Régionales : le FN n'aura aucune présidence, la droite sept et la gauche cinq

 |   |  281  mots
Le Front National ne présidera aucune des régions françaises.
Le Front National ne présidera aucune des régions françaises. (Crédits : DR)
La forte mobilisation de l'électorat au second tour a fait barrage à la conquête de régions par le Front National, notamment dans le Grand Nord, le Grand Est et en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. A ce stade, la droite et le centre gagneraient dans six régions et la gauche dans quatre. Dans les autres, le scrutin est encore très serré.

Publié le 13/12/2015 à 18:48. Mis à jour le 13/12/2015 à 22:24.

"Le coup passa si près...". Jamais le Front National n'a réalisé des scores aussi élevés dans le pays et jamais il n'a eu autant élus dans les conseils régionaux. Il seront sans doute près de 400 sur 1.900.

Cependant, dans la soirée il était acquis que le parti de Marine Le Pen a raté la dernière marche et ne présidera aucune des 13 régions métropolitaines.

Selon l'Ifop, dans le Grand Nord, la liste de Xavier Bertrand l'emporte avec 57,2% et en région Paca, la liste de Christian Estrosi obtiendrait 54,5%. Les deux candidates Le Pen sont donc battues.

En Alsace, Champagne-Ardenne Lorraine, Philippe Richert (alliance droite et centre) recueillerait environ dix points de plus (47%) que le frontiste Florian Philippot à 37%. La liste dissidente  du PS conduite par Jean-Pierre Masseret ferait moins de 16%.

Au total, à ce stade, la Droite gagne dans sept régions: Pays de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes (où Laurent Wauquiez l'emporte avec 40% devant la liste de Jean-Jack Queyranne), dans le Grand Est, dans le Grand Nord, Paca, Ile-de-France et Normandie.

carte

La gauche a cinq régions acquises: Bretagne, Aquitaine, où Alain Rousset est élu avec 44%, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Centre Val-de Loire et Bourgogne-Franche-Comté.

L'incertitude a longtemps régné dans certaines régions.  En Ile-de-France, la liste de Valérie Pécresse devance celle de Claude Bartolone (gauche) d'environ deux points (44% contre 42%). En Normandie, la liste droite-Centre d'Hervé Morin l'emporte avec 36,4% devant celle de gauche de Nicolas Meyer-Rossignol (36%), soit moins de... 5.000 voix d'écart. A l'inverse en Bourgogne-Franche Comté,  la gauche l'emporte de peu (34% contre 33,5% pour l'alliance centre-droite).

Quant à la Corse c'est la liste Nationaliste qui est parvenue en tête.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2015 à 9:33 :
Que ce soit le PS -le pr- au le fn c est les l es mêmes qui tranchons alors pourquoi votez retraite pas de revalorisation le chômage augmente l es impôts aussi les riches plus riches et les pauvres plus pauvres au alors les classes d assistés ?
a écrit le 14/12/2015 à 8:54 :
Bravo les Français, Marianne bien plus forte que Marine !!! Vive la République, symbole du vivre ensemble, sans xénophobie, ni ostracisme, avec l'ouverture sur le monde qui est celle de la Philosophie des Lumières. Ca c'est la France !!!
a écrit le 13/12/2015 à 22:49 :
Certains diront que la démocratie a triomphé aujourd'hui. Je dirai que la démocratie a perdu. Lorsque des élus sortent un joker en appelant à avoir peur du FN, ils ne sont en rien redevables de compte vis à vis de leurs électeurs. Ils s'en affranchissent! Ce joker que les français leur accorde et une prime à la médiocrité, à la trahison et à la corruption. Sortir de sa poche un joker à chaque élection, c'est éviter de jouer avec les règle de la démocratie, c'est ne pas rendre compte de sa politique. Je n'éprouve aucune fierté à vivre dans un simulacre de démocratie!
Réponse de le 14/12/2015 à 9:39 :
Il ne faut pas prendre les électeurs pour des imbéciles non plus. Si certains choisissent de voter dans le camp opposé au second tour, c'est en pleine connaissance de cause.
Quand d'autres sortent de l'abstentionnisme au second tour c'est bien parce qu'ils sont convaincus que le FN n'est pas un parti comme les autres et risque de l'emporter, et non pas parce qu'un élu dont ils n'ont a priori rien à battre (d’où l'abstention) leur demande.

Je trouve assez sain que des gens se lèvent un jour et aillent voter en se disant qu'un jour leur enfant pourrait leur demandera où ils étaient le jour où lepen a été élue, et qu'ils se sentiraient minables en répondant: à la pèche.
a écrit le 13/12/2015 à 21:51 :
C'est assurément un triomphe pour l' Ump et le PS. Est ce une victoire ? rien n est moins sûr. Le divorce entre la politique suivie par ces 2 partis et le mal- être des français demeure et risque même de s amplifier si ces 2 partis considèrent leur triomphe comme un aval des français. Le passage en force de l entrée de la Turquie dans l Europe et de la signature du traite transatlantique , la progression de la pauvreté, de l immigration incontrôlée, de la violence ne feront qu'accroître le ressentiment des français vis à vis de l oligarchie au pouvoir.
a écrit le 13/12/2015 à 20:34 :
Le FN ne pourra prendre de responsabilité et donc donner les preuves de ce qui pourraient la décrédibiliser! Mais dans l'opposition, elle sera plus redoutable!
Réponse de le 14/12/2015 à 8:27 :
Quand il ggagne vous n etes pas contents et quand il perd non plus , il faudrait savoir . Ne serait pas l existence d'autres façons de penser qui vous gene ?
Réponse de le 14/12/2015 à 9:51 :
On sait parfaitement comment se comporte le FN dans l'opposition puisqu'ils ont depuis des années des élus dans les régions, les conseils municipaux et les instances européennes (honnies, certes, mais 13 000 euros mensuels ça leur permet de surmonter leur dégoût de Bruxelles).

Tout d'abord, ils pratiquent beaucoup l'absentéisme et les derniers rangs près des radiateurs. Ensuite, quand ils se réveillent, ce n'est que prises de paroles intempestives, sans respect des sujets, des interlocuteurs et des temps de parole. Vous vous souvenez de l'intervention de Mme lepen à Bruxelles où elle a insulté le président de la république (Angela en a été très génée)... Et bien le FN dans l'opposition c'est ca.

Bref, les assemblées régionales viennent d'hériter de 300 nouveaux braillards, peu de chance que ce soit très productif. Leur objectif est celui énoncé clairement par MLP entre les deux tours : POURRIR LA VIE DES EXECUTIFS !
a écrit le 13/12/2015 à 20:26 :
Cela présume rien de bon pour l'avenir . La démocratie vient de mourir au profit de la conservation du pouvoir .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :