Retraites : Macron fait sa rentrée lundi pour une semaine à haut risque

Après un mois de grève contre la réforme des retraites, Emmanuel Macron réunit lundi le premier Conseil des ministres 2020, ouvrant une semaine-clé ponctuée par la reprise mardi de discussions difficiles avec les syndicats en colère et de deux journées de manifestations jeudi et samedi.
(Crédits : LUC GNAGO)

Lundi, comme pour chaque rentrée de janvier, le gouvernement se réunira au ministère de l'Intérieur pour un petit-déjeuner de travail, puis tous les ministres parcourront à pied les 50 mètres qui séparent l'hôtel Beauvau du Palais de l'Élysée. Avant de débuter le Conseil des ministres, le gouvernement présentera ses vœux au président.

Emmanuel Macron et son gouvernement devront ensuite arrêter leur stratégie pour sortir d'un conflit où chacun campe sur ses positions.

Édouard Philippe, enjoint par le chef de l'État le 31 décembre de trouver un "compromis rapide" avec "les syndicats qui le veulent", a déjà convoqué vendredi plusieurs des ministres concernés. Une réunion impromptue, pour faire le point sur la situation dans les transports et l'avancée des "négociations".

Lesquelles semblent bloquées. Emmanuel Macron s'est redit déterminé à "mener à terme" la réforme et n'a rien lâché, notamment sur l'âge-pivot, qui a mis en colère les syndicats réformistes CFDT, CFTC et Unsa.

Mais à moins d'apparaître comme partisans d'un passage en force, Emmanuel Macron et son Premier ministre n'ont plus que deux semaines pour trouver une solution avant la présentation de la réforme en Conseil des ministres, la semaine du 20 janvier.

D'autant que les opposants cherchent à remobiliser leurs troupes pour durcir le mouvement et gagner la bataille de l'opinion. Selon un sondage Odoxa, le soutien au mouvement de grève reste majoritaire mais s'essouffle (61%, - 5 points en deux semaines). Trois Français sur quatre (75%, -2) sont insatisfaits du projet en l'état et souhaitent que le gouvernement y renonce (29%) ou abandonne "son idée d'un âge pivot de 64 ans" (46%).

Deux journées de mobilisation

L'opposition, de gauche comme de droite, accuse également le gouvernement d'être "responsable de l'enlisement" et de la "pagaille". Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire en revanche a enjoint vendredi de "passer à autre chose" afin de limiter les impacts de la grève, notamment sur les artisans et commerçants d'Ile-de-France.

La suite de la semaine s'annonce cruciale dans le bras de fer entre les syndicats et l'exécutif. Deux grandes journées d'actions sont prévues: d'abord jeudi 9 janvier, avec un appel de l'intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires, FSU) à une journée interprofessionnelle de manifestations et de grèves. Puis le samedi 11 janvier, avec un appel à manifester dans tout le pays, lancé vendredi par la même intersyndicale. Reste à savoir quelle position position adoptera le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, qui pourrait être sensible à des concessions sur la pénibilité mais qui a fait du retrait de l'âge pivot un critère non négociable.

En attendant, le trafic SNCF restait perturbé pour les retours de vacances scolaires du weekend-end mais avec une amélioration, tout comme à la RATP. La SNCF prévoit une "forte amélioration" du trafic TGV la semaine prochaine

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 07/01/2020 à 10:15
Signaler
On rêve plutôt de sa sortie...

à écrit le 06/01/2020 à 15:59
Signaler
J espère que Macron placeras pas en 2022 et que les retraites votèrent pour une casserole il peut-être mieux que le président et rois Macron bordel ?

à écrit le 06/01/2020 à 10:11
Signaler
Après les gilets jaunes et la gestion catastrophique du gouvernement , voici les grèves pour les retraites avec la même gestion calamiteuse. Macron ferait mieux de ne rien faire, le coût pour les contribuables sera considérable. 17 milliards par an p...

le 06/01/2020 à 11:57
Signaler
2019 : 320 Milliards d'eur empruntés ! pour rembourser ! dette à rembourser !

le 06/01/2020 à 17:36
Signaler
" 17 milliards par an pour les Gilets jaunes " Pas pour les gilets jaunes ,mais l'ensemble des salariés concernés qui entraient dans les critères comme la prime d'activité et dont beaucoup n'avaient pas mis une seule fois un gilet jaune .La défisc...

à écrit le 06/01/2020 à 10:06
Signaler
Avec son système de retraites par répartition, la France a un taux de pauvreté deux fois moins important que ses vosins, allemands, anglais, suédois. Ce que veut Macron pour les français ? C' est rejoindre les autres dans la misè...

le 06/01/2020 à 20:46
Signaler
UE ou pas, on ne peut pas durablement avoir un système social très différent de pays de développement économique comparable. Surtout si le soi-disant modèle social français est payé à crédit. C'est garantir qu'il y aura tôt ou tard (mais maintenant ç...

à écrit le 05/01/2020 à 17:33
Signaler
Pour des gens qui se disent droit dans leurs bottes , il feraient bien de s'inspirer des personnalités de l'histoire qui n'ont pas eu peur d'affronter la nation sur des sujets qui la divisaient en organisant un référendum sur les politiques suivies ...

à écrit le 05/01/2020 à 12:48
Signaler
Retraites : Macron fait sa rentrée lundi pour une semaine à haut risque oui haut risque que le 1er ministre Edouard PHILIPPE et son gouvernement soit limogés pour mettre fin à la chienlit, au bazar, à la pagaille MASSIVE. EN MÊME TEMPS, Macr...

à écrit le 05/01/2020 à 11:53
Signaler
A haut risque pour qui? Arrêtez avec ces titres bellicistes à trois sous. Ce journal mérite mieux. Macron n'en a cure.le haut risque, ce sont les voyageurs franciliens qui piaffent sur les quais. Ici je peux vous affirmer que la semaine de ski enso...

à écrit le 05/01/2020 à 11:42
Signaler
L'age pivot est une grosse arnarque. La possibilité de pouvoir partir à la retraite doit être conditionnée par une durée de cotisation et non un age !!! L'argument qui consiste à dire que l'age pivot permettra à certains (ceux qui n'avaient pas le ...

le 05/01/2020 à 17:29
Signaler
" ceux qui pouvaient partir à 62 ans devront travailler jusqu’à 64 ans pour partir à taux plein". Et encore ,s’ils ne se font pas virer avant.Sans oublier le calcul de la retraite sur la carrière entière et non les 25 meilleures années pour le pr...

à écrit le 05/01/2020 à 11:20
Signaler
l obscurité totale de cette réforme profitera aux élites,? néanmoins elle va appauvrir la génération a venir comme en Allemagne opacité totale

à écrit le 05/01/2020 à 8:26
Signaler
REFORME INDISPENSABLE. Impardonnable et irresponsable de nous l'avoir flanqué en Décembre !!!!!! Majeur pour des millions d'entreprises et employés et familles. L'Elysée-Matignon pouvaient la présenter le 20 Janvier : dégats certes, mais moin...

le 05/01/2020 à 9:16
Signaler
@annesophie NON!, Cette réforme n'est pas indispensable, elle est simplement demandée par Bruxelles. Elle est le résultat des grandes orientations économiques prises par la Commission, de droite, néolibérale. Résultat, réforme des retraites, de l'É...

le 05/01/2020 à 9:57
Signaler
"un ouvrier et son marteau piqueur à 64 ans ?" Les vibrations mécaniques est un des quatre critères retirés en octobre 2017 par les ordonnances travail de Muriel Pénicaud.ce qui permettaient d’obtenir des points de pénibilité.

le 05/01/2020 à 10:57
Signaler
Anne sophie Pour la désorganisation de l'Hôpital, voir actuellement la président de Radio France, cela donne une idée.... Sybile Veil .... La dépense public elle a bon dos, car effectivement il y a de l'humain. Mais ce qui est fort de café,...

le 05/01/2020 à 11:26
Signaler
Votre anti socialisme primaire vous égare... Je ne vois pas en quoi les 35h pourraient expliquer que les internes et les infirmières en font le double... Le bordel dans les hôpitaux c'est la réforme de Juppé en 95 qui a sciemment préparé la pénur...

le 05/01/2020 à 11:33
Signaler
Augmenter le temps de travail?Cela sera une révolution,les gens vont devenir fous!Pourquoi ne pas non plus leur enlever 15 jours de congés payés? Non , la meilleure solution est l'augmentation des charges sociales.La CFDT est partante,tout sera réso...

le 05/01/2020 à 12:51
Signaler
@élu ps : Augmenter les charges sociales, c'est diminuer le net des salariés pour payer ceux qui sont à la retraite. Ne trouvez vous pas que l'on paie assez de charges ? Alors me direz vous, augmentons uniquement les charges des entreprises. Dans ce ...

le 05/01/2020 à 15:22
Signaler
La Démagogie se situe le 10 Mai 1981 : Il connaissait les projections notamment démographiques : Mitttttterrrrand, avec son abaissement de 65 ans à 60 ans de l'age de retraite : En Conséquence de ce Mitttt-errrand : -1er sauvetage :en 1993 Ball...

à écrit le 04/01/2020 à 22:02
Signaler
Il peut aussi faire sa sortie, et très rapidement ! C'est un conseil, car nous n'en voulons plus du prince !

à écrit le 04/01/2020 à 21:59
Signaler
On est le 04 janvier, le monde est en feu. La réforme des retraites fait franchement figure de piqûre de moustique en comparaison. Kim lachera un missile sur la tronche des japonais que l'on continuerea de se demander comment Carlos a réussi son co...

le 05/01/2020 à 4:27
Signaler
Mais non kim ne lachera rien. Il est conscient qu'en cas d'agression grave son pays sera couvert de verre. Vitrifie si vous preferez. Bonne annee et soyez plus optimiste, broyer du noir, ca c'est bien francais.

à écrit le 04/01/2020 à 20:59
Signaler
Macron et Philippe ont déjà compromis l'avenir des dirigeants de la CFDT, CFTC et Unsa qui ont beaucoup à perdre en se couchant lamentablement, leurs bases ne les suivent plus, tout comme Macron est abandonné par ses troupes ... seulement 4,8 % de...

le 04/01/2020 à 21:15
Signaler
Il suffit de débarrasser le champ politique des GOPE-de-Bruxelles suivies par Macron le néolibéral du moment et de filer à l' anglaise pour réenvisager l' avenir des français avec sérénité. UPR, Frexit, vite ..

le 05/01/2020 à 7:20
Signaler
En vous lisant je découvre un vrai pro...................... du grand n'importe quoi.

le 05/01/2020 à 11:56
Signaler
Faudra attendre 2 ans avant de pouvoir baiser les pieds de votre Marine chérie !

le 05/01/2020 à 11:56
Signaler
Faudra attendre 2 ans avant de pouvoir baiser les pieds de votre Marine chérie !

le 05/01/2020 à 18:36
Signaler
Réponse @Gedeon : Si Molière était de ce monde, il aurait créé le personnage du Toinette des temps modernes c.à.d. Gédeon qui aurait répété non pas " le poumon" mais " le frexit,vite le frexit vous dis-je". Mais bon, devant une telle foi, la raison n...

à écrit le 04/01/2020 à 20:43
Signaler
Il va vendre lui aussi a netflix les droits?

à écrit le 04/01/2020 à 20:30
Signaler
L'age pivot est vraiment d'un autre temps et complètement arriéré à l'age du numérique tout puissant. Rien n'empêche en principe d'émettre des points de pension (rente viagère) à tout âge : point pour un rente viagére à partir de 50 ans par exemple. ...

le 04/01/2020 à 22:26
Signaler
Vrai mais un point acquis pour une rente à 50 ans aurait (au choix) une valeur d'achat exorbitante ou une valeur de service dérisoire.

le 05/01/2020 à 8:29
Signaler
L'âge pivot n'aura que pour fonction de protéger les plus démunis, ceux qui n'auraient droit à rien tant leurs carrières ont été hachées ou inexistantes. On peut choisir n'importe quel système mais in fine la seule question est "Combien de prestation...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.