De nouvelles mesures pour l'emploi seront "prêtes en janvier" (Valls)

 |   |  484  mots
Le gouvernement pourrait mettre en tête des priorités la lutte contre le chômage afin de faciliter une éventuelle réélection de François Hollande.
Le gouvernement pourrait mettre en tête des priorités la lutte contre le chômage afin de faciliter une éventuelle réélection de François Hollande. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Au lendemain des élections régionales, le gouvernement planche sur de nouvelles mesures en faveur de l'emploi. Il s'agit d'obtenir des résultats sur le front du chômage dont François Hollande avait promis une baisse significative, faute de quoi, sa candidature à sa réélection serait compromise.

Article mis en ligne le 14.12 à 14h51, mis à jour le 15.12 à 07h53.

La ministre du Travail Myriam El Khomri travaille actuellement à la préparation d'"un plan massif de formation pour les chômeurs", à annoncé Manuel Valls, invité lundi soir de France 2. Le Premier ministre a également annoncé que François Hollande et le gouvernement dévoileront en janvier de nouvelles mesures pour lutter contre le chômage.

Ce sujet est lié à la prochaine négociation sur la nouvelle convention d'assurance chômage, a souligné Manuel Valls, expliquant qu'"il faut non seulement faire baisser le déficit de l'assurance chômage, mais il faut qu'il y ait aussi des contreparties avec les chômeurs qui permettent à chacun, à travers une formation, de retrouver un emploi".

"Mettre le paquet" sur l'apprentissage

Après la formation, la deuxième priorité est l'apprentissage, a poursuivi Manuel Valls, un sujet sur lequel les régions doivent selon lui "mettre le paquet".

"Il faut aller vite et ces mesures seront prêtes au mois de janvier", a-t-il dit. François Hollande a fait de la baisse du chômage une condition pour se présenter à l'élection présidentielle de 2017.

Cette mesure avait été retoquée par le Conseil constitutionnel car elle ne s'appliquait qu'aux PME dans la Loi Macron. Cette fois, tout le monde y aurait droit, même les multinationales.

Un barème sur les indemnités de licenciement ?

Selon RTL, une idée chère à Emmanuel Macron reviendrait en force dans les propositions du gouvernement: mettre un barème sur les indemnités de licenciement accordées au Prud'hommes.Concrètement, il s'agirait d'un plafond qui permettrait aux entreprises de savoir exactement et à l'avance ce que coûterait un licenciement.

Le gouvernement envisagerait également une exonération de charges pour les TPE-PME qui embauchent une salarié. Concernant l'apprentissage, il serait également question de simplifier le système d'accès aux déductions accordées aux entreprises.

Un chômage endémique

A 16 mois de la présidentielle de 2017, le chômage endémique qui touche plus de 10% de la population active (3,59 millions de personnes) est le principal obstacle à une candidature du président François Hollande à un nouveau mandat. Au troisième trimestre, le taux de chômage a grimpé à son plus haut niveau depuis 18 ans et la hausse du nombre de demandeurs d'emplois a été la plus forte en octobre depuis janvier 2013.

Un effet post-régional?

Le Premier ministre Manuel Valls avait estimé dimanche soir que les résultats des élections régionales, les dernières en France avant la prochaine présidentielle, constituaient une "injonction" à "agir, sans relâche, plus vite" contre le chômage.

L'extrême droite n'a pas réussi à conquérir une des 13 régions françaises, dimanche, mais le Front national (FN) de Marine Le Pen a consolidé son poids en engrangeant un record historique de 6,8 millions de voix.

(Avec AFP/ Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2015 à 8:26 :
Les TPE en France sont asphyxiés sous les charges et la concurrence déloyale, 3 poids, 3 mesures, d'un côté ceux qui paient des charges accablantes et se retrouvent à genoux, les autres qui ne paient que le RSI et la CFE et les troisièmes très riches que l'état protège. Former les chômeurs ? Pour travailler ou ? Les Artisans, Commerçants et TPE, ne peuvent déjà plus payer les charges ? Messieurs les élus descendez et venez voir le désastre. Nos tpe ne peuvent plus avancer. Impossible de payer notre personnel correctement, pour couronner le tout, on nous supprime les heures supplémentaires et les primes défiscalisées. Messieurs les élus baisser vos rémunérations niveau de vos capacités. Sachez que je suis chef d'une TPE de avec 3 personnes, ma rémunération est de 800 € par mois, cherchez la raison, surtout retrouver là.
a écrit le 15/12/2015 à 20:52 :
nos "Elus" sont incapables de mettre en place des mesures concretes et efficaces pour lutter contre le chomage, par contre le racket fiscal a repris de plus belle : hausse des taxes sur l'essence (il faut payer les frais de bouche de cop21 ...), vignette "éco" : si ces nullités commençaient par suprimer la centaine de ponctions appliquées aux entreprises dont les 3/4 servent surtout à payer les organismes chargés de les récupérer et surtout leurs dirigeants "copains" des politiciens ?
a écrit le 15/12/2015 à 18:27 :
Attendons que la Ministre du chomage apprenne le code du travail de 4120 pages ( 3 pages de plus par mois ) qu'elle ne connaît pas ELLE MEME. Or la loi dit que " nul n'est censé ignorer la loi " : ce point premier du droit qu'elle contestait avec désinvolture, dans la cour de l'Elysée, au sortir du Conseil. Coincée comme une petite fille prise en faute par le Maitre Jean-Jacques Boudin la veille sur une chaine TV sur le nombre de CDD possible.
a écrit le 15/12/2015 à 17:42 :
Tant que l'on pensera qu'il faut développer l'emploi de services, il n'y aura aucune création de valeurs. ce n'est pas en cherchant à employer des personnes pour l'aide à domicile que l'on créera de la richesse. De plus, quel est l'avenir professionnel de ces personnes? Dans toute vie professionnelle, il doit y avoir un espoir d'amélioration de son statut. Cela a été le cas durant les 30 glorieuses où il était possible en particulier dans l'industrie de s"élever dans la société même avec un faible bagage à l'origine. Tant que l'industrie ne sera pas relocalisée, il ne faut pas attendre trop car les connaissances spécifiques à certains métiers vont vite disparaître, l'activité ne pourra redémarrer. en créant des emplois rentables et non des emplois permettant une baisse arithmétique du chômage sans aucun apport réel , efficace, substantiel à l'économie du pays. De plus, où seront trouvés les formateurs nécessaires aux emplois prévus par le gouvernement? Des personnes en poste qui le quitteront pour en former d'autres? Tout bon professionnel n'est pas obligatoirement un bon pédagogue, d'une part, secundo, il faut que la nouvelle profession de formateur soit pérenne et apporte une rémunération au moins égale à celle dont on dispose. Ne parlons pas de la disponibilité géographique. De nos jours, il est plus difficile de changer de région qu'il y a 30 ou 40 ans en raison de l'activité professionnelle du conjoint .
a écrit le 15/12/2015 à 17:07 :
...votées en mars, les décrets seront pris en juin, les circulaires sortiront en aout, et en octobre, vous entendrez au guichet: " hors attribution" " ça ne va pas être possible, désolé" ( grand sourire)
a écrit le 15/12/2015 à 13:53 :
il serait plus que temps
a écrit le 15/12/2015 à 13:50 :
Bien sùr il va casser le thermomètre, en trafiquant la Catégorie A, et çà baissera. Il est sùr grace à bèrou d'etre au deuxième tour. Il négociera avec les autres gauchistes ( verts et P.C.F ) la candidature unique par un programme très gauche. Il l'emportera de 51% contre Le Pen : laquelle gagnera à coup sùr, le coup suivant : pendant 5 ans, il enfoncera plus encore la France.
Réponse de le 15/12/2015 à 15:31 :
Pratique ces catégories A B C : 6 100 000 chomeurs. Son engagement à ne pas se représenter, concerne la baisse de la Catégorie A : 3 600 000 ,facile de mettre du monde en formation à n'importe quoi, meme déjà passé par la meme formation, sous peine de radiation. Imaginer tout pleins de trucs, stages ou autres trucs abracadabrants : l'Etat technocrate a Bien Suffisamment d'imagination, pour faire baisser la Catégorie A de 3 600 000 à 3 500 000, donc de 100000 sur 6 à 9 mois continus avant l'élection. Il peut Aussi revenir aux T.U.C de Mittterrrand, avant les élections 100000 en moins. Il peut aussi revenir aux emplois jeunes : agent d'ambiance...etc.. de Jospin-Aubry : 100000 de moins dans la Catégorie A. Tout cela payé par déficits, endettement, et la fiscalité écrasante
a écrit le 15/12/2015 à 12:55 :
Comment peut on croire que le chomage va baisser ? Quoi que fasse les hommes politiques au pouvoir de droite ou de gauche, ils ne pourront pas compenser les conséquences des gains de productivité et des délocalisations.
Aujourd’hui retraité, quand j’ai commencé de travailler l’horaire légal était de 40h, puis très vite 39h. 45 ans plus tard, l’horaire légal est à 35h mais le temps de travail réel est proche des 39h. Or, il faut beaucoup moins de temps et de MO pour concevoir un produit.
Et on a beaucoup délocalisé notre production dans des pays à plus faibles cout de main d’œuvre. IL est aussi imaginaire de croire qu’on serait compétitif en baissant nos couts de fabrication, même si des progrès sont à faire. On ne pourra jamais lutter contre les couts des pays asiatiques, même des pays de l’Est de l’EU.
J’ai travaillé dans une grande multinationale qui a délocalisé une partie de ses services techniques dans des pays de l’Est . La même politique a été mise en œuvres dans tous les pays ou était implanté cette multinationale. Aux USA, elle a délocalisé vers l’Amérique du Sud. il y a 10 ans un jeune ingénieur tchèque aussi bien formé et compétent qu’en France gagnait 500€ alors que son homologue français gagnait de 3000 à 4500€ suivant son ancienneté. Alors que faut-il faire. Donner 500€ aux ingénieurs français ? Dans les années 70 cette multinationale employait en France 18000 personnes, aujourd’hui c’est 9000.
Jusqu’à présent les délocalisations ne concernaient que des sites de production. Aujourd’hui cela concerne toutes les professions. Demain, des nouvelles professions seront aussi confrontées a cette modernisation. L’arrivée de l’intelligence artificielle fera plus de dégats que ce qu’on a pu observer à ce jour.
Alors que faire. Il faut que nos politiques cessent de nous mentir en promettant une baisse du chomage avec du retour de la croissance. Il faut dire la vérité et imaginer un autre système avec une vision différente du travail. Je n'ai aucune idée de ce que serait ce système. Je suis simplement persuadé qu'on ne peut pas continuer comme maintenant
La tache sera très difficile et je leur souhaite bien du courage. On ne peut plus vivre comme on vivait jadis.
Mais cette prise de conscience doit etre mondiale. Un pays ne peut pas agir seul .
Droite ou gauche, voir FN, notre problème du chomage sera le même
ET cessons de comparer avec les taux de chomage des autres pays calculés différemment et ou les statistiques officiels sont loin de la réalité. De même qu’en France le nombre de personne sans emploi régulier est loin des chiffres du chomage
a écrit le 15/12/2015 à 12:43 :
Baisser les charges "sociales" - beaucoup. La reste n'est que de fumee dans les yeux. Nationaliser l'offre de l'argent, privatise par defaut depuis l'ere des "Goldsmiths". Ca resoud la probleme de privatisation des impots collectes au benefice des banksters. Et interdire les importantions chinoises pour 100 raisons: environnementale, social dumping en prime.

Nous avons 10 ans pour reconstruire nos industries avant que la Chine ne referme pas les portes. Ca c'est sa strategie - et elle le fera pour vraiment porter la reste du monde aux genoux. Pour kow-tow-er. 10 ans pour reconstruire nos industries si vicieusement "delocalisees" vers la Chine medievale. Vous l'avez lu ici en premier lieu - nous avons 10 ans pour reconstruire nos industries et fabriquer encore les necessites de la vie. Ou soyez les esclaves coloniales 5eme monde de la Chine. Avec meme nos denrees alimentaires exportees la pour nourrir leur population astronomique. Et famine ici.

10 ans. Gravez ca sur vos cerveaux. Reconstruisez nos industries ou perissez.

Bonaparte.
Réponse de le 15/12/2015 à 14:55 :
La plus part des européens sont satisfaits de leur niveau de vie,cessez de leur faire peur,les partenariats amicaux avec la Chine sont excellents.Le repli sur soi est une folie,au contraire ouvrons plus notre commerce car la concurrence va nous donner un coup de fouet et nous relancer
a écrit le 15/12/2015 à 12:05 :
Toutes ces mesures sont certainement bonnes, mais la seule valable, qui n'est ni listée ni prévue, serait la diminution des dépenses de fonctionnement de l'état et des régions (suppression des départements, abolition du statut hyper protégé de la fonction publique, grand ménage dans les agences d'état inutiles, réduction d'au moins 1/3 des parlementaires, contrôle effectif du temps de travail dans la fonction publique, suppression des doublons administratifs, etc..) A titre anecdotique, n'est-il pas choquant de voir le président de la république se rendre au congrès de Versailles entre 2 rangs de gardes républicains qui auraient été largement plus utiles sur le terrain, ou le président de l'assemblé nationale entrer dans l'hémicycle entre deux rangées de joueurs de tambour. Ces fastes monarchiques sont insupportables en ces temps où la rigueur doit primer.
Réponse de le 15/12/2015 à 13:09 :
Le chomage va évidemment baisser pour qu'il se représente ( son unique préoccupation et obsession ) et batte de 51% Le Pen ( les autres gauchistes verts et rouge ne présenteront pas de candidats à cause de le pen, donc avec un programme très gauche : compromis avec les gauchistes, bèrou avec la haine de Sarko,candidat, Sarkozy gagnant par les militants et rejeté par les français ) Il va déplacer les chomeurs de la catégorie A c'est tout : et en cassant le thermomètre, il passera pour un second mandat raté par avance, il passera à coup sùr. Cinq ans après ce sera Le Pen qui aura 53 ans, qui sera élue
a écrit le 15/12/2015 à 11:29 :
Sous l'ancien mandat présidentiel il y a eu la crise des subprime en 2008 et la crise de l'Euro en 2011; le nombre des chômeurs a augmenté pendant ces années en France comme dans tous les autres pays.
En revanche il n'est pas normal que le nombre augmente alors qu'il baisse dans les autres pays avec des conditions macroéconomiques exceptionnelles: taux d'intérêts, Euro et pétrole au plus bas !
Réponse de le 15/12/2015 à 12:58 :
Une grave crise mondiale et européenne chaque ! année ! du mandat Précédent, entrainant récession et donc déficits et donc endettements. Comment en effet avec de telles conditions exceptionnelles, le chomage augmente autant 770000, qu'en récession 740000, alors qu'il baisse partout ailleurs. Pourquoi avec de telles conditions déficits et endettement croissant.
a écrit le 15/12/2015 à 11:08 :
Il faut mieux équilibrer la fiscalité sur les entreprises:la fiscalité doit etre alourdie pour celles qui n'ont aucun employé et allégée pour celles qui prennent tous les risques.doublons la CFE des entreprises qui n'ont pas de salarié et divisons par deux celle des autres
Réponse de le 15/12/2015 à 12:15 :
Si l'on veut enfoncer un peu plus ces millions de T.P.E c'est ainsi qu'il faut faire, et décourager et dissuader l'entreprenariat qui donne tant de soucis. Que les jeunes passent PLUTOT ! Tous ! les concours de la fonction publique, ils seront plus tranquilles. Et que CESSE la discrimination DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES POUVOIRS PUBLICS, ETAT ET COLLECTIVITES, EMPLOYEURS pour les concours de la fonction publique les 50-67 ans mis au chomage, et misère à vie, faute d'annuités retraites, qui sont manquantes au terme de ce Chomage.
Réponse de le 15/12/2015 à 12:22 :
Que l'Etat s'endette pour 100 ans, et rachète par nationalisation toutes les entreprises de tous secteurs toutes petites et grandes,, et mette du monde dans chaque entreprise : le chomage n'existera plus. Et cesse toute importation de produits, excepté de Corée du Nord et du Venezuela.
Réponse de le 15/12/2015 à 12:41 :
@élu ps: on voit dans tes commentaires le danger que représnte les socialistes ! Figure-toi que l'entreprise qui n'a pas d'employés, c'est le petit gars qui se démène pour survivre; et que l'entreprise qui a des milliers d'employés, c'est celle qui a son siège au Luxembourg, en Irlande ou dans d'autres paradis fiscaux et qui de surcroît utilise les travailleurs "Bolkenstein". T'es vraiment à côté de la plaque mon pauvre :-)
a écrit le 15/12/2015 à 9:33 :
Une partie du chomage est en fait du temps de travail libéré par les gains de productivité que l'énergie nous procure. C'est la conséquence du progrès technique. C'est difficile de le comprendre!
a écrit le 15/12/2015 à 8:36 :
Mettre le paquet sur l apprentissage !!!

Quel honte ils n'ont peur de rien ils ont tellement compliqué le bazar que personne ne veux prendre d apprenti

Pour le moindre risque il faut faire des paperasses a l inspection du travail avec les numéros de machine etc pour les moins de 16 c'est interdit etc etc
a écrit le 15/12/2015 à 8:18 :
Très belle coïncidence de rédaction quand le titre d'après mentionne que la SNCF (entreprise d'état) va supprimer 1400 emplois en 2016...
a écrit le 15/12/2015 à 7:36 :
C'est l'échec total de Hollande et valse rien en 3 ans et demi et là il ferait des réformes ????
Ce sera à minima avec des emplois aidés
Ni Valls ni cambadelis ni Sarkosy n'ont démissionner ????

Le FN arrive en tête et il est à la porte du pouvoir et on garde les mêmes !!!!!
Réponse de le 15/12/2015 à 8:24 :
@Revons: pas à minima, mais à maxima les emplois bidons, car c'est la seule façon de faire brusquement "reculer" le chômage avant les élections :-)
a écrit le 15/12/2015 à 6:59 :
Simplifier les normes ne coûte rien !
Mais les syndicats bloquent tout et toujours
Réponse de le 15/12/2015 à 13:45 :
Les " Syndicats " sont politiques. Le déclin et déclassement français, ils s'en foutent, aucun patriotisme. Ce qui les intéresse : leurs seuls intérêts. La France est finie : aucune réforme VITALE ne sera menée. Les politiques sont obsédés par leur réélection : le déclin et déclassement français bien avancés, ils s'en foutent.
a écrit le 15/12/2015 à 1:38 :
Lorsque tu sais que seul Roosevelt avait su prendre des mesures pour redresser l'économie dévastée us entre 1929-39, là, il est clair que les "mesures" ne devront pas pas dépasser les bornes des limites des extrémités. Soit, rien. Et c'est logique vu la crise mondiale actuelle et le verrouillage contre toute action intelligente. Sinon : bonne crise à tous!
a écrit le 15/12/2015 à 0:11 :
Quel chef d'entreprise est assez fou, pour se pourrir et son travail, et sa vie, pour embaucher : la loi se protège ainsi " nul n'est censé ignorer la loi ". Code du travail 4120 pages, et 3 pages de plus chaque mois. ET ! Ne surtout pas dépasser 9 ou 49 Salariés ( le 50ème, entraine 70 CHARGES ET REGLEMENTS EN PLUS, des gros soucis et couts, et formalités permanentes en deçà de ces seuils )
Réponse de le 15/12/2015 à 1:41 :
Ca, quand on manque de perspectives SURES et FIABLES de développement, il vaut mieux se dire que c'est la faute aux salariés toujours trop payés. Sinon : Bonne Crise à Vous!
a écrit le 14/12/2015 à 22:33 :
La France est dans une situation. Qui pourrait changer, si l'ouverture vers la démocratie, Pouvez être pris en compte, par les socialistes, et par la droite, aujourd'hui nous sommes dans un pays, où la démocratie est fragile, pour la raison que ces deux parties, ne veulent pas reconnaître ,le parti de Marine Le Pen, ainsi que ses électeurs , cela me fait rappeler une époque ,où le parti communiste, n'était pas accepté , par la droite, et le parti socialiste, c'était le diable, comme aujourd'hui, le parti de Marine Le Pen, et pourtant à cette époque-là, les communistes représenté une force ,pour la classe ouvrière, aujourd'hui c'est le Front National, qui représente une force, auprès des jeunes, mais aussi auprès des salariés, avec 7 millions d'électeurs, ce n'est pas un vote pris à la légère par les électeurs, c'est un mécontentement de la classe ouvrière , mais aussi de la jeunesse, ses citoyens veulent plus de représentants, à l'Assemblée nationale , c'est pour cela qu'ils ont voté massivement, pour le Front National, même avec de nouvelles propositions, de la part du premier ministre, sur l'emploi des jeunes, et d'autres mesures, qui seront dévoilées, par le premier ministre au mois de janvier, cela ne changera rien, au niveau des électeurs, ils voteront toujours pour le Front National, aussi massivement , le gouvernement va droit dans le mur , comme la droite , ils veulent garder le monopole de la France, avec seulement deux parties, les autres parties, sont juste que des petits partis ,qui ne pèsent pas une force importante , comme le parti de Marine Le Pen aujourd'hui ,
a écrit le 14/12/2015 à 21:00 :
c'est trop tard il aurait fallu s'inquiéter du chômage en 2012...
Réponse de le 14/12/2015 à 23:57 :
Indifférent aux conséquences destructrices du chomage sur un etre et sur une Famille, et sur des Enfants : ils ne pensent que Politique.
a écrit le 14/12/2015 à 20:32 :
Valls disserte sur l'emploi, il n'a jamais travaillé et ne sais rien faire de ses mains, rien faire de son cerveau creux qui résonne comme un tambour ;

Analysons le beau travail de Valls.

cela dit, Valls a une réussite à son passif, il a été le principal vecteur, le principal tract pour le FN dont le nombre d'électeur a été le plus élevé de son histoire ;

Au total, Valls Sarkozy très méritants ont organisé la monté du Front National de 14 % à 37 % au plan national ;

Au total le FN a triplé son nombre de conseillers régionaux,

le FN est présent dans 9 000 communes, plus de 30 % des communes ;

Quel beau travail de Valls.
a écrit le 14/12/2015 à 20:23 :
Il y a déjà 1980 conseillers régionaux rassurés pour 6 années avec un revenu de 2600e par mois (ils se sont augmentés de 100e et pas de 6 euros par mois comme les smicards) pour deux réunions mensuelles ...les économies avec les régions attendront comme le chômage l'essentiel étant d'être élu le reste de la communication des promesses bref la musique habituelle!
Réponse de le 15/12/2015 à 0:04 :
2600 eur pour deux réunions ? SCANDALEUX ! 1789 n'est pas passé : payés deux à 4 fois trop.Et irresponsables devant les électeurs, et jamais choisi pour leur compétence, mais pour leur militantisme politique. Qui a déjà connu depuis 1982, ses conseillers régionaux placés sur Liste.
a écrit le 14/12/2015 à 19:08 :
Lorsque l’État arrêtera de ponctionner le privé pour se financer et embaucher des fonctionnaires par milliers, on en reparlera. Hollande ferait bien de réformer la gabegie actuelle dans les collectivités, les départements, régions etc ...
a écrit le 14/12/2015 à 19:07 :
Vous verrez on fera de l affichage et du vent idem a l UMP ou Sarkosy va noyer le poisson ..
Dommage que le FN n'ai pas eu de regions ca aurait sans doute fait bouger un peu plus là bazar
Rendez vous en 2017 et la on aura du mal à faire revenir les abstentionnistes pour se faire rouler encore une fois
Réponse de le 14/12/2015 à 21:04 :
Si seulement mais les français sont trop bête pour aller jusqu'au bout. En 2017 ils voteront majoritairement pour Marine au premier tour, puis comme d'ab... Le seul espoir qui reste c'est que ni le PS ni les républicains n’accèdent au second tour...
a écrit le 14/12/2015 à 19:03 :
qui ose prétendre que le gouvernement ne fait rien pour l'emploi?en 3 ans a peine il a réussi a créer plus de 500 000 emplois aidés ou d'avenir.quel autre gouvernement dans le monde en a fait autant?s'il n'avait pas eu ce courage le chomage aurait bien plus progressé!
Réponse de le 14/12/2015 à 22:42 :
Moi je le prétends ! Avez-vous déjà travaillé en contrat aidé ??

J’ai un master en éco, 3 ans d’expérience, je parle 4 langues, j’étais au smic….J’ai démissionné au bout de quelques mois, et je pars demain pour l’étranger à la recherche d’un vrai boulot et un vrai salaire.

Pensez-vous que je sois si idiot que l’entreprise ait eu besoin que 45% de mon salaire soit payé par l’état, donc par vous ?

Quant aux contreparties de ces contrats, laissez-moi rire… J’ai ai parlé avec mon réfèrent qui m’a bien fait comprendre que tout le monde s’en moquait…

Mon cas perso n’intéressera personne et c’est compréhensible, mais il n’y a qu’à voir combien de contrat aidé finissent au prud’homme. De plus, à la fin de ces contrats aidés, il n’y a pas d’embauche, donc c’est retour au chômage.

Si le PS souhaite inverser la baisse de la hausse de la courbe du chômage, plutôt que d'offrir aux entreprises 10 000 euros par chômeur pour ces contrats scandaleux, il ferait bien mieux de vraiment reformer le pays. Ou alors qu'il admette son incapacité et propose cet argent à tous ceux qui font réellement baisser le taux de chômage en s’exilant.
Le cache misère gardez le.
a écrit le 14/12/2015 à 18:15 :
il ne s'agit pas d'une injonction a agir, mais a avoir des resultats..... hors tous les francais avec lesquels je discute sont en train de ramener la voilure a minima ( pour un ' net apres impots equivalent')
pour les apprentis rebelotte; j'ai discute la semaine derniere avec des gens qui en avaient avant de se faire insulter de tous les cotes par le gvt precedent... ils ont jure ne plus jamais en prendre et je ne vois pas comment un n-ieme retournement de veste va changer quoi que ce soit !
et tt est a l'avenant, et ca n'a rien de conjoncturel... le seisme est colossal!
a écrit le 14/12/2015 à 17:51 :
Tout n'a pas encore été fait?
Il faut attendre un lendemain d'élection pour annoncer ça!
Il est vrai que de priorité en priorité,voir d'urgence,ça va aller mieux demain.
On continue à nous enfumer........
a écrit le 14/12/2015 à 17:35 :
C'est sûr que plus on va s'approcher des présidentielles, plus on va avoir droit à la lithanie de promesses :-)
a écrit le 14/12/2015 à 17:26 :
Personne n'attends rien de Valls, c'est un incapable, mauvais à tout, bon à rien.
a écrit le 14/12/2015 à 17:21 :
Mis à part créer du fonctionnaire ! Hollande est bien incapable de créer de L emploi ! Deja parceque les investisseurs et créateurs n ont pas confiance et raz le bol des impôts !
La gauche caviar ne sait que se sucrer et favoriser ses petits copains !
a écrit le 14/12/2015 à 17:12 :
Pour créer des emplois, il faut réduire le cout du travail. Pour réduire le cout du travail, il faut financer les charges sociales par une taxe sur l'énergie. Mais qui accepterait d'augmenter le prix de l'énergie pour réduire le chomage?
Réponse de le 14/12/2015 à 19:12 :
Vous, vous êtes dans la ligne du parti. On change une taxe par une autre. Ca fait le buzz pendant quelques temps et ca change rien en final.
Réponse de le 14/12/2015 à 20:55 :
Car augmenter le prix des énergies gréveraient le cout de production/transport, donc 1 partout balle au centre !
Réponse de le 15/12/2015 à 8:37 :
La taxe sur l'énergie est compliquée et ne dissuade pas vraiment les importations. Par contre oui il faut transférer d'urgence toutes les cotisations vers la TVA, la CSG et l'IS (avec dans ce dernier cas un changement d'assiette pour défalquer l'investissement de l'excédent brut) respectivement pour la retraite par répartition, la solidarité et le chômage car les cotisations plombent bêtement le coût du travail. On aurait encore une part dans les salaires avec la CSG mais qui pourrait s'effacer pour les bas salaires avec l'impôt négatif.
Réponse de le 15/12/2015 à 15:01 :
Vous avez raison. Diminuer le coût du travail va créer des emplois. C’est d’ailleurs pour cela que dans tous les pays où les salariés sont extrêment mal payés, leur économie est florissante et il n’y a pas de chômage.

Algérie, Bangladesh, Roumanie, Turquie, etc. Je m’arrête là tant la liste est longue.

Le chômage est d’abord et avant tout la conséquence de la forte amélioration de notre productivité et de notre consommation dispendieuse d’énergie. Deux aspects qui, d’ailleurs, sont très destructeurs pour notre environnement.

Vous faites fausse route.
a écrit le 14/12/2015 à 17:11 :
Mdr ! si c'est pour prendre de nouvelles mesures favorisant les licenciements ça ne risque pas de le faire !
Effrayant de ne pas comprendre que le patronat ne VEUT PAS embaucher, juste exploiter sans payer et qu'à ce compte là personne ne veut plus bosser pour un patron et que ça va très mal se terminer ...
a écrit le 14/12/2015 à 17:10 :
J'adore le conditionnel "Le gouvernement travaillerait à de nouvelles mesures pour l'emploi". Le premier problème qu'il va lui falloir résoudre, c'est de trouver le bon mètre! Le second, il va falloir trouver les "fonctionnaires" qui travailleraient en mesure. Le troisième, il va falloir faire un réglage fin pour contenter, FG, DVG, EELV, PCF, les hétéros, les homos, les blancs, les noirs, les jaunes, les métissés, les assistés, les retraités, les PME, TPE, les grands du CACA40. Donc hormis un mixer, ça va pas être facile et en 2017, peut-être qu'après un pilonnage de la marine, on y verra plus clair dans les rangs ?
a écrit le 14/12/2015 à 16:41 :
Le gouvernement travaille pour l'emploi ? Incroyable !
a écrit le 14/12/2015 à 16:13 :
Ce gouvernement sent passer le vent du boulet! Mais une n-ieme usine à gaz ne sauvera rien. Seule une véritable nouvelle politique économique pourrait faire quelque chose s'il en est encore temps: baisse massive des impôts pour les particuliers et les entreprises, révision drastique du code du travail, diminution importante des fonctionnaires inutiles, liberté d'entreprendre, suppression totale de l'ISF pour attirer les investisseurs etc.. Mais je réve! Ce gouvernement, englué dans son idéologie marxisante ne le fera jamais! Et Marine Le Pen sera élue en 2017.
a écrit le 14/12/2015 à 15:53 :
Inquiétant !
Inquiétant qu'il faille attendre plus de 200 morts dans des attentats dans Paris pour que la sécurité devienne une priorité !
Inquiétant qu'il faille attendre une croissance exponentielle du nombre de votes FN pour que la lutte contre le chômage devienne une priorité !!
Pire : comment ce gouvernement va-t-il nous sortir de son chapeau, des mesures "nouvelles" efficaces ? Sont-ce là des mesures connues mais jamais appliquées faute de courage politique ? Est-ce de l'esbrouffe avec de nouveaux contrats aidés dont les titulaires retourneront au chômage à la fin de leur contrat ?
Je m'attend au pire...
Réponse de le 14/12/2015 à 16:34 :
+1 "gouverner c'est prévoir"
a écrit le 14/12/2015 à 15:37 :
Vu les spécialistes en place , on va recourir aux emplois payés par l'impôt et impôts payés par les mêmes .
Réponse de le 14/12/2015 à 16:15 :
Ou à d'autres mesures comme l'augmentation des radiations... On supprime le problème à la source.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :