissé et les inégalités ont légèrement diminué. Ce concept de pauvreté monétaire ne prend pas en compte toutes les situations. Ce taux de pauvreté donne une indication. Il ne faut pas occulter l'année 2020" explique-t-on dans l'entourage du ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

La hausse des primes "gilets jaunes" a fait baisser la pauvreté

Entre 2018 et 2019, les statisticiens de l'institut public ont compté environ 210.000 pauvres en moins avec un seuil de pauvreté fixé à 60% du seuil de revenu médian. Ce niveau, même s'il peut être vu comme une bonne nouvelle, est loin d'être glorieux. En effet, d'après des séries longues communiquées par l'organisme en charge de la statistique publique, le ratio de 2019 (hormis 2018) a retrouvé celui de 1996. Pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2020 à 11:30 :
Et en plus, ils veulent que l'on deviennent sale pour nous démoraliser progressivement ,confinement, masque toute la journée plus de vêtements,chaussures,maquillage,coiffeurs etc..c'est pas innocent.Un virus s'attaquant plus facilement aux gens affaiblis ,ils pourront nous confiner des années comme ça .
a écrit le 19/11/2020 à 7:49 :
Pas de problèmes. La situation reste sous contrôle.
Nous restons toujours les champions du monde pour financer la misère.
Nos apparatchiks progressistes islamo gauscistes immigrationnistes au pouvoir depuis 40 ans vont continuer de traire les généreux contribuables Français et ce qu il reste de nos entreprises, au profit de toute d une masse non domestiquée, non assimilée et non qualifiée sans fin.
Pendant ce temps, nos pointures (ie cas Moderna covid le plus récent) partent se faire financer aux US.
Pourvu que ça dure
Keep it up
Réponse de le 19/11/2020 à 9:09 :
Beaucoup de ressentiments mais aucune idée. Un procès d'intention aussi subjectif qu'improductif. Epuisant...
a écrit le 18/11/2020 à 21:00 :
Presque 15% c'est énorme !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :