Plus de 800.000 bébés sont nés en France en 2014

 |   |  258  mots
L'analyse de l'Insee révèle que 83% des bébés nés en 2014 portent le seul nom de leur père.
L'analyse de l'Insee révèle que 83% des bébés nés en 2014 portent le seul nom de leur père. (Crédits : reuters.com)
Le nombre d'enfants nés l'an dernier, stable par rapport à 2013, confirme la dynamique de la natalité française enregistrée depuis 2005.

L'année dernière, 818.565 bébés sont nés en France révèle, mardi 1er septembre, une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques. Ce nombre, stable par rapport à 2013, confirme la tendance constatée depuis dix ans, selon l'enquête de l'organisme :

"Depuis 2005, la natalité reste stable et dynamique avec plus de 800.000 bébés chaque année, soit plus de 2.200 naissances par jour en moyenne."

Hors Mayotte, "une centaine de naissances supplémentaires" ont été enregistrées en 2014 par rapport à l'année précédente, précise l'Insee.

L'enfant porte un double nom de famille le Sud-Ouest et en Corse

Basée sur les statistiques de l'état civil, l'analyse révèle que si 83% des bébés nés en 2014 portent le seul nom de leur père, cette proportion s'élève à 95% pour les enfants nés au sein d'un couple marié.

A l'inverse, seuls 7% reçoivent uniquement le nom de leur mère. Un enfant sur dix porte les noms accolés de ses deux parents, comme le permet la loi depuis 2005. Cette transmission dépend du statut matrimonial des parents, et de leur région de résidence.

Ainsi, l'enfant reçoit nettement plus fréquemment un double nom de famille quand ses parents vivent dans le Sud-Ouest. Plus de 16% des bébés dont la mère est domiciliée dans les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège, les Pyrénées-Orientales ou en Corse-du-Sud portaient les noms accolés de leurs deux parents.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2015 à 17:35 :
vue l emigration qui arrive en france , la baisse de la demographie serais plus resonnable, que vont devenir tous ces enfants dans 25ans avec la crise mondiale qui arrive, meme si certain bonimenteur la nie???
a écrit le 03/09/2015 à 10:43 :
Bien un peuple avec une bonne vitalité cela est important, mais deux questions combien de ses petit enfants sont effectivement des gaulois ?, et combien aurons du travail..... Car faire naître des malheureux cela n'est pas un calcule viable....
a écrit le 01/09/2015 à 15:26 :
Une stat impossible à obtenir serait enrichissante: nombre de bébés dans des familles vivant uniquement de prestations sociales.
Mais bon, c'est aller contre la bien-pensance de nos élus gauchos-bobo (caviaro)
a écrit le 01/09/2015 à 15:25 :
Depuis 40 années la crédulité populaire est de s'imaginer que c'est génial d'avoir un taux de natalité supérieur à 2 pour renouveler sa population, la France clame une fois de plus sa toute puissance qui n'aura pour résultat qu'une enième cata dans 20 années et dont personne ne dit clairement qu'il s'agissait avant tout d'une politique de natalité bien organisée, par exemple "aucun avantage pour 1 enfant !!! LE DELIRE !". Cette stratégie reste bien ancré et nous vient des années 60, sauf que le but était évidement de produire du "travailleur" (2 actifs pour 1 inactif) afin de pour financer les anciens (retraite), il ne s'agissait évidement pas d'enfants dont l'avenir concernant l'emploi sera nettement plus compliqué, beaucoup seront (si ça existe encore) à la charge de l'Etat (bonne volonté ou non cela n'a rien à voir) car il n'y aura pas de travail pour tout le monde. On automatise tout, on accueil beaucoup, et on fait beaucoup d'enfants donc ... pas difficile à prévoir !
a écrit le 01/09/2015 à 14:04 :
dieu reconnaîtra les siens .
Réponse de le 01/09/2015 à 15:23 :
C'est pas ce que disaient les Templiers en tuant les gens sans distinguo ? (ça me rappelle certains barbares d'une autre religion mais de nos jours)
Suis sûr que Microsoft va encore nous sortir qu'ils grandiront avec Windows machin, vu que c'est le dernier. Ils ont le temps, un peu de sérénité, que diable !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :