Olivier Véran : « Le couvre-feu n'est pas suffisant face au variant »

 |  | 548 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Reuters)
Face à la faible acceptation d'un troisième confinement auprès de l'opinion publique, le gouvernement, confronté à la réalité des chiffres dans les hôpitaux français, cherche encore à temporiser et à préparer le durcissement des mesures. Séquençant ses interventions, il a chargé Olivier Véran ce jeudi de faire le bilan du couvre-feu national.

Le gouvernement continue de préparer les esprits à un durcissement des mesures face à la pandémie de Covid-19, optant probablement, dans les prochains jours vers une forme de reconfinement du territoire. « L'efficacité du couvre-feu à 18 heures s'estompe », a affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse ce jeudi 28 janvier. Aussi, l'exécutif cherche encore à temporiser, mais le dénouement face aux variants du coronavirus semble, lui, de plus en plus certain.

Face aux journalistes, le ministre l'a martelé : « le nombre de réanimations augmente, c'est factuel », citant l'exemple des services de réanimation de la ville de Nice et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2021 à 13:25 :
Ailleurs :

Des manifestants ont mis le feu à la mairie de Tripoli, jeudi en fin de journée. Opposés aux restrictions sanitaires et excédés par la crise économique, ils ont jeté des cocktails molotov dans les locaux de la mairie, provoquant un violent incendie.
Les manifestants en colère se sont également rassemblés devant les résidences de personnalités politiques influentes, tentant d’y pénétrer, avant d’être empêchés par l’armée. Ils ont incendié des bennes à ordures et brisé des caméras de surveillance. « Nous voulons incendier leur maison comme ils nous ont brûlé le cœur », a dit à l’AFP Omar Qarhani, père de six enfants.

Depuis quatre jours, les manifestants protestent contre les nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Les heurts des jours précédents ont fait un mort et plus de 300 blessés. Les confinements à répétition, notamment celui en vigueur depuis le 14 janvier, l’un des plus stricts du monde, ont été le coup de grâce, dans un pays qui connaît sa pire crise économique depuis la fin de la guerre civile, aggravée par la pandémie et ayant entraîné des segments entiers de la population sous le seuil de pauvreté.
a écrit le 29/01/2021 à 12:39 :
son autosatisfaction cela suffit il doit tout mettre en oeuvre pour vacciner
le maximum de personnes et utiliser toute les doses disponible
et pas ce foutoir actuel
sa fonction n'est pas de commenter mais d'agir
a écrit le 29/01/2021 à 8:16 :
Veran non plus n'est pas suffisant contre le variant. Et d'ailleurs, pourquoi "le" variant, alors qu'il y en a un nouveau par pays et qu'on nous en promet des millions pour les prochaines années ?
Réponse de le 29/01/2021 à 11:55 :
Veran et Macron restent le principal facteur national de diffusion massive du virus avec leurs choix absurdes.
a écrit le 29/01/2021 à 7:47 :
C'est craignos non les commentateurs éclairés de la rubrique réagir sur la tribune.
Serait inspiré de fermer ce cloaque.
a écrit le 29/01/2021 à 2:06 :
Pourquoi ils n'utilisent pas le traitement qui a guéri Trump ?
Réponse de le 29/01/2021 à 9:11 :
L' allemagne va devenir le premier pays de l’Union européenne à utiliser contre le Covid-19 le traitement expérimental à base d’anticorps administré à Donald Trump, a annoncé dimanche 24 janvier le ministre de la Santé Jens Spahn.« Le gouvernement a acheté 200 000 doses pour 400 millions d’euros », a déclaré Jens Spahn au journal Bild am Sonntag, ce qui représente 2 000 € par dose.
a écrit le 28/01/2021 à 22:27 :
John Ioannidis.
C’est le plus grand épidémiologiste du monde. Oui, du monde.
Il est professeur à Stanford, avec un H-Index de 200+, et ses travaux sur la méthode scientifique sont parmi les plus cités en recherche clinique.
Eh bien ce monsieur, voici ce qu’il pense du confinement :
« plus on avance, plus on constate que les bénéfices supposés du confinement sont des artefacts dus à la modélisation, ils ne sont pas vrais » ; « les confinements sont une mesure extrême, nous savons qu’ils produisent des dégâts incommensurables sur les gens, leurs vies, leur santé, leur santé mentale... ».
Le Pr Ioannidis a sorti une étude (lien ci-dessous) où il a analysé toutes les politiques sanitaires du monde.
Conclusion : aucune différence de performance entre les pays qui ont confiné et les autres.
L’alternative confinement / laissez-faire est une alternative fausse : nous n’avons pas à choisir entre « une mesure difficile mais efficace » et « sacrifier les gens à l’économie », car les confinements ne marchent pas, un point c’est tout.
Il serait donc temps d’isoler les malades, exiger des tests pour tous les voyageurs et de protéger correctement les personnes à risque, ce qu’on fait toujours peu ou pas après un an.
Je cite "While small benefits cannot be excluded, we do not find significant benefits on case growth of more restrictive NPIs. Similar reductions in case growth may be achievable with less restrictive interventions."
Réponse de le 29/01/2021 à 0:01 :
Le problème est mal pose des le départ par des pseudos scientifiques qui orientent un premier de cordée complètement déboussolé .Tu parles d'un chef ! Plus une situation possèdent d'entrées plus il est essentiel d'y apporter des réponses simples . Le confinement est la plus mauvaise réponse a la pandemie létale à 90% pour des personnes de plus de 65 ans .et dont l'âge médian est 84 ans . Réponse de ces zombis : enfermons les 90% de la population non concernée ... Peut mieux faire ! Il faut simplement protéger un maximum les personnes âgées sans les isoler le temps de les vacciner .en implorant le ciel que n'apparaisse pas un mutant réfractaire au vaccin . Le seul problème c'est qu'il manque toujours l'essentiel au bon moment .
a écrit le 28/01/2021 à 22:15 :
"réalité des hompitaux français" ... et si on comptait les lits des cliniques, on serait plus relax non ? Honte à vous, médiocres, serviteurs qui pillait la maison
Réponse de le 29/01/2021 à 12:02 :
Si au lieu d'avoir une épée au dessus de la tête a ne pas savoir ce qui sera autorisé ou interdit dans 7 jours, on irait beaucoup mieux, si là maintenant et tout de suite le gouvernement décidait d'un planning de confinement pour l'année complète car il sera obligatoire, les entreprises pourraient s'y préparer en faisant bosser sur les commandes et les préparations et retrouverait une normalité de vie entre les deux confinements prédéfini... Là elle savent pas si elles seront ouvertes dans 7 jours et si elles pourront ou non honoré une commandes et devront payer pour un retard... Quand a la population si elle est confiné dure pendant 2 semaines tout les X semaines pareil entre les deux elle retrouvera un semblant de vie (même si on le voit elle reste limité on reste plus chez soit qu'avant)
Et tout cela pourrait du coup se faire sans toujours le baton des PV continuels pour les fraudeurs...
Mais bon pour ça faudrait quelqu'un de responsable au manettes et avec le choix des français en 2017 et voyant le poste du président actuel comme ministre de Hollande c'est une chose incompatible...
a écrit le 28/01/2021 à 21:51 :
Véreux veut nous mettre sous cloche. Après avoir fait voter l'état d'urgence sanitaire jusqu'en juin il nous propose comme seule solution le confinement car il a peur.
Par contre il n'a pas l'air préoccupé par les conséquences économiques et psychologiques que cela va entraîner à moyen terme. Il s'en fout car dans un an il ne sera plus ministre et LREM ne sera plus au pouvoir.
C'est pitoyable.
a écrit le 28/01/2021 à 21:50 :
virer le . incapable incompetent . impossible d avoir confiance dans ce politique au mauvais sens du terme. un beau couple avec le président et castex comme corniaud du village.
Réponse de le 29/01/2021 à 12:04 :
Pour ça fallait pas voter pour lui en 2017, le ministre Macron sous Hollande a été le seul à mettre les Français dans la rue avec la loi travail, et personne semble s'en souvenir, posant la faute sur la pauvre El Kohmeri qui a pourtant détricoté ce que Macron voulait réellement mettre en place et qui aurait été bien pire pour les salariés...
a écrit le 28/01/2021 à 21:49 :
Si la police arrêtait de faire la java au commissariat peut être que le couvre-feu serait un peu plus respecté dans la rue...
Réponse de le 29/01/2021 à 12:05 :
Et avec le nombre de contrôles qu'ils ont ils sont peut être même le facteur
a écrit le 28/01/2021 à 21:28 :
Change de tests puisque les PCR ne marchent pas qui trouvent des cas partout, utilise des vrais test comme te l' a suggéré la députée Marine Wonner aujourd' hui!
a écrit le 28/01/2021 à 21:13 :
Tout est bon aux jansénistes et aux reclus...
a écrit le 28/01/2021 à 19:23 :
Je suis retraitée, pourquoi ne pas confiner les plus âgés qui ont le plus de risques et pas de problème de travail.
a écrit le 28/01/2021 à 17:29 :
Un clocher devra brûler plutôt que d'annoncer la nouvelle! Le monde d'après doit ressembler aux mondes des rentiers précédents!
a écrit le 28/01/2021 à 16:54 :
C'est un cauchemar ce gouvernement ! Ils savent pertinemment que ce confinement va achever de nous envoyer dans le tiers monde mais ils continuent ! Tout ça pour prolonger la vie de personnes âgées déjà très mal en point ! C'est inadmissible. Ils visent le grand reset planquez vos économies !
Réponse de le 28/01/2021 à 21:35 :
Objectif le gouvernement mondial promu par les mondialistes en écrasant tout au besoin car le great reset est en cours et ne peut donc pas attendre le 20 ème confinement et vous verrez que si personne ne bouge ils le décrocheront "leur" gouvernement mondial comme annoncé par Sarkozy Personne ne pourra s'opposer au Nouvel Ordre Mondial en sept 2009..Confirmé par : Lire Klaus Schwab Thierry Malleret "Covid 19 le Great Reset"...
a écrit le 28/01/2021 à 16:47 :
Ils ne sont même pas arrivés à tenir une semaine sans obéir à BFMTV... -_-

Voilà pourquoi ils nous y mettent soit des victimes soit des bourreaux comme politiciens et surtout pas les plus compétents ou intelligents. Des gens sur qui on peut faire facilement pression, des lâches comme ceux qui les ont installé là.

L'empire des faibles.
a écrit le 28/01/2021 à 16:25 :
Quinze heures après un "sondage" BFM-Elabe qui assure que 52% des Français sont CONTRE un nouveau reconfinement, LCI diffuse un nouveau "sondage" qui affirme au contraire qu'ils sont 66% â être POUR!.. Les "sondages" n'ont pas d'autre 'intérêt que de révéler celui qui les paye.. F Asselineau ce jour..
Réponse de le 28/01/2021 à 18:23 :
Effectivement :

Edouard Philippe et ses ministres vont pouvoir laisser libre cours à leur goût des sondages. Le 6 août dernier, la réponse du Premier ministre à une question écrite du député socialiste Régis Juanico révélait que Matignon avait commandé pas moins de 159 enquêtes d’opinion auprès de divers instituts, entre le 15 mai 2017 - jour de la prise de fonction d'Edouard Philippe - et la fin de l’année 2018. A priori, le chef du gouvernement devrait avoir les moyens de poursuivre à ce rythme, durant l'acte II du quinquennat. Et pour cause : comme l’a écrit La Lettre A, le Service d’information du gouvernement (SIG) - rattaché à Matignon, il est chargé d’orchestrer la communication de l’exécutif - vient d'attribuer une enveloppe globale de 13,9 millions d'euros à six instituts de sondage, heureux lauréats de l'appel d'offres "Prestations d'enquêtes et d'analyses d'opinion" du gouvernement. Dans le détail de l'appel d'offres, Ipsos a remporté 3 des 10 lots disponibles, ce qui assure à cet institut une manne potentielle de 4,2 millions d’euros. De son côté, l’Ifop a hérité du lot principal - les enquêtes téléphoniques - et pourrait s’adjuger 4 millions d’euros. Le reste des lots est notamment réparti entre BVA (1,8 M) et le duo OpinionWay (1,3 M) - Harris Interactive (1,2 M), qui, à eux deux, trustent le marché des enquêtes d’opinion sur internet.
Réponse de le 28/01/2021 à 21:01 :
@lachose En macronie la France est gouvernée par l' UE et les GOPE pour ce qui concerne la feuille de route et pour ce qui relève de la gestion Covid par sondages auxquels s' ajoutent la collusion totale entre presse subventionnée, exécutif et législatif, cf l' excellent article de l' avocat Régis de Castelnau, « Une Justice politique » : le réquisitoire brillant de Régis de Castelnau.. D' ailleurs, comment appelle-t-on le système dans lequel l'ensemble de la classe politique est unanime, dans lequel les médias véhiculent un message unique et où toute opposition est soit censurée, soit reléguée à la folie ou encore qualifiée de «menace à la sécurité intérieure»?..
a écrit le 28/01/2021 à 16:21 :
Allez, j'ose. Veran n'est pas suffisant face au variant, mais l'est quand même pas mal face a la population. Je n'ai pas suivi toute son intervention mais ce que j'entendu n'a absolument pas répondu a mes questions de lapin complotiste (les lézards gluants de l'espace seraient derrière tout ça que ça ne m'étonnerait pas pour vous indiquer mon état d'esprit après son intervention).
Aucune remise en cause de ses propres dogmes, ce n'est plus de la rigidité intellectuelle mais de la cadavérique ministérielle. C'est ce monsieur qui nous expliquait il y a quelques mois qu'il ne fallait pas augmenter le nombre de lits mais éviter de les remplir. Il a je lui accorde avoir bien réussi la première étape mais bien foiré la seconde.
Décidément même en étant pas sur twitter #jenemereconfineraipas

Nos gros balaises n'ont ni pétrole, ni idées, on va en iéch a cause d'eux
a écrit le 28/01/2021 à 15:28 :
Pourquoi reculer le discours de notre Sauveur et Guide suprême de deux jours alors, d'autant que la décision du reconfinement a été actée dès la fin décembre 20 ?
a écrit le 28/01/2021 à 15:14 :
Révoquer le conseil scientifique alors : pour incompétence

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :