Sondage : les mesures de Wauquiez sur la sécurité plébiscitées

 |   |  237  mots
(Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Les mesures que le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, a de nouveau proposées à la suite des attaques de Trèbes et Carcassonne (Aude) sont approuvées à une écrasante majorité, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting publié jeudi.

Plus de huit personnes interrogées sur dix sont favorables au placement en rétention administrative des "fichés S" jugés les plus dangereux (87%) et à l'expulsion des fichés S étrangers (83%), selon cette étude réalisée pour Le Figaro et franceinfo. Marine Le Pen plaide aussi pour l'expulsion des ressortissants étrangers sous surveillance des services de renseignement.

Macron, une "coupable naïveté"

Plus de six Français sur dix (61%) sont également d'accord pour rétablir l'état d'urgence, instauré après les attentats du 13 novembre 2015 et abrogé il y a cinq mois. Cependant, une majorité de sondés (59%) estiment que Laurent Wauquiez a eu tort de se livrer à un violent réquisitoire contre Emmanuel Macron, à qui il a imputé une "coupable naïveté".

Près de neuf personnes sur dix (88%) approuvent par ailleurs l'idée d'interdire le salafisme, une mesure avancée par l'ex-Premier ministre Manuel Valls et non par Laurent Wauquiez.

Globalement, 61% sont plus tôt ou tout à fait favorables à "de nouvelles mesures d'exception pour mieux assurer la sécurité des Français quitte à limiter leurs libertés".

"Le durcissement de l'opinion corrélatif à la montée du terrorisme est spectaculaire depuis ces dernières années", relève Odoxa.

Cette enquête a été réalisée mercredi et jeudi, par internet, auprès d'un échantillon de 1.009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2018 à 23:04 :
Il faut plus de justice social dans ce pays car les inégalité se creuse de plus en pus pour tous ceux qui travaillent comme aussi les retraités et même les personnes qui se retrouvent sans emploi'parce que leur entreprise ferme ou licencie a tour de bras dans ce pays on en fait plus pour ceux qui font parti du quatre quarante les plus riche de se pays
a écrit le 01/04/2018 à 9:25 :
Appliquons déjà avec rigueur les dispositions du code pénal et ça fera un bon commencement de ménage !
a écrit le 30/03/2018 à 21:40 :
Il y a un moment où il faut garder la tête froide.
La vague d'attentat en France depuis 2012: 250 morts.
La grippe saisonnière depuis 2012: 12 000 morts.
Le nombre de tués sur la route depuis 2012: 20 000 morts.
Alors dans un pays où 1/3 des accidents mortels sont causés par des personnes alcoolisées, où les urgences sont débordées lors du pic épidémique de la grippe, il est évident que la menace n°1 en France ce n'est pas le terrorisme contrairement à ce que veulent nous faire croire les médias sensationnalistes et les politiciens opportunistes qui veulent en faire leur fond de commerce car cela coute moins cher que de donner plus de moyens aux hôpitaux et de donner plus de moyens à la justice contre les chauffards. Et je ne dis certainement pas qu'il ne faille rien faire contre le terrorisme.
Réponse de le 31/03/2018 à 17:32 :
Vous avez parfaitement raison. Mais en France vous avez voté 65 % pour le neo-libéralisme sauvage. Alors il ne faut pas s'ètonner, ni se plaindre, quand le gouvernement est en train de vendre tout ce que la 4 ème république avait crée. VU ?
a écrit le 30/03/2018 à 19:51 :
En vidant vos poches évidemment !
Le changement c’est maintenant !
a écrit le 30/03/2018 à 18:51 :
Je ne comprends pas qu'après des centaines de morts et blessés,il existe encore des mosquées salafistes ou équivalentes,des pourfendeurs de mécréants etc.
De qui se moque-t-on?
Plutôt que des centres de rétention,pourquoi pas des activités variées pour tous ceux qui n'aiment pas la France ,les français et nos valeurs ,en Guyane,St Pierre et Miquelon,par exemple.Avec des instructeurs de la légion ,beaucoup de sport et de grand air.Ils en reviendraient en pleine forme et des idées positives.
a écrit le 30/03/2018 à 18:17 :
Les à entiérement raison n'en déplaise à tous nos Bisounours.
a écrit le 30/03/2018 à 14:59 :
Parce que la cure détox inventée par Hollande/Valls ne semble pas marcher ?
a écrit le 30/03/2018 à 14:14 :
Exemples :
- octroyer des visas gratuitement à qui en veut
- augmenter la prime de naissance (fort besoin à Mayotte apparemment)
- revaloriser l’ARS
- construire des maisons de quartier pour créer du lien social dans chaque commune
- systématiser les ateliers cuisines du monde à l'école avec le milieu éducatif, les équipes pédagogiques, les équipes pluridisciplinaires...psychiatres, pédopsychiatres, psychologues...
- obliger les policiers à jouer 10h au foot par semaine avec les jeunes des quartiers pour créer du lien.
....

Financés par :
- augmenter la TVA normale à 25%
- supprimer les taux de TVA intermédiaires
- augmentation de CSG pour tous
- augmentation de la TIPP pour financer des nouvelles pistes cyclables
- abaissement du plafond des successions
....
Réponse de le 30/03/2018 à 15:08 :
Etes vous sur de ne pas vous êtes trompés quand vous dites 10 h de foot par semaine pour les policiers avec les jeunes ?Ne vouliez vous pas dire 10 h par jour ??pour les visas gratuitement à qui en veut , c est déjà fait !!par contre pour financer tout cela on peut encore faire une nouvelle taxe pour les automobilistes ils sont tellement habitués à payer qu ils ne diront rien!!! joyeuses Pâques et poisson d Avril
a écrit le 30/03/2018 à 13:50 :
quand est opposant c'est normal de s'opposer à Macron sinon on laisse un boulevard au FN et aux Însoumis
a écrit le 30/03/2018 à 11:02 :
Les "causes" du problème sont absentes comme d'habitude depuis notre appartenance a cette administration hors sol qu'est l'UE de Bruxelles, nous n'avons pas de politique extérieure digne d'une nation souveraine mais un suivisme des politiques de l'OTAN!
Bref, on agit sur les "conséquences" par plus de répression et moins de démocratie pour les français! C'est peut être le but!?
a écrit le 30/03/2018 à 10:53 :
On peut présumer que les responsables de la sécurité savent très bien ce qu'ils ont à faire et ils n'ont probablement pas besoin des conseils d'opportunistes qui n’hésitent pas à s’appuyer sur le corps de victimes pour paraitre plus grands ou plus intelligents.

Ce battage médiatique et cette forme de surenchère permanente sont inefficaces et dangereux, du moins si l'on recherche une réelle solution au problème et si l’on veut retrouver la sérénité dans ce pays. Ce climat dure maintenant depuis plusieurs années et peut être faudrait il traiter le problème comme pour « la mode des voitures brulées », ou la solution fut de ne plus autant les médiatiser pour éviter la surenchère. Si l’on pouvait éviter de "promouvoir" (en quelque sorte) les attentats comme le font certains politiques et médias, au risque d’exacerber le climat d’insécurité et de faire le jeu des terroristes, ce n’en serait que mieux.

En attendant, la méthode est d'autant plus contreproductive qu’elle impacte négativement l’économie du pays sans apporter aucun avantage, à part aux terroristes et par récupération de plus en plus systématique, aux démagogues et aux extrémistes. Pour certains, à défaut d'autres idées, il semblerait que l’insécurité soit devenue la seule thématique capable de les sortir du néant politique. Rien de nouveau, il suffit d’observer l’histoire, cela n’en demeure pas moins une méthode honteuse. Mais à chacun ses principes et méthodes.
D’ailleurs j’espère que l'on finira un jour par se demander à qui profite le crime ? au delà des actes de fous furieux et de débiles mentaux, c’est tout de même la clef du problème.
Réponse de le 30/03/2018 à 11:23 :
et vous "proposez" quoi?
Réponse de le 30/03/2018 à 19:15 :
Oui, bien sûr, mais que faire ? Comme pour l'Irlande ou le Pays basque, ce sera long et coûteux car les "solutions" des démagogues rassurent l'opinion publique, mais ne la protège pas.
a écrit le 30/03/2018 à 10:25 :
Alors respectez la démocratie ! Mettez immédiatement en place ces mesures !
a écrit le 30/03/2018 à 10:18 :
Évitons le simplisme......
Réponse de le 30/03/2018 à 15:51 :
évitons plutôt l'angélisme et le laxisme... bien sur qu'il faut cadrer les choses... il faut étudier au cas par cas mais il faut des mesures d'éloignement ! c'est vital ! Regardez par exemple au Canada : " Une simple condamnation pour alcool au volant est suffisante pour déclancher une interdiction de territoire" et en même temps (comme dirait l'autre) nous on garde des délinquants étrangers multi récidivistes (sous prétexte que si on les renvoie dans leur pays ils seront plus maltraités que chez nous (dixit la CEDH !))
a écrit le 30/03/2018 à 9:43 :
Il est vrai que l'equipe MACRON est la depuis bientôt un an mais les résultats se font attendre en n'entend meme plus mr collomb qui devait etre ferme sur l'immigration pourtant Calais ,mayotte,les reconduites à la frontiere; etc ZERO
a écrit le 30/03/2018 à 9:17 :
Emprisonner sans jugement des gens fichés a l initiative de la police, quelle bonne idée ! La France est mure, pour 2022 votons Poutine.
Réponse de le 30/03/2018 à 17:00 :
Laisser cette idéologie gangréner notre société sans prendre aucune mesure d'éloignement... (sans même aller au délà des frontières du pays... suite à ses condamnations successives, Radouane Lakdim n'a même pas été éloigné de son quartier ozaman qui est un véritable territoire perdu de la république ou règne l'islamisme fanatique, l'antisémitisme (pléonasme), trafic d'armes etc... on ne me retirera pas de l'esprit que son passage à l'acte était prévisible dans un tel environnement !) alors oui ! la France est mure ! même plus ! Elle pourrit déjà de l'intérieur !
a écrit le 30/03/2018 à 8:26 :
Merci aux médias de masse pour leur hystérie manichéenne et leur détestable besoin de faire du spectaculaire et du buzz. A vomir.

Ce que nous pouvons par contre noter c'est que Macron, en serviteur des riches, ne rassure personne, tout le monde se dit qu'à part les riches il ne protègera personne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :