Noël : vers un nouveau record de revente des cadeaux, nourri par la baisse du pouvoir d'achat

La revente des cadeaux de noël sur les plateformes d'e-commerce continue de gagner du terrain, et cette année, elle sera nourrie par la baisse du pouvoir d'achat liée à l'inflation. D'après une étude Ipsos pour Rakuten France, 16% des Français songeaient à revendre leur cadeau par nécessité budgétaire.
Les Français revendent de plus en plus leurs cadeaux de noël
Les Français revendent de plus en plus leurs cadeaux de noël (Crédits : DR)

Chaque année, c'est la même rengaine. A peine déballés, des centaines de milliers de cadeaux de noël déjà revendus sur les plateformes d'e-commerce, et ce dimanche n'échappe pas à la règle. Rakuten France comptabilisait à 15 heures plus de 650.000 nouvelles annonces déposées depuis le début de la matinée, une croissance de 8% par rapport à 2021, à la même heure.

« Autrefois peut-être tabou, la revente des cadeaux est maintenant assez ancrée dans les habitudes des Français », estime auprès de l'AFP Flora Louvet, responsable communication de Rakuten France. Avant noël, près d'un Français sur deux disait envisager de revendre son cadeau, soit 8 points de plus par rapport à 2021, selon le baromètre annuel réalisé fin novembre par Ipsos pour Rakuten France.

Une aubaine pour les acheteurs

Le site de commerce en ligne voit dans cette augmentation un signe de l'érosion du pouvoir d'achat face à l'inflation, certains préférant récupérer de l'argent plutôt que conserver un cadeau qui ne plaît pas ou peu utile. Pour la porte-parole de Rakuten France, ce commerce de seconde main est « un vrai coup de pouce budgétaire pour le revendeur comme pour l'acheteur ».

La décote atteint, selon elle, environ 15% pour un produit très récent dans un état neuf et la remise peut même monter jusqu'à 70% pour un produit plus commun et moins récent. Pour les plateformes qui autorisent la vente entre personnes comme Rakuten, eBay ou encore Vinted, c'est aussi un moyen d'attirer du trafic, et de récupérer des commissions sur les transactions.

La situation économique pousserait à la revente

16% des personnes interrogées (+6 points par rapport à 2021) dans le baromètre de Rakuten France indiquaient qu'elles pensaient revendre leurs cadeaux de Noël par nécessité budgétaire. La croissance observée cette année pourrait donc être liée au contexte inflationniste, qui a diminué le pouvoir d'achat des Français. Là où des personnes revendaient leurs cadeaux avant tout pour s'en acheter un autre, elles seront plus nombreuses à garder l'argent de la revente pour des dépenses courantes. 43% des revendeurs interrogés dans l'étude utilisent ces sommes pour faire des économies, et 27% pour financer les fêtes.

Louise Benzrihem, chargée de mission eBay France interrogée par l'AFP, rejoint ce constat : « le budget de Noël subissant l'impact de l'inflation, la revente des cadeaux permet de compléter ce budget ou mettre de l'argent de côté ». Mais contrairement à Rakuten, eBay France n'observe pas de croissance particulière des reventes pour l'instant. Après une explosion des ventes en ligne en 2020 et 2021, années marquées par la pandémie de Covid-19, « on revient à  des tendances normales » et « assez fidèles aux prévisions », précise à l'AFP Louise Benzrihem. Vers midi, environ 100.000 nouvelles annonces avaient été postées, et eBay s'attend à ce que ce chiffre atteigne la barre dès 3 millions d'ici le 3 janvier. En effet, la plateforme attend un autre pic de reventes « environ 30 jours après Noël, une fois que le délai de retour de la marchandise a expiré » sur les tickets de caisse. Les livres, les jeux vidéo et les téléphones portables constituent les cadeaux vedette à la revente, aux côtés des parfums, Lego et Playmobil, selon ces deux acteurs du secteur.

Une pratique de plus en plus acceptée

D'après le baromètre de Rakuten France, seuls 33% des Français sont réticents à l'idée de revendre les cadeaux reçus, un nombre en baisse de 5 points sur les 5 dernières années. 33% des personnes interrogées se disaient déçues par au moins un de leurs cadeaux, 40% se disent compréhensives si elles apprenaient qu'un des cadeaux qu'elles ont offert était revendu. Selon eBay, cité par les Echos, la revente des cadeaux représenterait plus de 336 millions d'euros réinjectés dans l'économie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 26/12/2022 à 18:57
Signaler
C est honteux, dans ce cas il ne faut plus rien offrir!!!!

à écrit le 26/12/2022 à 14:18
Signaler
Ce sont donc des mauvais cadeaux. Mauvais parce qu'un cadeau doit etre pensé en fonction de la personne qui va le recevoir. Mauvais aussi parce que la plupart des "cadeaux" arrivent du bout du monde et sont de piètre qualité. Quant à l'idée de "reven...

à écrit le 26/12/2022 à 12:46
Signaler
Je ne fais pas de cadeau mais des enveloppes sélectionnées… je ne fais pas 20 enveloppes non plus .. perso je ne veux pas de cadeau .. de toute façon pas besoin de Noël pour en Faire … voilà la mentalité consumériste occidentale faut pas s étonner d...

à écrit le 26/12/2022 à 5:17
Signaler
Votre decadence est ineluctable. Perte totale des valeurs. Un cadeau est une forme de don, le renier en le vendant exprime un mepris profond pour celui qui a offert..

à écrit le 25/12/2022 à 22:54
Signaler
« Autrefois peut-être tabou, la revente des cadeaux est maintenant assez ancrée dans les habitudes des Français », 16% de français qui y songent d'après votre introduction, c'est un peu faible pour généraliser. Mais bon, il est vrai qu'il suffise que...

à écrit le 25/12/2022 à 20:05
Signaler
La revente sur internet des cadeaux reçus est scandaleuse et contraire a mes principes. Ceux qui revendent des cadeaux sont des gens dont tous leurs besoins sont comblés

à écrit le 25/12/2022 à 19:37
Signaler
Accepter un cadeau et le revendre n'est pas un cadeau.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.