Vaccins anti Covid-19 : les huit questions à surveiller avant leur arrivée

 |  | 1881 mots
Lecture 9 min.
(Crédits : Dado Ruvic)
ENQUÊTE. Alors que depuis deux semaines la course entre les laboratoires semble entrer dans la dernière ligne droite, voici les huit grandes questions qu'il faudra avoir en tête lors de l'arrivée prochaine du vaccin anti SARS-Cov-2.

Avec des annonces de réussite à 90%, 94% et dernièrement 95%, les résultats préliminaires des premiers candidats vaccins contre la Covid-19 sont très encourageants. Quand on compte dix-huit fois moins de personnes contaminées dans le groupe des vaccinés que dans celui ayant reçu un placebo, le cocktail Pfizer/BioNTech - comme celui de Moderna - laisse espérer un retour à la vie normale en 2021. A condition, évidemment, qu'un nombre suffisant de personnes se vaccine. Mais si les premières doses pourraient être distribuées en Europe avant la fin janvier 2021, ces vaccins seront-ils vraiment sûrs ? Lequel choisir parmi les différents candidats autorisés ? Combien de temps protégeront-ils ? Autant de points sur lesquels planchent les bâtisseurs de la future campagne de vaccination.

1. Y aura-t-il un seul vaccin disponible ?

Le premier candidat attendu devrait être celui de l'alliance Pfizer/BioNTech qui vient de déposer une demande d'autorisation auprès des autorités de santé américaines FDA.  La biotech Moderna devrait arriver juste derrière, puisqu'elle déposera sa demande d'autorisation FDA cette semaine. Ces deux premiers devraient être suivis rapidement par AstraZeneka et Janssen, la filiale vaccin de Johnson & Johnson. Derrière ce premier quator, l'Américain Novavax et la biotech allemande CureVac se rapprochent aussi de la ligne d'arrivée. Pour le Français Sanofi qui travaille sur deux candidats, le précieux cocktail devrait arriver en cours d'année 2021, peut-être à l'été. Rapidement après la FDA, l'agence européenne du médicament devrait délivrer ses autorisation en accéléré comme l'a affirmé la Présidente de la Commission Ursula von der Leyen. En fait, trois autres vaccins sont déjà utilisés : le Spoutnik V du centre de recherche russe Gamaleïa, et ceux des chinois Sinovac et surtout CanSino Biologics, autorisé au Pakistan, en Arabie Saoudite et au Mexique. Pourquoi pas chez nous ? Parce que l'agence européenne n'a pas encore reçu leur demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) et que, de toute manière, ils n'en produisent pas encore assez pour exporter autant. A voir si et quand ils arrivent.

2. Pfizer et Moderna peuvent-il se laisser dépasser ?

Depuis quinze jours,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2020 à 22:41 :
Il éxiste 2 types de vaccins, un a virus atténué (d'ou le mot vaccine un virus de la vache similaire à la variole qui a sauvé des millions de personnes) comme celui de la grippe assez peu actif et non sans danger, et le nouveau (pas si nouveau que ça en médecine animale ou il y a peu de problèmes) dit a virus messager, un morceau d'arn ou adn (s'il y a un brin ou deux) du virus qu'une une cellule polyvalente va transporter à une cellule mémoire dite T gérant les antigènes (citokines, globules blancs) ou déclencher la mort de la cellule infectée "apoptose".
Il y a bien peu de risque que ça rate qu'il y ait des complications, ce morceau d'ARN est totalement incapable de se régénérer.
Les Russes ont mis au point les deux, avec des mois d'avance, dommage ce ne sont plus nos copains, lol!
a écrit le 24/11/2020 à 10:33 :
Les médias sont ils là pour rassurer ou pour inquiéter? Car plus on tente de nous rassurer et plus on s'inquiète, c'est la nature humaine!
a écrit le 24/11/2020 à 8:50 :
Merci: article très intéressant.
Toutefois, on peut se poser des questions sur les efficacités annoncées (70 et 90+%) des différents vaccins développés durant une période aussi courte.
Pour les maladies bien connues, l'efficacité des vaccins est de l'ordre 60-70%, sauf diphtérie 95%.
A noter que je suis absolument pour les vaccinations.
Cordialement
a écrit le 24/11/2020 à 1:42 :
Un vaccin n'est jamais sur. On peut mourir d'un vaccin contre la grippe pourtant ramdomise.
Dans le cas present, rien. Prenez vos risques.
a écrit le 23/11/2020 à 18:18 :
Un seul conseil : ne vous faites pas vacciner dans l'immédiat. Attendez un ou deux ans, le temps de constater les effets réels et/ou secondaires...il pourrait y avoir de sacrées surprises.
a écrit le 23/11/2020 à 18:04 :
plusieurs vaccins sans connaitre leur efficacité véritable sur la durée de l immunité et surtout les effets secondaires. bref y aurait il des vaccins pour les riches ? bientot des signes de troisiemme vague . l état est il protecteur! a suivre..
a écrit le 23/11/2020 à 18:01 :
VOus d'abord cher cobayes, allez y !
non non je n'en ferais rien, prenez la seringue je vous prie !

Ah mais on en a fait de poudre messieurs !
Poudre de perlimpinpin !
a écrit le 23/11/2020 à 17:20 :
Tiens, aujourd'hui c'est le tour de Robert Cohen "le spécialiste en pédiatrie" de squatter les plateaux télés depuis ce matin il se relaie avec ses collègues ,:" bon, tu prends lundi pour leur bourrer le mou OK, je prends mardi". Allez voir les casseroles qu'a cet individu sur le net,vous allez pas être déçu.
a écrit le 23/11/2020 à 17:11 :
Faudra tester ce vaccin sur les LREM pour voir les effets.
a écrit le 23/11/2020 à 17:10 :
Pour donner le bon exemple,j'espere que nos élites et tous les médecins qu'on voit régulièrement à la TV,se feront vacciner les premiers.
Bien sur,en précisant quel vaccin est utilisé et devant les caméras.
a écrit le 23/11/2020 à 15:38 :
Que de craintes . Il y a à ma connaissance une dizaine de vaccins en phase finale d'essais à ce jour ; et seuls deux sont à ARN messager . Les autres dont celui d'ASTRA /Université d'Oxford sont classiques et seront dispo plus tard comme aussi celui de Sanofi . Il faut reconnaitre que l'information venant des pouvoirs publics comme de la presse est au niveau ZERO , ce qui provoque ces commentaires .
Une question innocente : on va avoir des vaccins mais pour l'injecter il faut une seringue , une aiguille et du personnel : En aurons nous suffisamment , vu les centaines de millions à vacciner , qui plus est à deux doses par personne ?
Réponse de le 23/11/2020 à 20:27 :
Les essais comptent quelques morts, perso je ne tiens pas à en être et auront tous en commun de nous refiler des particules de comptage. Je préfère un cht ' tit Covid de rien et le traitement Raoult.
Réponse de le 25/11/2020 à 17:46 :
Si tu es volontaire pourquoi pas ,tu nous racontera les effets ensuite
a écrit le 23/11/2020 à 14:57 :
Bonjour je voudrais savoir ce qu'il y a dans ce vaccins du cona virus pour qu il soit aussi efficace
a écrit le 23/11/2020 à 14:38 :
Un article trés inquiétant sur ce nouveau "vaccin" expérimental fait à toute vitesse en quelques mois au lieu de 5 à 10 ans.
Mon opinion sur le "vaccin" de Pfizer et Moderna :
- ce n'est pas un vaccin mais un ARN messager qui va modifier votre ADN
- Ce "vaccin" sera certainement vite inefficace car les virus à ARN mutent très vite et celui ci est basé sur le premier variant du CO VIDE (4 à 7 variants)
- Un "vaccin" qui utilise une nouvelle technologie jamais expérimentée sur une population entière est forcement potentiellement trés dangereux, on joue à l'apprentis sorcier !
- prendre ce risque grave pour une épidémie qui tue autant qu'une grippe, est-ce raisonnable ?
- Surtout si ce vaccin devient obligatoire comme en Chine
- un Vaccin qui se conserve à -80 degrés et ne pourra donc pas être donné en pharmacie, donc centre officiels de l'Etat pour vaccination obligatoire sous peine de sanctions.
Précisions : on injecte un ARN messager qui va entrer dans toutes nos cellules et insérer dans notre ADN un code qui est censé fabriquer des anti-corps contre le COVID
MAIS cela peut empêcher notre ADN de fabriquer d'autres protéines vitales ce qui peuvent éventuellement entrainer des maladies graves.
a écrit le 23/11/2020 à 12:40 :
le vaccin est inutile car toutes les années il mute. Pas d'obligation d'être vacciné :libre choix de l'être humain.
Assez parlé de vaccin, parlons plutôt de l'économie du pays.
a écrit le 23/11/2020 à 11:54 :
Vaccins anti Covid-19 ... homologués dans la précipitation ..., vaccins dont on connaîtra les effets indésirables plusieurs années après,

de futurs big scandales pharmaceutiques après des morts par milliers ...en plus ... en même temps ...
Réponse de le 23/11/2020 à 13:10 :
Vous dites n'importe quoi. Il n'y aura pas de scandale, les acheteurs étatiques s'engageant à prendre en charges les éventuelles retombées non testées.
Les firmes auront prévennues et seront juridiquement couvertes.
Il faudrati sur ce genre de décision un référendum pour savoir si oui ou non les citoyens sont d'accord pour prendre ce risque.
Evitdement on ne nous demandera pas. Jupiter a la science infuse.
Réponse de le 23/11/2020 à 13:33 :
En effet, je me méfierais aussi de cette précipitation.
Surtout que ce virus va finir par tuer moins de personnes au fil du temps.
Réponse de le 23/11/2020 à 21:24 :
Il ne faut pas vacciner les soignants en premiers, car s'il y a des effets secondaires graves, ils seront inopérationels et là la cata sera encore pire.
a écrit le 23/11/2020 à 10:52 :
Rendre la vaccination obligatoire pour des vaccins dont on ne connait quasiment rien de leurs effets à long terme, pas plus que leur durée de protection me semble hasardeux, sans compter l'atteinte aux libertés individuelles.
Les nouveaux vaccins utilisent pour la plupart des mécanismes qui touchent "la chaîne génétique". "On" nous dit que c'est sans problème, que c'est l'avenir. Sans doute. Certes. Mais encore ? Pas plus que pour la 5G on ne peut affirmer que ce sera sans conséquence pour les générations futures.
a écrit le 23/11/2020 à 10:32 :
Révolus , pan sur le bec comme dirait le Canard
a écrit le 23/11/2020 à 10:08 :
Vivement un vaccin ou des molécules pour qu'on puisse s'échapper de ce délire administratif , de l'infantilisation de la population et de la délation de certains individus qui rappelle des temps que l'on croyait révolu.
a écrit le 23/11/2020 à 9:48 :
Pour montrer l'exemple,nos élites et personnalités "essentielles" seront les premières à se faire vacciner.Bien sûr ,devant caméra et preuves à l'appui.
a écrit le 23/11/2020 à 9:43 :
Nous aurons plus affaire a des placebos qu'a des substances actives et comme pour les masques... nous manquerons de seringue, d'aiguille et de prestataire! Restez au chaud!
a écrit le 23/11/2020 à 9:34 :
"Daniel Cohn-Bendit : « Je serai plutôt pour un vaccin obligatoire "


Tiens,notre peace and love d’opérette qui haranguait la foule en 68 pendant la grippe de Hongkong dont,il ne se souvient même pas d'ailleurs il souhaite maintenant que le vaccin soit obligatoire pour les français,il manque pas de culot notre baby-boomer ,il a été confiné ,masqué etc..à l'époque que nenni .Faut dire qu'il a maintenant 75 ans ,il a donc la trouille de le chopper,comme beaucoup de sa génération ,alors qu'à 20 ans ,il se tapait des 31000 morts de cette grippe.
Réponse de le 23/11/2020 à 12:44 :
On n'a pas besoin de son avis. Il parle pour les Français, de quel droit?
Il vit en Allemagne et il ose donner son avis.PAUVRE MEC
Réponse de le 23/11/2020 à 14:46 :
C'est la parole d'un cohn-finé !
a écrit le 23/11/2020 à 9:30 :
voila ils vendent la peau du vaccin anti-covid avant de l avoit testé ha ces labo !!
a écrit le 23/11/2020 à 9:07 :
Interdiction de commenter puisque tous mes commentaires concernant ces vaccins ont été censurés.

Vous avez raison hein, l'industrie chimique détruit le monde, aidez là !
Réponse de le 23/11/2020 à 11:02 :
oui l industrie chimique détruit le monde, bien orchestrée par le gouverne-ment.. mais bon sang on va donc les laisser faire??
a écrit le 23/11/2020 à 8:57 :
A tout prendre je suis plutôt favorable aux vaccins "virus entiers", les recombinants ou l'ARNm ça n'immunise que contre un ou quelques fragments, et on ne sait pas si ça va pas muter. En plus, un cocktail d'antigenes , on peut esperer une protection au moins partielle contre les futurs sars-cov 3 et 4, mers2 qui ne manqueront pas de survenir comme on est partis ou les coronavirus de rhume classiques. Restons sur les formules qui marchent, surtout sur un virus qu'on ne connait que depuis peu de temps.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :