Montebourg et Pigasse accusent le gouvernement de faire le lit du Front National

 |   |  497  mots
L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg signe avec le banquier Mathieu Pigasse dans le JDD un violent article contre le président et le gouvernement.
L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg signe avec le banquier Mathieu Pigasse dans le "JDD" un violent article contre le président et le gouvernement. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg et l'homme d'affaires Mathieu Pigasse accusent dans le "JDD" le gouvernement de mener la France droit dans le mur avec sa politique d'austérité. Selon eux, ceci va mener le Front national au pouvoir.

L'ancien ministre (PS) Arnaud Montebourg et l'homme d'affaires Mathieu Pigasse attaquent très durement, dans une tribune au Journal du dimanche, le bilan de François Hollande et souhaitent une "coalition des pays européens" pour une stratégie de "baisse d'impôts en faveur des ménages" et de résorption du déficit "par la croissance mais non par l'austérité".

Les deux hommes ne mâchent pas leurs mots, alors que le PS est réuni en congrès à Poitiers

"Hébétés, nous marchons droit vers le désastre. C'est la démocratie qui est cette fois menacée". "L'absurde conformisme bruxellois" de la politique de l'exécutif "est devenu une gigantesque fabrique à suffrages du Front national",

L'ancien ministre de l'Economie, figure de l'aile gauche du parti qui a quitté le gouvernement en août 2014, et Mathieu Pigasse, banquier et patron de presse, accusent aussi François Hollande et Manuel Valls, (jamais nommés), de "faire semblant de combattre le FN pour se donner bonne conscience".

La dénonciation d'une politique d'austérité

Ils ajoutent:

"Au fil des alternances, les Français votent en conscience pour la "rupture" ou le "changement" mais s'aperçoivent que la politique économique - donc européenne - qui s'ensuit est toujours la même. Tout président élu commence par aller faire ses génuflexions à Berlin puis à Bruxelles, enterrant en 72 heures ses engagements de campagne".

 "ceux qui nient l'existence de l'austérité en prétendant que les salaires n'ont pas baissé (heureusement !) doivent ouvrir les yeux sur les pertes réelles et sérieuses de revenus pour les Français moyens : cette politique répand la colère, le dépit, la violence chez des millions de nos concitoyens qui s'estiment bernés, trahis et abandonnés".

"Cette situation explique aussi pourquoi l'économie française ne repart pas, plus de sept ans après la faillite de Lehman Brothers, alors que les économies du monde entier ont redémarré fortement depuis déjà deux ans".

Pour une coalition de pays européens favorables aux baisses d'impôts

Les auteurs prônent de "construire, dans le peu de temps qui reste, une coalition des pays européens favorables à une stratégie européenne de baisse d'impôts en faveur des ménages dans tous les pays, acceptant que les déficits soient résorbés par la croissance mais non pas par l'austérité, laquelle empêche précisément de réduire les déficits".

"Est-il encore possible de sauver ce quinquennat et de le rendre enfin utile à notre pays ? Est-il encore possible d'éviter le désastre politique et moral pour cette gauche de gouvernement qui semble avoir abandonné la France ? Oui, nous croyons qu'il n'est pas trop tard pour encore agir et engager enfin une politique différente et innovante. Il suffirait que nos dirigeants ouvrent leurs yeux sur le précipice qu'ils ont ouvert sous nos pieds (et les leurs)".

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2015 à 20:44 :
La raison..
Le bon sens
Les animaux qui nous gouvernent doivent sortir de leur tour d'ivoire,de leur bulle...
Sinon,on aura l’extrême droite..
C'est le pire que puisse connaitre notre pays,en raison de leur idéologie et leur politique économique et social...
Attention
Danger
a écrit le 08/06/2015 à 14:30 :
M. Pigasse est conseiller du gouvernement grec qui mène en effet la politique pronée par M. Montebourg et M. Pigasse avec malheureusement un résultat jusqu'à présent qu'on ne saurait souhaiter pour la France.
L'appartenance à une zone monétaire oblige à avoir une politique cohérente avec ses partenaires. On ne peut pas faire comme si on était seul au monde.
a écrit le 08/06/2015 à 12:50 :
Pigasse, patron des fusion acquisitions pour le Monde de Lazard Freres, rempart contre le vote Front National. No comment
Mon ennemi c'est la finance
a écrit le 08/06/2015 à 11:48 :
Relancer avec une dette de 2000 milliard d'euros et que le commerce extérieur et déficitaire de 50 millards ainsi que le budget de l'état et les caisses sociales ! Baisser les impots alors qu'un ménage sur 2 n'en paie pas ! Drôle de solutions déja appliquer en 1981 et qui a amener 3 dévaluations en 24 mois et une explosions des déficits ! Sans compter les marchés financiers qui nous prétent 10 milliards d'euros tout les mois dont nous sommes complétement dépendant et qui fermeront le robinet à la moindre incartade.
a écrit le 08/06/2015 à 11:19 :
pour assurer le retour de la droite en 2017 , Montebourg doit absolument se présenter ! comme Taubira qui avait fait perdre Jospin, il faut 2 canidats PS
Réponse de le 08/06/2015 à 12:31 :
Actuellement on part sur au moins 3 candidats à droite...

Mais la majorité se fait au législatives pas aux présidentielles!
a écrit le 08/06/2015 à 9:08 :
plutôt que d'aller dans la démagogie avec les baisses d'impôt qui ne sont pas spécialement des mesures de gauche M MONTEBOURG devrait parler d'une coalition de pays qui souhaitent une harmonisation des impôts et une répartition différente des impôts ce serait plus responsable et moins démago
Réponse de le 08/06/2015 à 12:34 :
Baissez l’impôt sur le revenu des ménages modestes et des classes moyennes est plutôt de gauche et aurait un fort impact économique.

Quant à l'harmonisation, c'est une nécessité, mais le problème c'est de savoir sur qui on s’aligne!
Réponse de le 09/06/2015 à 10:05 :
@gringo Si la baisse d'impôt peut être au premier degré populaire ce n'est pas forcément une mesure de gauche puisqu'au contraire elle profite plus à ceux qui payent les impôts donc les plus aisés.
a écrit le 08/06/2015 à 8:51 :
J’habite dans une Région, la Corse, où il est prouvé par les chiffres, confirmés hier par un élu de l’exécutif régional, que c’est le système des travailleurs détachés qui est la principale cause de la hausse du chômage dans la région et non une fiscalité exagérée. Dire que dans un tel contexte que c’est une baisse de la Fiscalité qui va favoriser l’emploi local, c’est croire au Père Noël si cette baisse de la fiscalité n’ait pas un élément parmi d’autres d’un plan d’ensemble nécessitant de passer à un nouveau système.
a écrit le 08/06/2015 à 8:16 :
je ne suis pas un fan de Montebourg mais pour une fois je suis d'accord avec lui et du moment qui tape sur les deux nuls ça me réjouis.
a écrit le 08/06/2015 à 8:12 :
Le probleme n est pas tant la relance ou l austerite, mais surtout que la france ne produit plus grand chose (donc si vous relancez vous aidez la chine ou la RFA) et que l etat a avec constance incite les gens a investir ... dans le parpaing !
Alors evdiement l industrie francaise sous capitalisee coule ou s exile, les jeunes francais fuient pour le pas travailler comme stagiaire a 300 €/mois mais devoir se loger pour 500 ...
a écrit le 08/06/2015 à 7:04 :
Pas faux, Arnaud... mais avant d'être chez Habitat; avoue que tu les as bien aidé!
Oui, donc il faut soigner l'RPS. Et nous devrons faire les efforts nécessaires même si le FN parvient à la présidence de la République - ce qui est plus que souhaitable. Malgré tout, le risque de guerre civile est tel, quel pourrait, malheureusement être, avant 2017.
a écrit le 08/06/2015 à 6:56 :
Il y a, comme souvent, le fond et la forme à juger. Sur le fond, chacun à le droit d'exprimer ses pensées politiques, ou économiques. Mais sur la forme, on ne peut avoir accepter un poste au gouvernement et cracher dans la soupe aussitôt après. M. AYRAULT a parfaitement raison de souligner cet aspect. Un minimum des respect de la fonction qui lui a été accordée s'impose.
a écrit le 08/06/2015 à 2:54 :
Moi ce qui me fait le plus peur c'est l'UMPS aux manettes depuis des décennies, qui fait le lit du Grand Remplacement de population, en plus de nous amener à la ruine économique.
Pour le reste, si le FN était élu, il hériterait d'une situation telle qu'il ne pourrait pas faire grand chose, néanmoins si il pouvait au moins stopper cette politique migratoire suicidaire et rétablir un peu l'ordre dans nos rues, ce sera déjà ça de gagné sur les autres partis politiques qui visiblement refusent d'entendre la population.
Réponse de le 08/06/2015 à 7:12 :
Même analyse.
Réponse de le 08/06/2015 à 8:35 :
Même constat mais h j'ajouterai que cette politique du chaos est volontaire rejoignant en cela les US, heureusement il y a l'UPR qui permet de monter dans la compréhension des sujets..
a écrit le 08/06/2015 à 2:54 :
Décidément, cet Arnaud, n'a pas d'amour propre....Il n'est plein que de lui même et n'hésite pas pour exister à raconter les idioties les plus énormes. C'est lui, le front de gauche, les frondeurs, son petit copain dont il se fout Hamon et dans une certaine mesure les aubrystes qui font le lit du FN dont ils partagent les même cibles et bon nombre d'arguments. mais ce qui est très fort c'est que je suis persuadé de que Monteboug se moque éperdument de toute cette clique. Il n'est plus à une trahison prêt, Ségolène s'en souvient encore. Ce qui compte pour lui c'est de fanfaronner, d'être sous les feux de la rampe, mais il serait bien en peine d'assumer quelque pouvoir...On l'a bien vu du temps de son ministère. Grossièreté "poser en vareuse..." Indiscipline, aucune modération. Cet Arnaud n'en n'est plus à une contraction. Il s'est reconverti au libéralisme, a etudie brièvement l'économie et comment fonctionne une entreprise et ce après avoir été ministre ....de l'économie. Les journalistes et les médias lui attachent trop d'importance. Notre société accorde trop d'importance à ces trublions. Le spectacle avant tout.
a écrit le 07/06/2015 à 22:35 :
une politique d'austérité ? c'est une blague...
la France crée 80 à 100 milliards de dettes nouvelles par an.
faudrait qu'il retourne à l'INSEAD reprendre ses cours de management pour les nuls.
Réponse de le 08/06/2015 à 11:03 :
Ça n'est pas incompatible. Par exemple, Sivous n'avez plus de rentrées fiscales du fait d'une réduction des dépenses publiques (et donc d'une moindre consommation des ménages), alors vous devez vous endetter. Pas besoin de faire l'Insead.
a écrit le 07/06/2015 à 21:02 :
Arnaud montebourg dit des faits vrais. malheureusement, il a perdu sa credibilité par sa trop grande émotivité. Je partage totalement ce qu'il dit. j'ai voté Hollande pour la finance, les carlos ghon qui font croire qu'ils embauchent 1000 personnes en ayant licencié 7000; Plus aucun fournisseur en France tous en tchequie , pologne ou asie. Le Front National a un boulevard devant lui. Hollande n'a rien compris. Faire confiance aux grands groupes c'est comme faire confiance à un voleur pour rendre ce qu'il vient de prendre. Seules les PME ont encore un esprit France et ce sont les allemands qui passent commande. Alors basta avec l'austerité et l'Europe qui permet cela. Hollande tente de faire la synthese entre la finance et le bien etre des peuples. Cela se saurait si c'etait possible. et Junker est l'homme des banques. bon, vous comprenez qu'apres hollande en 2012 je suis presque chez Marine le Pen en 2017, desolant. jean luc
a écrit le 07/06/2015 à 20:02 :
La nullité exemplaire de notre gouvernement ne doit pas faire oublier le dilettantisme de Montebourg et son opportunisme. Le fond du problème c'est que les socialistes disent que l'on peut devenir riche sans investir, ni prendre de risques, ni travailler. Trop de Français y croient. C'est un problème de valeurs morales finalement et les socialistes en ont surtout dans la bouche. La note va être très salée.
Réponse de le 08/06/2015 à 8:11 :
dans votre entourage vous connaissez beaucoup de français qui croient se l'on peut s'enrichir sans travailler moi non. Tout dépend de votre entourage.
a écrit le 07/06/2015 à 19:23 :
Avec un premier ministre qui va voir un match de foot entre 2 equipes etrangeres a Berlin aux frais de la Republique, y'a du vrai...
a écrit le 07/06/2015 à 19:12 :
Pour une fois messieurs les journalistes ditent la vérité, Ce président et la politique de ce premier ministre minoritaire commence a nous peser et les vérités assénées par Montebourg et pigasse , vont apparaitre au gens de plus en plus crument.
Il s ne pourront pas dire on ne savait pas.......
a écrit le 07/06/2015 à 19:01 :
ça c'est sur ce duo valls hollande ne font que preparer l'arrivée du fn au pouvoir en 2017
a écrit le 07/06/2015 à 18:19 :
Avec un déficit de 4% du PIB par an, parler d'austérité en France c'est se moquer du monde!
Réponse de le 08/06/2015 à 11:39 :
Ça dépend où vont les dépenses et qui bénéficie des exonérations fiscales.
a écrit le 07/06/2015 à 17:56 :
Visiblement ils attendent tout du FN-RBN, cela les déresponsabilisent de la politique de la commission de Bruxelles et de l'OTAN face aux français, mais appliquent toute les directives!
a écrit le 07/06/2015 à 16:34 :
Nos élus sont parfaitement conscients du matraquage fiscal, raison pour laquelle ils se votent généreusement des indemnités non-imposables afin d'échapper à l'enfer fiscal qu'ils font subir aux autres.
a écrit le 07/06/2015 à 16:20 :
En effet, Montebourg a raison, Chirac /Raffarin/DeVillepin, Sarkozy/Fillon et Hollande/Valls ont tous menti sur leurs intentions réelles pour se faire élire et ils ont tous fait allégeance à Bruxelles et Berlin,
tous ces précités ont mené
- au désastre économique de la France,
- à la désindustrialisation MASSIVE,
- à la création de la catégorie envahissante des travailleurs,
- à l'étalement de la misère,
- au renouveau de l'esclavage des hommes pour les voyous de la fiance,
- à la faim et aux sans-logis sans dents Français en France,
- à la destruction des emplois,
- à la montée insupportable du chômage

Faudra tôt ou tard demander des comptes "personnels" à ces pétainistes de la guerre économique, par devant justice, qu'ils paient pécuniairement leurs enrichissements personnels injustifiés, tels des malfrats mafieux bien pires que les voyous des banlieues.
Réponse de le 07/06/2015 à 16:57 :
@ Voyoucratie a écrit le 07/06/2015 à 16:20 :

vous citez :
- à la création de la catégorie envahissante des travailleurs ... pauvres qui se lèvent tôt pour gagner la misère et subir le harcèllement
Réponse de le 07/06/2015 à 17:12 :
Un jour viendra où un tribunal jugera ces nouveaux crimes contre l'Homme : les banquiers , la bureaucratie triomphante, ces autres "hommes ordinaires " et tous les complices de ce naufrage organisé depuis 1974
Bonaparte " Les financiers n'ont pas de patriotisme , leur objectif , c'est le gain...
a écrit le 07/06/2015 à 16:04 :
Terra Nova cible comme électorat pour le PS, les fonctionnaires et les immigrés naturalisés ainsi que la bourgeoisie de gauche, les bobos qui se sentent coupable d'avoir de l'argent et qui se pensent cultivés. Le FN est donc l'allié des socialistes puisqu'il capte une clientèle autrefois communiste ou mélanchonniste et qu'il affaiblit la droite molle. Le jeu est clair pour les socialistes. Lepen peut faire repasser Hollande.
a écrit le 07/06/2015 à 15:45 :
Montebourg le démagogue reconverti au capitalisme. Un homme plein de lui même et prêt à tout dire, tout faire pour exister publiquement. Il aurait du être acteur Ca aurait été moins tragique.
a écrit le 07/06/2015 à 15:12 :
Bien sur que c'est un désastre , mais avoir peur du Front National alors justement que c'est une solution de renouvellement pour la Nation quand même !
Réponse de le 07/06/2015 à 19:03 :
oui le fn incarne le renouveau et en plus avec une femme . on va essayer puisque les 2 autres ne font que se partager le gateau des taxes et impots que droite et gauche nous ont imposaient depuis 30 ans on en a marre
a écrit le 07/06/2015 à 14:45 :
Un pays qui pense que les patrons sont des voyous, les actionnaires des parasites, la finance un ennemi, le travail malsain, la réussite coupable, et le fonctionnariat gardien de la vertu publique peut espérer quoi? La France a le destin qu'elle se donne et les échecs qu'elle mérite collectivement. Triste pour les gens qui ne demandent pas tout ça !
Réponse de le 07/06/2015 à 17:50 :
Le pays que vous décrivez n'est surement pas la France!

Mais en France il y a parfois des patrons voyous, des actionnaires parasites, une finance inutile et dangereuse, de l'exploitation des plus faibles...

La France reste un pays riche, avec un peuple riche (en patrimoine net).

Le destin de la France est un des plus beaux, et il a été largement écrit par la gauche!
Réponse de le 08/06/2015 à 8:14 :
pour écrire un tel article vous avez certainement deux mains gauche, une pour écrire l'autre pour se servir,
Réponse de le 08/06/2015 à 9:09 :
@gringo
Oui, surtout par Blum entre autre, en 1939, beau destin en effet, beau fiasco ensuite...
a écrit le 07/06/2015 à 14:09 :
Le FN est la planche de salut des socialistes pour 2017. Ça fait 30 ans qu'ils jouent à faire monter le FN. Le cynisme n'a pas de limite pour ces gens...
Réponse de le 07/06/2015 à 14:40 :
Cela n'a aucun sens, et c'est un argument absurde de l'UMP pour essayer de justifier la perte de leur électorat vers le FN.

Le problème c'est que c'est l'électorat ouvrier qui part vers le FN, donc des abstentionnistes, des électeurs extrême gauche et ex PC et des électeurs PC, soit le vivier de voix du PS.

Le FN n'est plus le parti de petits bourgeois, libéral ,anti ISF, et pro colonies des années 80 à la droite du RPR, il est un parti antimondialisation qui rassemble les perdants de la mondialisation et de l'Europe (beaucoup d'ouvriers)!

Alors que reste t-il de cette accusation absurde.

Oui le PS avait introduit un peu de proportionnelle il y a fort longtemps, mais ce petit pas démocratique peut-il être considéré comme une volonté de faire monter le FN?

Il reste la légende Mitterrand ayant mis le projecteur su Le Pen, mais là c'est il y a plus de 30 ans et c'est loin d'être une élément d'argumentation.

Le FN est plus concurrent du PS que de l'UMP, vous ne comprenez rien au film!
Réponse de le 07/06/2015 à 16:37 :
Le fn c'est 50% de personnes originaires de droite et 50 de gauche. C'est ce qu' ont montré toutes les dernières études sur le sujet donc votre scénario ne tient pas non plus...
Réponse de le 07/06/2015 à 17:46 :
Évidemment que le FN prend aussi de l'électorat à l'UMP, Estrosi, Cioti et d'autres en essayant de récupérer les électeurs perdus (petit patrons poujadistes notamment) envoie les électeurs UMP au FN.
Mais imaginer que le PS décide de faire monter contre l'UMP est incensé.

Le PS fait monter le FN en abandonnant son électorat avec une politique économique antisociale, mais c'est bien involontaire!
a écrit le 07/06/2015 à 14:05 :
au moins Montebourg défend avec conviction le made in France.
Contrairement à son successeur.
Réponse de le 07/06/2015 à 19:05 :
entièrement d'accord avec vous . en le gardant hollande aurait pu peut etre limité le depart electeurs du ps vers le fn
a écrit le 07/06/2015 à 13:28 :
Bonjour, Le déficit quel déficits ? Celui qui endette nos enfants parce que : Des que nos chère président partent en voyage , ils distribuent 1 milliard par la, 3 milliards par ici ( j'aimerais connaître la somme total " des cadeaux"). Nous prêtons combien tous les ans, a l'Afrique à fond perdue ?. Combien nous coûtes, la sauvegarde de l'Euros, avec le plans de sauvetage de l'Irlande, de la Grèce, du Portugal, de l'Espagne, etc, etc. Combien nous coûte en frais de santé, en hébergement, allocations divers, l'immigration clandestine. Au demeurant 80% des demande d'asile sont refusé, sans rapatriement, mais bon on a de l'argent!!! Combien nous coût, ces fameuse campagne militaire au titre de on ne sait quoi ( Mali, Syrie,Nigeria, etc). Combien nous coût, le train de vie de nos politiques, et ceci pour quel résultat fonctionnel ? Combien nous coût, l'incompétence de gestion et de non remise en cause de particularité spécifique et hors de propos( régime spéciaux de retraite, commissions zebulon, etc, etc). Vous avez parlé de déficits, je vois 30 ans d'incompétence.
a écrit le 07/06/2015 à 13:15 :
Avant de vouloir baisser les impôts, il faudrait peut être ne plus les augmenter... Et Montebourg était ministre quand les impôts ont explosé pour les particuliers et les entreprises.
Mais notre beau gosse mondain a certainement oublié la politique qu'il menait quand il était aux affaires. Quand à la politique d’austérité, je rejoins les autres commentaires, aucun résultat dans les comptes de l'Etat. Bref qu'il arrête de mentir et reste chez lui avec sa nouvelle conquête féminine, au moins il ne nous coute pas trop cher pour sortir ses âneries.
Réponse de le 07/06/2015 à 14:47 :
L’austérité ne marche pas car lorsque l'Etat baisse ses dépenses de 100 euros, c'est 100 euros de CA perdu pour une entreprise qui ne versera pas 60 euros de salaires et 40 euros d'investissement donc encore 100 euros de perdus pour une autre entreprise qui à son tour ne dépensera pas cet argent...

Au final c'est énormément de rentrées fiscales en moins, ce qui fait que plus l'Etat baisse ses dépenses et plus il creuse son déficit!

Cf multiplicateur Keynésien (ou diviseur en l'espèce).
a écrit le 07/06/2015 à 13:07 :
Montebourg et Pigasse se trompent de cible. Ce sont les promesses inconsidérées (35 heures, retraite à 60 ans, "faire payer les seuls riches" pour résoudre les déficits ,...) et intenables que la gauche a faites pour conquérir le pouvoir, et la désillusion et les déceptions qui s'en sont inéluctablement suivies qui sont responsables de l'émergence et de l'enracinement du FN. Et, sauf le risque démocratique et pour les libertés publiques, il serait peut être temps de confronter aussi les promesses, notamment économiques et sociales, du FN à la réalité pour constater que, question irréalisme et inapplicabilité, elles n'ont rien à envier à celles de la gauche. Et que les autres partis disent enfin la vérité, le pays a besoin d'un demi-siècle de vraie austérité budgétaire. avec notamment une diminution drastique du périmètre de la sphère publique.
Réponse de le 07/06/2015 à 14:50 :
L'interdiction du travail des enfants, les 2 semaines de congés payés, la sécurité sociale, la fin de l'esclavage... Il y en a des promesses que les petits esprits ont trouvés intenables et irréalistes!

Et pourtant la croissance n'a jamais été aussi importante que pendant ces époques!

Cela ne vous interpelle pas?
a écrit le 07/06/2015 à 12:27 :
pathetique de mensonges d'incompetence et de cynisme
la france a sa depense publique qui a augmente de 1.9% en 2014, alors on ne voit pas trop ou il y a de l'austerite ( dans un pays ou l'etat pese deja 60% de l'economie)
par contre on voit bien qu'a force de decourager et d'insulter tt le monde, ca marche!! ca porte ' ses fruits justes et reenchantes', comme on dit
il veut faire quoi? relancer la consommation? la tribune a publie un article hier sur l'etat dde la balance avec l'italie! ca resume tout !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/06/2015 à 14:07 :
Vous croyez que l'euro autorise le développement en France? Il faut en sortir, faire fondre la dette par 5% d'inflation, réduire la fiscalité, bloquer les salaires des fonctionnaires pour qu'ils passent au privé libéré de l'état et ainsi reproduire les conditions des trente glorieuses. On y arrivera car autrement la dépense publique sera maintenue avec la caution de la BCE jusqu'au jour où les Allemands ne tolèreront plus cette escroquerie française.
Réponse de le 07/06/2015 à 14:53 :
Churchill, vous confondez dépenses en valeur et en volume, et vous ignorez l'impact de la démographie.

Deux énormes erreurs de débutant en économie!
a écrit le 07/06/2015 à 11:55 :
Il pense que 4 % du PIB ou 25% du budget de l'état c'est de la rigueur ????

Sortir de l'euro serait la pire des catastrophe la seule solution comme les suédois et hollandais l ont fait c'est de réformer notre bazar public

Champion du monde de la dépense

champion du monde de la complexité sur le code du travail et norme social
Réponse de le 07/06/2015 à 12:46 :
Vous commençez a omprendre pourquoi obama vante tant la mère Merkel, les EU ont intérét a ce que cela aille mal en Europe pour récupérer la mise avec Berlin. Cambadélis qui dit que le PS est sur les rails, on a faire a des simplets, décidemment. On se fout de notre "gueule". Il faut tous les virer !!!!!
a écrit le 07/06/2015 à 11:35 :
Ils n'ont pas totalement tort mais c'est l'euro le responsable. Appliquer une gestion budgétaire allemande à tout le continent est une monstrueuse idiotie. Il faut sortir de l'euro mais c'est une idole alors on y reste encore. La France y laissera son industrie et l'Allemagne en profitera....
Réponse de le 07/06/2015 à 12:29 :
la grece va sortir de l'euro, vous allez voir les consequences pour les grecs, ca fera un bon exemple pour la france!
sinon, faut remotiver les gens a travailler et a investir, mais ca effectivement, vu la mentalite des francais et la fiscalite punitive sous les insultes, c'est pas gagne, hein? ;-)))))))))))))))))
Réponse de le 07/06/2015 à 13:05 :
La Grèce voit déjà ce que l'euro lui a apporté ! Chômage, pauvreté, austérité...le rêve ! Les anglais et les suisses n'ont pas l'Euro et ils s'en portent beaucoup mieux que nous !
Réponse de le 07/06/2015 à 14:15 :
Si la Grece sort de l Euro c est l Euro qui va commencer à ronger son frein. Il y aura les suivants. Beaucoup de Pays 'peuple" ne supportent plus cette Europe construite pour les avantages des plus riches. L austérité n est pas pour les élites, pas pour les privilèges, pas pour un certain niveau de postes publics, elle l est pour le peuple du bas. Les differents regimes ne sont jamais remis en questions, Pourquoi ? Les avantages retraites de certains ja mais remis en question, pourquoi ? Les extravagances d une minorité jamais remises en question, Pourquoi ? N est il pas temps de demander un peu de retenue sur certaines pratiques outrageuses avant crises et non acceptable après? Arretons le fait ce que je dit pas ce que je fait. Reserve proteger pour le club, entrée interdite.
Les pme pmi et les employés sont les vaches à lait. Les chomeurs ne sont pas des faineants ,mais une consequence de nos élites politiques et grands patrons.
a écrit le 07/06/2015 à 11:23 :
Mais c'est volontaire. Pour déstabiliser la droite, et qu'il ne reste plus que le PS et le FN au deuxième tour! Et là, Hollande est sur d'être réélu !
Réponse de le 07/06/2015 à 13:10 :
si sûr que ça ? La popularité de Marine Le Pen est supérieure à celle de Hollande, et pusieurs sondages l'ont déjà donnée gagnante face à lui. Alors que Sarkozy, Juppé, Fillon... la battent.
Réponse de le 07/06/2015 à 13:33 :
En êtes-vous si sûr ? Moi pas. J'ai plutôt l'impression que les socialistes font tout ce qu'ils estiment avoir à faire pour ne pas être au second tour et ce, au nez et à la barbe des français. Soit, ils le font exprès : donc ils se moquent de nous, soit, ce sont des incapables et là, dans un cas comme dans l'autre, c'est très grave. Cela montre un degré d'intelligence bien bas ! Toutefois, je note que M. Montebourg n'est pas d'accord mais reste quand au PS ; ce qui est paradoxal. Donc, aucune confiance en lui et en ses dires !
Réponse de le 08/06/2015 à 10:06 :
Moi, j'ai juste peur d'une chose pour 2017, c'est que ni la droite et ni la gauche ne soit au deuxième tour.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :