Les femmes chefs d'entreprise gagnent 31% de moins que les hommes

 |   |  309  mots
La part des femmes parmi les indépendants et dirigeants salariés d'entreprises diminue à mesure que la taille de l'entreprise augmente.
La part des femmes parmi les indépendants et dirigeants salariés d'entreprises diminue à mesure que la taille de l'entreprise augmente. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Seulement 900.000 femmes étaient indépendantes ou dirigeantes salariées d'entreprises en 2012, contre le double pour les hommes, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques. Elles gagnaient 2.020 euros mensuels en moyenne.

Les femmes sont largement minoritaires parmi les dirigeants salariés d'entreprises et les indépendants, et n'en représentant qu'un tiers, selon une étude de l'Insee publiée mardi 28 juillet.

"Fin 2012, en France, 900.000 femmes sont indépendantes ou dirigeants salariées d'entreprises, contre 1.800.000 hommes (hors agriculture)", indique l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Voici les chiffres principaux à retenir de cette étude.

  • Très peu de femmes à la tête de sociétés hors SARL

Elles représentent ainsi 40% des auto-entrepreneurs mais seulement 25%) des gérants de sociétés à responsabilité limitée (SARL) et sont encore plus minoritaires (17%) parmi les dirigeants de sociétés hors SARL.

  • Près d'un tiers de revenus en moins

Les femmes indépendantes ou dirigeantes salariées d'entreprises gagnent 31% de moins que les hommes, avec un revenu d'activité mensuel s'établissant en 2012 à 2.020 euros contre 2.915 euros pour les hommes. Des écarts de revenus qui s'expliquent en partie "par un nombre d'heures travaillées moins important sur l'année", selon l'Insee.

  • Majoritaires dans la santé

Par secteur, les femmes sont davantage représentées dans les services aux particuliers et dans la santé -dans ce dernier secteur, 55% des indépendants et dirigeants salariés d'entreprises sont des femmes. Les hommes sont eux surreprésentés dans la construction, l'industrie et les transports.

  • Seulement 14% de femmes dirigent une entreprises de 50 personnes et plus

La part des femmes parmi les indépendants et dirigeants salariés d'entreprises diminue à mesure que la taille de l'entreprise augmente, selon l'Insee: elles représentent 37% de ceux travaillant seuls dans leur entreprise, 28% de ceux dont les entreprises comptent de 2 à 4 personnes, 16% dans les entreprises de 20 à 49 personnes et 14% dans les entreprises de 50 personnes ou plus.

Par ailleurs, elles sont plus jeunes que leurs homologues masculins, étant âgées en moyenne de 44,6 ans contre 46,2 ans pour les hommes.

(LP avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2015 à 9:35 :
Indépendantes et chef d'entreprise, augmentez vous!?
a écrit le 31/07/2015 à 15:01 :
L'argument "elles font moins d'heures que les hommes" ne tient pas en ce qui concerne les indépendants et chefs d'entreprise, qui, par définition, ne sont pas payés à l'heure !
Il est plus plausible que ce soit lié aux secteurs d'activité, étant donné que les femmes chefs d'entreprise se concentrent dans les métiers des services ou artistiques : marketing, communication, événementiel, création, études, conseil ... ce sont des secteurs moins rémunérateurs que l'industrie et les technologies.

Dans le domaine des services aux personnes, on est dans les bas salaires.

Pour améliorer leur situation à l'avenir, les femmes ont tout intérêt à investir des domaines plus "masculins" et notamment les métiers d'ingénierie, quelle que soit la spécialité, et le secteur du numérique.
a écrit le 28/07/2015 à 19:37 :
En lisant l'article, on lit tout simplement que Mesdames ont un revenu de 30% inférieur à leurs homologues masculins parce qu'elles réaliseraient moins d'heures de travail. Si je bosse à mi temps, à tarif horaire égal, j'aurais moins que mon voisin. C'est normal. Ce qui aurait été intéressant, pour faire une règle de 3, c'eut été d'avoir une estimation du nombre d'heures moyen pour chacune des 2 catégories.
Réponse de le 29/07/2015 à 15:08 :
L’intervention des experts Masculins en mathématique ne sert à rien pour étudier ce genre de statistiques : les résultats travaillés dans tous les sens resterons les mêmes Ce qu’il est intéressant d’étudier ce n’est pas l’effet final mais bien les causes systémiques qui y mène. Comme pour le chômage, quand vous êtes dedans, la manipulation politicienne des chiffres vous importe peu ; vous voulez surtout que l’on fasse des reformes structurelles pour retrouver un emploi au plus vite
Réponse de le 29/07/2015 à 16:27 :
L’intervention des experts en mathématique ne sert à rien pour étudier ce genre de statistiques : les résultats travaillés dans tous les sens resterons les mêmes Ce qu’il est intéressant d’étudier ce n’est pas l’effet final mais bien les causes systémiques qui y mène. Comme pour le chômage, quand vous êtes dedans, la manipulation politicienne des chiffres vous importe peu ; vous voulez surtout que l’on fasse des reformes structurelles pour retrouver un emploi au plus vite
a écrit le 28/07/2015 à 17:48 :
...L'égalité...C'est mieux dans ce cas là!
a écrit le 28/07/2015 à 17:46 :
C'était aussi le cas Il y a 20, 30, 40 ans...Rien ne bouge quoi!On crie vive la parité...Légalité...Mais dans les faits?Et ce ne sont certainement pas les politiques qui changeront quoi que ce soit!
Regardez l'Assemblée Nationale!Non mais regardez là...Une coterie de vieux "bonzes" misogynes assis sur leurs privilèges!
Et le Sénat...Un marigot de vieux pépères bedonnants!
Les mentalités sont-elles capables de changer rapidement?
Je n'en suis pas certain, dans mon entourage je connais un jeune avocat, il bosse pendant que sa femme change la couche pleine de leur troisième lardon et fait les courses pour remplir le réfrigérateur!...Le pire c'est qu'apparemment,sa femme se satisfait de cette situation!Que la gente masculine se rassure, le grand remplacement n'est pas pour demain!
Réponse de le 29/07/2015 à 9:38 :
Je ne suis pas sûr qu'un stripteaseur gagne mieux sa vie qu'une stripteaseuse. L'égalité c'est toujours pour les femmes ou c'est dans les deux sens? De plus là on compare des hommes à temps plein gagnant seulement 30% de plus qu'une femme à mi temps. Perso je devrait peut être commencer à travailler sur deux mi-temps les deux payé à 60% du salaire max. je gagnerais mieux ma vie qu'avec un temps plein...
Réponse de le 29/07/2015 à 14:40 :
réponse à @ Steph

L’égalité c’est l’Egalite, c’est parce que historiquement les femmes ont longtemps été discriminées (et le sont toujours) que les mesures sont orientées vers elles… C’est d’ailleurs la définition même du féminisme que de combler petit a petit ce fossé…Ce concept est repris dans la constitution qui garantit la femme dans tous les domaines des droit égaux a ceux de l’homme notamment dans le droit du travail ;…Inversement aucun privilège ne peut être accordé aux femmes en dehors de leur nature féminine…Comme payer moins leur assurance auto, et il est illicite de refuser a un homme un poste de sagefemme ou d’assistant de direction. Votre exemple n’est pas bon car il tombe justement dans le dérogatoire puisque ce sont des activités centrées sur le sexe biologique des individus, si c’est un mec qui sort de votre gâteau d’anniv vous seriez surement déçu Quant aux heures travaillées ,effectivement à chacun sa peine ce n’est pas cela qui est mis en avant c’est en amont la façon d’obtenir ces heures par la segmentation des professions et davantage de concessions et de sacrifices professionnels dans leur carrière, privilégiant leur vie de famille, davantage que les hommes. On peut aussi revoir les normes sociales de parentalité, avec la recrudescence des divorces les hommes aussi veulent passer du temps avec leurs enfants… L’Egalité c’est L’Equilibre ce n’est pas un combat mais une harmonie de vie mixte.. Les stéréotypes masculins sont tout aussi prégnants
Réponse de le 09/09/2015 à 23:25 :
Commentaire stupide. En quoi est-ce dégradant de s'occuper de son enfant ? Le féminisme mène vraiment à des dérives dangereuses.

Par ailleurs comme quelqu'un l'a souligné, les femmes gagnent en fait plus que les hommes selon cette étude, puisqu'en travaillant deux fois moins, elles ne gagnent que 30% en moins.

En attendant, les femmes ont de très nombreux privilèges qui sont interdits aux hommes, et dont on ne parle jamais. L'éternel épouvantail de l'inégalité des salaires (qui est un mythe) sert justement à ce qu'on ne parle jamais de toutes les inégalités qui sont contre les hommes. Arrêtons d'essayer de faire croire que les femmes, dans nos sociétés occidentales, sont des victimes. Elles sont privilégiées dans de très nombreux domaines.
a écrit le 28/07/2015 à 17:43 :
suis convaincu de ce constat.
La réponse à cette situation parfaitement inégalitaire, serait de baisser drastiquement les salaires des hommes chefs d'entreprises.
Le niveau de salaires de certains est indécent par rapport à la situation économique actuelle.
Réponse de le 09/09/2015 à 23:30 :
Les chefs d'entreprise ne sont pas des salariés. Le salaire dépend uniquement de sois-même. Par conséquent si les femmes chefs d'entreprise gagnent moins que les hommes, ce n'est pas le faute des hommes. Il n'y a donc aucune mesure à prendre.
On ne va pas baisser le salaire d'un homme chef de son entreprise sous prétexte que sa voisine, gagne moins à la tête de sa propre entreprise. Le lavage de cerveau opéré par le féminisme et le culte de l'égalitarisme qui est tout sauf de l'égalité, est saisissant.
a écrit le 28/07/2015 à 13:18 :
dans le domaine de la santé, une étude avait montré un écart de 10h00 par semaine sur le temps de travail entre les médecins hommes et femmes. Est-ce toujours le cas ? et retrouve-t-on des écarts similaires dans d'autres secteurs ?
a écrit le 28/07/2015 à 10:49 :
Elles ne gagnent pas moins à travail égal, elles gagnent moins parce qu'elles travaillent dans des secteurs qui rapportent moins. Point d'inégalité de traitement vis à vis des hommes, uniquement des divergences dans le choix des secteurs d'activité.

On retrouve également ce comportement dans les pays du nord, Suède et Norvège en tête. C'est ce qu'on appelle le paradoxe de l'égalité des genres. Allé, un petit court de rattrappage pour les inquisiteurs de l'égalitarisme : http://www.evopsy.com/abstracts/egalite-differences-sexuelles.html

On touche là aux limites de l'idéologie consistant à réclamer l'égalité à tout prix dans tous les secteurs d'activité.
Réponse de le 28/07/2015 à 18:14 :
On vous parle d’égalité salariale et vous répondez, que c'est de la faute du secteur professionnel dans lequel elles travaillent majoritairement qui est en cause!
Balaise...!
Réponse de le 29/07/2015 à 13:39 :
Toujours les mêmes commentaires pour vous dire que tout cela est normal et nous expliquer sans rire que les femmes sont moins efficaces au travail… la preuve ont les paient moins…Durant des millénaires, les sociétés ont été́ dirigées uniquement par des hommes et pas un seul instant la question d’une soi-disant compétence - ou incompétence n’a fait jour Quant à votre site sur les hypothèses de la psychologie évolutionniste, notamment relatives à des prédispositions liées au sexe, qui sont régulièrement relayées auprès du grand public sous couvert de vulgarisation de travaux de biologistes. Revelent surtout r quelques impostures et malentendus Les études de Catherine Vidal et de bien d’autres vous montreront les limites de l’inné par rapport à la plasticité des cerveaux humain…Plus aucun chercheur sérieux ne différencie aujourd’hui sexuellement les cerveaux comme ont avait essayait auparavant pour les races Avec votre raisonnement nous pourrions tout aussi bien mettre toutes les filles en couture et en cuisine, et la en effet tout programme sociale pour l’égalité des chances devient inutile Les études , les statistiques comme celles-ci , vont toutes dans le même sens et s’empilent pour montre que l’inégalité professionnelle ,car si l’Egalite est un concept les inégalités elles sont bien réelles , elles sont bien systémique comme vous le reconnaissez aussi…Pourquoi devrions, nous les femmes subir ce sexisme ou les emplois les mieux payés seraient réservés aux hommes et les femmes par leur seule nature biologique n’auraient que le subalterne ou a poste égal pour une « aventurière » une moindre reconnaissance …..Et si votre prétendu égalitarisme c’était simplement la justice qui est universelle a toute l’humanité, c’est aussi ce que vous défendez être payé à sa juste valeur alors pourquoi décréter qu’une femme est à sa place parce qu’elle est femme sans savoir ce qu’elle vaut….LA FEMME cela n’existe que dans vos fantasmes
Réponse de le 29/07/2015 à 13:45 :
Toujours les mêmes commentaires pour vous dire que tout cela est normal et nous expliquer sans rire que les femmes sont moins efficaces au travail… la preuve ont les paient moins…Durant des millénaires, les sociétés ont été́ dirigées uniquement par des hommes et pas un seul instant la question d’une soi-disant compétence - ou incompétence n’a fait jour Quant à votre site sur les hypothèses de la psychologie évolutionniste, notamment relatives à des prédispositions liées au sexe, qui sont régulièrement relayées auprès du grand public sous couvert de vulgarisation de travaux de biologistes. Revelent surtout r quelques impostures et malentendus Les études de Catherine Vidal et de bien d’autres vous montreront les limites de l’inné par rapport à la plasticité des cerveaux humain…Plus aucun chercheur sérieux ne différencie aujourd’hui sexuellement les cerveaux comme ont avait essayait auparavant pour les races Avec votre raisonnement nous pourrions tout aussi bien mettre toutes les filles en couture et en cuisine, et la en effet tout programme sociale pour l’égalité des chances devient inutile Les études , les statistiques comme celles-ci , vont toutes dans le même sens et s’empilent pour montre que l’inégalité professionnelle ,car si l’Egalite est un concept les inégalités elles sont bien réelles , elles sont bien systémique comme vous le reconnaissez aussi…Pourquoi devrions, nous les femmes subir ce sexisme ou les emplois les mieux payés seraient réservés aux hommes et les femmes par leur seule nature biologique n’auraient que le subalterne ou a poste égal pour une « aventurière » une moindre reconnaissance …..Et si votre prétendu égalitarisme c’était simplement la justice qui est universelle a toute l’humanité, c’est aussi ce que vous défendez être payé à sa juste valeur alors pourquoi décréter qu’une femme est à sa place parce qu’elle est femme sans savoir ce qu’elle vaut….LA FEMME cela n’existe que dans vos fantasmes
Réponse de le 29/07/2015 à 16:58 :
Bravo ! votre analyse est tout à fait pertinente.
a écrit le 28/07/2015 à 10:37 :
Les ouvriers sont les seul qui produisent réellement... Alors pourquoi ne pas leur donner un salaire identique à celui des patrons? Tous au même salaire, tous les même impôts, et tous une retraite identique...
Réponse de le 28/07/2015 à 11:07 :
Allé donc dire à un ouvrier qualifié (au hasard un chaudronnier) qu'à partir de demain il sera payé comme un ouvrier de base, on va voir si vous serez toujours copain ! Eh oui, même chez les ouvriers, tous ne sont pas égaux, et il est donc parfaitement normal que cette même logique s'applique entre ouvrier et patrons/investisseurs/cadres/R&D/...

CQFD.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :