Limitation à 80 km/h : le gouvernement en faveur d'un assouplissement

 |   |  299  mots
(Crédits : Regis Duvignau)
La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a indiqué dimanche que la question de la limitation à 80 km/h sur les routes devrait-être évoquée ce lundi lors d’un séminaire gouvernemental.

C'est un sujet sensible. Interrogée sur le silence du président de la République sur la question des 80 km/h lors de sa conférence de presse de mercredi, Mme Ndiaye a considéré sur BFMTV que "ce sera sans doute un des sujets qui sera abordé sur la manière dont on peut faire en sorte qu'il n'y ait pas une application brutale, uniforme sur l'ensemble du territoire". Elle a également appelé à ce "qu'on puisse regarder au cas par cas, comment est-ce que les choses peuvent être adaptées, avec toujours le souci de faire en sorte qu'il y ait moins de tués".

Depuis juillet 2018, la vitesse maximale a été abaissée de 90 à 80 km/ sur 400.000 kilomètres de routes secondaires, une mesure toujours largement controversée. Selon la Sécurité routière, elle a toutefois permis d'"atténuer" la hausse de la mortalité sur la route.

"Une application plus souple"...

Mme Ndiaye a rappelé que le président de la République et le Premier ministre avaient "indiqué qu'il fallait voir comment est-ce qu'on pouvait, en discutant avec les élus, faire en sorte qu'il y ait une application qui soit peut-être plus souple ou, en tout cas, qui soit plus adaptée aux réalités du terrain".

Le gouvernement doit se réunir lundi autour du Premier ministre à partir de 9 heures pour un séminaire de travail d'une journée entière. "L'occasion de discuter des mesures, de la méthode, du calendrier, donc de toute la mise en œuvre opérationnelle des annonces du président", a-t-on résumé à Matignon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2019 à 9:24 :
Oh tiens une menteuse !
a écrit le 30/04/2019 à 8:31 :
Vous devriez réécouté l'annonce du ^premier ministre d'hier soir et vous vous rendrez vite compte qu'il est totalement opposé...
a écrit le 30/04/2019 à 4:25 :
En Coree du sud ou le traffic est plutot dense, sur les routes de province, il est frequent que la vitesse limitee a 80 km/h soit reduite a soixante, ce sur de nombreux kilometres. Personne ne s'en plaint.
Les radars tres nombreux sont la pour faire respecter l'ordre, pas planques comme chez vous, mais bien en vue avec a l'avance l'avertissement qu'un radar n'est pas loin.
Et c'est tres bien ainsi.
Malgre ces mesures les chauffards inconscients restent nombreux.
Sauf qu'en cas de faute majeure, ca fait tres mal en terme de condamnation et d'amendes tres salees, a defaut de cacahouetes.
C'est pas comme en France ou ecraser quelqu'un est assorti d'un sursis et d'une amende ridicule.
Ici, c'est de la prison ferme avec comparution immediate pour de nombreux mois ou annees suivant le degre de la faute commise.
La force, il n'y a que cela de vrai contre les idiots.
Réponse de le 03/05/2019 à 9:05 :
Sur le périphérique Parisien la limitation est à 70km/h pourtant cul à cul on roule à peine à 10km/h pourtant il y a plus d'accident par jour que sur la route derrière chez moi lors des 10 dernières années... Dû coup pourquoi a elle été limité à 80km et pas à 130 si on veut faire en fonction des pb et de part la même réflexion absurde gouvernementale pourquoi ne pas fermer le périphérique...
a écrit le 29/04/2019 à 15:52 :
je suis soit pour la 90, soit le 80..... mais le pire serait de laisser chaque département faire sa petite sauce à sa manière
si l on veut que les vitesses soient respectées.... il faut des règles simples.....
du type, tout ce qui n a pas de panneaux restrictifs est, soit à 80, soit à 90
je sais bien que dans trois ou 4 ans toutes les voitures neuves devront avoir un régulateur de vitesse connecté au gps et à la caméra de panneau.....
il y a deja des constructeurs qui en équipent leurs véhicules en option, avec comme possibilité pour certains, le nec plus ultra, la possibilité de paramétrer la vitesse souhaitée en correspondance avec celle lue sur le panneau..... je veux dire, si panneau indiquant 80, on pourra paramétrer le régulateur pour que la voiture se mette d office à 86......
bref..... plus la législation est lisible mieux elle est respectée......je crains que la on la complique et que la boite à PV redouble d activité
a écrit le 29/04/2019 à 14:25 :
Tout l'Exécutif est à se demander comment abroger les 80 km/h sans perdre la face et les millions promis aux sociétés de contrôle radar.
Pour rétablir le consensus autour des 90 km/h, il faudrait juste du courage et un peu d'humilité… mais on sait que les barbes y rechignent.
Réponse de le 29/04/2019 à 18:41 :
C'est exactement ça !
a écrit le 29/04/2019 à 13:16 :
Que le gouvernement communique au public le nombre d'accidents de la circulation routière sur dépassement dangereux suite à la mise en application de la limitation de vitesse à 80 Km/heure.
a écrit le 29/04/2019 à 12:58 :
Urgence
1) interdire les oreillettes et casque voie publique ( cyclistes et piétons)
2) imposer les caméras embarquées devant et derrière à 360 degré
3) révision taux assurances
4) augmenter contrôles pour alcool, drogues , médicaments, conduite sans permis...
5) faire respecter les distances de sécurité
6) verbaliser ou interdire le portable
a écrit le 29/04/2019 à 11:02 :
Ce qu'il y a de formidable en France, c'est que majoritairement les décisions viennent d'en haut... Le peuple n'a qu'à se taire 🤫 et subire des décisions souvent inefficientes de ces gens hors sol.
a écrit le 29/04/2019 à 10:13 :
Les 80 km heures c est comme les cahiers comme l indexations des retraites du Macron pure démagogie ont verras pas la couleur a la fin du mandat de président ils vas fair dû sociales pour être élu avec Macron le président des très riches un avenir sombré les retraitées ont de la mémoire
a écrit le 29/04/2019 à 9:52 :
C'est seulement pour satisfaire un électorat front national qui de toutes façons votera front national.

Nos routes du fait de la dictature des actionnaires milliardaires européens engendrant politiques d'austérité sur politiques d'austérité épuisent nos finances publiques, le transport intra européen par camions anéantie nos infrastructures routières générant que nos routes se détériorent et que de rouler à 80 est plus sûr dans ces conditions là.

Sibeth est pourtant ministre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :