LR : Wauquiez limoge Calmels pour ses critiques

La vice-présidente déléguée de LR reprochait au leader des Républicains de ne pas être suffisamment rassembleur en imposant sa ligne politique. Elle sera remplacée par Jean Leonetti.
Laurent Wauquiez et Virginie Calmels.
Laurent Wauquiez et Virginie Calmels. (Crédits : Reuters)

La vice-présidente déléguée de LR, Virginie Calmels, qui reproche à Laurent Wauquiez de vouloir imposer sa seule ligne à la tête de la formation et de ne pas être assez rassembleur, a été limogée dimanche soir, selon un communiqué du parti. "Après consultation de l'équipe dirigeante, Laurent Wauquiez, président des Républicains, nomme Jean Leonetti, maire d'Antibes et président du Conseil national, vice-président délégué des Républicains", dit le communiqué publié sur Twitter.

Le soutien d'Alain Juppé

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a salué le "courage" et les "convictions" de son adjointe à la mairie. "Virginie Calmels a des convictions. Et du courage. Elle vient de le montrer", écrit-il sur Twitter.

Dans une interview au Parisien Dimanche, la numéro deux du parti réitère ses critiques sur "l'absence de débat" sur le contenu d'un tract LR empruntant aux slogans du Front national , ce qui lui a valu des attaques de la part de la garde rapprochée du président Laurent Wauquiez.

Demande de clarification sur la ligne européenne

Priée de dire quelle leçon elle tirait de cet épisode, celle qui se revendique d'une droite libérale répond : "Que Laurent Wauquiez veut d'abord défendre ses propres idées, même si elles ne sont pas adoptées par tous". "J'ai cru avec sincérité à sa volonté de rassemblement et j'ai soutenu ses propositions car je suis pour un régalien fort (...) et depuis son élection, il démontre au fur et à mesure qu'il semble être uniquement pour défendre sa propre ligne", poursuit Virginie Calmels, qui a réclamé au début du mois une clarification de la ligne européenne de LR.

Dans ce contexte, elle déclare qu'elle n'est "absolument pas candidate" aux européennes de 2019 "ni comme tête de liste, ni pour figurer sur la liste" LR.

"La cohérence entre la ligne, la tête de liste, et les colistiers est une nécessité si l'on veut être audible. Il faudrait aussi une ligne européenne non ambiguë, proeuropéenne sans être fédéraliste (...) je n'ai pas l'impression que cela en prenne le chemin."

A la question de savoir qui devra diriger la liste LR, elle répond : "Pour moi, c'est Laurent Wauquiez qui, en tant que chef de parti, devrait être tête de liste. Avec une ligne qui soit celle du rassemblement de notre famille. Sinon, c'est voué à l'échec".

La porte-parole de LR, Laurence Saillet, a réagi dimanche soir au limogeage de Virginie Calmels. "Le débat, ce n'est pas des invectives permanentes par voie de presse", a-t-elle dit au micro de BFMTV. "Nous ne sommes pas en crise, nous avons échappé à une mini-crise qui a été occasionnée par ces prises de positions totalement isolées de Virginie Calmels. Aujourd'hui, par la décision qui a été prise, nous en sortons".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 18/06/2018 à 17:27
Signaler
Entre européiste, la pêche aux patriotes est tout en nuance même au RN!

à écrit le 18/06/2018 à 16:07
Signaler
Les hommes politiques allemands se révoltent contre leur Présidente. C'est l'extrême droite en Europe qui arrive. En France l'extrême droite s'imposera automatiquement en raison de la situation du pays avec l'arrivée massive de migrants qui va compli...

le 18/06/2018 à 17:55
Signaler
Nous avons eu ce scénario combien de fois ? à chaque présidentielle... bref la claque a été violente cette fois-ci : 1) changement de nom 2) arrêt de la politique pour certains (es) 3) diminution des adhérents 4) mauvaise image médiatique et publiq...

à écrit le 18/06/2018 à 10:51
Signaler
Une forme de déconstructivisme idéologique ? Politiquement parlant ce parti n'est plus que l'ombre de lui même, ou une ombre portée de l’extrême droite, ce qui le cantonne aux décalcomanies. Le manque d'idées est flagrant. Le manque de proposition...

à écrit le 18/06/2018 à 10:49
Signaler
Bravo Laurent pour votre décision ,elle était avec vous uniquement pour vous nuire étant envoyé par Juppé . Nous avons avons un président qui se fait respecter .

à écrit le 18/06/2018 à 8:43
Signaler
Ca se comprend ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde c'est évident. Choix logique. Ce n'est pas grand chose hein mais on ne va quand même pas se priver du plaisir de voir un politicien mener sa barque comme il le souhaite, et non comme ses ma...

le 18/06/2018 à 9:20
Signaler
certes , mais il est temps que le LR prend de la «  graine » car leur perte est due au copié- collé du FN alias RN maintenant.( route nationale à 70 😂) soit les LR sont vraiment à droite et non à droite-droite qui vire vers le fond la république es...

le 18/06/2018 à 10:49
Signaler
"la république est au centre- droite et non droite droite vers le fond..." Hein !? Vous arrivez à comprendre ce que vous dites parfois quand même ? pfff... -_-

à écrit le 18/06/2018 à 6:04
Signaler
Elle a raison car il n’y pas une seule opinion ou une seule vérité, une personne qui impose tout le temps ses idées fixes sans écouter autour de lui ses partenaires,collaborateurs est un mauvais leader de groupe.

à écrit le 18/06/2018 à 1:44
Signaler
L.R Wauquiez est mort ( j'étais électrice depuis 1981 de Chirac : roi fainéant et immobile 95-2007 qui m'a tant !!!!!!!! déçue, puis de Sarkozy 2007, puis 2012, acharné en faveur de F.Fillon Dès 2012 pour 2017 sur qui j'ai misé jusqu'au soir du 1er t...

le 18/06/2018 à 8:49
Signaler
C'est beau de perséverer dans les mauvais choix avec une telle constance !

le 18/06/2018 à 9:17
Signaler
Ex Electrice RPR-UMP-LR puis Macron apparemment .Quand je pense que certains croient encore que qu'il existe une aile gauche chez LREM.

à écrit le 18/06/2018 à 1:16
Signaler
Je n'ai aucune espèce de sympathie pour l'un comme pour l'autre, et je constate que la droite la plus bête du monde dépasse tout ce qu'on pouvait en attendre en idiotie compulsive. Ce qui m'ennuie c'est que je ne vois plus pour qui pourrait voter ...

le 18/06/2018 à 7:44
Signaler
Je vous rejoins totalement

le 18/06/2018 à 18:28
Signaler
Vous avez raison. A droite, on aurait pu penser que les politiques de l'UDI tireraient leur épingle du jeu avec la droitisation à l'extrème de Laurent Wauqiez. Mais même pas. Quant à la gauche, aucun politique qui pourrait gouverner ne ressort. ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.