Le Covid coûtera deux fois plus que prévu à la Sécurité sociale en 2021

Les dépenses de santé liées au Covid sont estimées à plus de 9 milliards d'euros pour la Sécurité sociale en 2021, contre 4,3 milliards prévus en décembre. L'hypothèse initiale « reposait sur le fait qu'il n'y ait pas de nouvelle vague en 2021 » selon Franck von Lennep, le directeur de la Sécurité sociale.

3 mn

Le Covid coûtera au moins 5 milliards de plus que prévu à la Sécurité sociale en 2021.
Le Covid coûtera au moins 5 milliards de plus que prévu à la Sécurité sociale en 2021. (Crédits : Reuters)

La facture de l'épidémie n'en finit pas de s'allonger pour la Sécurité sociale. Le coût des tests, vaccins et autres dépenses de santé liées au Covid-19 est estimé pour 2021 « entre 9 et 10 milliards d'euros », bien au-delà des 4,3 milliards inscrits dans le budget, a indiqué mercredi le directeur de la Sécurité sociale.

Le budget voté en décembre comportait pourtant « une provision de 4,3 milliards d'euros » pour payer les tests, les vaccins ou encore les masques, mais il s'agissait d'une « hypothèse » qui « reposait sur le fait qu'il n'y ait pas de nouvelle vague en 2021 », a expliqué Franck von Lennep lors d'une audition par les députés de la commission des Affaires sociales.

Des tests plus nombreux

Hélas, la troisième vague et le variant anglais ont bel et bien déferlé sur la France, ce qui a « conduit à des dépenses supplémentaires », avec des tests (PCR et antigéniques) plus nombreux « et sur une période plus longue que ce que nous pouvions imaginer », a-t-il affirmé.

En effet, la France - qui prend en charge la totalité du coût des tests - a massivement testé sa population, et bien plus que d'autres pays voisins comme l'Allemagne. Le nombre de tests réalisés est ainsi plus de deux fois plus important dans l'Hexagone que de l'autre côté du Rhin, avec 4,79 tests réalisés pour 1.000 personnes en France contre 1,89 en Allemagne, d'après les chiffres d'Our World in Data au 15 mai (en moyenne sur 7 jours).

Made with Flourish

« Surcoûts à l'hôpital »

La crise sanitaire se traduit aussi par de nouveaux « surcoûts à l'hôpital » et « une hausse des indemnités journalières » pour arrêt de travail.

S'y ajoutent des achats de vaccins en grandes quantités: en effet, il a fallu en « précommander un nombre très élevé pour ne pas prendre de risque ensuite, si certains s'avèrent disponibles plus rapidement, ou plus efficaces que d'autres ».

Au bout du compte, « on sera probablement entre 9 et 10 milliards » d'euros, a-t-il annoncé, soulignant que cette prévision était entourée de « beaucoup d'incertitudes sur ce que seront les surcoûts liés à la crise au deuxième semestre ».

Cette prévision devrait être reprise en début de semaine prochaine par le comité d'alerte sur l'évolution des dépenses d'assurance maladie, qui avait averti mi-avril d'un « risque sérieux » de dérapage budgétaire.

(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 28/05/2021 à 19:18
Signaler
Est la France avec son système , les Salariés Français cotisent et LREm profite t de rendre gratuit les tests pour les touristes mais les pays hors UE facturent à 200 euros le test . Le système de cpam est très prisés par les étrangers non FR dans ...

à écrit le 27/05/2021 à 22:42
Signaler
Le budget annuel moyen de la sécu représente un peu plus de 500 milliards €, il faut donc relativiser le sucoût pour le budget de la nation. L'abandon fiscal du CICE, perennisé par Macron sous forme d'allégement de charges représente annuellement 20...

à écrit le 27/05/2021 à 18:24
Signaler
Il y a huit jours : Du fait de comptes alambiqués et de l’impact des différentes mesures prises sous la pression des situations de crise induites par la Covid-19, la Cour des comptes a franchi le Rubicon et décidé de ne pas certifier les comptes s...

à écrit le 27/05/2021 à 16:50
Signaler
Encore une fois, la FRANCE se distingue par la médiocrité de ses responsables de tous bords dont le seul objectif est de ne pas déplaire quelque en soit le coût Aucune analyse, on ne cherche jamais les causes, donc logiquement on ne trouve pas de s...

à écrit le 27/05/2021 à 10:42
Signaler
Dans ces usines de vaccination, où les bras défilent, les médecins vaccinent un peu plus de 15 personnes en une heure. Soit une soixantaine de personnes en une matinée. Un travail qui mérite salaire, mais à quel point ? L’Assurance-maladie proposait ...

à écrit le 27/05/2021 à 8:58
Signaler
Une véritable et saine réforme de la sécurité sociale nécessiterait de déplaire aux dernières personnes qui vont voter et qui ont besoin de savoir que leurs petits bobos ou leurs maladies imaginaires seront toujours prises en charge gratuitement alor...

à écrit le 27/05/2021 à 7:55
Signaler
Ce gouvernement peut quand même encore distribuer quelques milliards d'euros pour la sécurité sociale après avoir sauvé des Hôtels 4 étoiles et autres restaurants et commerces en France.

le 27/05/2021 à 8:28
Signaler
le gouvernement a fermé d office les hotels et restaurants. C est donc la moindre des choses qu il les indemnisent. Pour la secu, il etait certain que des test gratuits allaient faire que des gens se faisaient tester tous les jours puisque ca coute r...

à écrit le 26/05/2021 à 21:47
Signaler
De toute façon, le problème va être réglé dès l'année prochaine après la réélection de Macron, avec la privatisation de la sécu au profit des assurances et des mutuelles. Ceux qui n'auront pas de fric ne pourront pas payer pour se soigner et mourron...

le 27/05/2021 à 8:32
Signaler
le deficit d aujourd hui ne disparaitra pas meme en cas de privatisation. Donc il faudra payer (enfin disons plutot les jeunes devront payer) Sinon un systeme privé fera t il forcement pire que le notre ? regardez en suisse, c est pas l hecatombe. ...

à écrit le 26/05/2021 à 20:47
Signaler
Génial que 2 fois ! Nos élites se sont améliorées ,avant il était courant de se planter d'au moins 7 fois .Peut être plus d'informatique et moins de calcul à la main ?

à écrit le 26/05/2021 à 20:43
Signaler
Lorsque un pays comme la France est capable de donner des millions d'€ a des pays d'Amérique centrale ou bien d'Afrique en oubliant son propre peuple ou bien ses institutions en danger. Je me dit que le narcissisme de nos dirigeants n'est pas prêt de...

le 27/05/2021 à 8:35
Signaler
de toute facon ces pays ne nous auront jamais remboursé, ils sont insolvable. En plus si ca permet de fixer chez eux leur population ou lieu de la pousser a venir chez nous, c est gagnant gagnant. Apres a long terme il faut se demander comment a ...

à écrit le 26/05/2021 à 19:46
Signaler
Quand il y a des élections en France : Est ce que toutes les directions changent ? Comme la cpam ? L’Insee est… Je pense que la vrai sanction sera aux urnes, pour dire stop à cette mascarade.

à écrit le 26/05/2021 à 19:44
Signaler
"L'hypothèse initiale « reposait sur le fait qu'il n'y ait pas de nouvelle vague en 2021 » selon Franck von Lennep, le directeur de la Sécurité sociale. Quand on est payé pour ça, par nos impôts, il ne faut plus croire au père Noel !

à écrit le 26/05/2021 à 19:32
Signaler
Je n'ai jamais vu un tel gaspillage d'argent public que ce à quoi on assiste avec cette crise soi-disant sanitaire. Alors que si on fait des statistiques honnêtes et objectives, on s'aperçoit que les taux de mortalité par tranche d'âge de la populati...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.