La sortie des soldes pousse les prix à la hausse

 |  | 214 mots
Lecture 1 min.
Une semaine supplémentaire de soldes a été fixé en février 2015. Ainsi, le rebond des prix des produits manufacturés est, par contrecoup, plus marqué en mars cette année que l'an dernier (+2 % contre +1,3 % en mars 2014), explique l'Insee.
Une semaine supplémentaire de soldes a été fixé en février 2015. Ainsi, le rebond des prix des produits manufacturés "est, par contrecoup, plus marqué en mars cette année que l'an dernier" (+2 % contre +1,3 % en mars 2014), explique l'Insee. (Crédits : © Fabrizio Bensch / Reuters)
Les prix à la consommation ont augmenté de 0,7% en mars par rapport au mois précédent. Sur un an, ils ont toutefois baissé de 0,1% après un recul de 0,3% en février.

La France s'éloigne-t-elle du risque de déflation ? Les prix ont connu une augmentation menseulle de 0,7% en mars, comme au mois de février, révèle l'Insee mercredi 15 avril. Cette nouvelle hausse des prix à la consommation est due notamment au rebond des prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver.

Pour rappel, une semaine supplémentaire de soldes a été fixée en février 2015. Ainsi, le rebond des prix des produits manufacturés "est, par contrecoup, plus marqué en mars cette année que l'an dernier" (+2 % contre +1,3 % en mars 2014), explique l'Insee. Autre élément nourrissant cette hausse mensuelle: l'augmentation des tarifs de certains services pendant la période des vacances scolaires, des prix des produits pétroliers (+2,9%) et des produits alimentaires frais (+2,3%) ont également contribué à la hausse des prix à la consommation.

Sur un an, la baisse des produits à la consommation diminue

Toutefois, sur un an, les prix à la consommation ont diminué de 0,1% en mars. Mais cette tendance baissière s'est ralentie par rapport à février (-0,3%) et janvier (-0,4%).

La France était en 2014 territoire d'inflation négative pour la première fois depuis fin 2009 à -0,4% sur un an. Et ce, en raison d'un recul des prix de l'énergie, des prix alimentaires et des produits manufacturés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :