Lactalis : la Confédération paysanne dénonce "l'opacité" des comptes du géant laitier

 |   |  415  mots
N’étant pas coté en Bourse, le groupe familial Lactalis a toujours considéré qu’il n’a pas l’obligation de publier ses comptes.
N’étant pas coté en Bourse, le groupe familial Lactalis a toujours considéré qu’il n’a pas l’obligation de publier ses comptes. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
A Laval, quelques dizaines d'agriculteurs membres de la Confédération paysanne (CP) ont manifesté, jeudi, devant le palais de justice pour réclamer la transparence des comptes de Lactalis qu'ils soupçonnent d'abriter de l'argent au Luxembourg.

Tout un symbole. Une dizaine d'agriculteurs ont manifesté, jeudi, devant le tribunal de Laval, là même où ont été prononcées les liquidations judiciaires de fermes en Mayenne, "dans le plus grand anonymat", a rappelé Nicolas Girod, secrétaire national de la Confédération paysanne (CP). L'objet de la manifestation : l'opacité, toujours, des comptes du géant laitier Lactalis, maintes fois épinglé pour son manque de transparence et le silence de son Pdg, Emmanuel Besnier, en particulier lors du scandale du lait infantile contaminé à la salmonelle, dans l'usine de Craons.

Les comptes consolidés toujours inaccessibles

Si le groupe français, qui rechigne de longue date à publier ses comptes, a déposé la semaine dernière les comptes de plusieurs dizaines de ses sociétés au tribunal de commerce de Laval, le doute reste entier sur ses comptes consolidés qui sont toujours inaccessibles. Ils soupçonnent Lactalis de faire de l'évasion fiscale.

"Il y a un début de publication des comptes de Lactalis. C'est un signe que la pression publique et agricole commence à faire son effet. Mais on demande que la justice fasse son travail jusqu'au bout pour vérifier qu'il n'y a pas d'évasion fiscale, car on a un doute là-dessus", a poursuivi Nicolas Girod.

C'est en janvier 2017 que Lactalis avait publié ses comptes pour la dernière fois, à l'occasion de la tentative de rachat des derniers 2,26% du capital de l'Italien Parmalat. Ces résultats, publiés en italien, portaient sur 2015, avec un bénéfice net de 432 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 16,8 milliards, selon un document consulté par l'AFP.

La Mayenne perd 250 agriculteurs par an, selon Nicolas Girod

Nombre de manifestants portaient sur leur veste un autocollant où l'on pouvait lire "Lactalis, rend l'argent". D'autres brandissaient des pancartes représentant Emmanuel Besnier derrière des barreaux et habillé en bagnard avec cette explication: "Wanted", "Comptes secrets, analyses secrètes, Besnier au secret".

Sur une banderole accrochée à une remorque de tracteur était écrit : "La justice protège les puissants, mais oublie les paysans". Nicolas Girod (CP) fustigeait la disparition de 250 agriculteurs par an en Mayenne :

"On est là pour expliquer que des paysans laissent tomber leur ferme par manque de revenu tout au long de l'année. C'est pas acceptable quand on voit qu'une entreprise comme Lactalis s'engraisse sur leur dos."

Il ajoutait:

"On est venus ici parce qu'on est dans la ville (où se trouve le siège) de Lactalis."

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2018 à 11:02 :
3 actionnaires milliardaires chez Lactalis qui a passé son temps à nous empoisonner. Quand les politiciens sont incapables de ne pas nous exposer leur corruption.

"Affaire Lactalis : 25 nourrissons déjà contaminés entre 2006 et 2016 " https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0301237028086-affaire-lactalis-25-nourrissons-deja-contamines-entre-2006-2016-2149989.php
a écrit le 23/02/2018 à 16:41 :
Toujours les mêmes types de personnes qui essaient de nous monter les uns contre les autres. C est vrai que c est une condition sine qua non de la lutte des classes. Cette agit prop est penible , triste et cela nous a amené à trop de déconvenues dans le passé .
Je connais pas mal de sociétés qui ne publient pas. Tout simplement pour que la grande distribution qui , elle , sait lire des comptes ne s'en serve pas pour les pressurer encore plus. Et si Lactalis va mal , je ne crois pas que cela serve les intérêts des agriculteurs , bien au contraire.
Réponse de le 26/02/2018 à 11:05 :
"Et si Lactalis va mal , je ne crois pas que cela serve les intérêts des agriculteurs , bien au contraire."

Vous travaillez donc pour eux et n'avait donc pas intérêt à ce que Lactalis aille mal.

Vous ne devriez vraiment pas venir nous exposer votre soumission envers ces gens sans foi ni loi hein...

"Lactalis se sépare d'agriculteurs car ils ont témoigné sur France 2" http://www.lefigaro.fr/social/2017/01/27/20011-20170127ARTFIG00218-lactalis-se-separe-d-agriculteurs-car-ils-ont-temoigne-sur-france-2.php

L'agro-industrie c'est la mafia à tous les étages. Beurk...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :