Primaire de droite : matchez avec votre candidat préféré sur Tinder

 |   |  303  mots
Quel sera le candidat qui vous correspond le mieux ?
Quel sera le candidat qui vous correspond le mieux ? (Crédits : Tinder)
Trouverez-vous celui qu'il vous faut ? L'application de rencontre Tinder quitte (temporairement) son domaine de prédilection pour proposer un dispositif permettant de déterminer avec quel candidat de la primaire de la droite et du centre vous êtes le plus en phase politiquement parlant.

Le terme "Swiper à droite" n'aura jamais été aussi pertinent. Après son "Swipe the Vote" pour les primaires américaines (puis pour le Brexit), Tinder s'attaque à la France, et la primaire de la droite et du centre pour commencer. L'application de rencontre a donc lancé son dispositif "Swipe les Primaires" le 8 novembre 2016 en partenariat avec Voxe.org, site spécialisé dans la "civic tech".

Le principe de "Swipe les Primaires" se base sur la recette qui a fait le succès de l'application, sauf que les profils des autres célibataires sont remplacés par des questions politiques. Le "tu me plais" et le "je passe mon chemin" deviennent des réponses teintées d'humour aux différentes mesures abordées dans le cadre de la primaire. Ainsi, à la proposition "Supprimer les 35 heures ?", les réponses possibles sont "Non, 35h, c'est bien assez" ou "Oui, le travail, c'est la santé ! Work work work work work", soit un surprenant mélange entre Henri Salvador et Rihanna. Les autres propositions portent sur des thèmes aussi variés que la suppression de l'ISF, le revenu minimum universel ou encore le rétablissement du service militaire.

Swipe les primaires impôts

Une fois que l'utilisateur aura donné son avis sur les douze propositions, l'application pourra déterminer avec quel candidat de la primaire il "matche" (correspond) le plus. Les propositions et réponses possibles manquent toutefois globalement de nuance pour permettre de réellement se déterminer politiquement parlant. L'idée est surtout de convaincre les utilisateurs de l'application, ayant pour la grande majorité entre 18 et 34 ans, de s'intéresser davantage à la politique. "Les Millenials vont jouer un rôle clé dans ce vote et nous sommes fiers de les sensibiliser à ce grand moment de démocratie que sont les primaires", annonce fièrement Sean Rad, CEO et fondateur de Tinder.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2016 à 18:38 :
Avec la preuve que des politiciens comme Trump arrivent au pouvoir, ne serait il pas nécessaire que la droite et la gauche revoit rapidement leur listes de candidats?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :