Pas beaucoup de trains sous le sapin pour le 20e jour de grève

La grève contre la réforme des retraites continuera de perturber le trafic à la SNCF et à la RATP mardi, avec encore 40% des TGV en circulation et six lignes de métro fermées, ont annoncé lundi les deux entreprises publiques.
(Crédits : Reuters)

Côté rail, le trafic sera encore "très perturbé", selon la compagnie ferroviaire, qui prévoit également de faire rouler 40% des TER (en partie par autocars), ainsi que 20% des Intercités et des Transiliens.

En Ile-de-France, justement, plusieurs lignes "fermeront de manière anticipée en fin de journée" et ne rouvriront que mercredi "en début d'après-midi", prévient la SNCF, invitant les usagers à "vérifier les horaires des trains, en particulier pour leurs trajets de mardi soir".

Côté métro, la RATP table de nouveau sur un trafic perturbé, avec six lignes totalement fermées (3bis, 5, 6, 7bis, 12 et 13). Seules les lignes automatiques 1, 14 et Orlyval circuleront normalement.

Comme ces derniers jours, le trafic sera partiellement assuré aux heures de pointe sur les lignes 4, 7, 8, 9 et 10, ainsi que sur la 2 et la 11 le matin (6H30/9H30) et sur la 3 l'après-midi (16H30/19H30).

En surface, les deux tiers des bus circuleront et le trafic des tramways sera "proche de la normale", affirme la régie.

Sur le RER, il n'y aura qu'un train sur deux en moyenne aux heures de pointe sur la ligne A, et un sur trois sur la ligne B, où l'interconnexion restera "interrompue" à Gare du Nord, obligeant les voyageurs à changer de train dans les deux sens.

Mercredi, à part les lignes automatiques, "toutes les autres lignes de métro seront fermées", tout comme le RER A, seul le RER B devant fonctionner sur la branche Sud, avec un train sur trois entre 12H00 et 18H00.

La SNCF rappelle pour sa part que tous les TGV, Ouigo et Intercités "ouverts à la réservation sur oui.sncf jusqu'au jeudi 26 décembre inclus sont garantis de circuler" et annonce qu'il en sera de même mardi "dès 17H00" pour "les trains jusqu'au dimanche 29 décembre inclus".

"Fêter Noël entre grévistes"

A l'approche du réveillon, les cheminots multiplient mardi les actions pour maintenir la mobilisation contre la réforme des retraites, sur laquelle le gouvernement a fixé au 7 janvier la reprise des discussions avec les partenaires sociaux.

Pas de miracle de Noël concernant la situation des transports, pour ce vingtième jour de grève. Mardi, comme prévu, 40% des TGV et des TER circulent et 20% des Intercités et des Transilien, selon la SNCF.

Pour les usagers du métro parisien, pas de changement non plus dans ce qui est devenu une routine en décembre, avec six lignes de métro toujours complètement fermées. Seules les deux lignes automatiques 1, 14 ainsi que l'Orlyval circulent normalement tandis que côté RER, le rythme est le même que lundi. Deux bus sur trois étaient en circulation dans la capitale.

En outre, la SNCF avertit qu'en Ile-de-France, plusieurs lignes "fermeront de manière anticipée en fin de journée" mardi et ne rouvriront que mercredi "en début d'après-midi". Elle communiquera dans la journée sur la circulation des TGV et Ouigo pendant le week-end du 28-29, pour le chassé-croisé des vacances de Noël.

Pour maintenir la flamme, la CGT-Cheminots a prévu des actions toute la semaine, avec notamment "un ensemble d'initiatives pour fêter Noël entre grévistes", selon les mots de son secrétaire général, Laurent Brun.

Dès lundi, des "banquets" de Noël ont ainsi été organisés, comme à la gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret), où certains des quelque 80 cheminots grévistes présents s'étaient déguisés en père Noël. "On a organisé ça pour avoir un moment revendicatif et convivial", résumait Marion Gazeaux, de la CGT.

Ce genre d'initiative devrait se reproduire mardi, à l'image d'un "repas des grévistes" organisé à midi par SUD-Rail Gare de Lyon à Paris, ou des rassemblements.

En attendant un "temps fort" samedi 28, a expliqué Erik Meyer (SUD-Rail), avec des mobilisations sur tout le territoire, à l'appel de la CGT-Cheminots et de SUD-Rail.

"Détermination"

 Lundi, des manifestants ont brièvement bloqué la circulation sur la ligne 1 du métro parisien et occupé des voies de train Gare de Lyon. "On nous explique qu'il n'y a plus de grève, que tout se passe bien... Le but était de montrer une certaine forme de détermination", a expliqué à l'AFP Fabien Villedieu, délégué SUD-Rail qui a participé à cette action surprise.

"Le pays est bloqué, les gens ne peuvent pas prendre le train, il y a une colère sociale comme jamais", a-t-il dénoncé, en exhortant le gouvernement à "arrête(r) ses vacances".

Mais l'exécutif, qui veut remplacer les 42 régimes de retraites existants par un "système universel" par points, exclut de revenir sur la "suppression des régimes spéciaux", dont ceux de la RATP et de la SNCF, a rappelé son nouveau "Monsieur Retraites", Laurent Pietraszewski.

Matignon a communiqué lundi soir son programme de concertations avec les partenaires sociaux: ils seront reçus le 7 janvier par les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que par M. Pietraszewski et Olivier Dussopt (Fonction publique), pour parler pénibilité et gestion des fins de carrières.

Les discussions se poursuivront, y compris avec d'autres membres du gouvernement, avant la présentation du projet de loi en Conseil des ministres le 22 janvier, pour évoquer notamment les fins de carrière à l'hôpital, la retraite progressive des fonctionnaires ou les rémunérations des enseignants.

Parallèlement, le Premier ministre Edouard Philippe "proposera (...) une méthode de travail" concernant l'équilibre financier du système de retraites durant la "semaine du 6 janvier".

"Les sujets sur lesquels on nous propose de discuter n'ont rien à voir avec le système universel des retraites", a dénoncé lundi sur BFMTV le numéro un de Force ouvrière, Yves Veyrier, appelant à nouveau le gouvernement à renoncer purement et simplement à la réforme. Avec la CGT, FO sera à nouveau dans la rue le 9 janvier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 25/12/2019 à 11:56
Signaler
Heureusement pour les forçats du rail qui sont aux manettes maximum 4h par jour pour la RATP, un jour sur deux, et avec 120 jours de repos obligatoires, heureusement que les médecins les protègent avec des arrêts de travail sans cause réelle et série...

à écrit le 25/12/2019 à 8:09
Signaler
HONTEUX de prendre en otage les salariés qui triment et bossent jusqu’à 64 ans !!!! Ces gens qui partent à la retraite à taux plein entre 52 et 57 ans ! Ces gens qui ont la sécurité de l’emploi ! Ces gens qui vivent sur le crochet des autres.

le 25/12/2019 à 10:15
Signaler
tient encore un nanti je ne suis pas concerné par la reforme mais j'ai des enfants des petits enfants et des arrières petits enfants et je sais compter je ne veux pas pour eux de cette retraite à point j'ai une retraite à points et cela fait 6 ans qu...

le 25/12/2019 à 12:11
Signaler
La grève des transport n'a pas empêché la Ministre es Transports Mme Borne Elisabeth de partir en vacance ... C'est le comportement arrogant du gouvernement qui prends en otage les Français.

le 25/12/2019 à 12:19
Signaler
Bonjour, La crédibilité de votre réponse perd tout son sens que vous annoncez savoir compter, alors que vous calculez l'inflation sur deux an en sommant le montant de l'inflation par année.... Déplorable

à écrit le 24/12/2019 à 22:37
Signaler
Les trains sous le sapin c’est pour les enfants. Moi je préfère avoir une retraite !

à écrit le 24/12/2019 à 15:17
Signaler
un subterfuge pas tres habile une pédagogie et discours calomnieux . qui masquent le pire pour tous les français .les régimes speciaux ne sont que prétextes d ou grande défiance tout a fait justifiée .

le 24/12/2019 à 19:51
Signaler
Donc, comme il y a une défiance généralisé (et ça va continuer indépendamment des gouvernements) il ne faut plus rien faire et attendre que le déclassement du pays (technologie, sciences, économie) et la perte de competitivité nous ménent à la fuite...

le 25/12/2019 à 15:01
Signaler
@ Adieu BCE vous craignez la fuite des talents ? vers où ? la chine, les usa ? ces 2 pays sont en faillite (ils pratiquent la fuite en avant qui risque de pas durer longtemps) et entrainent avec eux les pseudo fourmis allemandes la compétitivité es...

à écrit le 24/12/2019 à 15:17
Signaler
un subterfuge pas tres habile une pédagogie et discours calomnieux . qui masquent le pire pour tout les français .les régimes speciaux ne sont que prétextes d ou grande défiance tout a fait justifiée .

à écrit le 24/12/2019 à 13:15
Signaler
La grippe frappe la CGT ...

à écrit le 24/12/2019 à 13:11
Signaler
Pas beaucoup de soins mais la queue chez le médecin complaisant

à écrit le 24/12/2019 à 13:00
Signaler
Il y a maintenant moins de 50% de conducteurs grévistes mais toujours pas beaucoup plus de train... Pourquoi ? Des médecins complices qui signent se faux arrêts maladie ?

à écrit le 24/12/2019 à 12:38
Signaler
Bernardino a écrit le 24/12/2019 à 11:55 : en êtes vous des LaREMcescu ou du Modemcescu ? bien à vous

à écrit le 24/12/2019 à 11:55
Signaler
Ils peuvent faire grève (même perlée comme pour la réforme de la SNCF) jusqu'à la Saint GlinGlin, la réforme passera. Cordialement

à écrit le 24/12/2019 à 11:51
Signaler
A quand. Le sabotage des voies ferrées. Ce que recommandaient les bolcheviks. Bonne opportunité entre le foie gras et la dinde?

à écrit le 24/12/2019 à 11:37
Signaler
Les grévistes ne peuvent pas "durcir" le mouvement : la grève dans les transports est comme la dissuasion nucléaire, elle ne peut servir qu'une fois et c'est une arme dont ils se sont déjà servis. D'où les actes désordonnés de coupure d'électricité ...

le 25/12/2019 à 10:15
Signaler
A britannicus. Vous n'etes pas au bout de vos surprises. Bonnes fetes neanmoins....

à écrit le 24/12/2019 à 11:09
Signaler
Il faut etre ferme ou l'abolition des leurs privileges ou accélérer la privatisation avec conformément à la loi ,un changement de statut apres 12 mois !!!!! quand le prive est passé des 10 meilleures années au 25 un decret Balladur avait suffi;

le 25/12/2019 à 10:20
Signaler
tient encore un nanti je ne suis pas concerné par la reforme mais j'ai des enfants des petits enfants et des arrières petits enfants et je sais compter je ne veux pas pour eux de cette retraite à point j'ai une retraite à points et cela fait 6 ans qu...

à écrit le 24/12/2019 à 10:35
Signaler
Les Français "déterminés" et bien "informés" ont HEUREUSEMENT trouvé des solutions pour aller fêter leur Noël, d'autres Français ont estimé que passer un Noël à la maison ce n'est pas un drame dans une vie, ils ont les moyens électroniques modern...

le 24/12/2019 à 11:12
Signaler
En effet, il faut bien comprendre que les grèves ne concernent pas que la Déforme de la retraite, les revendications concernent de plus en plus de monde qui peuvent se mobiliser massivement POUR peser lourdement PUISQUE les mouvements isolés sont ...

le 24/12/2019 à 11:37
Signaler
... bref une poignée d'irréductibles nantis de la SNCF se sacrifient pour le sort de l'humanité et de la planète? Je doute qu'ils soient très efficaces...

à écrit le 24/12/2019 à 9:36
Signaler
C'est aussi ce qu'a remarqué notre président... à Abidjian.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.