Législatives partielles : Strasbourg reste au PS et Nice aux "Républicains"

Eric Elkouby (PS) et Marine Brenier ("Les Républicains") sont parvenus à conserver les sièges de députés de leur parti respectif dans la première circonscription du Bas-Rhin et la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes. L'abstention est proche des 80%.
Âgée de 29 ans, Marine Brenier devient l'une des benjamines de l'Assemblée nationale.
Âgée de 29 ans, Marine Brenier devient l'une des benjamines de l'Assemblée nationale. (Crédits : Public domain. Montage : La Tribune.)

Malgré la forte contestation du projet de loi Travail, le PS est parvenu à conserver son "îlot rose". Le candidat du Parti socialiste Eric Elkouby a remporté dimanche la première circonscription du Bas-Rhin, à Strasbourg, au deuxième tour de l'élection législative partielle provoquée par la démission, pour raison de santé, d'Armand Jung.

Suppléant du député sortant et adjoint au maire de Strasbourg, Eric Elkouby a obtenu 53,77% des voix contre 46,22% pour son adversaire Les Républicains, Jean-Emmanuel Robert. Il était arrivé en tête du premier tour, la semaine dernière, avec 30,48% des suffrages. La participation, qui n'avait pas dépassé 22,8% le 22 mai, a encore baissé, à 20,31% ce dimanche. La première circonscription du Bas-Rhin, qui réunit centre-ville de Strasbourg et quartiers populaires de l'ouest, est détenue par le PS depuis 1997.

La droite conserve Nice

Au Sud, la candidate Les Républicains Marine Brenier a été élue dimanche face au candidat Front national Michel Brutti dans la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes au second tour de l'élection législative partielle, a annoncé la préfecture.

Elle a recueilli 64,09% des voix dans cette circonscription qui couvre une partie de Nice, contre 35,91% pour son opposant Michel Brutti. La participation sur l'ensemble de la circonscription s'est élevée à 22,6%, a précisé la préfecture.

Âgée de 29 ans, Marine Brenier devient l'une des benjamines de l'Assemblée nationale et remplace Christian Estrosi (LR) qui avait présenté sa démission en mars dernier à la suite à son élection à la tête de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 30/05/2016 à 16:07
Signaler
Ces personnes n’ont aucune légitimité et je regrette que les médias passe plus ou moins sous silence l’abstention de 77,4 pour cent Nice et de 79, 38 pour cent pour le Bas Rhin. La conséquence toute loi votée par ces gens qui occupent illicitement le...

à écrit le 30/05/2016 à 16:01
Signaler
dans ces deux circonscriptions, le % de votants s'est élevé à environ 20¨% des inscrits, c'est dire l'intérêt porté par le corps électoral à ces élections !!!. Le Français moyen ne croit strictement plus à la parole politique, et ces deux élus, si o...

à écrit le 30/05/2016 à 9:45
Signaler
Il est élu avec environ 54% de 20% des voix des inscrits, c'est ça la démocratie française ! Et avec en gros ses 11% de voix, il va pouvoir faire ce qu'il veut. On se moque de qui ???

le 30/05/2016 à 11:14
Signaler
Comme à Nice ,donc La participation sur l'ensemble de la circonscription s'est élevée à 22,6%, a précisé la préfecture.

le 30/05/2016 à 12:30
Signaler
avec 20 % des voix il ne représente que ses propres camarades socialistes il n'a pas de mandat pour représenter les habitants de sa circonscription au sein de laquelle 80 % des voix n'ont pas votées pour. cher camarades avec 20% des voix on ne peut ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.