Présidentielle 2017 : Mélenchon ferait jeu égal avec Hollande... mais les deux seraient éliminés

 |   |  395  mots
Jean-Luc Mélenchon, profite du malaise social actuel pour fraire jeu égal dans les sondages avec François Hollande. Mais les deux s'inclineraient face à la droite... et au Front National
Jean-Luc Mélenchon, profite du malaise social actuel pour fraire jeu égal dans les sondages avec François Hollande. Mais les deux s'inclineraient face à la droite... et au Front National (Crédits : reuters.com)
Le leader du Front de Gauche talonne maintenant François Hollande dans les intentions de votes à la présidentielle. Mais les deux seraient éliminés au soir du premier tour. Marine Le Pen se qualifierait pour le second tour mais serait battue par le candidat de droite.

Décidément, les temps sont durs pour le président de la République qui n'en finit plus de dégringoler dans les sondages sur les intentions de votes à la présidentielle de 2017. Dans certains cas de figure, il est maintenant rattrapé, voire dépassé, par le leader du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui semble profiter de l'actuelle agitation sociale. Selon un sondage BVA pour Orange et la presse régionale, réalisé entre les 10 et 12 juin auprès de 910 personnes, dans l'hypothèse où Alain Juppé serait le vainqueur de la primaire et donc le candidat officiel de la droite, Jean-Luc Mélenchon ferait jeu égal avec le président de la République (14 %). Tous deux seraient également à égalité, à 15 %, si c'est Bruno Le Maire qui était le principal candidat de la droite.



Mélenchon a égalité, voire devant Hollande

Dans l'hypothèse où la primaire de la droite investirait Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon arriverait en troisième position (14 %, +2 points)... devant François Hollande (13 %, -2 points). Même scénario si François Fillon était candidat : Jean-Luc Mélenchon recueillerait 15 % des suffrages exprimés (+2) contre 14 % pour le chef de l'État (-1).

Mais quelle que soit l'hypothèse, de toute façon, les candidats de gauche seraient éliminés au premier tour. En effet, dans tous les cas de figure, la présidente du Front National, Marine Le Pen, se qualifierait pour le second tour. Et dans trois cas de figure sur quatre elle virerait même en tête au soir du premier tour avec sept à dix points de plus que le candidat de droite. Seul, s'il est le candidat officiel de la droite, Alain Juppé la devancerait au premier tour, de dix points, avec 36 % des voix. A noter que le sondage n'a pas pris en compte une éventuelle candidature d'Emmanuel Macron.

Au second tour le candidat de droite bat la présidente du FN


Dans l'hypothèse, actuellement la plus probable, d'un second tour opposant la présidente du Front national au candidat "Les Républicains", Marine Le Pen serait battue. Alain Juppé reste le candidat en mesure de la battre le plus largement, avec 70% des intentions de vote dans cette configuration. A l'inverse, c'est face à Nicolas Sarkozy que l'écart, bien que large, serait le plus serré. L'ancien président de la République l'emporterait avec 61% des voix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2016 à 2:31 :
Il faut aussi compter avec le Duc De Montebourg, qui n'aura aucune difficulté, comme Mélenchon à avoir les 500 signatures..Dommage pour Versailles : plus de visite, plus de touristes du monde entier à Versailles.
a écrit le 15/06/2016 à 23:48 :
A moins d'un miracle cette gauche moribonde se fera laminer en 2017 et n'est pas prête de revenir au pouvoir pour un moment. Ça c'est pour les certitudes. Partant de là, les scores de Mélenchon ou de Hollande on s'en fiche comme de l'an 40.
Réponse de le 16/06/2016 à 9:50 :
@Sokolov: le miracle, c'est la corruption totale du système electoral ! Aux présidentielles, aucun n'a jamais obtenu plus de 20 à 25% des voix des inscrits au 1er tour. Au 2e tour, on vote contre l'autre. Les politiques le savent et dans le cas par exemple d'un duel FN-autre parti, c'est l'autre parti qui va l'emporter. Le meilleur exemple de cela est bien évidemment Chirac-LePen ! C'est le système qu'il faut changer avec 1) interdiction de se présenter sans casier judiciaire vierge, 2) on comptabilise aussi les votes blancs, et si le candidat n'obtient pas 50% + 1 suffrage des voix des inscrits, on refait l'élection sans les candidats précédents qui ont tous été rejetés. Il faut assainir vite, avant qu'il ne soit trop tard :-)
a écrit le 15/06/2016 à 17:24 :
Mélenchon comme Marine le Pen sont similaires et leur programme ne tient pas la route donc ils devraient aller cultiver leurs pommes de terre ce serait plus utile.
Réponse de le 15/06/2016 à 18:59 :
Mélénchon est socialiste au sens du socialisme utopique, donc en gros marxiste et internationaliste.

Marine le pen est national-socialiste, ce qui est une alliance entre un nationalisme hargneux et une méfiance envers les élites.

Les deux écoles ont eu leurs traductions historiques, à chacun de voir celle qu'il préfère, sachant que les deux se sont révélées incompatibles.

Pour ce qui est de Hollande, il n'y a aucune chance qu'il soit réélu, et je pense même qu'il ne passerait pas une primaire à gauche non truquée.

La seule chance pour la gauche au sens large d'arriver au second tour serait un candidat capable de fédérer le PS, le PC, les verts, et des centristes qui n'auraient aucune envie de revoir Sarko, juppé ou un taliban néolibéral (Wauquier, lemaire...).
Autant dire que ce candidat n'existe probablement pas et que les chances d'éviter un débat droite néo-libérale/ extrême droite au second tour sont microscopiques.

J'ai bien peur que la moitié des français qui ne se retrouvent dans aucune de ces options n'y trouveront pas leur compte.
Réponse de le 15/06/2016 à 23:11 :
Peut être un outsider type Nicolas Hulot ?!...
Réponse de le 16/06/2016 à 2:57 :
Mélenchon et M Le Pen ont des programmes identiques. Mélenchon ne digère pas que le F.N l'ait copié. Le Père Le Pen est Extreme Droite, et La Fille Le Pen Extreme Gauche Communiste. 4 candidats Extreme Gauche Communiste : M Le Pen 28%, Mélenchon 15%, Poutou (besancenot ), 2% Artaud ( laguiller ) 2% représentant 47% au 1er tour pour les Communistes 49% avec Cécile Duflot. Moua Président ne voulant pas etre humilié, sera remplacé par un candidat de l'aile CommunIste du P.S De Montebourg ou l'antique Aubry, ministre depuis 1988. 15%. Total gauche 62% au 1er tour, 70% si Hulot remplace Duflot ( lequel n'ira pas contre ses amis Mélenchon et De Montebourg )
a écrit le 15/06/2016 à 16:40 :
Encore un sondage qui vise à influencer nos pensées et qui ne sert à rien . La cristallisation autour de la présidentielle en devient indécente. C'est à se demander si tout cela a un sens.
a écrit le 15/06/2016 à 16:19 :
Et comme d'habitude, on va voter contre l'autre au 2e tour ! Et si le repris de justice Juppe est élu, ce sera la cerise sur le gâteau et la fin de la crédibilité de la France dans le monde ! Franchement, on a pas mieux en France ? Thomas Jefferson disait qu'on jamais que le gouvernement que l'on mérite, mais mérite-t-on toute cette canaille politique de droite comme de gauche (et du centre) !!!
Réponse de le 15/06/2016 à 17:54 :
Oui
Réponse de le 15/06/2016 à 18:08 :
Très bonne question. Pour 326 métiers nous devons avoir un casier judiciaire vierge. Mais pas de telle demande pour être Président de la République, Ministre, Sénateur, Député et autre poste d'élu ou est l'Egalité et la Fraternité dans ce cas-là? Pourquoi nous ne votons pas par référendum les conditions pour être éligible? La loi et le code électoral?
Réponse de le 16/06/2016 à 11:06 :
"mais mérite-t-on toute cette canaille politique de droite comme de gauche":OUI!Le clientélisme profite a une forte minorité,sans ces gens,les politiques ne seraient pas élus

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :