"Nous devons continuer à réformer. Il n'y aura pas de pause" (Manuel Valls)

 |   |  517  mots
Le Premier ministre a aussi assuré que le gouvernement allait réussir, notamment en engageant le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, première étape d'une modernisation de notre imposition (Manuel Valls)
Le Premier ministre a aussi assuré que le gouvernement allait "réussir", notamment en engageant "le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, première étape d'une modernisation de notre imposition" (Manuel Valls) (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Manuel Valls a assuré samedi que son gouvernement devait "continuer à réformer", promettant le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu et assurant qu'il prendrait "ses responsabilités" face au patronat, devant le congrès du PS.

Manuel Valls a assuré samedi que son gouvernement devait "continuer à réformer", promettant le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu et assurant qu'il prendrait "ses responsabilités" face au patronat, devant le congrès du PS. "Nous devons continuer à réformer. Il n'y aura pas de pause", a-t-il dit. Ce "pour amplifier encore la croissance. Pour plus d'emplois", a poursuivi le Premier ministre, assurant que "faire baisser le chômage (...) c'est l'engagement du Président de la République. Et nous le tiendrons !".

Le gouvernement prendra ses responsabilités sur le Pacte de responsabilité si le patronat ne respecte pas ses engagements en contrepartie des aides publiques accordées aux entreprises, a-t-il aussi souligné. "Nous attendons qu'ils tiennent leurs engagements", a prévenu le Premier ministre. Faisant valoir que l'évaluation de cette mesure phare du quinquennat approchait, il a ajouté : "chacun prendra ses responsabilités, et le gouvernement prendra les siennes!".

Pas le droit de faiblir

Le Premier ministre a aussi assuré que le gouvernement allait "réussir", notamment en engageant "le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, première étape d'une modernisation de notre imposition", une des propositions faisant l'objet de toutes les orientations politiques déposées lors de ce congrès.

"Etre de gauche, ce n'est pas faire le choix de la facilité", a-t-il jugé, lançant: "nous n'avons pas le droit de faiblir" mais assurant que "la gauche, c'est un mouvement, un mouvement généreux". "Etre de gauche, c'est avancer. Jamais reculer ! La gauche, c'est progresser, et en même temps partager. La gauche, c'est élever chacun ! Alors, soyons fiers d'être de gauche", a-t-il conclu.

Travail du dimanche, Valls ne faiblit pas non plus

Manuel Valls a affirmé samedi à Poitiers que sur le travail du dimanche, "les choses ont déjà été bien discutées en première lecture à l'Assemblée nationale" et qu'il ne voyait "pas de raison de revenir là-dessus". A-t-il l'intention de recourir à nouveau à l'article 49-3 pour faire passer la loi sur la croissance et l'activité d'Emmanuel Macron, qui revient lundi en commission à l'Assemblée? "Nous verrons bien !", a répondu le Premier ministre, interrogé par la presse en marge du congrès du PS, répétant : "nous verrons bien quel est le moyen de faire passer vite ce texte".

"Je crois que les choses ont déjà été bien discutées en première lecture à l'Assemblée nationale, bien avancées, pas de raison de revenir la-dessus", a-t-il affirmé à la question de savoir si des choses pouvaient être modifiées sur le travail du dimanche. Le Sénat est allé plus loin que l'Assemblée nationale sur le dispositif élargissant le travail dominical. Les sénateurs ont autorisé les magasins de biens culturels à déroger à la règle du repos dominical "en attribuant le repos hebdomadaire par roulement", ce qui revient à les autoriser à ouvrir 52 dimanches par an. Le gouvernement ne s'y était pas opposé. Ils ont aussi exonéré les entreprises de moins de 11 salariés de la plupart des contreparties au travail dominical.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2015 à 16:15 :
Ah bon il y a des réformes. Le plus beau comme pour les artistes du quinquennat précédent, c'est qu'il y croit et s'auto-intoxique. Le jour il y aura un début de réforme touchant les salariés hyper protégés type EDF ou les corporations tels les taxis, je commencerai à y croire, mais ce n'est pas demain la veille.
a écrit le 08/06/2015 à 13:32 :
Des réformes, ou un quinquennat pour rien ?
Réformes pour le secteur privé essentiellement.
Privé de tout : d'emploi, de revenus, de formation, de retraite,... Bref, privé de gauche et d'avenir !
Par contre, à défaut de prise de décision équitables et parfois même de sens des responsabilités, côté communication, on a droit "à la totale". Comme s'il n'y avait pas d'obligation de résultats, mais tout juste de promesses.
a écrit le 08/06/2015 à 9:16 :
C'est vrai que " le prélèvement à la source de l'impôt" est une réforme primordiale. Le chômage peut attendre lui.
a écrit le 08/06/2015 à 9:15 :
Depuis Audiard l'on sait que: " ça ose tout et que c'est même à ça qu'on les reconnaît "
a écrit le 08/06/2015 à 9:14 :
la finalité d'un gouvernement c'est d'avoir des résultats pas de faire des réformes surtout quand ces réformes sont dictées par les libéraux de Bruxelles!
a écrit le 08/06/2015 à 8:23 :
Au sein de l' UMP et du PS ont connait l'essentiel : rester au pouvoir le plus longtemps possible, faire la fête et s'en mettre le maximum dans les poches sans jamais payer le moindre impot. C'est Fabius le sanguinaire, qui détient la palme (+40 millions d'euros de patrimoine), suivi de Ségo (+ 14 millions) et de Hollande (+ 10 millions). Etre au service de soi, ça rapporte !
a écrit le 08/06/2015 à 8:22 :
monsieur 5% N'arrête pas de faire du vent. Il passe temps à penser à sa personne, voyage à Berlin au frais de la princesse, suivre le budget de la culture pour aider sa femme et après ces quelques exemples vous trouvez encore des français qui voudraient voter pour ce nul. Ou allons nous.
a écrit le 08/06/2015 à 8:21 :
Au sein de l' UMP et du PS ont connait l'essentiel : rester au pouvoir le plus longtemps possible, faire la fête et s'en mettre le maximum dans les poches sans jamais payer le moindre impot. C'est Fabius le sanguinaire, qui détient la palme (+40 millions d'euros de patrimoine), suivi de Ségo (+ 14 millions) et de Hollande (+ 10 millions). Etre au service de soi, ça rapporte !
a écrit le 08/06/2015 à 7:44 :
Surtout réformer le système cynique de nos élus qui se votent des indemnités non-imposables pour échapper à l'enfer fiscal qu'ils font subir aux autres !
a écrit le 07/06/2015 à 23:28 :
Ça ne se fera pas avant les prochaines présidentielles. Tout comme d'autres réformes menant à la réduction de l pression fiscale : baisse (raisonnée et raisonnable) du nombre de fonctionnaires, unification du régime des retraites, et tant d'autres... S'agiter ne veut pas dire réformer sur l'essentiel.
a écrit le 07/06/2015 à 22:03 :
Valls a un discours robotique , surjoue , qui ne respire pas la moindre conviction . Horrible.
a écrit le 07/06/2015 à 21:16 :
Un petit brun surexcité et démagogue, avec un indéniable sens de la communication, qui arrive à faire passer des défaites pour des victoires, des petits pas de fourmis pour des enjambées de géants et de la cosmétique pour de grandes réformes, avec des coups de mentons martiaux pour appuyer une rhétorique d'arrière salle de bistrot, et si l'on ajoute des tremblements de mains difficilement contenus par son autre main... Où ai-je donc déjà vu cela ?
Réponse de le 07/06/2015 à 23:08 :
J'hésite...
Avec ou sans moustache?
Réponse de le 08/06/2015 à 8:18 :
moi je pense avec moustache.
a écrit le 07/06/2015 à 20:55 :
valls comme ayrault n'a aucun avenir car il est insignifiant.
a écrit le 07/06/2015 à 20:21 :
Quel numéro ! On ne réforme pas et on envoie la dépense publique pour amadouer son électorat. C'est bien triste. La France perd tout espoir avec des charlatans pareils. On va au désastre.
a écrit le 07/06/2015 à 19:11 :
Et le capitaine coule droit dans ses bottes, en entraînant dans sa perte le bateau FRANCE et tous ses passagers !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/06/2015 à 14:07 :
si juste une pause de deux heures pour voir le match de foot à Berlin en jet privé aux frais du contribuable. Ces gens la, n'ont vraiment honte de rien.
Réponse de le 07/06/2015 à 17:02 :
Affirmatif
a écrit le 07/06/2015 à 13:12 :
Les "réformes" c'est prendre toujours plus dans la poche des Français qui bossent et le dilapider à leurs places.Tout le reste n'est que du bla bla à attrape-nigauds
a écrit le 07/06/2015 à 11:53 :
Parce qu'il a commencé ?
Réponse de le 07/06/2015 à 13:38 :
100% hahahahaha
a écrit le 07/06/2015 à 11:41 :
Je ne crois pas que les français comprennent ce qui est entrain d'arriver à leur pays tellement le coup est brutal. Nous ne sommes plus en démocratie, M.Valls s'est emparé du pouvoir avec un score de 5% et se comporte en dictateur y compris au sein de son parti.

Cet homme est dangereux, il a complètement renversé Hollande, il fait passer ses lois et ses idées tirées de sa propre idéologie, peu importe la contestation citoyenne ou politique, il utilise les outils de la 5ème république pour contourner toutes les barrières de sécurité mise en place pour garantir le respect des choix du peuple.

C'est également un homme connu pour ses dérapage et ses excès de colère ; on ne peut en aucun cas douter de son engagement, le bougre se démène comme un diable, mais on peut légitimement s'interroger sur le jugement de l'homme et de ses ambitions ; quant à sa manière de faire, elle rappelle furieusement les heures les plus sombres de notre histoire (surveillance de masse, intimidation, rejet de l'opposition, traque des opposants, ...)
Réponse de le 07/06/2015 à 15:00 :
Le choix du Peuple ? C était en quelle année ? Qui disait que la France n est plus un pays mais un territoire de la mondialisation ?
Pour éviter les polémiques : sans soulever l'idée politique de droite selon laquelle on ne peut pas taxer les riches parce qu'ils font vivre les pauvres par leurs dépenses.

La citation de Colbert & Mazarin, elle a 400 ans et n'a pas pris une seule ride !!!

> > > Citation :

Colbert : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus
J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend
> > > pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…

Mazarin:

Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de
> > > dettes, on va en prison.

Mais l'État…, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison.

Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent.
> > > Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables

> > > Mazarin : On en crée d'autres.

> > > Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c’est impossible.

Colbert: Alors, les riches ?

Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.

Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous
le derrière d'un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux,
> > > ni pauvres, ni riches…

Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres !
c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là !
Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…c'est un réservoir inépuisable. >

Pour rappel.
a écrit le 07/06/2015 à 11:26 :
Après l'article paru ce jour dans Le Point concernant son voyage aux frais du contribuable pour aller voir un match de foot ; je doute de plus en plus de son impartialité à sortir la France et surtout les Français de cette déchéance sociale et économique. Cet homme n'est pas sincère et je penserais presque qu'il se moque de nous !
Réponse de le 07/06/2015 à 12:54 :
Si vous recherchez sur Internet les avantages en nature de nos dirigeants, tapez "les avantage en nature du gouvernement" sur google et vous serez effaré de la gabegie réalisée par notre gouvernement exemplaire.
a écrit le 07/06/2015 à 11:13 :
La seule vrai réforme consiste à faire passer le permis de conduire par les postiers, c'est comme cela que la France avance ... Pour le reste ils peuvent supprimer le pacte de responsabilité si ils s'imaginaient que les chefs d'entreprises allaient embaucher dans une période de récession.....ils n'ont toujours rien compris à l'économie de marché c'est normal puisque nous sommes dans un système dirigiste ou plus de 54 0/0 du PIB est réalisé par l'état directement ou indirectement. Le lamentable échec d'AREVA n'a toujours pas servi d'exemple puisque recapitalise avec nos impôts.
a écrit le 07/06/2015 à 11:10 :
Son voyage à Berlin pour voir jouer le Barça aux frais des contribuables a quelque chose de méprisant voire outrageant. Surtout alors que son parti sabote le pays depuis au moins 3 ans et que tant de gens sont mis sur la paille. Oui, cette désinvolture est impardonnable.
a écrit le 07/06/2015 à 9:57 :
La seule réforme que la France va connaître, c'est le rejet massif des Français pour cette classe politocarde UMPS et Ripoublicainvalls. TOUS DEHORS aux prochaines élections, sans aucun état d'âme, TOUS DEHORS, les Français vont les mettre hors de nuire TOUS CES MENTEURS, VOYOUS VOLEURS.
et ensuite il faudra les poursuivre pour leurs agissements de haute trahison contre la Nation Française. Valls Sarko et les leurs devront être condamnés à la taule pour 20 ans par une haute coure martiale.
Réponse de le 07/06/2015 à 10:37 :
+ 1000
Dehors les fossoyeurs de la Nation !
Réponse de le 07/06/2015 à 15:09 :
C'est le FN qui pale .... ????
a écrit le 07/06/2015 à 9:56 :
Les seules réformes qu'ils envisagent se limitent à sa personne. Pour le reste c'est du vent car quand on a un premier ministre qui se dit français qui se rend soutenir une équipe espagnole tout est dit. Invité par la FIFA, déplacement aux frais de l'état et je pense qu'il est revenu avec une valise bien remplie. Que du bonheur, dans son pays il aurait déjà été viré.
a écrit le 07/06/2015 à 9:50 :
Bref, c'est le fameux "There is no alternative"... Manuel Valls est un vrai néo-conservateur.
a écrit le 07/06/2015 à 9:24 :
Proposons un nouveau mot pour la langue française: réformetter, de réformette, car cela est plus adapté à l'action politique de notre pays !
Par contre, pour légiférer, taxer, contraindre, censurer, surveiller, desinformer,....ce gouvernement mériterait l'emploi de majuscules.
a écrit le 07/06/2015 à 7:53 :
Réforme??? Vous avez vu une réforme. Ah si! La fameuse France à deux vitesses que ne veulent surtout pas les socialistes (enfin ça c'est l'idéologie). La réforme de santé, c'est fait... il n'y a plus qu'à attendre les déconventionnement et les consultations de généralistes aux prix US (100 EUR la consult et remboursée 0,98 EUR [base], par la sécu); la réforme de l'Education Nationale et des Programmes, en cours. Celle-ci, c'est pour être laïque (laïque avait un diminutif au XIème siècle: "laï" et laï voulait dire illettré!) Vous voyez où nous conduisent les réformes.
Ah, oui, il serait bon pour le bien de l'économie et la sécurité du pays de revoir les lois migratoires.. mais ça, c'est pas possible pour un socialiste! C'est contre le dogme! Alors, on ne dit plus rien sur le "parti" (entre guillemets car pour les socialistes et certains républicains, il n'en est pas un) qui monte et qui, s'il parvenait au pouvoir, ferait le sale boulot. En clair, les élus des grands partis feront d'un coup d'un seul la parité, le ménage migratoire, les réformes structurelles... sans se mouiller! Et en 2022, comme titrait Charlie H. : "Tout est pardonné" et on recommencera pour 40 ans de plus!
A moins que l'un des pays qui tient la France, aujourd'hui, impose une religion d'Etat. Mais bon, selon les "illettrés du pouvoir" ça ne peut arriver!
Réponse de le 07/06/2015 à 9:10 :
La francais a deux vitesse des socialistes existent déjà

des syndicalistes protéger dans des boîtes d etat et des rmistes chômeurs et précaires qui financent leur train de vie
Réponse de le 07/06/2015 à 12:18 :
Il y a eu 2 réformes importantes ...le mariage pour tous et la suppression des classes bilingues : il etait inconcevable pour un socialo que des élèves motivés puissent suivre ce cursus ouvert à tous .J ajoute que si quelque chose marchait bien au collège c était bien les classes bilingues . L IR prélevé sur salaire n est pas une réforme , c est une mécanique qui permettra de rendre la CSG progressive , les classes moyennes apprieront .
a écrit le 07/06/2015 à 7:39 :
Les réformes ne sont orientées que vers le sociétale et sont avant tout doctrinales: attaquer la famille, vider les prisons, réécrire l'histoire de France... Tout cela comble certainement les ayatollahs du PS et des verts (qui ne font plus d'écologie depuis longtemps) mais on aimerait bien voir un tel élan réformateur dans la fiscalité et l'économie histoire de faire enfin baisser le chômage. Mais la...
Réponse de le 07/06/2015 à 9:47 :
+1000
a écrit le 07/06/2015 à 7:26 :
La réforme de la France par le régime MACRONbiotique ! On va certainement se sentir mieux après ça. Il parait que c''est bon pour le transit intestinal...
Réponse de le 07/06/2015 à 15:11 :
Le problème c'est que les Français sont à la sortie du processus
a écrit le 07/06/2015 à 1:42 :
C'est vraiment de la réforme à minima, bien loin d'un libéralisme débridé...ça ne sera évidemment pas suffisant pour remettre le pays sur les rails !
Réponse de le 07/06/2015 à 5:14 :
c'est vrai , nous ne sommes pas tombés assez bas, mais patience nous y arriverons !!!
a écrit le 07/06/2015 à 1:03 :
Réformer , la blague , quand 80% des députés sont des fonctionnaires ou professions réglementées et ne sont absolument pas représentatifs du peuple ... Qu'on impose un quota de non fonctionnaires à l'assemblée nationale disons 80% issus du secteur privé et vous en aurez des réformes ...
a écrit le 07/06/2015 à 0:55 :
Son escapade urgente pour assister à un match de foot entre deux clubs étrangers en dit très long sur le sérieux de cet homme. Ses discours de politicard en campagne sont de la manipulation, de la com' pour amadouer des militants désemparés et un pays en décomposition. On tombe vraiment très bas. Cette comédie est pathétique.
a écrit le 07/06/2015 à 0:33 :
Loufoque !
a écrit le 06/06/2015 à 23:19 :
Il parlait au 4000 socialistes qui ne représentent que les élus , la fonction publique et les apparatchiks du parti

Les ouvriers ne votent plus qu'à 15 % socialistes Hollande est a 20 % de bonne opinion
Valls devrait la jouer modeste !!!
a écrit le 06/06/2015 à 22:30 :
Avant de reformer n'importe quoi, il devrait déjà commencer par reformer le statut des anciens présidents, des ministres (ainsi que les ex), des députés ....Entre les salaires et avantages, les locaux qui ne servent pas, l’économie serait considérable mais il est plus facile de taper sur les classes inférieures ...
a écrit le 06/06/2015 à 22:14 :
Je ne vois aucune réforme , vous envoyez une ?
Réponse de le 07/06/2015 à 5:16 :
oui je vois des réformes qui vont nous détruire un peu plus et là-dessus je lui fait confiance : nous allons devenir comme la Grèce : encore un peu de patience !!!
a écrit le 06/06/2015 à 21:05 :
Ce qui m'étonne, c'est que l'on trouve encore des entreprises en France. Quand les taux d'intérêt vont monter ce pays va exploser. Il ne faut surtout pas investir en France car la gauche sera furax et confisquera tout ce qu'elle trouvera pour continuer de s'alimenter.
Réponse de le 06/06/2015 à 21:56 :
Allez, une petite tisane et au lit.
Réponse de le 07/06/2015 à 5:18 :
c'est pourtant la réalité, car le prélèvement à la source est le bon moyen pour piquer votre argent !!!
a écrit le 06/06/2015 à 20:46 :
Comment pas de pause ? si, si, Manolo, el Catalàn, sera demain à Berlin pour encourager son équipe de coeur, le Barça, contre la Juventus !
Réponse de le 06/06/2015 à 21:51 :
est ce qu'il a sablé du champagne lors de la défaite du PSG ? pauv' France
a écrit le 06/06/2015 à 20:40 :
avec 5 % il va diriger le P S c'est du grand n'importe quoi. Ils marchent sur la tronche.
Vous allez finir comme les Grecs.
Réponse de le 07/06/2015 à 5:19 :
et vite !!!!!
a écrit le 06/06/2015 à 20:37 :
Qu'il réforme, les Républicains remettront tout à plat en 2017 comme l'a fait Hollande en 2012.
Réponse de le 06/06/2015 à 23:02 :
Ah bon? Hollande a supprimer quel texte de loi de Sarkozy?
Réponse de le 07/06/2015 à 1:38 :
les heures sup défiscalisées, la journée de carence des fonctionnaires, etc....
a écrit le 06/06/2015 à 19:35 :
Continuer les réformes ? Il n'y a rien eu depuis 2012 comme réforme hormis celle du mariage pour tous !
Réponse de le 07/06/2015 à 5:20 :
la réforme va consister à vous ruiner !!!!
a écrit le 06/06/2015 à 19:03 :
.... : subventionner les furieux du medef, tout leur donner sans contrepartie, on les laisse délocaliser, faire rouler des bus (et l'écologie?) alors que la france dispose d'un réseau de chemin de fer électrifié sous utilisé, ...etc,etc, etc... Messieurs les gouvernants, vous marchez sur la tête...! quelle incompétence...!
Réponse de le 07/06/2015 à 5:22 :
vous avez raison : on arrête les aides aux entreprises que l'on a déjà bien matraqué : elles déposent le bilan encore plus vite !!!! mais comme on manque de chomeurs, cela ira beaucoup mieux !!!!!
a écrit le 06/06/2015 à 19:02 :
Il est digne de papendreou !!!!
a écrit le 06/06/2015 à 18:56 :
La plus belle réforme fut celle de Duflot. Du jamais vu ! Il nous en faudrait 10 comme cette femme ! Extraordinaire ! Quelle formidable équipe ! Fier d'être Français !
Réponse de le 06/06/2015 à 20:38 :
T'es bien le seul !
Réponse de le 07/06/2015 à 10:09 :
Ah les cocotiers dans le vent…. les plages de sable fin…. la mer d'un azur incroyable…. vous êtes de quel DOM-TOM ? :-)
Réponse de le 09/06/2015 à 13:51 :
Vous rigolez ???? La reforme Duflot est l'exemple parfait de l'incompetence de ce gouvernement... et avec quel resultat : Programmes de construction gelé ( alors que la France manque de logement ), baisse des investissement locatif devenu difficile a rentabiliser pour les proprio.... et avec pour resultat une baisse du nombre de logement locatif disponible.... Les Francais ne trouvant plus de logement doivent dire merci a Duflots.
a écrit le 06/06/2015 à 18:25 :
Valls est de ces inconscients incompétents malveillants qui parlent de réforme alors qu'ils cassent la France, en cela il est le jumeau de Sarkozy.
Réponse de le 07/06/2015 à 5:23 :
absolument !!!!
a écrit le 06/06/2015 à 18:18 :
y-a-t-il un fan socialiste ici qui pourrait nous dire quelles réformes ont été faites depuis 3 ans, des sérieuses pas des lois belkacem ou touraine visant à casser des professions ou l'éducation nationale, non des VRAIES. Qui peut aider le Français de base?? de plus quels sont les résultats tangibles. merci.
Réponse de le 06/06/2015 à 18:40 :
Beaucoup de vent
Valls est bien décevant aucune réforme de fond
Il fait du bricolage type loi pinel loi sur la pénibilité sur l'apprentissage sur la loi macron aussi meme du Ca avance un peu
Les ouvriers votent PS à 15 % sans commentaire
Réponse de le 06/06/2015 à 19:30 :
Je ne suis pas du tout un fan socialiste par contre il faut bien admettre qu'il n'y a pas eu moins de réformes depuis 3 ans (ni plus d'ailleurs) que depuis 15 ans. Il est vrai qu'après Savary, Devaquet et la retraite prévue par Juppé au siècle dernier, le personnel politique s'est bien calmé avec les réformes "dites structurelles" et on le comprend....Je souhaite beaucoup de courage au prochain président quel qu'il soit.
Réponse de le 07/06/2015 à 5:27 :
mais le prochain président sera Hollande ou Valls n'en doutez pas : Valls va faire son possible pour faire réélire Hollande à moins que les taux d'intérêts augmentent fortement et que les comptes soient bloqués comme l'avait promis Hollande : seule cette mesure pourrait peut-être empêcher Hollande d'être réélu
a écrit le 06/06/2015 à 18:07 :
Valls est un héros courageux et patriote. Il doit combattre le patronat qui n'investit pas assez malgré les efforts consentis par la nation. Il a raison. Il a aussi rappelé qu'Hollande est un grand président. C'est vrai ! Soyons fiers de nos gouvernants !
Réponse de le 07/06/2015 à 5:30 :
vous avez raison, il doit combattre le patronat qui n'investit pas assez : disparaissez patrons !!! nous l'etat nous allons reprendre toutes vos boites pour un € et nous allons les faire marcher pour arriver plus vite au niveau de la Grèce !!! ou de l'URSS !!! voire même de la Corée du Nord !!!
Réponse de le 07/06/2015 à 9:51 :
c'est facile de reconnaître un bobo de gauche car ils en croquent tous les jours. Drôle de patriote qui encourage le Barça a mon avis c'est une équipe espagnole mais vous pensiez que c'était en France certainement.
a écrit le 06/06/2015 à 17:53 :
On se rend bien compte qu'il y a quelqu'un aux commandes et que la France est bien gouvernée. Un Président volontariste et énergique, un premier ministre compétent et visionnaire , des ministres réformateurs et efficaces,la France est sur le bon chemin.
Réponse de le 07/06/2015 à 5:32 :
vous avez raison elu ps : la france est sur le chemin de l'effondrement, elle va à toute vitesse vers la Grèce !!!!!
a écrit le 06/06/2015 à 17:28 :
600 000 mille chômeurs de plus en trois ans , des dettes qui augmentent tous les jours pour dépasser plus de 100 % du PIB , il faut continuer le socialisme, Valls à raison.
Réponse de le 06/06/2015 à 19:13 :
Nous devons réformer mais aussi voir les familles qui ont des revenus hauts et qui touchent encore les allocations familiales
Réponse de le 06/06/2015 à 19:33 :
Faites vos comptes sur une plus longue période et vous verrez qu'il n'y a eu aucun changement significatif il y a 3 ans...
Réponse de le 07/06/2015 à 5:34 :
faux Théophile : la France s'est fortement appauvris et le français de base voit arriver un chomage de masse qui restera impossible à endiguer !!! et la misère pour lui !!!
Réponse de le 09/06/2015 à 17:30 :
Surtout que cette fois, on ne peut pas dire que c'est du a un contexte economique.... L'Angleterre, l'Allemagne, les USA tournent correctement et ont endigué le chomage.... meme l'Espagne remonte.
Seule la France continue de s'enfoncer....avec la Grece. Donc ce n'est pas la faute des banquiers, des riches, ni de l'Europe, il va falloir ouvrir les yeux aux prochaines elections.
a écrit le 06/06/2015 à 17:19 :
Il prendra ses responsabilités face au patronat.... Ok c normal ils font partie des citoyens français, mais y a pas que des patrons en France.... Et les patrons, les grands se comportent comme des voyous que va til faire contre ça?!
Cette obsession sur les patrons, dont on finit par imaginer que la France n'est en fait composer que de patrons les autres n'intéressent pas Valls, devient nauséabond.
Que les patrons prennent leur responsabilité et arrête de vouloir faire revenir les salariés au XIXéme siècle
a écrit le 06/06/2015 à 17:04 :
Si Manuel Valls devenait le candidat des Républicains à la prochaine élection présidentielle les choses seraient plus simples pour les gens comme moi.
a écrit le 06/06/2015 à 17:01 :
Faudrait d'abord commencer !!!!! Ces discours sont hors réalité. A force de faire carrière par le mensonge, on finit par basculer dans un monde parallèle. Les manipulations et toilettages ne sont pas des réformes. Comment ce pays pourra t-il se relever avec ces gens?
a écrit le 06/06/2015 à 16:58 :
J'aime bien la photo, très représentative.
Sinon je reprendrai bien des moules(et des frites).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :