Macron, le tragédien, et son rêve de puissance

POLITISCOPE. Emmanuel Macron s'est enfin lancé dans sa "drôle de campagne". En chef de guerre dans un climat de tragédie en Ukraine et de risque de guerre totale en Europe, il va devoir laisser de la place au débat démocratique dans les semaines qui nous séparent des deux tours de la présidentielle. Or, le chemin est encore long d'ici le 24 avril, même si les circonstances lui donnent un avantage certain... qu'il ne se prive pas de mettre en scène, au grand dam de ses concurrents. En brandissant le thème de la "puissance", il se voit en leader de l'Europe de demain qui doit nous garantir l'indépendance face aux turbulences du monde.
Marc Endeweld
(Crédits : PIROSCHKA VAN DE WOUW)

Quelle drôle d'ambiance pour une entrée en campagne présidentielle... La perspective d'une guerre totale plane sur l'Europe, mais les responsables politiques français ne semblent pas réellement prendre la mesure de la situation. Exemple parfait avec le ministre des Finances et de l'Economie Bruno Le Maire : cet ancien collaborateur de Dominique de Villepin, formé au Quai d'Orsay, n'a pas pu s'empêcher de sortir les canons en déclarant mardi dernier que la « guerre économique et financière » à la Russie allait être « totale », afin de « provoquer l'effondrement de l'économie russe ».

Ces paroles guerrières interviennent au moment même où la diplomatie française annonce vouloir entamer une « désescalade » autour du conflit ukrainien. La réponse russe ne sait pas fait attendre. L'ancien président et Premier ministre de Vladimir Poutine, Dmitri Medvedev, actuellement vice-président du Conseil de sécurité de Russie, a réagi en postant, en français et en anglais, un tweet menaçant : «Un ministre français a dit aujourd'hui qu'ils nous avaient déclaré la guerre économique. Faites attention à votre discours, messieurs ! Et n'oubliez pas que les guerres économiques dans l'histoire de l'humanité se sont souvent transformées en guerres réelles ». Finalement, après le tollé provoqué par ses déclarations, Bruno Le Maire tente de corriger le tir plusieurs heures après via une dépêche AFP dans laquelle il regrette le terme « inapproprié » de « guerre économique ».

Pour que les choses soient plus claires, un peu plus de 24 heures après la sortie irresponsable du ministre de l'Economie, lors de son allocution présidentielle, Emmanuel Macron tient alors à dire : « Nous ne sommes pas en guerre avec la Russie ». Le président français rappelle à cette occasion qu'il a toujours cherché le dialogue avec son homologue russe depuis le début de son quinquennat : « Je resterai en contact autant que je le peux et autant que c'est nécessaire avec le président Poutine ».

Dans cette intervention empreinte de solennité, le président français tente pourtant de dramatiser la situation alors qu'il est alors à deux doigts d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle. Il dit, notamment : « À ce retour du tragique dans l'histoire, nous nous devons répondre par des décisions historiques ». Ce « retour du tragique », Emmanuel Macron ce n'est pas la première fois qu'il l'annonce dans ses interventions, discours et écrits. À plusieurs reprises, il a expliqué, comme s'il s'en félicitait et voulait en tirer parti : « L'Histoire en Europe redevient tragique ».

À l'épreuve des événements, cette intuition se révèle particulièrement juste. Pour le président français, qui excelle dans son rôle de président, la bascule de l'histoire et du monde à laquelle on assiste lui permet enfin de se hisser à la hauteur des grands hommes, ces destins qui pouvaient éclore quand l'Europe faisait encore la grande histoire, ces grands hommes chers à Hegel, un philosophe qu'il a étudié dans sa jeunesse. Dès août 2017, dans une grande interview au Point, il en appelle au retour de « l'héroïsme ». Cette remarque fait étrangement écho à l'heure où les médias occidentaux saluent avec force « l'héroïsme » du président ukrainien Zelensky.

Le magazine Le Point justement présente ce dernier sur sa couverture comme « le héros de la liberté », lui qui fut raillé à ses débuts en politique comme un médiocre acteur qu'il était dans une autre vie. Chez Emmanuel Macron, de nombreux commentateurs l'ont relevé, il y a également un grand talent de théâtre. Depuis son adolescence, la figure du « héros » lui parle à travers la littérature qu'il aime alors dévorer. N'a-t-il pas écrit un roman picaresque, Babylone, Babylone, dans lequel il racontait l'aventure d'Hernán Cortés, le conquistador espagnol qui s'est emparé de l'Empire aztèque ?

Depuis qu'il est arrivé à l'Elysée, ce souci de mise en scène ne l'a jamais quitté. Quand François Hollande manquait cruellement de cette conscience du choc des photos, son jeune successeur a très vite compris que dans notre monde ultra médiatisé, seules les images « impriment » dans la tête des gens (et des électeurs). C'est ainsi qu'en cette semaine de très grande tension pour l'Europe (les militaires de toutes nations craignent sincèrement un dérapage vers un conflit nucléaire de grande ampleur, l'ONU a fait un statement dans ce sens...), le président français tente de s'imposer diplomatiquement, y compris en usant des médias.

Jeudi, on apprenait ainsi, via l'Elysée, qu'il avait eu longuement au téléphone le président Poutine, durant « une heure trente ». À la fin de cet entretien, le château n'a pas hésité à dévoiler une partie des échanges et à exprimer la forte inquiétude du président français qui estime désormais que « le pire est à venir ». Des paroles étranges, là-encore, lorsqu'on souhaite instaurer un climat de « désescalade ». La communication de l'Elysée est allée jusqu'à faire publier dans la presse une partie du verbatim de la conversation : on découvre alors qu'Emmanuel Macron tutoie son homologue russe, et qu'il a invité ce dernier à «cesser de se mentir». Déclarant: «Tu te racontes des histoires, tu cherches un prétexte dans tous les cas. Ce que tu me dis n'est pas conforme à la réalité et ne peut justifier ni les opérations militaires en cours, ni le fait que ton pays va finir isolé, affaibli et sous sanctions pour une période très longue.»

Que signifie cette «révélation » ? Pourquoi mettre en scène cet échange forcément « viril » ? Que signifie ce tutoiement entre deux chefs d'État dont l'un est engagé dans une guerre ? Une manière de faire comprendre aux Français que seul l'actuel président français est capable de se hisser à la hauteur de, et de se confronter à ces « grands » de ce monde, sans complaisance ni concession ?

Protecteur de la Nation

Quelques heures plus tard, le changement d'ambiance est radical. Comme si Emmanuel Macron aimait jouer avec les nerfs des Français, en soufflant le froid et le chaud. Dans sa « Lettre aux Français » dans laquelle il annonce sa candidature, il (ré)écrit l'histoire de son quinquennat à l'aune des crises que le pays a traversé : « Rarement, la France avait été confrontée à une telle accumulation de crises. Nous avons fait face avec dignité et fraternité », rappelle-t-il. Cette présentation des choses lui permet de jouer avec le « tout se vaut » de l'époque, mettant sur un même plan le mouvement des Gilets Jaunes et la pandémie...

Comme si la gronde populaire lui avait été imposée de l'extérieur comme le virus. Cette façon de considérer le « tragique », à la mode grecque antique, est en réalité totalement anti-historique et anti-politique. Le propre du tragique est de situer l'humanité dans un destin impossible à dériver, de se réfugier dans la fatalité de dieux qui nous dépasseraient. Elle permet surtout à Emmanuel Macron de se présenter comme le grand « protecteur » de la Nation. En guise de projet, il annonce vouloir « bâtir une Europe-puissance, capable de se défendre et de peser sur le cours de l'Histoire. »

Dès aout 2017, tout le monde l'a oublié, mais le jeune président affirmait au Point : « la France doit redevenir une grande puissance tout court ». Car seule une grande puissance pourra lui permettre de devenir un grand président. Un macroniste de la première heure nous souffle : « son ambition pour le prochain quinquennat est de devenir le leader de l'Europe, son seul président ». Sans l'Union Européenne, le déluge donc. Sans Emmanuel Macron, le chaos.

S'il reconnait dans sa lettre n'avoir « pas tout réussi », il se félicite que « notre industrie a pour la première fois recréé des emplois » et que « les transformations engagées durant ce mandat ont permis à nombre de nos compatriotes de vivre mieux, à la France de gagner en indépendance. » Il y a quelques semaines, interviewée par La Tribune, Agnès Pannier-Runacher, la ministre délégué à l'industrie s'en félicitait de cette manière : « En 2017, quand Emmanuel Macron arrive, un million d'emplois industriels net ont été supprimés entre 2000 et 2016. Par notre action, notamment vis-à-vis des investisseurs étrangers, on recrée de l'emploi industriel avec 37 000 emplois industriels net créés ».

Ce renversement de tendance apparait bien léger. Pour l'instant, Emmanuel Macron n'a pas encore présenté son projet, ni son programme, à un peu plus d'un mois de l'élection présidentielle. Les éléments de langage, eux, sont pourtant prêts. La députée LREM Aurore Bergé expliquait ainsi dès ce matin sur RFI : « la transformation du pays que nous avons entreprise dès le début du mandat nous a permis de protéger les Français, d'affronter et de surmonter les crises. C'est avec ce bilan  que le président s'engage dans cette campagne ». Cette habilité sémantique ne pourra pas pourtant faire l'économie d'une grande explication auprès des Français avant les votes fatidiques de la présidentielle. Et comme le rappelait, dès 2017, l'historien François Hartog, celui qui aime bien être présenté comme le « maitre des horloges », « mobilise-t-il et illustre-t-il uniquement le kairos grec, celui qui est saisi du moment favorable, fait appel à la mètis, mais n'ouvre nullement un nouveau temps » ? En 2017, Emmanuel Macron nous promettait un « nouveau monde ». Qu'en sera-t-il en 2022 ?

Marc Endeweld.

Marc Endeweld

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 71
à écrit le 07/03/2022 à 23:21
Signaler
Après avoir emmerde pendant 5 ans mes français espérons qu'ils lui rendent en votant pour un autre et qu'il finisse en dessous de 5%...

à écrit le 07/03/2022 à 16:31
Signaler
Il arrive même pas à convaincre 2 racailles en sueur, alors avec poutine......

à écrit le 07/03/2022 à 16:29
Signaler
Bilan de Macron liban. Mali, Marseille ukraine Humilie par Merkel, poutine,erdogan, Johnson, trump,président algérien,australien etc da fait beaucoup !

à écrit le 07/03/2022 à 16:26
Signaler
Macron un poutine sans arme

à écrit le 07/03/2022 à 11:07
Signaler
Son rêve de PUISSANCE il peut s'asseoir dessus car en ce début d'année 2022 la France sur 5 ans est passée de la 5ème place des pays industrialisés à la 7ème; l'endettement du pays n'a jamais atteint de tels sommets; pas plus que le déficit de la bal...

à écrit le 06/03/2022 à 14:00
Signaler
Ses gesticulations sont essentiellement à usage interne car lorsque l’on suit la presse Allemande ou Anglaise, personne ne parle des efforts que déploieraient Macron pour amener les Russes à négocier. Et pourtant, il est Président en exercice de l'E...

à écrit le 06/03/2022 à 12:38
Signaler
Notre candidate avec une main ferme est non tremblante est devenu leader européen pour obtenir un accord de retour à la paix au porte de l’Europe, son initiative de conseil stratégique de défense est entrain de porter des espoirs

le 07/03/2022 à 8:10
Signaler
Ah !? Theresa May reprend enfin du service ? Elle serait idéale dans ces négociations en effet.

à écrit le 06/03/2022 à 11:14
Signaler
Comment avons-nous pu tomber si bas et nous apprêter à réélire quelqu’un de médiocre qui, à cause de son parti « fourre-tout », a créé la pagaille dans le paysage politique ? Bien sûr le virus et maintenant la guerre en Ukraine mais ni le virus ni la...

le 06/03/2022 à 12:39
Signaler
deja incapables de reformer les retraites alors quand il faut reformer l'etat il ne faut pas lui faire confiance comme les autres il rajoutera une voir plusieurs piece au mille feuilles administratif et que dire de sa version occultant l'histoire...

le 07/03/2022 à 23:16
Signaler
En 2017 vous L'avé bien élu après 2 ans de grève sur la loi travail qu'il avait lancé et que El komehri a du reprendre avec son nom... Que voulez vous les citoyens français sont trop...

à écrit le 05/03/2022 à 11:50
Signaler
C'est un commentateur d'actualité et un facilitateur pour Poutine , il n'est même pas conscient du mal qu'il fait en laissant Poutine s'exprimer par son filtre . Poutine de discute pas avec Zélensky ni Joe Biden , les seuls qui pourraient l'amener à ...

le 06/03/2022 à 7:53
Signaler
un veritable illusionniste que le monde médiatique pousse a son paroxysm avec comme solution pour régler les difficultés soit le déni de démocratie couvert par des commissions de médecins voir de militaire ou le en meme temps

à écrit le 05/03/2022 à 2:07
Signaler
Vivement avril.

à écrit le 04/03/2022 à 20:39
Signaler
La France dirigée par les YGL ? Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, Klaus Schwab, le célèbre fondateur et président du Forum économique mondial (WEF) explique comment son mouvement des « Young Global Leaders » a pénétré avec succès ...

le 05/03/2022 à 10:53
Signaler
a tout cela ont rajoute de deni de democratie de bruxelles.. et la coupe est pleine pour la destruction des cultures occidentale

à écrit le 04/03/2022 à 20:03
Signaler
Concernant la candidature de Macron qui va arriver dans nos boites, cette lettre doit lui être renvoyée sans l' ouvrir, svp, respectez cette consigne, la procédure est simple, retour à l' expéditeur. 1/ ne pas ouvrir le courrier...

à écrit le 04/03/2022 à 18:06
Signaler
Nous sommes en danger social si l'on renouvelle son mandat , il a des ambitions que pour lui . Son quinquennat a été très médiocre et la plus grosse dette accumulée depuis ses 50 dernière années . Il ne gouverne qu'avec des cabinets conseils qui nous...

le 04/03/2022 à 19:01
Signaler
Je vous rappelle qu'en ce moment Macron est le président de laFrance et qu'il nous représente en tant que pays. Tout n'est pas parfait dans sa gestion mais qui l'est? Il a au moins compris qu'il n'y a pas de futur sans une économie forte. Notre chôma...

à écrit le 04/03/2022 à 17:12
Signaler
Cher Président, Trouvez vous tenable que nous payons le litre de GO 1.999 dont plus de 65% de taxe? Sur chaque litre, 1.30€ sont des taxes!!!!!!!!!! Parlons en de la hausse du carburant, ce sont bien les taxes qui font que le carburant devient une d...

le 04/03/2022 à 18:02
Signaler
Avec ce gouvernement, on baisse l'impôt sur le revenu pour les plus riches (dividendes) et on maintient les taxes sur la consommation qui pèsent sur les pauvres travailleurs, notamment les taxes sur le carburant. On nous fait miroiter que Macron veut...

à écrit le 04/03/2022 à 16:43
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:43
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:41
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:40
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:39
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:38
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:38
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:38
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:36
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:35
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:35
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:35
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:33
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:32
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:32
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:31
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:31
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:31
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:30
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:29
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:28
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:28
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

à écrit le 04/03/2022 à 16:28
Signaler
2005? Il est temps de passe à autre chose vous ne croyez pas … sinon portez plaint. Contres Sarko puisqu’il e. Fut l instigateur … il n est plus à un procès près …

le 04/03/2022 à 17:00
Signaler
portez plaint ? qu'est ce que ça veut dire ?

à écrit le 04/03/2022 à 15:51
Signaler
Tout d'abord je ne suis pas pour une guerre entre Ukraine et la Russie , mais enfin voilà je crois que L'Europe par la voix de son conseil Européen , mais aussi L'Otan ainsi que L'ONU même si ces derniers ne sont pas mes favoris mais se sont à eux t...

à écrit le 04/03/2022 à 15:19
Signaler
Un rêve de puissance pour ne rien en faire et être incapable de faire passer des réformes importantes? Que tout cela parait vain aujourd’hui avec la situation ukrainienne qui va faire exploser le prix des céréales et le nombre de printemps arabes et ...

le 04/03/2022 à 16:00
Signaler
"qui va faire exploser le prix des céréales et le nombre de printemps arabes et de famines.." Allant jusqu'à nous imposer un hiver nucléaire pour 15 ans auquel très peu de gens pourront survivre. En effet,il serait temps qu'ils oublient leurs fixette...

à écrit le 04/03/2022 à 15:06
Signaler
Peut etre est-il ce que ce journaliste dit, c'est son opinion. Ce qui m'interesserait plus, c'est de savoir qui pourrait le remplacer ? Et la, le desert complet. C'est bien ca la democratie, le ''moins pire'' systeme de pouvoir. Et Macron le ''moi...

le 04/03/2022 à 15:27
Signaler
@ Maurice: Non c'est pas ça que disait Churchill qui parlait du capitalisme mais toi empressé tu nous parles déjà de dictature. Merci à la modération soit de laisser parler la police de la pensée seule soit de ne pas nous imposer ces délires fasciste...

le 04/03/2022 à 15:47
Signaler
Personne n’est irremplaçable !! Le croire est d’une arrogance folle…. 8 mois avant son élection, Macron était un inconnu. Alors des gens capables de faire le job, et peut-être même en mieux, le Pays n’en manque pas……

le 04/03/2022 à 16:30
Signaler
qui peut remplacer macron ? Le Pen qui n a meme plus de vrai programme eco depuis qu elle a abandonnée l idee du retour au franc ? Valerie traitresse comme l appelait Fillon ? une femme qui n a aucune conviction, une sorte de chirac en jupon . Zemmo...

le 04/03/2022 à 17:08
Signaler
En fait il suffit juste de penser par soi même, faire montre d'un peu de capacité cognitive, ne pas suivre le troupeau. Il ne suffit pas d'être marcheur/suiveur. mais de le faire dans le bon sens.

à écrit le 04/03/2022 à 14:39
Signaler
Il est beau le vendeur de piqûres américaines qui vit avec sa grand mère.

le 04/03/2022 à 14:50
Signaler
Il vit avec sa maman dans un très vieil appartement. Il est //// comme ils disent ...

à écrit le 04/03/2022 à 14:31
Signaler
Macron n'est pas un tragédien (il est très mauvais acteur de surcroît), c'est une tragédie. Par ailleurs, pris encore une fois en flagrant délit de mensonge, il se sert de la peur pour imposer aux français le modèle politique et économique de ses m...

le 04/03/2022 à 14:46
Signaler
« Panoramix@ «  a du se tromper dans sa recette de la potion magique … il est entré Dans un monde parallèle.. lol!!

à écrit le 04/03/2022 à 13:37
Signaler
Le danger que représente ce personnage hors sol ! Il n'a pour lui que des mots à opposer à une armada capable d'anéantir la planète plusieurs fois ! C'est limite grotesque quand ,au détour d'un article, on apprends qu'en cas de conflit de "haute inte...

le 04/03/2022 à 17:08
Signaler
Le fait de tenir 2 jours est embarrassant. Le bon point est que l’on sait concevoir les systèmes. Ce qui est vraiment problématique est que la fabrication soit si longue, en heures de travail. Je ne sais pas si on pourrait parvenir à faire 30 Rafales...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.