Le RSA "socle" augmente de 2%

 |   |  335  mots
Désormais, une personne seule sans enfant touchera 524,16 euros par mois, une personne seule avec un enfant 786,24 euros par mois, tandis qu'un couple avec deux enfants touchera 1.100,74 euros par mois.
Désormais, une personne seule sans enfant touchera 524,16 euros par mois, une personne seule avec un enfant 786,24 euros par mois, tandis qu'un couple avec deux enfants touchera 1.100,74 euros par mois. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
Le ministère avait décidé d'augmenter de 10% sur cinq ans ce revenu minimum destiné aux personnes sans ressources. Il met progressivement en oeuvre sa promesse.

De 513,88 euros à 524,16 euros par mois, à savoir 2% de plus. Telle est la revalorisation exceptionnelle du Revenu de solidarité active (RSA) "socle" pour une personne seule qui entre en vigueur ce mardi 1er septembre.

Annoncée par le ministère des Affaires sociales vendredi, cette augmentation vise à mettre en oeuvre la promesse du gouvernement qui, dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté lancé en janvier 2013, avait décidé d'augmenter ce revenu minimum pour personnes sans ressources de 10% sur cinq ans, en plus de l'inflation.

Depuis, cette prestation a été augmentée deux autres fois "exceptionnellement" de 2%: en septembre 2013 puis en septembre 2014. Au premier janvier 2015, elle a également été augmentée de 0,9% pour être alignée avec l'inflation.

"Un gain en pouvoir d'achat de plus de 350 euros par an"

Désormais, une personne seule sans enfant touchera 524,16 euros par mois, une personne seule avec un enfant 786,24 euros par mois, tandis qu'un couple avec deux enfants touchera 1.100,74 euros par mois. Au total, ces "trois revalorisations représentent un gain en pouvoir d'achat (...) de plus de 350 euros par an pour une personne seule, et de plus de 700 euros par an pour un couple avec deux enfants", s'est félicité le ministère.

L'augmentation concerne la métropole et l'outre-mer, même si les montants sont différents à Mayotte.

Plus de 2 millions de Français concernés

La revalorisation du RSA "socle" augmente par ailleurs aussi les ressources des personnes touchant le RSA "activité" (qui sert de complément à un petit salaire), mais dans une proportion qui varie selon les cas particuliers. Le RSA activité sera toutefois remplacé, avec la prime pour l'emploi, par la prime d'activité à compter du 1er janvier 2016, qui selon le ministère "permettra d'accompagner plus de 5,6 millions de travailleurs".

Fin décembre 2014, 1,4 million de foyers touchaient le RSA "socle" seul, 536.000 foyers touchaient le RSA "activité" seul et 268.000 foyers touchaient les deux prestations, d'après les données du ministère.

___

Pour aller plus loin: Le RSA fête cinq ans... de polémiques (2014.06.02)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2017 à 2:29 :
Il serait intéressant de préciser que toutes les prestations provenant de la caf sont déductibles,c'est-à-dire qu'une personne seule à moins d'être sdf ne touchera jamais les 524€,il touchera 476€ de même qu'une malan seule avec un enfant percevra 676€ ce qui vois conviendrez est loin des prestations annoncées soit plus de 820€ pour cette femme et son enfant,etc., les déductions sont implacables et in fine propagandent des idées fausses et laisse réellement les gens dans la misère
a écrit le 03/09/2015 à 11:58 :
LE BUT DU R S A ET DE D ENPECHER QUE LA MARMITE SOCIALE N ESPLOSE???
a écrit le 02/09/2015 à 11:26 :
Ben voyons, comment acheter les gens en vue de la présidentielle de 2017...Il faut limiter le RSA et le supprimer si la personne ne veut pas chercher un travail! Mais apparemment ce gouvernement de socialistes encouragent encore l’assistanat pendant que d'autres se cassent le **** au boulot et ne bénéficient d'aucune aide supplémentaire
a écrit le 02/09/2015 à 11:04 :
On voit clairement le parti pris de ce gouvernement de payer des gens à rester chez eux sans leur demander de contribuer à la vie de notre Societe. Et puis, a quoi bon rechercher un boulot paye au SMIC qui n'apporte même pas un confort de vie très différent.
a écrit le 02/09/2015 à 8:46 :
Qui pense aux petites retraites à 100 e qui sont figées sans espoir d'attirer un jour l'attention de qui que se soit.
a écrit le 02/09/2015 à 7:47 :
Dans quels pays existent-ils des aides A VIE financées, pour partie, par les marchés financiers ? Dans un pays qui emprunte tous les ans 80 milliards d'euros, le RSA doit être revu et limité dans le temps (2 ans maximum). Après 2 ans d'assurance chomage puis 2 ans de RSA (4 années d'aides des Français qui travaillent en tout), les chomeurs devraient reprendre le chemin du travail.... et ne plus avoir d'aide de l' Etat.
a écrit le 02/09/2015 à 5:15 :
Quel suivi pour les bénéficiaires qui perdure dans le RSA au delà de 5 ans ? On peut tout de même se poser des questions pour ceux qui ne vivent que de cette aide au delà.
a écrit le 01/09/2015 à 22:41 :
ca vas dans le bon sens en attendent une eventuel reprisse economique;le but n est pas d ene rien faire, mais d attendre des jours meilleurs avec une vrais reprisse, que tous le monde attend ? mais il faut aussi redonne du pouvoir d achat aux petit retraites, QUI EUX ON TRAVAILLEZ 45HEURES PART SEMAINE???
a écrit le 01/09/2015 à 22:21 :
Allez 10 euros de plus pour calmer les chomeurs pour pas qu'une révolte éclate....
a écrit le 01/09/2015 à 21:25 :
Un couple avec deux enfants percevra un RSA de 1100, soit un SMIC net. Mais en plus il a tous les avantages liés aux seuils sociaux : allocations familiales et logement au max, prix bonifiées pour les services public (eau, électricité, transport, etc). Demandez donc au chef de famille de travailler, à l'ancienne. Ce serait aller contre l'intérêt de sa famille. Il a bonne conscience de ne rien faire, sinon quelques actions pour arrondir les fins de mois.
a écrit le 01/09/2015 à 20:37 :
Facile d'augmenter le RSA quand c'est les départements, déjà à bout de souffle, qui payent avec les impôts locaux, qui pourraient de ce fait augmenter !
a écrit le 01/09/2015 à 20:19 :
c'est merveilleux ne pas chercher de boulot surtout !!! comme disait mon pére on ne viendra pas sonner à ta porte pour t'apporter ton bifteack !!! 40 ans plutard .....ba oui c'est vrai .....écoeuré....
Réponse de le 02/09/2015 à 1:01 :
Il était philosophe dans quel café votre père ?
Réponse de le 02/09/2015 à 5:19 :
400 CV (et les frais de timbres pour une part) envoyés en 12 mois, démarchage en "direct", entretiens d'embauche ou on vous dit que vous n'avez les diplômes, donc on vous embauche pas, même à l'essai... Et on prend un petit jeune qui sort de fac, pour le virer au bout du mois d'essai car il ne sait pas faire le boulot. Vous pensez donc tous que les gens qui sont au RSA ne font rien ? Le vivent bien ? Sont heureux avec un revenu qui est la moitié du seuil de pauvreté ? Eh bien, sortez de chez vous, ou je ne sais pas, retrouvez vous au chômage et on en reparlera...
a écrit le 01/09/2015 à 20:09 :
Scandaleux ! Le PS achète des voix avec l'argent du contribuable. Il faut que les gens aient de vrais emplois au lieu de toutes ces aides qui les rendent tous les jours un peu plus esclaves des politiques !!!!
a écrit le 01/09/2015 à 19:11 :
524 euros ça devrait être le montant du SMIC en France.
Réponse de le 02/09/2015 à 5:14 :
Avec le seuil de pauvreté à 980€... Pourquoi pas le supprimer totalement tant qu'on y est ? Je crois qu'on pourrait parfois se demander si ceux qui écrivent ici ont une notion de ce qu'est le coût de la vie, surprenant pourtant sur un journal comme La Tribune ? Le montant moyen en France pour un studio de 20m² est tout de même de 498€... Et ne venez pas me parler de l'allocation logement car pour le RSA, sachez que 62€ de ce montant sont le "forfait logement", qui est par ailleurs déduit de ceux qui vivent chez leurs parents ou des proches à titre gracieux. Un SMIC à 524€ ? On parle de paupérisation mais là, on attendra le sommet.&
a écrit le 01/09/2015 à 18:57 :
le rsa augmente , et la ass a 480 euros et les retraites pour ceux qui ont bien travaillier pendant 45 ans quelle honte les inegalitée vivement le FN LES OUVRIERS LES PAYSANS UNE CERTAINE POPULATION QUI EST RESTER SUR LE BORD DE LA ROUTE
Réponse de le 02/09/2015 à 5:05 :
Comprenez bien qu'un certain nombre de personnes qui ont le RSA ne l'ont ou ne le conservent pas par choix. De plus, contrairement à ce qui est dit, le RSA est de 452€... Le montant donné ici est brut et non pas net...

Dans les fait, l'ASS est supérieure au RSA... Et dans tous les cas, ni l'un, ni l'autre ne permettent de vivre dans ce pays. J'ai lu un peu plus haut qu'avec un SMIC, les gens préféraient ne pas travailler... Mais même avec un SMIC, il est difficile de vivre, notamment en région parisienne.

Le seuil de pauvreté en France est situé à 980€ (pour une personne seule)... A Paris, vous pouvez majorer cette valeur de 400€, en raison des écarts de loyers avec la moyenne française...

L'un dans l'autre, ces allocations ne permettent pas de survivre à moins d'avoir encore (et heureusement pour moi) une famille pour vous héberger. Situation fort peu enviable à 37 ans...

Heureusement, j'espère sortir de la situation en créant mon activité puisqu'il m'est impossible de la pratiquer dans une entreprise actuellement...
Réponse de le 02/09/2015 à 12:47 :
La question pour le Gouvernement ne doit pas être "comment survivre avec le RSA ?" mais "comment se passer du RSA", c'est à dire faire en sorte que l'Economie offre suffisamment de boulots pour qu'il n'y ait pas de gens en bout de droits au chômage. Des tas de propositions et solutions sont sur la table. Il suffit de faire des choix et de mettre en œuvre. Mais là on attend toujours...
a écrit le 01/09/2015 à 18:31 :
petite question... quel est l'interet de prendre un travail a mi-temps?
Réponse de le 01/09/2015 à 19:25 :
L'intérêt de cumuler le salaire ET le RSA activité... ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :