Rebsamen remplacé "poste pour poste" au Travail en début de semaine

 |   |  170  mots
(Crédits : © POOL New / Reuters)
Ce sera fait avant le conseil des ministres mercredi. Un mini-remaniement va faire entrer au gouvernement un nouveau titulaire au poste du Travail pour succéder à François Rebsamen démissionnaire et ce ne devrait pas être Emmanuel Macron.

François Rebsamen, qui a démissionné mi-août du poste de ministre du Travail, pour respecter à la lettre la règle de non cumul des mandats (il retourne à sa mairie de Dijon) sera remplacé "poste pour poste" lundi ou mardi, a-t-on appris dimanche de source gouvernementale.

"Il faut que ce soit acté avant le Conseil des ministres de mercredi", selon cette source, précisant qu'il ne s'agirait que d'un remplacement "poste pour poste" et non d'un remaniement plus large, avec l'éventuel retour d'écologistes au gouvernement.

Parmi les noms qui circulent pour remplacer François Rebsamen, réélu maire de Dijon, figurent Alain Vidalies, actuel secrétaire d'Etat aux Transports, Bruno Le Roux, patron des députés PS, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, ou encore le député PS "frondeur" Jean-Marc Germain. La piste un instant évoquée d'une fusion entre Bercy et l'Emploi, comme sous Nicolas Sarkozy, pour confier l'ensemble à Emmanuel Macron, semble avoir été écartée, car trop risquée politiquement.

Avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2015 à 13:15 :
Qui est volontaire ?
Il est formellement interdit de se presser au portillon....
Cordialement
a écrit le 31/08/2015 à 11:15 :
Quand l'intérêt général prime sur tout, quel sens du sacrifice.
a écrit le 31/08/2015 à 10:46 :
"poste pour poste" et sûrement "compétence pour compétence" ???
Réponse de le 31/08/2015 à 11:50 :
@mike: comme ils sont aussi nuls les uns que les autres, je ne pense pas que les compétences sera un objectif difficile à atteindre :-)
Réponse de le 31/08/2015 à 14:17 :
Incompétent et incompétent
a écrit le 31/08/2015 à 9:08 :
Ce poste est inutile. Ce n'est pas le ministre du travail qui va faire que l'emploi s'améliore. Ce sont les entreprises. Encore un gâchis d'argent public...
Réponse de le 31/08/2015 à 14:47 :
La plupart de ces commentaires relèvent du Café du Commerce et se résument à : ils ne servent à rien sinon à enrichir l'organisation politique à laquelle ils appartiennent, et cela bien sûr sans ma moindre argumentation un tant soit peu sérieuse. Quant à supprimer le poste de Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, il faut avouer que cela laisse rêveur. La question est : les commentaires sont-ils majoritairement le fait d'électeurs du FN ou de la droite dure, ou bien l'expression d'une simple jalousie
a écrit le 31/08/2015 à 8:39 :
pourquoi ce type a été ministre juste pour les avantages et la paye. Comment les dijonnais ont t'il pu voter pour lui, il y a tant de bisounours à Dijon
a écrit le 31/08/2015 à 7:48 :
Pourquoi remplacer poste pour poste, notre "cher" Président pourrait faire un effort pour réduire les dépenses inutiles à mes yeux. Je vois le poste de Ministre des sports, le poste de Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, le poste de Secrétaire aux Relations avec le Parlement. Mais il faut nourrir la cour, les copains, les copines au frais des contribuables pour que celle-ci ne le renverse pas comme en l'an de grâce 1615!
a écrit le 30/08/2015 à 23:44 :
Rebsamen n'a rien fait de positif en tant que Ministre de l'emploi pendant la durée de son mandat. Et pourtant, cela ne l'a pas empêcher de bénéficier gracieusement d'un salaire de Ministre aux frais du contribuable et de rebondir au poste de maire en tte tranquilité. Nous salariés, si on n'est pas productif et ni rentable alors c'est direction la porte avec un salaire de misère ainsi que le début d'une galère pour retrouver un emploi ! Voilà la réalité Messieurs les Ministres "savants" et Président "papillon"....!
a écrit le 30/08/2015 à 20:21 :
Le Rebsamen à rien ...Quel humaniste ! Mais ceux, qui sont encore plus coupables, ce sont ceux qui ont voté pour cet individu...
a écrit le 30/08/2015 à 20:13 :
Ministre du chômage oui !!
a écrit le 30/08/2015 à 19:27 :
l'important c'est qu'il touche sa retraite de ministre
btw c'est pas le ministre du "travail", c'est le ministre du ' chomage'; avec 400 000 fonctionnaires de plus autant en emplois aides ( cf cour des comptes), le chomage a quand meme progresse de 30.000 personnes par mois ( ce qui est normal quand on met les boites dehors, qu'on decourage tt le monde, et qu'on punit toute initiative dans un grand cadre de nivellement par le bas des le plus jeune age) depuis l'arrivee du magicien reenchanteur
Réponse de le 30/08/2015 à 20:15 :
tellement vrai... Les socialistes n'ont qu'un intérêt pour leur pouvoir personnel, et l'argent qu'ils peuvent gagner eux et leur famille. La France, pour eux, c'est juste une possibilité de lever des impôts pour ensuite piocher dans la caisse !
a écrit le 30/08/2015 à 19:12 :
On change de pot mais on garde les mêmes cornichons. !
a écrit le 30/08/2015 à 19:10 :
Les candidats ne doivent pas se bousculer ...pour être ministre du chômage de Dérisoire 1er (nouvelle appellation du capitaine de pédalo par Mélenchon...!)..
a écrit le 30/08/2015 à 18:45 :
remplacer ? pourquoi ? ne serait il pas judicieux de faire l'économie de ce poste inutile ? et en même temps dégager la moitié des effectifs de paul employ ? oups ... ça ferait des chômeurs en plus ...
a écrit le 30/08/2015 à 18:37 :
Un remplacement poste pour poste? Alors ne mettons personne! Il était tellement inexistant....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :