RSI : le gouvernement dégaine des mesures à effet immédiat

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a présenté plusieurs mesures concernant le Régime social des indépendants. En attendant des mesures de fond attendues pour la fin de l'année. Il s'agit de rétablir la confiance entre le RSI et les assurés tout en améliorant le fonctionnement et l'accueil.
Outre les dysfonctionnements, les affiliés dénoncent la faiblesse de leur couverture sociale, tant en matière de maladie, d'invalidité que de retraite, alors que le RSI a un budget de fonctionnement colossal de 807 millions d'euros annuels.
Outre les dysfonctionnements, les affiliés dénoncent la faiblesse de leur couverture sociale, tant en matière de maladie, d'invalidité que de retraite, alors que le RSI a "un budget de fonctionnement colossal de 807 millions d'euros annuels". (Crédits : Reuters)

Comme convenu, jeudi 25 juin, le gouvernement a présenté vingt mesures au conseil d'administration du Régime social des indépendants (RSI), à la Plaine-Saint-Denis, afin d'améliorer son fonctionnement. Elles seront mises en place "dès à présent et au plus tard à la fin de l'année", a assuré la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

"Le recouvrement doit être réformé en priorité, parce qu'il cristallise une grande partie du mécontentement", a dit la ministre, soulignant également l'importance de "l'amélioration de la qualité des relations du RSI avec ses assurés" et "la simplification des démarches pour les assurés qui relèvent de plusieurs régimes au titre de différentes activités".

Les services du RSI répondront eux-même aux appels

Dorénavant ce sont les services du RSI qui répondront aux appels téléphoniques des 6 millions d'affiliés, et non plus des opérateurs sous-traitants.

Afin de faire le lien entre le RSI et les assurés, des médiateurs de terrain seront déployés dans chaque département d'ici la fin de l'année 2015, comme l'avait préconisé le député PS Fabrice Verdier dans un rapport, rédigé avec la député socialiste Sylviane Bulteau et remis début juin au Premier ministre Manuel Valls.

Simplification des règles d'affiliation

Les règles d'affiliation seront également simplifiées lorsque les assurés exercent plusieurs activités professionnelles simultanément. Les salariés qui créent une entreprise pourront par exemple continuer de recevoir les remboursements de leurs soins par leur caisse primaire d'assurance maladie, sans aucune formalité à réaliser.

"Nous arrivons à la sortie du tunnel, mais il reste encore un effort à fournir pour assurer une qualité de service réellement satisfaisante et rétablir complètement la confiance avec les 6 millions d'affiliés", a déclaré la ministre, accompagnée par le secrétaire d'Etat chargé du Budget Christian Eckert et la secrétaire d'Etat chargée de l'Economie sociale et solidaire Martine Pinville.

Multiples erreurs par le passé

Créé en 2006, le RSI essuie de nombreux reproches de ses affiliés: erreurs dans les appels de cotisations, dossiers perdus ou encore interventions d'huissiers sur de fausses données, absence d'appels de cotisations pendant plusieurs années conduisant à des poursuites sans motif ou de mauvaises surprises au moment de la retraite.

Fin avril, plusieurs centaines de travailleurs indépendants venus de toute la France ont manifesté près de Paris pour dénoncer les dysfonctionnements du RSI et demander "des actes" au gouvernement.

Outre les dysfonctionnements, les affiliés dénoncent la faiblesse de leur couverture sociale, tant en matière de maladie, d'invalidité que de retraite, alors que le RSI a "un budget de fonctionnement colossal de 807 millions d'euros annuels".

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 29/06/2015 à 9:58
Signaler
Le rsi n est la que pour gagner du fric sur le dos des artisans. Que tout le monde sache que le rsi n a pas le monopole de l assurance maladie, chaque indépendant peut si il le souhaite prendre une assurance maladie européenne qui les couvrira beauco...

à écrit le 26/06/2015 à 19:48
Signaler
Rien n'est réglé. Comme d'habitude. La non proportionnalité des cotisations aux revenus pénalise toujours les actifs les plus modestes et les conduit immanquablement à la ruine. Pourtant l'info ne manque pas : http://blogs.mediapart.fr/blog/...

à écrit le 26/06/2015 à 12:12
Signaler
ben il y a du boulot, 2008, je vais voir le rsi pour ma retraite sur 4 années d'artisan, environ 140 euro, janvier 2009 des trucs idiots ont changé, moins de 100 euro, pourtant la caisse de retraite des artisans est loin d'être déficitaire m'a dit le...

à écrit le 26/06/2015 à 10:28
Signaler
Depuis quand un gouvernement s'occupe du fonctionnement d'une assurance professionnelle privée ? Elle ferait mieux d'installer de la concurrence, plutôt que de protéger une fois de plus un monopole inefficient. D'ailleurs, elle pourrait montrer ...

le 26/06/2015 à 18:33
Signaler
Le RSI n'est pas une assurance privée mais le régime sociale obligatoire des travailleurs indépendants tout comme la sécu pour les salariés et la MSA pour les agriculteurs !!!

le 29/06/2015 à 10:03
Signaler
Et oui idx le rsi est une société privé tout comme l urssaf, et ce n est pas Le régime obligatoire mais UN régime obligatoire

à écrit le 26/06/2015 à 9:15
Signaler
Attendez avant de critiquer si ces mesures seront utiles. On peut déja dire que le gouvernement a pris ce dossier en main. déja que les gestionnaires prennent directement les appels est une trés bonne chose car ils pourront directement changer les ...

le 26/06/2015 à 11:25
Signaler
Dans toute entreprise le pouvoir de décision est gradué, aussi les changements en temps réel seront fait en fonction de l'habilitation de votre interlocuteur. Nous en reparlerons en 2016. Les idées !!!et décisions!!!! de nous gouvernants qu'ils soien...

à écrit le 26/06/2015 à 8:39
Signaler
La 1ère mesure aurait d'envoyer une lettre d'excuse à tous les affiliés. Mais les français sont trop arrogants pour faire acte de repentance.

à écrit le 26/06/2015 à 6:43
Signaler
Et quid de l'assujettissement des dividendes aux charges sociales que seuls les gérants indépendants paient alors que les gérants salariés en sont exonérés ? Pourquoi cette inégalité de traitement n'est pas prise en compte par ce gouvernement sociali...

à écrit le 25/06/2015 à 22:22
Signaler
Appeler une "mesure", le fait de répondre au téléphone démontre bien l'abîme d'une catastrophe industrielle.

à écrit le 25/06/2015 à 18:59
Signaler
Hier j'ai reçu un document du RSI qui me réclame sur 2015 l'équivalent de 76% de mes revenus 2015 en acompte ! En ajoutant acompte IRPP et impôts locaux, cela représentera 102% de mes revenus. Voilà la dure réalité d'un système en délicaissance, qu...

le 25/06/2015 à 19:31
Signaler
Encore un peu de temps et isf arrivera

le 26/06/2015 à 6:54
Signaler
Surtout ne jamais s'inscrire et ne jamais donner son adresse. Ne jamais répondre et ne jamais payer le moindre centime. Tout l'argent que vous versez part dans les frais de fonctionnement, c'est a dire les salaires des copains que les dirigeants on...

le 26/06/2015 à 7:35
Signaler
Même courrier cette semaine, une honte. Il faut manifester au mois de septembre. Info sur le site SNE.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.