Pollution : cinq millions de véhicules équipés de vignettes

 |   |  265  mots
Il y a un mois, le ministère recensait 3 millions de vignettes commandées.
Il y a un mois, le ministère recensait 3 millions de vignettes commandées. (Crédits : AFP)
Ces macarons, qui identifient chaque véhicule en fonction de son niveau de pollution, sont obligatoires à Paris depuis mi-janvier, pour rouler en semaine. Ils sont aussi utilisés à Grenoble et Lyon lors de pics.

La lutte contre la pollution issue des véhicules se poursuit. A ce jour, quelque cinq millions de véhicules ont été équipés de pastilles Crit'Air, ces pass permettant de moduler la circulation pour améliorer la qualité de l'air, a annoncé jeudi la ministre de l'Environnement Ségolène Royal devant le Sénat.

Lire aussi : Cinq pays dont la France bafouent les règles de pollution de l'air

Il y a un mois, le ministère recensait 3 millions de vignettes commandées. Ces macarons, qui identifient chaque véhicule en fonction de son niveau de pollution, sont obligatoires à Paris depuis mi-janvier, pour rouler en semaine. Ils sont aussi utilisés à Grenoble et Lyon lors de pics ; la métropole de Strasbourg a annoncé qu'elle allait s'y mettre.

La loi biodiversité et la ratification de l'accord climat "irréversibles"

"Le deuxième chantier est le rapprochement entre la fiscalité de l'essence et la fiscalité du diesel. C'est en cours", a ajouté Ségolène Royal. Mais il faut dire les choses sur les autres sources de pollution : il y a les sources de pollution agricoles - la lutte est engagée contre les pesticides - les pollutions chimiques et industrielles."

Devant la Haute assemblée qui tenait jeudi sa dernière séance de questions au gouvernement du quinquennat, la ministre s'est déclarée "certaine" que des lois comme la loi biodiversité ou la ratification de l'accord climat, votées pendant cette législature, "seront irréversibles, car elles ont associé des votes sur tous les bancs du Sénat".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2017 à 22:30 :
"rapprochement entre la fiscalité de l'essence et la fiscalité du diesel." surtout dans la défiscalisation des professionnels qui étaient contraints au diesel.
Pourquoi ne pas convaincre les pays de l'UE de rejoindre également les fiscalités du gazole et des essences ? Si ce qu'on décide est vertueux écologiquement on doit bien pouvoir convaincre les 27(26) autres. A part en Suisse (hors UE) le gazole est toujours moins onéreux que les essences. Etrange, c'est organisé, concerté ?
En Suède, il y a une taxe carbone assez musclée, qui fait que le gazole est moins cher que l'essence, à cause du rendement des moteurs et donc leur faible consommation / génération de CO2. J'ai cru voir une fois une pompe à éthanol, mais je ne sais plus si c'était pas en Finlande, à force de voyager.
On peut se féliciter que les centimes ajoutés au prix du gazole procurent les sommes que la feu écoTaxe ne rapporte pas, le budget prévu est bien là, les résultats vont donc se voir (tramways, autres ferroutages (?)).
a écrit le 23/02/2017 à 21:08 :
Et non, elles ne sont pas obligatoires ces vignettes, en dépit de la propagande du gouvernement. Le décret n'est pas encore sorti. On risque une amende pour rouler avec un véhicule trop ancien. Mais pas si la vignette est absente sur un véhicule autorisé à rouler !
a écrit le 23/02/2017 à 20:25 :
La vignette CRITAIR payante est un véritable racket de l'Etat permettant de valoriser le fichier des cartes grises. Quand ta voiture n'est simplement pas classée ou par défaut classée au rang des tracteurs agricoles, tu ne reçois pas de vignette. Alors tu deviens un paria sans droit de circuler défini. L'administration aime créer des zones de non-droit, cela alimente les affaires judiciaires et donne du travail aux fonctionnaires.
a écrit le 23/02/2017 à 17:25 :
Ça ne correspond pas à grand chose ces vignettes, 80 % de la pollution en île de France
provient du chauffage et des activités industrielles. Par ailleurs , certains véhicules diesels
qui ont des vignettes au top , sont plus polluantes que de vieilles voitures à essence. En réalité, ça permet aux fonctionnaires de s'occuper un peu et de taxer les automobilistes
qui n'ont pas de vignettes.
a écrit le 23/02/2017 à 17:24 :
Les pauvres, pour qui il est le plus difficile de travailler et de s'organiser avec leurs enfants sont les principales victimes de cette Loi.

Madame Lagarde elle qui bénéficie de chauffeurs et de véhicules fournis par la princesse, ne risque rien. Ça vaut le coup de détourner 450 millions d'euros quand même hein... La Maire de Paris non plus, je la trouvais intéressante à cause de la haine de la droite à son encontre mais en fait c'était seulement une impression, d'un autre côté je n'y mettais pas beaucoup d'espoir dessus.

C'est plus difficile de demander aux constructeurs de nous faire des bagnoles qui consomment moins c'est sûr, s'attaquer aux pauvres les socialistes sont habitués et ils sont certains de ne pas porter tort à leurs réseaux.

L'oligarchie ça suffit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :