Myriam El Khomri : "Je ne suis pas hors de la vie réelle"

 |   |  378  mots
Mme El Khomri a indiqué avoir travaillé pendant quatre ou cinq ans en tant qu'étudiante salariée en entreprise et avoir étudié le droit du travail. Je ne suis absolument pas hors de la vie réelle, a-t-elle lancé.
Mme El Khomri a indiqué avoir "travaillé pendant quatre ou cinq ans en tant qu'étudiante salariée en entreprise" et avoir étudié le "droit du travail". "Je ne suis absolument pas hors de la vie réelle", a-t-elle lancé. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Pour réparer son "couac" de jeudi dernier sur le renouvellement des CDD, la ministre du Travail insiste sur sa légitimité et sur sa vision politique des enjeux concernant l'emploi.

L'opération déminage continue pour Myriam El Khomri. Après son fameux "couac" de jeudi dernier, la ministre du Travail tente de réparer les pots cassés. Dimanche, la nouvelle membre du gouvernement a affirmé dimanche qu'elle n'était pas une ministre "hors-sol" et qu'elle avait la "légitimité" pour diriger son ministère du Travail après sa réponse inexacte jeudi sur le renouvellement des CCD.

"Jeudi, ma réponse était inexacte", a reconnu la ministre lors du grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Mais, "je ne suis pas une ministre hors-sol, j'ai eu une vie professionnelle avant d'être élue en 2008. J'ai eu des CDD et des CDI dans le public et dans le privé", a-t-elle dit.

Mme El Khomri a indiqué avoir "travaillé pendant quatre ou cinq ans en tant qu'étudiante salariée en entreprise" et avoir étudié le "droit du travail". "Je ne suis absolument pas hors de la vie réelle", a-t-elle lancé.

Pirouette

"Ma légitimité est ailleurs", a ajouté la ministre, affirmant avoir une "vision politique" pour améliorer l'emploi.

Elle a souligné qu'en tant que secrétaire d'Etat à la Ville, avant d'être nommée au Travail, elle avait "été dans les quartiers les plus touchés par le chômage". "J'ai parlé du développement économique et de l'emploi à chacune de mes rencontres, et aussi de la création d'entreprises dans ces quartiers. Voilà quelle est ma légitimité", a-t-elle lancé.

Dans une pirouette, la ministre a estimé que son erreur "met en lumière la complexité" du Code du travail et a rappelé que le gouvernement a lancé le chantier de sa simplification.

Mme El Khomri a affirmé qu'après ce couac, elle avait "reçu le soutien de l'ensemble des membres du gouvernement" ainsi que du président François Hollande. "De nombreux partenaires sociaux m'ont adressé des messages de soutien", a-t-elle ajouté.

Interrogée sur certains commentaires à droite concernant ses origines, la ministre a affirmé: "on a un problème dans notre pays, c'est que le nom ou la couleur de peau restent des marqueurs extrêmement importants". "J'en ai marre de venir sur des plateaux pour justifier que je suis française", a lancé la ministre, dont le père est d'origine marocaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2015 à 21:24 :
Qu'elle ne connaisse pas toute les lois celà est normal puisque notre législation est complexe et qu'il faut la simplifier.
Ce qui est affligent c'est cette normalisation, standardisation du message politique. Les communicants ont pris le relais et lorsque l'on écoute un politique d'un même parti on s’aperçoit qu'ils ont tous la même sémantique sur un même sujet donné sur une période donnée, perdu dès u'un journaliste les interpelle sur un autre sujet non préparé. La méthode coue répéter sans cesse une idée, une solution, pour faire passer une idée, un message pour convaincre l'auditeur, finalement finit par les convaincre eux-mêmes et qu'ils ont raison
Mais on voit ici les limites et les dégâts de personnes manquant de charisme participant ainsi à la décrédibilisation des politiques dans leur ensemble et participent malgré eux à la monté du populisme.
a écrit le 10/11/2015 à 18:35 :
Pour répondre moi même (c'est plus sur) à ma dernière question,
la réponse est OUI ! Ce qui démontre une sensibilité pour ne pas dire une allergie
aux propos stigmatisant des attitudes gouvernementales incongrues ou
tout du moins CRITICABLES ! Pourtant ceci est à la base de la démocratie ? Il est vrai que cette affaire là (la démocratie) est pas mal tombé en désuétude hein ?
Et puis, les "subsides" accordés à la Presse ... qui pense JUSTE ? C'est une manne dont on ne saurait se priver ? Bon appétit Ô journalistes intègres !
a écrit le 10/11/2015 à 8:28 :
Quand se termine son CDD ? elle connaitra ensuite le code du travail, et il sera
urgent pour elle de faire une formation , au cas ou elle voudrait retrouver un emploi.
Une telle incompétence mérite bien de l'aide. On croit rêver, alors qu'il y a tellement
de personnes valables qui auraient pu exercer ce ministère, mais sur quels critères
le recrutement est il fait ? question à poser au DRH du gouvernement, a moins que
lui aussi ne corresponde pas au poste qu'il occupe.
a écrit le 10/11/2015 à 6:29 :
ÉTONNANT de voir UNE FOIS DE PLUS que 4 post expédiés plus de 12 heures
après le mien sont en ligne et moi, toujours "en réserve" ? VOUS ATTENDEZ QUE LE POST SOIT "PASSÉ DATE" POUR ME PUBLIER ? Je vous dérange donc
TANT QUE ÇA ?
a écrit le 09/11/2015 à 20:54 :
"J'ai parlé du développement économique et de l'emploi, voilà ma légitimité" dixit Myriam El Khomri. Hier j'ai parlé de cancer : cela me rend-il légitime en tant que ministre de la santé ? Non il ne suffit pas de parler d'un sujet pour être légitime, il faut connaître ce dont on parle au-delà de la fiche écrite par un collaborateur. Nous méritons mieux qu'une gouvernance Wikipedia. Et Madame El Khomri, soyez moins méprisante de vos concitoyens. Petit conseil : arrêtez les interviews, approfondissez votre sujet.
Ps : non votre incapacité à répondre à une question somme toute simple ne prouve pas que le code du travail est complexe.
a écrit le 09/11/2015 à 20:34 :
Ce n'est sûrement pas parce qu'il s'agit d'une femme et parce qu'elle s'appelle Mme Myriam El Kromi que cela a fait le buzz, c'est parce qu'elle est ministre du travail, qu'entre autres choses elle a en charge de proposer des réformes du code du travail, que, méconnaissant ce "point mineur" dudit code, il y a de quoi craindre pour ses capacités à proposer des réformes bonnes et pertinentes.. Il n'est pas nécessaire d'être du FN ou de LR pour critiquer cet état de fait : un peu de bon sens suffit. Comme tous les ministres de ce gouvernement, en dehors d'être ministre cette personne n'est pas à sa place ... pour le plus grand désavantage de la France et des Français ! Il ne s'agit pas pour elle d'être "moche" ou pas et d'avoir un cerveau : il s'agit de savoir se servir de son cerveau pour faire correctement son travail au mieux des intérêts de celles et ceux qui la paient plus que grassement à l'aide de leurs impôts. l Nous avons à faire malheureusement, au gouvernement, à des pieds nickelés sans scrupule.
a écrit le 09/11/2015 à 13:50 :
C était pas si grave que çà . Cela lui à permis de revenir avec nous ! et d abandonner sa béatitude . C était navrant à voir . Merci BFM .TV .
a écrit le 09/11/2015 à 11:47 :
le CDD est renouvelable pour une periode totale de 18 Mois. Mais toutes les entreprises et administrations sont capables de gérer des cdd sur des périodes de 5 ans et bien au delà.

Voir rapports sur certaines administrations et banques....... Lorsque Gattaz dit que le contrat de travail est un frein à l embauche......
a écrit le 08/11/2015 à 23:21 :
On change de bocal et on garde les mêmes cornichons ! Pathétique, à croire qu ils se reproduisent entre eux !
a écrit le 08/11/2015 à 23:00 :
Cette femme n'a jamais eu un vrai boulot. Militante, collaboratrice d'élu local, elle n'a jamais travaillé dans une entreprise. Elle ne connaît pas la vie réelle! Une jeune apparatchik c'est tout!
a écrit le 08/11/2015 à 22:28 :
Quelle prenne un peu de la bouteille, fasse quelquechose de sa vie.. avant de se mettre sur la scene politique et forcer son torse en avant. Pas rigolos tous ces debutants autour de nounours (attention quand même: je préfère nounours au petit voyou)
a écrit le 08/11/2015 à 21:17 :
En fait,la médecine générale libérale,c'est des consultations -cdd de 20 minutes ne débouchant pas sur la garantie ou l'obligation de revoir le patient une prochaine fois,avec l'assentiment de l'état-sécu ,l'exemple même du C.D.D à répétition .QU'en
pense une ministre du travail ou seulement du travail salarié?
a écrit le 08/11/2015 à 21:05 :
Avec le mixeur social qui n'a pas fonctionné correctement. Elle n'a pas utilisé la boîte à outils de François et malheureusement elle n'a pas su répondre.
Concernant le CDD, il est bien evidemment renouvelé 4 fois, sans questionnaire de santé ni avis médical en 3 fois sans frais.
Elle doit toujours se promener avec ses fiches même lorsqu'elle sort des salles de shoot. Elle y arrivera avec le temps.
Il n'y a donc pas de quoi lui rentrer dedans pour ça.
a écrit le 08/11/2015 à 20:58 :
Pour trouver un job de nos jours il faut être un mouton à 5 pattes , mais lorsque je regarde son CV, je rêve elle a jamais bossé cette dame
a écrit le 08/11/2015 à 20:48 :
il y a plus de 40 ans, j'ai demandé à mon beau-frère pourquoi il avait adhéré au P.S

à l'âge de 23 ans.Il m'a répondu qu'avec cela, il aurait toujours du travail et c'est vrai

qu'il a fait une belle carrière dans l'enseignement public.Moi,j'ai connu les plaisirs de la médecine générale à 90 heures par semaine !!!
Réponse de le 08/11/2015 à 21:24 :
Je plains les malades qui ont fréquenté son cabinet : ça devait être du " 5 patients par heure "
a écrit le 08/11/2015 à 20:45 :
Bernanke s'est planté . Des réactions ? Aucune.
Greenspan s'est planté , des réactions ? Aucune.
Krugman s'est planté , des réactions ? Aucune.
Tous les dirigeants japonais et chinois se sont plantés , successivement et de façon disciplinée , des réactions ? Aucune.
Bourdin s'est planté ? Très souvent.
Pourtant , nous leur devons en partie de millions de nos chômeurs.
a écrit le 08/11/2015 à 20:06 :
" Si elle en a marre de venir sur les plateaux pour se justifier "surtout qu'elle n'hésite pas à démissionner. "Sa vision pour améliorer l'emploi" , est elle comme sa légitimité " "venue d'ailleurs" inspiré par le saint esprit ? Si oui il est urgent de la béatifier, ce qui n'est a priori pas courant chez les femmes marocaines. Un bon plan pour les futures élections.
a écrit le 08/11/2015 à 19:55 :
Tout le monde peut se tromper et tout le monde se trompe.
Madame El Khomri n'a pas à endosser la responsabilité de ceux qui ne se sont jamais trompés , puisque n'ayant jamais rien fait. Ce qui , en soi , est une responsabilité.
Vous voulez des noms ? Combien ? 50 , 500 , 5000 ?
How much ?
a écrit le 08/11/2015 à 18:02 :
Etre àu PS depuis 15 ans c'est déjà etre en dehors des vrais francais rires !!
Ca petite erreur n est finalement pas tres grave ce qui est grave c'est l'inaction du gouvernement car toute ces annonces pour 2018 c'est vraiment du vent (surtout quand on annonce que ca ne changera rien)
a écrit le 08/11/2015 à 17:56 :
Elle a raison et la seule victime c'est elle, elle doit repartir comme tout un chacun... maintenant qu’on s’est bien moqué : le travail reste à faire. D’accord que qu’elle aurait pu depuis le mois d’aout acquérir quelques bases ou que son équipe lui fournisse des anti- sèches. Je pense que son ambition s’est mêlé à l’arrogance ; quand on se présente devant le juge Bourdin…Il faut être prête à donner SA réponse ou comme les autres à esquiver .La Vérité toute la Vérité, je vous jure ….Il aurait pas piqué le vieux concept de Sabatier ??? Quoiqu’il en soit poser une question datée d’un an dont on a la fiche réponse sous les yeux a tout d’un jeu.…A bout du compte ce que l’on retient c’est une candidate « pseudo-éliminée » alors que rien de concret n’est encore lancé, et que tout ce qui reste de l’interview c’est ces 30 sec Certes c’est comme caler au démarrage cela ne gêne en rien la poursuite du parcours si elle garde la confiance de sa hiérarchie…Sauf qu’avec une casserole inutile la légitimité de son travail va se compliquer avec les partenaires On ne peut juger d’une compétence sur un seul test…je préfère pour ma part qu’elle écoute les parties et la candeur peut s’y prêter, ensuite qu’elle soit capable de faire la meilleure synthèse , et pour cela il faut connaitre sa personnalité. Effectivement c’est quand le projet soumis au vote que l’on pourra juger du travail réalisé Un ministre n’est rien d’autre qu’un mandataire qui défend une position politique auprès d’experts Les vraies questions qui aurait dû sortir de l’interview étaient plutôt sur les pistes envisagées par le gouvernement pour reformer le code du travail qui sont à sortir du rapport Combrexelle/Badinter…Pour cela un journaliste aguerri et impartial tend des perches au débutant plutôt que de taper avec, sinon nous resterons éternellement dans les shows de la politique spectacle …Ceux qui pensent mieux faire, qu’ils sachent que tous les partis recrutent et que chaque citoyen peut faire une carrière politique….après on peut préférer la technocratie et râler après un organisme qui décide de tout à votre place ou carrément choisir la dictature et ainsi la critique est interdite
a écrit le 08/11/2015 à 17:54 :
Madame, vous qui avez l'air pleine de volonté, il serait de bon aloi que vous vous penchassiez sur ce gros problème que sont les cdd à répétition car il est vrai qu'il y a beaucoup d'abus. Voilà un point crucial qui une fois résolu pour des millions de personnes donnerait de vous une meilleure image. Enfin, c'est mon point de vue.
a écrit le 08/11/2015 à 17:35 :
C'est normal qu'elle ne sache pas le nombre de cdd renouvelables car l'état ne respecte pas le code du travail notamment le nombre de cdd renouvelable. Je le sais par expérience ...
a écrit le 08/11/2015 à 17:30 :
Je ne vois pas en quoi refondre le code du travail va accroître le nombre d'emploi.
a écrit le 08/11/2015 à 17:08 :
Oh que si, comme la très grande majorité des membres de ce gouvernement
a écrit le 08/11/2015 à 17:02 :
madame myriam elkhomerie peut toujours disserter,

rappelons que myriam était depuis le 26 août 2014, Myriam El Khomri secrétaire d'État à la Politique de la Ville

politique de la ville au centre de l'emploi entre autre

la question légitime, bien venue, posée par l'excellent Bourdin était une question de base pour un salarié,

et que la ministre de l'emploi soit incapable de répondre à une question DE BASE,

de surcroît alors qu'elle a porté les textes socialoss

à l'évidence,

si un an et demi après sa nomination elle ne sait rien,

c'est qu'elle n'a jamais travaillé ses sujets,

c'est une faute lourde qui mérite sanction, sans indemnité aucune ;

Quelle aille proposer ses services dans son pays natal, le Maroc, ou elle pourra raconter ses sornettes.
Réponse de le 08/11/2015 à 17:58 :
vous avez le raccourci facile, elle a été nommée ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social le 02 09 2015, ce qui fait 2 mois seulement. Le "un an et demi" vous le sortez d'où.

vous avez travaillé quoi pour votre commentaire ?
Réponse de le 08/11/2015 à 19:12 :
visiteur de passage un élu du ps
Réponse de le 08/11/2015 à 19:58 :
@ juju

quel argument imparable !
a écrit le 08/11/2015 à 16:56 :
elle est au pouvoir... ça c'est irréel !...
a écrit le 08/11/2015 à 16:52 :
C'est ce qu'on appelle l'incompétence, non ?
a écrit le 08/11/2015 à 16:41 :
Franchement quel intérêt de stigmatiser quelqu'un ? un ministre...

Par ailleurs il n'y a pas de réponse simple à cette question il n'y a pas un CDD mais CDD en fonctions de nombreux critères.

Qu'un spécialiste n droit du travail connaisse cela par coeur et encore...

Mais partir de ce genre de question pour assomer quelqu'un ça n'a aucun sens...
a écrit le 08/11/2015 à 16:28 :
On a changé de bocal mais mais on garde le même cornichon ! L incompétence dans toute sa splendeur
a écrit le 08/11/2015 à 16:17 :
Quelle incapable! Même pas honte..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :