Pour le 5 décembre, Les Républicains veulent un "service minimum garanti"

Le groupe LR déposera une proposition de loi au Sénat avant la prochaine journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites. L'objectif est de garantir "le droit aux transports publics".
Le principe de continuité des services publics a une valeur constitutionnelle et il n'est clairement pas respecté aujourd'hui dans les transports, estime Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat.
"Le principe de continuité des services publics a une valeur constitutionnelle et il n'est clairement pas respecté aujourd'hui dans les transports", estime Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat. (Crédits : Reuters)

Le groupe Les Républicains va déposer au Sénat une proposition de loi créant "le droit aux transports publics garanti", d'ici au 5 décembre, date de la journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites, annonce Bruno Retailleau dans un entretien au Journal du Dimanche.

"Nous devons instaurer un service minimum garanti", assure le président du groupe LR, qui suggère qu'"en cas de grève, l'entreprise (puisse) se tourner d'abord vers les non-grévistes". Et "en cas de mouvement massif", "comme c'est déjà le cas pour les personnels hospitaliers ou les pompiers par exemple", l'élu recommande "la réquisition de personnels grévistes".

Garantir un tiers du trafic quotidien aux heures de pointe

"Le principe de continuité des services publics a une valeur constitutionnelle et il n'est clairement pas respecté aujourd'hui dans les transports", estime Bruno Retailleau, qui souhaite "instaurer une obligation" pour ces entreprises "de garantir un tiers du trafic quotidien aux heures de pointe, c'est-à-dire le matin et le soir".

"Il y a une nouvelle donne que nous devons prendre en compte (celle) des transports publics (qui) n'ont plus le même poids qu'hier. Ce sont désormais des millions de Français qui les utilisent au quotidien", justifie l'élu. "Et il y a un enjeu écologique, aussi", ajoute le sénateur.

Interrogé sur la loi instaurée en 2007 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, qui oblige le personnel gréviste à informer sa direction 48 heures à l'avance, Bruno Retailleau juge que "c'est un progrès, mais cela n'a rien d'un service minimum garanti".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 26/11/2019 à 13:16
Signaler
le droit de grève est un droit individuel ; il serait donc logique d'exiger de chaque actif qui veut faire grève qu'il produise un document signé indiquant la durée d'absence au travail retenue ,avec le préavis légal de notification . quant à l'insc...

à écrit le 26/11/2019 à 11:51
Signaler
Ce genre de propos est vieux comme le droit de grève. Certains diplodocus ne s'en sont encore pas remis et cherchent à l'abolir d'une façon comme une autre. Et retirer tout effet à une grève revient à l'interdire parce que c'est souvent le seul moyen...

à écrit le 25/11/2019 à 12:58
Signaler
Attention !! Les R cherchent à maximiser leur capacité de nuisance politique pour se refaire une santé. Le gouvt a bien promis que ce projet phare devait être accompagné du maximum de possibilités de négo sociales. L'instauration d'un service minim...

à écrit le 25/11/2019 à 10:05
Signaler
Un peu tard, Msieurs'Dames ! Pourquoi ne l'avez-vous pas fait quand vous étiez au pouvoir et aviez notamment été élus pour ça ?

à écrit le 25/11/2019 à 9:17
Signaler
Les Républicains veulent un "service minimum garanti" behh c'est Les Républicain les LR qui gouvernent Philippe Darmanain LeMaire et une poignée de défroqués ... le service minimum qui plonge la France dans la débâcle, ils pratiquent ça avec allég...

à écrit le 25/11/2019 à 8:51
Signaler
Avec de tels propos , je demande également un "service minimum" quand les lignes d'ENEDIS , de SNCF Réseau,... sont coupées par les intempéries , les incidents enn tous genres, ...! Il en est de même quand l'Etat (stratège) abandonne des pans entier...

à écrit le 25/11/2019 à 3:33
Signaler
Tragique destin qui attend le bateau France, sans allusion au passe du Transatlantique.

à écrit le 24/11/2019 à 22:52
Signaler
Ce qui se passe en France : 2) transition « numérique » douloureuse économique pour tous et toutes au niveau de l’emploi .... GJ ou le 5 décembre... aurait pu être évité ...par une préparation en amont des populations aux changements causés par l...

le 25/11/2019 à 0:41
Signaler
Je ne comprends qu'avec 60 millions d'experts qui ont toutes les solutions, la France ne soit pas devenu la 1er puissance mondiale !

le 25/11/2019 à 0:42
Signaler
Je ne comprends pas qu'avec 60 millions d'experts qui ont toutes les solutions, la France ne soit pas devenu la 1er puissance mondiale !

à écrit le 24/11/2019 à 22:33
Signaler
Les LR devraient pour la greve du 5 dec et les jours suivants annoncer qu'ils soutiennent le projet de loi sur les retraites les LR ne devraient pas avoir peur de se positionnerparfois du coté du gouvernement laissons le RN soutenir les grevistes...

à écrit le 24/11/2019 à 18:26
Signaler
Les transports sont ils encore public? J'hésite a répondre et pour combien de temps encore!

à écrit le 24/11/2019 à 17:44
Signaler
Ça fait 1 mois qu'on nous bassine avec cette grève du 5 décembre..qui tire les grosses ficelles de chmiblick ? C'est quoi une série Netflix ? Le tirage loto de fin d'année ? On crie au loup pour se faire peur ou plaisir ? La fin du monde orchestrée p...

à écrit le 24/11/2019 à 17:15
Signaler
c'est la seule chose qui pourrait faire admettre leurs privileges !!!!!dans le cas contraire il faut tout simplement légiférer pour supprimer le statut de la fonction publique

à écrit le 24/11/2019 à 16:55
Signaler
En France, pays jacobin, les Républicains sont des socialistes qui n'ont pas réussi aurait dit Céline.

à écrit le 24/11/2019 à 16:51
Signaler
Au lieu de vouloir faire des lois de circonstances, les R feraient mieux de se dire que le monde a changé : entre les RTT et le télétravail, les grèves de transport dérangent nettement moins. Et la mobilisation que les médias nous annoncent massive,...

le 24/11/2019 à 17:59
Signaler
Oui si la grève dure 2 semaines tout le monde a assez de RTT pour tenir et personne ne les utilise pour partir en vacances...

à écrit le 24/11/2019 à 11:40
Signaler
C'est bien les républicains ça toujours demander aux autres ce qu'ils sont incapables de fournir eux-mêmes... On aimerait bien un service minimum du parti républicain histoire de ne pas voir qu'un tas de ruines.

le 24/11/2019 à 17:00
Signaler
Sarko a fait le service minimum. Il faut l'améliorer pour interdire tout blocage.

le 24/11/2019 à 17:41
Signaler
Heu... je pense plutôt que Sarkozy est une des causes principales de l'explosion de ce parti.

le 25/11/2019 à 12:19
Signaler
Le champion de la primaire Fillon n'y a pas été au dos de la cuillère non plus. A mon sens, cette erreur de casting au détriment de Juppé est la cause de ts leurs maux.

le 29/11/2019 à 9:19
Signaler
"A mon sens, cette erreur de casting au détriment de Juppé est la cause de ts leurs maux. " En effet et du coup on peut même se poser de sérieuses questions qui est assez puissant pour faire exploser les LR alors que promis à gouverner ?

à écrit le 24/11/2019 à 11:00
Signaler
Proposition totalement démagogique! Il faut interdire les blocages, opérations escargots et autres mouvements illégaux et maintenir le droit de grève qui est un droit constitutionnel. Qu'il commence par interdire les blocages des agriculteurs!

à écrit le 24/11/2019 à 10:54
Signaler
Les transports sont ils encore public? J'hésite a répondre et pour combien de temps encore!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.