Attentat en Isère : "L'attaque est de nature terroriste" (Hollande)

Une attaque perpétrée par deux hommes a fait un morts et deux blessés légers en Isère. Voici tout ce que l'on en sait.
Des pompiers et des gendarmes ont été déployés autour de l'entreprise du groupe américain Air Products qui fournit des gaz industriels et des produits chimiques.
Des pompiers et des gendarmes ont été déployés autour de l'entreprise du groupe américain Air Products qui fournit des gaz industriels et des produits chimiques. (Crédits : REUTERS/Emmanuel Foudrot)
  • Aux environs de 9h50, un homme "peut-être accompagné d'une autre", selon François Hollande, a fait exploser des bonbonnes de gaz dans l'usine chimique Air Products de Saint-Quentin Fallavier (Isère), faisant deux blessés.
  • Un corps décapité a été retrouvé près de l'usine, ainsi que des banderoles en arabe.
  • Un homme a été interpellé.
  • Un conseil restreint aura lieu à 15H30 à l'Élysée.
  • Le Parquet antiterroriste de Paris a été saisi de l'enquête

Le préfet de l'Isère Jean-Paul Bonnetain a annoncé que tous les sites classés Seveso en Isère ont été placés sous protection.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur affirme que l'auteur présumé de cet attentat s'appelerait "Yassine Salhi. Il résiderait dans la région lyonnaise. Il aurait été en lien avec la mouvance salafiste.Il n'avait aucun casier judiciaire", a-t-il précisé. Le ministre a également précisé que le suspect était inscrit sur "une fiche S (pour sécurité) en 2006 mais cette dernière n'avait pas été renouvelée en 2008. Le principal suspect et sa compagne ont été placés en garde à vue.

"Tous les services sont mobilisés. L'auteur supposé de ce crime a été neutralisé", a précisé Bernard Cazeneuve.

Une attaque "de nature terroriste"

François Hollande s'est exprimé quelques minutes à Bruxelles alors qu'il participait à un Conseil Européen : "L'intention ne fait pas de doute : c'est de provoquer une explosion. L'attaque est de nature terroriste dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions", a-t-il déclaré.

"L'individu suspecté d'avoir commis cet attentat a été arrêté et identifié. Des moyens de gendarmerie considérables ont été déployé dans la région. Les sites Seveso sont et vont être protégés encore davantage", a également précisé le président.

 François Hollande rentre à Paris et tiendra ce vendredi à 15h30 un conseil restreint à l'Elysée après l'attentat commis en Isère, a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en écourtant une visite sur un site industriel, à Bordes, dans les Pyrénées-Atlantiques. Manuel Valls, en déplacement en Colombie a fait savoir qu'il participera également à cette réunion par téléphone. Et rentrera dans la foulée à Paris. "Face à la menace terroriste, ma place est en France", a-t-il déclaré.

Cazeneuve attendu sur place

Un des deux agresseurs a été interpellé et il est connu des services de sécurité intérieure (DGSI), selon les mêmes sources. Le parquet antiterroriste s'est saisi du dossier et a ouvert une enquête pour "assassinat et tentatives d'assassinats en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste", notamment.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était attendu sur place.

Des pompiers et des gendarmes ont été déployés autour de l'entreprise du groupe américain Air Products qui fournit des gaz industriels et des produits chimiques.

Déroulé de l'attentat

Aux environs de 9h50, un homme "peut-être accompagné d'une autre", selon François Hollande, a fait exploser des bonbonnes de gaz dans l'usine chimique Air Products (Air Liquide) en Isère, faisant deux blessés. Un corps décapité a été retrouvé, a-t-on appris de sources policières. Les auteurs présumés de l'agression ont fait irruption dans l'usine en voiture en brandissant des drapeaux blancs avec des inscriptions en arabe.

"Les deux individus ont volontairement percuté en voiture des bouteilles de gaz et provoqué une explosion", ajoute-t-on de sources policières.

Le corps décapité a été retrouvé près de l'entrée de la société Air Products de Saint-Quentin Fallavier et sa tête à proximité de l'usine. La tête décapitée et recouverte d'inscriptions en arabe était accrochée à un grillage extérieur, selon une autre source proche de l'enquête.

(Avec AFP et Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 28/06/2015 à 9:57
Signaler
eux nous font la guerre pendant ce temps nos deux politiques de pacotille les attaquent avec un bouquet de roses. devinez qui va perdre. vivement 2017

à écrit le 27/06/2015 à 21:25
Signaler
Il faut cesser de faire des lois qui n’ont pas d’impact sur les terroristes et prendre des mesures beaucoup plus fermes et rapides. Nos services ont des fiches S ou autres alors commençons par expulser tous ceux qui sont étrangers, avec leur famille...

à écrit le 27/06/2015 à 18:07
Signaler
Qui finance les terroristes, le Qatar

à écrit le 27/06/2015 à 16:02
Signaler
Bon ben c'est confirmé, JE SUIS 100% CHARLIE et ça n'a pas l'air de s'arranger avec l'âge! Mes anciens collègues chéris comprendront mieux pourquoi le commentateur zélé et porte-parole de l'OTAN était parfois tellement à l'ouest !!!

à écrit le 27/06/2015 à 15:24
Signaler
Comment est ce possible '' ce présumé coupable '' en ayant été mis hors de nuire par un pompier . Comment est ce possible -----'' après ses états de service '' pouvoir se balader comme Monsieur tout le monde ? comme tous les autres qui ont commis d...

à écrit le 27/06/2015 à 13:52
Signaler
Hollande le degré zéro de la communication: aucune vision , un simple commentateur qui répète ce que les journaux ont dit avant lui.

à écrit le 27/06/2015 à 10:44
Signaler
Après ce nouvel attentat commis par les djihadistes HOLALNDE te son gouvernement DEMISION ! les ies incapables dehors !

à écrit le 27/06/2015 à 9:46
Signaler
Et celle là, visiblement indépendante contrairement à Charlie.. avec la tête coupée, peut pas mieux dire, ça doit être terroriste, mais est-ce bien pour commettre ce genre ..d'analyses qu'il a été élu..??

à écrit le 27/06/2015 à 8:58
Signaler
Si Hollande le dit.... Voilà donc des gens bien connus des services de police qui passent à l'acte à la surprise générale... Le Daesh que l'on ne combat pas revendique l'attentat. Bien bien bien....

à écrit le 27/06/2015 à 6:19
Signaler
Terrorisme ou pétage de plomb... notre société est dans une situation de violence extrême suite a la grise ou se son toujours les plus faible et plus pauvre qui paient et nos (Pourritiques) bien gavés eux, qui jettent de l huile sur le feux...

à écrit le 27/06/2015 à 1:27
Signaler
Dernière minute : selon le site beta-part, la présence de Mme Taubira à la réunion en conseil restreint de ce vendredi s'est avérée indispensable au motif qu'il fallait une table ovale pour faire bonne mesure (vis-à-vis d' "Oh bah méh ?", sans doute)...

à écrit le 26/06/2015 à 23:05
Signaler
décidemment notre président ne changera jamais toujours à la plaisanterie mai M le Président les sans dents s'en sont bien aperçu sans votre aide/ Que ccmptez vous faire quelles représailles ? Ces djihadistes fichés pourquoi ne pas les éliminer av...

à écrit le 26/06/2015 à 22:01
Signaler
Aux larmes citoyens. Un discours sur l'apartheid demain. Un discours sur la justice sociale dimanche. Et un discours sur le chômage lundi. Ouf, la société française est apaisée.

à écrit le 26/06/2015 à 21:12
Signaler
Je suis vraiment sous le choc, j'en m'attendais à voir dans les journaux que monsieur Durant ou Dupont avait perpétré un attentat... Eh bien non, une fois de plus ( comme toujours fonctionne également) l'origine de "cette chose" est clairement défini...

à écrit le 26/06/2015 à 20:53
Signaler
Vous écrivez : - un homme "peut-être accompagné d'une autre", selon François Hollande => A shemale ? - "Les deux individus ont volontairement percuté en voiture des bouteilles de gaz et provoqué une explosion" Mais bou diou, c'est une bande organi...

à écrit le 26/06/2015 à 20:06
Signaler
Parmi les innombrables migrants que nous accueillons, il y a une porte ouverte.

à écrit le 26/06/2015 à 19:54
Signaler
Nptre bon Hollande avec le Debré qui misaient sur la fraternité musulmane, ils avaient tout à fait raison, ils avaient simplement oublié qu'il s'agissait de la fraternité dont ils se sont gargarisés était en fait une fraternité à la kalchnikov ou au ...

à écrit le 26/06/2015 à 19:14
Signaler
Souhaitons que nos entreprises seront aussi efficaces pour nos protéger qu'elles l'ont été en Afrique noire pour protéger leurs salariés de l'épidémie d'Ebola. C'est de leur capacité de surveiller leurs installations à risques et le personnel habili...

à écrit le 26/06/2015 à 18:40
Signaler
Quand allons nous nommer nos ennemis et leurs alliés ? .... Je vous invite tous à revoir .........C est dans l air ....sur la cinq , quelques intervenants ont donnés des pistes .

le 27/06/2015 à 13:11
Signaler
l'ennemi c'est l'islam. on n'a pas le droit de le dire . la haine monte dans les coeurs. la cocotte va bientôt exploser...

à écrit le 26/06/2015 à 17:35
Signaler
Jusqu'à quand allons nous continuer à faire copain-copain avec ces états qui soutiennent en sous-main le terrorisme....?

à écrit le 26/06/2015 à 17:13
Signaler
On s'en doutait ,quelle perspicacité !

à écrit le 26/06/2015 à 16:39
Signaler
Hollande aurait déclaré : nous devons " éradiquer " les groupuscules ou individus terroristes...chiche ! éradiquons !

le 26/06/2015 à 19:10
Signaler
Mieux vaudrait supprimer leur droit sociaux à toutes leur famille (parents, grands parents, frères, sœurs, fils, fille, petits fils, petites filles...) et ce à vie. Peut être que pour conserver les allocs, RAS, travail... ils se décideront à élever e...

à écrit le 26/06/2015 à 16:20
Signaler
A qui profite tout cela? Sûrement pas a ceux que l'on désigne comme "ennemie"!

à écrit le 26/06/2015 à 16:18
Signaler
il lui fallu combien de temps à hollande pour comprendre que c'était un attentat terroriste et pendant ce temps Valls fait du tourisme mais cette fois il n'a pas ammené ces ebfants.

à écrit le 26/06/2015 à 15:18
Signaler
l'entreprise de déstabilisation de la france est en marche , saurons nous l'arrêter ? nous allons pouvoir juger de la compétence de nos dirigeants

à écrit le 26/06/2015 à 13:55
Signaler
C’est une technique pour occuper le terrain par la peur, en mobilisant et en dispersant au maximum les forces de l’ordre aux quatre coins de la France pour les rendre inefficaces.

à écrit le 26/06/2015 à 13:48
Signaler
il n'y a pas de 5ème colonne , seulement des colonnes de distillation du hollandisme !

à écrit le 26/06/2015 à 13:42
Signaler
Ce nouvel attentat démontre que les désordres économiques en France sont le terreau de tous les extrémistes. La France n'est pas protégée, elle est extrêmement vulnérables, Valls Cazeneuve reproduisent toutes les erreurs de Sarkozy Hortefeux Estro...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.