Manuel Valls relance le débat sur le revenu universel

 |   |  246  mots
Dans un post Facebook, le Premier ministre a rappelé les mesures prises pour améliorer la lutte contre la pauvreté.
Dans un post Facebook, le Premier ministre a rappelé les mesures prises pour améliorer la lutte contre la pauvreté. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Dans un post Facebook, le Premier ministre évoque une allocation unique, ouverte à tous, à partir de 18 ans, pour remplacer les minima sociaux existant.

L'idée d'un revenu universel et inconditionnel fait son chemin dans le débat politique. Mardi, Manuel Valls a remis le sujet sur la table. Dans un post Facebook, le Premier ministre a rappelé les mesures prises pour améliorer l'efficacité des minima sociaux dans la lutte contre la pauvreté. Il s'agit notamment :

  • D'une nouvelle hausse du RSA pour la quatrième année consécutive
  • De la mis en ligne dès 2017 d'un portail des droits sociaux, permettant de faire une simulation des droits auxquels il est possible de prétendre.
  • La promesse d'une simplification administrative, pour éviter la fourniture des mêmes documents à l'administration pour chaque demande de prestations, soit le principe du "dites-le nous une fois".
  • De la simplification des modes de calcul des prestations sociales.

Lire aussiLe revenu universel : une idée libérale ?

Le chef du gouvernement ne veut pas en rester là et assure qu'il faut "ouvrir de nouvelles pistes". Il donne pour seul exemple le revenu universel, "c'est-à-dire une allocation unique, ouverte à tous, à partir de 18 ans, pour remplacer la dizaine de minima sociaux existant, en est une", détaille-t-il sur le réseau social. Manuel Valls a également annoncé qu'un dialogue sera prochainement engagé avec les partenaires sociaux pour réfléchir à un tel dispositif.

"Je crois que ce débat doit être ouvert. Pour aller plus loin ! Pour renforcer notre modèle social !", insiste Manuel Valls.

Voir aussi : Le revenu universel, une fausse bonne idée ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2016 à 18:31 :
Valls veut augmenter le RSA alors qu'une quarantaine de départements ont des difficultés à le financer cette année ?!
Ses propositions sont une folie dans une France en faillite et qui ne peut plus se permettre ce genre de cadeaux. Le levier fiscal ne peut plus être utiliser.
Réponse de le 22/09/2016 à 0:16 :
Le revenu universel s'applique à tout le monde, pas seulement aux chomeurs. Vous parlez sans savoir de quoi vous parlez.
Pour le financement, c'est remplacer 10 aides par une seule, donc pas besoin de financement. C'est une simplification administrative.
a écrit le 21/09/2016 à 16:21 :
Le revenu universelle doit être versé à tous, sans condition de ressource. Valls ne sait pas ce qu'est le revenu universelle (ou fait mine de ne pas savoir, mais dans ce cas là, il nous prend pour des c*ns).
a écrit le 21/09/2016 à 15:08 :
Pourquoi ne l a t il pas fait il y a un an ?? !!incorrigible ces socialistes de refiler le bébé au autres ,pour cela ils sont très fort !!!
a écrit le 21/09/2016 à 14:53 :
2017 approche. On promet une allocation pour avoir des voix. Vu que Hollande de toute facon ne passera pas le premier tour, ca restera une promesse en l air
a écrit le 21/09/2016 à 14:51 :
ATTENTION AUX PIEGES DES POLITIQUES !!!

Instituer ce revenu universel qui doit donc (puisque universel) se substituer à TOUTES les prestations, c'est LE moyen que le gouvernement a trouvé pour diminuer toutes les RETRAITES !! un revenu universel pour tous à 1000 euros avec suppression des pensions de retraites, ça fera des économies sur le dos des retraités qui n'ont aucun "pouvoir de nuisance" !!
Réponse de le 21/09/2016 à 16:23 :
Vous n'avez jamais voulu privatiser le régime des retraites : subissez en les conséquences et en silence s'il vous plait. Estimez vous heureux que la nouvelle génération accepte de vous les verser et de rembourser vos dettes.
Réponse de le 29/10/2016 à 14:22 :
@gragol: 1) les prestations de retraite en sont pas un cadeau bonux, mais le fruit de toute une vie de cotisation. 2) les allocations diverses et variées que touchent bien des gens aujourd'hui n'existaient pas du temps des retraités et si on les supprimait purement et simplement, on arrêterait de creuser les deficits et d'aggraver la dette :-)
a écrit le 21/09/2016 à 13:09 :
Tellement facile et clientéliste socialiste : l'état ne paiera rien : tout çà est à la charge des Dpts : nouvelle et incessante explosion des impots locaux.
a écrit le 21/09/2016 à 13:09 :
Pour remplacer les minima sociaux existant !Ca veut dire qu'il ne met pas 1 € de plus dans le processus ,mais '''revenu universel '''ça fait bien et ça fait croire aux gogos qu'il fait du nouveau !Deplorable pour un premier ministre qui a de l'ambition mais qui va vite se faire demolir sur ce sujet meme à gauche ,mais pas chez les égaliteux .....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :