Les retraités "maltraités" dans la rue pour dénoncer la hausse de la CSG

 |   |  515  mots
(Crédits : Charles Platiau)
A l'appel de neuf organisations et associations de retraités, les cortèges en province ont rassemblé "trois fois plus de monde" que lors des précédentes mobilisations annuelles des retraités, selon Gérard Gourguechon (Solidaires).

Environ 2.000 personnes ont manifesté à Bordeaux, 1.200 à Lille, 900 à Caen, 850 à Toulouse et 700 à Brest, selon les chiffres de la police récoltés par l'AFP, ou encore 1.000 à Rouen (chiffre organisateur). Ils étaient également quelques centaines à Rennes, Reims, Strasbourg et Besançon.

A Paris, plusieurs milliers de personnes défilaient dans l'après-midi au départ de l'opéra Garnier, a constaté une journaliste de l'AFP, 10.000 selon les organisateurs. "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on n'en veut pas de cette société là", scandaient des manifestants.

"On n'est pas des nantis"

Quelques milliers de retraités s'estimant "maltraités" ont manifesté jeudi à Paris et dans plusieurs villes pour protester contre la hausse de la CSG qui s'apliquera en 2018 à une majorité d'entre eux. Des banderoles portaient les mentions de "voleurs" ou "CSG, retraite, Macron = racket". "Retraités maltraités", pouvait-on lire aussi sur des pancartes.

Interrogé à Bordeaux, André Lafon, retraité (CGT) de La Poste, a fait ses calculs: la hausse en 2018 de la CSG (contribution sociale généralisée) va représenter pour lui qui touche 1.200 euros par mois "25 euros de prélèvement supplémentaire, soit 300 euros par an, ce qui n'est pas rien".

"On n'est pas des nantis (...) et on est encore en train de nous pomper", grogne dans le cortège rémois Danielle Bonfils, ex-secrétaire qui avec moins de 1.500 euros de pension et un fils handicapé à aider confie qu'"à la fin du mois, c'est ric-rac".

Près de 60% de retraités, soit 8 millions de personnes, seront touchés l'an prochain par l'augmentation de 1,7 point (+26%) du taux normal de la CSG.

+0,8% pour compenser l'inflation

La mesure doit servir à compenser la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du secteur privé. Un "effort" demandé par Emmanuel Macron aux "retraités les plus aisés" pour "récompenser le travail" en redonnant du pouvoir d'achat aux actifs. Elle ne concerne pas les 40% plus modestes, exonérés ou soumis à la CSG à taux réduit.

"Il paraît qu'il faut redistribuer vers les forces productives qui créent des richesses mais les retraités en créent: ils aident leurs enfants, vont au restaurant, alimentent le secteur hôtelier, font du bénévolat ou des dons aux associations...", énumère Michel, un retraité lillois.

Le relèvement au 1er octobre de 0,8% des pensions "ne fait que compenser l'inflation des seuls 12 derniers mois", déplorent par ailleurs les organisateurs, syndicats de retraités (CGT, FO, CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR) et associations (UNRPA, LSR).

Les manifestants ont pu aussi découvrir jeudi que cette revalorisation annuelle suivant l'inflation serait à partir de l'an prochain décalée de trois mois, pour tomber chaque 1er janvier. L'économie de 400 millions d'euros réalisée "permet de reverser 500 millions d'euros, sur les deux ans et demi, à la revalorisation du minimum vieillesse", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Le minimum vieillesse va augmenter de 100 euros en trois fois, "nous avons souhaité faire un effort particulier pour les retraités les plus pauvres", a dit la ministre.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2017 à 18:02 :
La CSG CRDS que Chirac avait promis d'abolir, aussitot son retour au pouvoir : vote de Motion de Censure à l'A.N, à 9.7% et 17.2% parviendra à coup sùr à 13.5% et 26%
a écrit le 02/10/2017 à 11:55 :
Question tetraites !! J ai 1125€ de retraitees mensuel ! 600€ de loyers 140€ de mutuelle santé ! Que feres avec le reste ??
Réponse de le 02/10/2017 à 18:18 :
Vous etes donc à 75 eur, d'etre une Riche Retraitée
a écrit le 01/10/2017 à 17:43 :
C'est la tva HORS alim, bat, serv à la pers, qu'il fallait augmenter au 1/1 : celle de 20%, la passer à 27%: mon jean's à 10 eur passerait à 10.60 eur, ma belle robe à 60 eur 63.50eur
Réponse de le 02/10/2017 à 8:18 :
Oui ! la preuve, vous etes claire et concrete.. mais c était pas son programme, c'était csg Plus 1.7%
Réponse de le 02/10/2017 à 15:08 :
Voilà ! c'était Pas son programme. Sinon il aurait gardé LE PLUS GROS CORPS ELECTORAL ! perdu à jamais GACHIS POLITIQUE : cet électorat Assidu, a de la mémoire, pour gratifier ou chatier aux élect.
Réponse de le 02/10/2017 à 18:20 :
Rien n'empeche d'augmenter la TVA et la CSG.
a écrit le 01/10/2017 à 4:12 :
LeS retraitees dans la rue ? A peine une revalorisation que leS augmentation de ?arrivé octobre gaz assurance complémentaire inflation gazole riant que octobre janvier plus csg gazole est ? Plus gelé des retraitees en 2018 / une petite revalorisation pour une grande précarité merci ! Le king macron
a écrit le 30/09/2017 à 16:21 :
le plafond de 1200 euros est trop bas , beaucoup vont devoir paye les 1.7 de c s g apres les 100euros promie pars le gouvernement???
Réponse de le 01/10/2017 à 17:48 :
1200 eur, une misère : il fallait déjà se restreindre en tout ET TOUT. Il a perdu A JAMAIS LE PLUS GROS ELECTORAT
Réponse de le 01/10/2017 à 17:49 :
AVEC DES RETRAITES QUI NE SONT PLUS RREVALUEES
Réponse de le 02/10/2017 à 7:46 :
Jamais réévaluées, et Pire pour les complém DONC EN FORTE BAISSE DEPUIS !!!!!!!
Réponse de le 02/10/2017 à 8:03 :
Après 40 à 45 ans de Labeur, et de très très lourdes cotis salar et patr, plus de
Réponse de le 02/10/2017 à 8:05 :
Après 40 à 45 ans de Labeur, et de très très lourdes cotis salar et patr, plus de 20% !!!!!!!!! CHAQUE MOIS, et toute une vie
Réponse de le 02/10/2017 à 8:11 :
seuil à fixer à 1700 eur, pour 0.5%, et réévaluation réelle et annuelle des retr ss et !!! compl
a écrit le 30/09/2017 à 10:53 :
Décidément les retraitees sonts massacrés parts leS politique est leS présidé le gel la csg la revalorisation de 0.8% avec une inflation a plus ? .. gelé en 2018 !! La prochaine revalorisation d'octobre 2018 est pour jambier 2019 la précarité voulues parts macron massacrés LeS retraitees le genosides ?
a écrit le 29/09/2017 à 14:13 :
Si les retraités avaient cotisé leur dû en leur temps, la CSG n'existerait pas.
a écrit le 29/09/2017 à 9:11 :
Quelle honte que ce harcelement fiscal envers des gens qui ont cotisé toute leur vie pour LES AUTRES !!!
Le cynisme de ces parvenus est a vomir !
Réponse de le 29/09/2017 à 10:58 :
Ceux qui sont partis à la retraites ces 15 dernières années sont les super-privilégiés du système (espérance de vie maximale, durée du travail limité). Les jeunes vont payer pour eux leurs retraites confortables, c'est un juste retour des choses.
Réponse de le 29/09/2017 à 12:01 :
En 80 cette génération cotisait 1 % de son salaire: pas de CSG, Pas de CRDS. Pourquoi devrait-on encore les privilégier aujourd'hui? Les jeunes cotisent + de 10% pour payer leur retraite. Où est la justice? En 81, personne ne s'est posé la question sur comment on allait financer les retraites à 60 ans au lieu de 65 et pré retraite à 55. Hier, un manifestant de ERDF retraité à 56 ans percevant 2200 € se plaignait de devoir payer Plus de CSG. Une honte§
Réponse de le 29/09/2017 à 13:00 :
@harcellement: produit pur du bac +2, merci Jospin ! Il n'est en effet pas certain que l'espérance de vie soit assurée. Fais un peu de généalogie et tu verras que le grand destructeur de générations, c'est la guerre.
@nadia94: un autre produit du bac +2, merci Jospin. Tes chiffres sont faux (http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/expliquez-nous/expliquez-nous-les-cotisations-sociales_1774169.html). Il faut aussi rappeler que les allocations diverses et variées type RSA n’existaient pas et qu’en gros, si t’avais pas de boulot et que tu étais à la rue, c’était ton problème.
Conclusion : la stratégie Jospin a permis de créer une ou plusieurs générations manipulables à merci puisqu’incapables de faire autre chose que de jalouser :-)
a écrit le 29/09/2017 à 8:58 :
Que faisiez vous messieurs les retraités au mois de mai lorsque en masse vous votiez pour Mr Macron ??et bien dansez maintenant et soyez les dindons de la farce !!!
Réponse de le 29/09/2017 à 11:53 :
le gros des retraités votent LR (sarkozy en 2007/12 Fillon 2017). Lesquels avaient clairement diut qu ils comptaient faire payer les jeunes


Il faut quand meme bien qu un jour le clientelisme vis a vis des vieux s arrete: il sont un niveau de viue superieur aux actifs (qui sont pourant ceux qui paient tous les mois leurs retraites)
a écrit le 29/09/2017 à 8:42 :
Pendant ce temps :

Edouard Philippe droit dans ses bottes. Alors que la grogne politique monte contre la réforme de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), le premier ministre a tenté de répondre à ses détracteurs qui accusent l’exécutif de mener une politique favorable aux plus riches.Une situation que le premier ministre assume. « Vous avez parlé des yachts, des jets, des lingots d'or,des chevaux de courses,vous auriez pu parler des montres, des bijoux. Je l’assume, notre objectif c’est de faire en sorte que le capital reste en France et même d’attirer des gens riches en France », a plaidé Edouard Philippe sur le plateau de « L’Emission politique » de France2.
a écrit le 29/09/2017 à 7:57 :
C'est normal, tout à fait normal et hautement moral. Vive le macronisme universel.
Avec leurs revenus mensuels de 15 000 euros et plus, pas de problème pour acquitter une augmentation de 1,7% de CSG. C'est totalement indolore.

C'est bizarre, pourquoi une fixation sur le montant fixé ? Et pourquoi ne pas tout simplement plafonner les revenus ?
Encore plus bizarre, pas d'augmentation de CSG pour les revenus financiers, boursiers et autres placements. NON, les salaires et retraites et c'est tout.
Sans chercher à opposer les générations puisque j'ai fait partie des jeunes très démunis, vu que le pays traîne des jeunes gens qui n'ont pas voulu apprendre à l'école pour certains et qui n'ont pas cherché à se former à un métier offrant un emploi stable par l'apprentissage ou une autre filière technologique, il faut que le troisième âge qui a travaillé dur toute sa vie rétrocède le fruit de son labeur afin de les aider à sortir des nouveaux bataillons de pauvres qu'ils n'ont pas fait grand chose pour éviter.
Lorsqu'une partie de la population souffre et plonge dans la précarité et la pauvreté, il ne faut pas laisser les retraités qui se tiennent en limite de l'indigence dans la torpeur insouciante de leur prévoyance. La solidarité sauce « Macron » est de partager la pauvreté et la précarité entre retraités même très modestes et jeunesse perdue.

J'ai eu moi même une entrée dans la vie active des plus dures et moins bien payée qui soit sans refuser aucun travail même le plus ingrat non pas pour des semaines de 35 heures mais pour des durées hebdomadaires de plus de 60 heures dont moins de la moitié des heures supplémentaires était payée. J'ai voulu m'en sortir et me suis battu avec acharnement de nombreuses années pour cela en me formant incessamment pour gravir quelques barreaux de l'échelle sociale.

A cette époque il n'était pas question d'enlever aux autres travailleurs ou retraités le moindre centime de franc pour améliorer mon ordinaire... Je n'avais ni téléphone, ni voiture, ni tous les autres gadgets de la vie moderne d'aujourd'hui. Pas de cinéma, pas de restaurant, pas de vacances, pas de mets raffinés, pas de Nike ou Adidas et du pantalon pour dix ans s'il vous plaît. De la survie uniquement. Je n'ai pu me payer un vélo qu'après deux à trois ans de travail et ce fut mon unique bonheur de liberté de déplacement.

Aujourd'hui, parce que j'ai volontairement cotisé une complémentaire retraite de ma propre initiative et de mes propres deniers je dépasse de peu le revenu de 1836 euros pour un couple et vais devoir perdre encore et encore du pouvoir d'achat.

Et ce sont des gens qui n'ont jamais gagné moins de dix mil euros par mois qui en décident.
Que connaissent ils de la vie et du travail acharné de toute une existence ???

J'ai une solution toute simple, plafonner tous les revenus à cinq mil euros par mois et confisquer tout ce qui dépasse. Si des gens peuvent vivre avec 1200 euros, il n'y a pas de raison de laisser des dizaines de milliers à d'autres.
Réponse de le 29/09/2017 à 8:44 :
@Normalité...: ta solution existe déjà au Canada où les prestations retraite sont plafonnées et les cotisations aussi. Heureusement d'ailleurs, car il serait anormal que quelqu'un qui cotise beaucoup touche la même chose que quelqu'un qui cotise peu :-)
Réponse de le 29/09/2017 à 9:05 :
Les 50 heures et plus 35 sont légions chez les jeunes (et les retraités sont 60% à applaudir la loi travail)... Les gadgets ne représentent pas le gros du budget des jeunes contrairement aux loyers et crédits (qui finissent souvent dans la poche de retraités ou de leurs enfants qu'ils se targuent d'aider)...
Continuez avec vos clichés sur la jeunesse, vous aurez la solidarité de ceux qui bossent sans pouvoir acheter un toit correct même avec des bons revenus.
Réponse de le 29/09/2017 à 9:17 :
... " c'est un extraits des Misérables ? Ou sont les Ténardiers .... et Cosette ?
Réponse de le 02/10/2017 à 9:35 :
effectivement, normalité : un plafonnement des retraites à 5000 euros serait une trés bonne idée !! le plafond est plus que généreux et il y a bien trop de patrons privilégiés qui ont des retraites qui se montent à 3 fois ce chiffre dans ce pays !! pour eux, une hausse de la CSG est INDOLORE !! (ils vendront peut être leur yatch, mais bon, ils n en mourront pas !!
a écrit le 29/09/2017 à 2:32 :
Encore un truc mal dégrossi, inadapté pensé à la va vite. Copie à revoir.
a écrit le 28/09/2017 à 20:10 :
Ce gouvernement est entrain de créer une nouvelle forme de racisme en France, en montant les jeunes contre les retraités. C'est immoral et d'une bassesse grandiose.
Réponse de le 29/09/2017 à 9:18 :
.... vu avez deja vu des politiques voler HAUT ?
Réponse de le 29/09/2017 à 11:00 :
Ce type de mesure permet bien au contraire aux jeunes de moins être remonté contre les retraités qui viven tmieux qu'eux.
Réponse de le 29/09/2017 à 14:45 :
CDD contre CDI, jeune contre vieux , salarié contre retraité , public contre privé etc..diviser pour régner
a écrit le 28/09/2017 à 18:52 :
DEBUT DE CARRIERE 15 ans 1/2, semaines de 48 heures carrière très très longue pour pouvoir améliorer une petite pension flouée par la loi Fillon surcote qui s'évanouit que croyez vous que je vais faire maintenant ? Mon voisin qui gagne le triple et qui m'empëche de dormir va toucher ma CSG bon devinez la suite....
Réponse de le 29/09/2017 à 6:20 :
Mon voisin qui gagne le triple et qui m'empëche de dormir va toucher ma CSG bon devinez la suite....

Vous avez payer pour vos parents ...
A l'époque la cotisation retraite était au bon vouloir , on a même donné des retraites a des personnes qui n'avaient jamais cotisées .

Aujourd'hui , je paye votre retraite et le chômage de mes contemporains . Et il vous en faut encore plus pourtant petite retraite est égal à petit salaire il me semble . Qu'importe pour nous , nous sommes la génération qui doit payer pour rendre le monde heureux.

Demain , personne ne paiera notre retraite ... Faut pas rêver . L'emprunt de la dette , le chômage , l'aide aux entreprises ...

Vous allez me dire comme disait mon père : c'est ton problème pas le mien !!!
Pour arranger votre problème , commencer par dormir quand il travaille et faite la fête avec lui ...
Réponse de le 29/09/2017 à 9:42 :
@la suite: "Aujourd'hui , je paye votre retraite et le chômage de mes contemporains". Figure-toi que tes parents ont payé leur retraite, celle de leurs parents (le système est né sensiblement avec les babyboomers, ta santé et ton éducation, ainsi que le chômage de leurs contemporains (à savoir que le chômage s'empire depuis déjà 1975). Il faut en effet revoir le système, mais aussi cesser d'accuser les autres, à savoir aussi que l'on emporte rien avec soi et que les familles qui ont pu (et ce n'est pas tout le monde) acheter une maison ou économiser vont laisser tout cela aux générations suivantes :-)
a écrit le 28/09/2017 à 18:51 :
DEBUT DE CARRIERE 15 ans 1/2, semaines de 48 heures carrière très très longue pour pouvoir améliorer une petite pension flouée par la loi Fillon surcote qui s'évanouit que croyez vous que je vais faire maintenant ? Mon voisin qui gagne le triple et qui m'empëche de dormir va toucher ma CSG bon devinez la suite....
Réponse de le 29/09/2017 à 8:17 :
SERREZ VOUS LA CEINTURE COMME MOI ! pendant 40 ans après vous pourrez parler et juger
a écrit le 28/09/2017 à 18:38 :
Arretez de raler et plutot arretez de consommer : j'ai ainsi expliqué à CANAL que je me désabonnais , l'économie ainsi réalisée compensera la nhausse de CSG . Ala place je prendrai des fims gratuits à ma médiathèque . N'oubliez pas : notre seule arme est de ne plus consommer , et vos fournisseurs sauront relayer leur perte alors que la notre tout le monde s'en moque .
Réponse de le 29/09/2017 à 1:00 :
Vous pouvez aussi envisager de résilier internet, ça nous éviterait vos posts :-)
Réponse de le 29/09/2017 à 9:14 :
HA si TOUS les consommateurs (....et TOUS les électeurs ! ) de ce pays voulaient se donner la main !
.... ils auraient le pouvoir ABSOLU !
Réponse de le 29/09/2017 à 9:22 :
Gandhi l'a fait et a obtenu l'indépendance de l'inde par la résistance passive et le boycott économique .Donc il faut consommer autrement .Retirer l'argent des banques, payer en liquide ,acheter a l'étranger si on habite proche d'une frontière en toute légalité européenne.
a écrit le 28/09/2017 à 17:52 :
En fin de compte, si on hésite à partir en retraite ce n'est pas le moment autant rester actif.
Réponse de le 29/09/2017 à 9:25 :
On peut très bien rester actif en touchant sa retraite : un tiens vaux mieux que 2 tu l'auras
a écrit le 28/09/2017 à 17:50 :
Le prétexte du gouvernement est d'aider les jeunes.
Les retraités n'ont pas attendu le gouvernement pour s'occuper des enfants et petits enfants. La CSG n'ira pas aux jeunes mais au tonneau des danaïdes qu'est le budget de l'état. Il faut arrêter de faire faire des études bidons aux jeunes alors que pour des tas de métiers on est obligés d'avoir recours à des étrangers; y compris en médecine générale.
je ne parle pas des plombiers électriciens, maçons, boucher, boulanger , métiers exercés par les actuels retraités et qui sont dédaignés par les jeunes.
Réponse de le 28/09/2017 à 18:19 :
Vous croyez pas que vos petits enfant prefereraient ne pas dependre de pépé pour pouvoir vivre et payer leurs loyers ?
Et quid des grand parents qui ne veulent ou peuvent pas payer ?

En France depuis 30 ans on a choisit de taper sur les actifs et de caliner les retraités, a tel point que le niveau de vie des retraités est maintenant superieur aux actifs. Il est temps d inverser la vapeur
Réponse de le 28/09/2017 à 19:11 :
Il vaut mieux des retraités qui aident leurs enfants que l'inverse. Je vous rappelle que la loi oblige les enfants à subvenir aux besoins de leurs ainés en cas de nécessité (maisons de retraites hors de prix etc).
Réponse de le 29/09/2017 à 8:49 :
"Les retraités n'ont pas attendu le gouvernement pour s'occuper des enfants et petits enfants...." avec l'argent des enfants des autres qui larguent le tiers de leurs revenus pour se loger, payent plein pot en impôt et cotisation, sans mendier auprès de leurs parents tels des assistés...
Votre rhétorique est bien connue : la solidarité du clan pour l'héritage et les dons, la solidarité de la nation pour les recettes.
a écrit le 28/09/2017 à 17:36 :
il fallait y penser avant ..il n est pas pere noel !! les étourneaux sont bien la... les promesses NON... nos députés ont du soucis a se faire
a écrit le 28/09/2017 à 17:34 :
Pour un salaire de 1200 €, Mr LAFON sera ponctionné de 20,4 € et non de 25, soit 244,8 € par an et non 300.
Réponse de le 04/01/2018 à 14:20 :
Réponse à popspops : vous avez tort ainsi que Mr LAFON. Le montant de sa CSG sera augmenté de 22,20 par mois (1,7% c'est sur le brut et qui se traduit par 1,85% sur le net) alors refaites vos calculs tous les 2.
a écrit le 28/09/2017 à 17:30 :
Le paradoxe est d'avoir des retraités gagnant 1200€ qui vont donner avec cette CSG ,45€/mois à un cadre gagnant 3000€ et plus si le salaire est élevé.Comme le dit l'article redonner du pouvoir d'achat aux actifs ,donc tous les actifs y compris le mec à 10.000€ ,y 'a pas de plafond.
a écrit le 28/09/2017 à 17:23 :
Pour payer les retraites, il faut d'abord des jeunes qui bossent.
Idée d'économie pour les retraités CGT: résilier votre cotisation, c'est de l'argent foutu en l'air.

A ce stade, bientôt une manif des foetus en colère? Eux seraient légitimes vu la planète qu'on leur offre.
Réponse de le 28/09/2017 à 17:32 :
Un propos concis et ö combien réaliste, pas mal "tourné" !
a écrit le 28/09/2017 à 17:23 :
pour info :
https://www.lesechos.fr/14/12/2015/lesechos.fr/021557073169_les-retraites-francais-ont-l-un-des-meilleurs-niveaux-de-vie-au-monde.htm
http://www.clesdusocial.com/montant-des-retraites-niveaux-de-vie-et-taux-de-pauvrete-etude-sur-10-pays
Réponse de le 28/09/2017 à 17:42 :
Effectivement , mais chez les retraités c'est comme les actifs il y a des petits et des gros.Il y a 3 millions de cadres retraités dans ce pays parti de grand-groupe relativement tôt en retraite à 60 ans voir préretraite et en bonne santé physique et financière, ce sont ceux-la qui font de la France l'un des meilleurs niveaux de vie au monde lors des statistiques et qui donne à Macron 5 points de plus dans la catégorie 65 ans et+ lors du dernier sondage.Les autres défilent aujourd'hui . .
Réponse de le 28/09/2017 à 18:22 :
il faut faire attention quand on parle des retraites. J ai de la famille commercante. C est vrai qu eleurs retraites sont tres faibles (dans les 500 €) par contre ils sont bien plus riche que moi: grosse maison payee depuis longtemps, plusieurs appartements en location ... Avoir peu cotisé leur ont permit d investir massivement a une epoque ou l immobilier etait peu cher. Maintenant ils encaissent (et j espere qu ils ont le bon gout de ne pas trop cracher sur les jeunes qui leur paient soins medicaux, loyers et retraite)
a écrit le 28/09/2017 à 17:07 :
c'est vrai qu'ils sont mal traités :
taux de pauvreté des plus de 65 ans de 3,5% contre 8% pour l'ensemble de la population (données OCDE, avec seuil de pauvreté à 50% du revenu médian)...
la proportion de bénéficiaires du minimum vieillesse est passée de 5% à 3% sur les 20 dernières années (CNAV)...
le niveau de vie est équivalent à celui du reste de la population (Conseil d'Orientation des Retraites), alors qu'au UK ou en Germanie c'est inférieur de 15%...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :