"Le confinement a un impact global sur les collectivités" Olivier Sichel, Banque des territoires

 |   |  1229  mots
Le conseil régional du Grand Est nous a effectivement demandé de monter avec lui un fonds de solidarité, rejoint par des communes, des métropoles, des départements et d'autres régions qui nous ont adressé ce même genre de requêtes avec leurs propres modalités. Jamais je ne l'aurais imaginé il y a encore trois mois, témoigne Olivier Sichel, directeur général de la Banque des territoires.
"Le conseil régional du Grand Est nous a effectivement demandé de monter avec lui un fonds de solidarité, rejoint par des communes, des métropoles, des départements et d'autres régions qui nous ont adressé ce même genre de requêtes avec leurs propres modalités. Jamais je ne l'aurais imaginé il y a encore trois mois", témoigne Olivier Sichel, directeur général de la Banque des territoires. (Crédits : Jean-Marc Pettina-Caisse des Dépôts 2018)
ENTRETIEN. Le directeur général de la Banque des territoires (Caisse des Dépôts), Olivier Sichel, observe, notamment, que le pouvoir politique régional se mobilise fortement, tourné vers la recherche de solutions.

LA TRIBUNE - Le gouvernement vient de charger le député Cazeneuve d'une mission sur les finances locales. Comment la Banque des territoires répond-elle aux collectivités en cette période de crise exceptionnelle ?

OLIVIER SICHEL - Nous voyons l'ampleur de l'interdépendance des territoires. Certains sont plus touchés que d'autres, ne serait-ce que d'un point de vue sanitaire, à l'image du Grand Est d'où des TGV sont partis pour la Nouvelle-Aquitaine, moins touchée.

Plus généralement, le confinement a eu un impact global sur les collectivités locales, plus ou moins marqué selon les spécificités de chacune. L'Occitanie est par exemple atteinte via son industrie aéronautique.

Lire aussi : Le Covid-19 va-t-il faire payer à Toulouse sa dépendance à la filière aéronautique ? Enquête.


J'observe, aussi, que le pouvoir politique régional se mobilise fortement, tourné vers la recherche de solutions avec la Banque des Territoires. Lorsque le prêt garanti par l'État est arrivé, beaucoup de petites entreprises de l'économie sociale et solidaire, de clubs sportifs ou de PME touristiques comme les pizzerias passaient au travers des mailles du filet.

Lire aussi : CCI, Métropole, Région, CDC: les derniers dispositifs d'aides aux entreprises franciliennes

 Avez-vous par conséquent créé des programmes ex-nihilo et sur-mesure ?

Le conseil régional du Grand Est nous a effectivement demandé de monter avec lui un fonds de solidarité, rejoint par des communes, des métropoles, des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :