Valls : le terrorisme peut encore frapper "dans les jours qui viennent"

 |   |  302  mots
Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de la mouvance djihadiste.
Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de "la mouvance djihadiste". (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Le Premier ministre a mis en garde sur le risque de "nouvelles répliques" en France. "Nous allons vivre longtemps avec cette menace", a-t-il affirmé sur RTL.

Publié le 16/11/2015 08:46. Mis à jour le 16/11/2015 à 09:13.

"Je ne dis pas cela pour faire peur, mais il faut être lucide". Ainsi, le Premier ministre Manuels Valls a-t-il expliqué les propos inquiétants qu'il a tenus lundi 16 novembre, le matin sur la chaîne de radio RTL.

La France doit se préparer à de nouveaux attentats, a en effet affirmé le Premier ministre français, en soulignant que le pays pouvait être encore frappé "dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent".

Des attentats "organisés, pensés, planifiés depuis la Syrie"

"Il n'y a pas de risque zéro [...] Nous allons vivre longtemps avec cette menace", "il faut s'y préparer", a-t-il ajouté, en évoquant "de nouvelles répliques" françaises.

Les attentats ont été "organisés, pensés, planifiés depuis la Syrie", a par ailleurs précisé le Premier ministre. Il a demandé à chacun de "prendre conscience du danger majeur que représente cette armée terroriste" qu'est l'organisation Etat islamique.

"Nous utilisons les possibilités que nous donne l'état d'urgence"

Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de "la mouvance djihadiste" dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Paris et Saint-Denis.

"Nous utilisons les possibilités que nous donne l'état d'urgence", a admis le Premier ministre sur RTL.

"Cela permet d'interpeller tous ceux et toutes celles qui sont dans la mouvance radicalisée, la mouvance djihadiste, (...) tous ceux qui prônent la haine de la République", a-t-il poursuivi sans plus de détails. Le Premier ministre n'a pas précisé si les forces de police avaient procédé des interpellations.

"Il faut fermer les mosquées qui s'en prennent aux valeurs de la République", a-t-il également ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2015 à 12:31 :
pas de propos réducteurs, ce sont tous les partis politiques qui n'ont rien géré ni managé depuis 40 ans, à nous voter des budgets en déficit avec augmentation permanente de la dette et du chômage, du pur sabotage et antigestion, laxisme total...

le problème est qu'il n'y a aucun personnage politique qui affiche un programme clair et construit, d'ampleur face au diagnostic et à la situation catastrophique actuelle.
Seul Fillion met les pieds dans le plat pour le moment et affiche une chasse aux gaspillages à hauteur de 120 milliards...
car si la france était bien gérée, c'est 200 milliards d'économies faciles sans toucher aux prestations, et donc de quoi repasser à 3%de croissance et 2 millions de chômeurs en moins... à condition de gérer et manager ce monstre politico-administratif..
a écrit le 17/11/2015 à 5:20 :
L'angélisme aveugle des gouvernements successifs de la présidence de MM. Sarkozy et Hollande, doublé d'une incapacité et d'une incompétence sans pareil, sont pour beaucoup dans ces évènements tragiques qui viennent frapper le ceour de la France, Paris. Après avoir réintégré l'OTAN pour agir 'naturellement" sous les ordres directes des USA, Ils ont déstabilisé des pays-clés du Moyen-Orient (telles la Lybie, l'Egypte, la Tunisie, l'Irak, l'Afghanistan et la Syrie), ils ont activement et objectivement favorisé et nourri la formation et la montée en puissance de "l'état Islamique". Inféodés et puérilement obéissant aux instances européennes qui se mêlent de prendre des décisions en matière d'accueil des étrangers (migrants ou supposés réfugiés) par chacun des pays européens, alors que cette matière doit rester du ressort de la souveraineté nationale, ils ont créé sur le territoire dont ils avaient la charge première de défendre,la France, une situation de confusion et d'instabilité qui livre littéralement ce pays, notre pays, mon pays, à l'étranger. Nous sommes en état de guerre" depuis plusieurs années, même si ce n'est que maintenant que ce dernier gouvernement ne l'admet du "bout des lèvres". Or, lorsque l'on est en "état de guerre", ce qu'ont fait les gouvernements de MM. Sarkozy et Hollande n'est rien d'autre que de l'entente, de la collusion avec l'ennemi, entent/collusion constitutive de Haute Trahison. Ils doivent rendre des comptes à la France et aux Français et être lourdement condamnés à ce titre.
a écrit le 16/11/2015 à 20:21 :
Ils sont vachement crédibles le président, le premier ministre et sa clique. Celà fait 40 ans qu' UMP et PS ont pour politique la libanisation et la destruction de la France !
a écrit le 16/11/2015 à 17:27 :
Une question se pose :

comment est-il possible que durant 33 minutes en plein Paris, il n'y ai pas eu d'intervention police ?

Nous entrons en période hivernale,

sous les parka et duffelcoat, sous les grands vêtements amples opaques noirs ou blancs crème, les foulards

tout le monde met la ceinture et les bretelles, chacun sa ceinture

reste à tous porter une armure gilet pare balles casques et lunettes noires opaques chaussures blindées anti mines de crayon ;
a écrit le 16/11/2015 à 17:08 :
Ils nous frappent car nous sommes faibles... Nous avons choisi d’être faible pour que soi disant le fascisme ne revienne pas mais les extrêmes finissent toujours pas ce rejoindre... Regarder le film "V comme vendetta" et vous verrez que nous sommes au début du film.
a écrit le 16/11/2015 à 16:24 :
C'est rassurant!
a écrit le 16/11/2015 à 16:21 :
Nous devons rester vigilant car ceux d'en face savent prendre leur temps, ils ne sont jamais pressés de frapper, cyniques à l’extrême ils s'amusent à nous à attendre une baisse de notre vigilance restons sur nos garde en permanence veillons sur nous les uns les autres finie l'indifférence......
a écrit le 16/11/2015 à 15:23 :
Le chasseur de quenels et un poids léger face au client en face. Si ce n'était pas le cas ils ne frapperaient pas à répétition en France.
a écrit le 16/11/2015 à 15:19 :
Pourquoi dans les mesures sécuritaires prisent par ce gouvernement l' interdiction du port du voile intégrale n' a pas été interdit partout en France, lieux publics ou privés, ces tenues vestimentaires sont de vrais cachette à bombes ou armes de guerre, sont ils des femmes ou des hommes sous ces tenues ? Ces tenues nous font peur, nous en voyons de plus en plus dans les supermarchés et grand magasins, et si l' une d' elle avait une ceinture d' explosif en dessous de ces robes longues noires.Beaucoup sont des jeunes ,elles font cela pour la provoque ou bien elle sont radicalisées donc dangereuse pour les Français. Je me suis aperçu que lorsqu' il y avait un attentat dans les semaines qui suivaient il y avait une explosion de Burkas et de Niquab dans les lieux publics et privés !!
Alors qu' attend ce gouvernement pour agir et mettre en place cette interdiction le plus vite possible. Les journaux n' en parlent même pas, dans les débats télévisés aucun journalistes ne vient sur ce sujet, pourquoi ??
Réponse de le 16/11/2015 à 20:27 :
Parce que.
a écrit le 16/11/2015 à 14:57 :
Au lieu de parler tous les jours dans les médias de tout et en définitive...de rien, ce petit 1er ministre ferai mieux d' agir efficacement pour protéger les français : certaines banlieues sont remplies d' islamistes et d' armes : que fait-il ???
a écrit le 16/11/2015 à 14:42 :
Les politiques sont responsables de la dégradation du pays. Les cités sont des zones de non droit. Drogue , armes , circulent sans problème. La pensée unique a amplifié le problème. On ne peut plus parler de rien, d'une immigration non contrôlée, des fanatiques
islamistes qui envahissent nos banlieues. Ce gouvernement va t-il enfin s'attaquer à la racine du mal , rendre notre justice moins laxiste , s'occuper de l'école , on peut en douter.
a écrit le 16/11/2015 à 14:29 :
C'est homme ne devrait plus s'exprimer, les attentats sont la cause de sa décision d'envoyer nos troupes au Mali en Centre Afrique et en Irak. Il sait que ces terroristes sont en France, ne fait rien pour les arrêter et met la France dans le pétrin. II est vraiment nul et dire qu'il se voyait Président, enfin celui qui y est devrait lui démissionner car il est aussi responsable.
a écrit le 16/11/2015 à 14:18 :
Les sans dents sont prévenus.
Ils seront à nouveau troués en sortant de chez eux.
Merci monsieur le Premier Ministre pour cette information.
a écrit le 16/11/2015 à 13:52 :
"On ne change pas d'attelage au milieu du gué"

On ne change surtout pas de gouvernement. Votez pour moi !
a écrit le 16/11/2015 à 13:09 :
Manuel valls
merci de nous prévenir Manuel
nous ne le savions pas
a écrit le 16/11/2015 à 11:48 :
le terrorisme peut encore frapper "dans les jours qui viennent...Au moins, il a le sens de l'humour... Vu le nombre de migrants que l'on a reçu, c'est pendant des années que Daesh peut faire des attentats!!!!
a écrit le 16/11/2015 à 11:39 :
Manuel Valls a dit à L’institut du monde arabe le 30 juin 2014, présidé par Jack Lang, pour une « réception oecuménique » à l’occasion de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque ». Pourquoi « oecuménique » alors qu’il n’y avait que des dignitaires musulmans ? Passons. Pour l’occasion, il s’est fendu d’un discours à la gloire de l’islam en prétendant, en plus, parler au nom de tous les Français ! Ecoutons-le : « C’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’islam. C’est toute une nation qui dit aussi que l’islam a toute sa place en France, parce que l’islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir. »
EST-CE QU'IL CONFIRME ?
a écrit le 16/11/2015 à 11:02 :
On va prendre en otage 60 M de français et laisser libre 11 000 salafistes-nazis ?

Qu'est ce qu'on attend pour les mettre dans dans un camp de rééducation de la charité chrétienne au milieu de la jungle Guyanaise ?
a écrit le 16/11/2015 à 10:09 :
Manolo, décidément tu ne comprends rien à la doctrine des djihadistes, plus tu iras chez eux faire le mariole en voulant leur imposer tes idées, plus tu subiras (enfin pas toi, nous, le peuple) leur vengeance. Manolo, si ces peuples ne sont pas satisfaits de leur sort, c'est à eux de se révolter contre leurs dirigeants et pas à toi de faire le justicier. Manolo, si les américains veulent continuer à bomber le torse et à vouloir tout casser, tu n'es pas obligé de les suivre comme un caniche derrière sa maitresse. Manolo, pense à tous ces Français morts pour rien, cet argent gaspillé pour rien, cette haine qui s'installe contre ton peuple que tu crois représenter et qui ne souhaite qu'une chose, vivre en paix..! Enfin Manolo, n'oublie pas qu'un jour, après nous avoir tant ignorés, toi et tes sbires devrez nous rendre des comptes..........!
Réponse de le 16/11/2015 à 10:32 :
DAesh n est pas un peuple mais une armée utilisant l'arme terroriste. La France n'opprime pas les peuples, ne les Siriens, ni personne. Npous sommes en guerre contre l'islam radical car cet islam est contre tout sec qui lui est différent. Il est impossible de les laisser s'installer. Ne rien faire c'est les laisser grossir et devenir toujours p,us dangereux. Les combattre à l'extérieur tout comme à l'intérieur, militairement, diplomatiquement et du point de vue des idées est la seule chose à faire. Par ailleurs Valls a raison de dire que des attentant sont à venir. Nous sommes en guerre
Réponse de le 16/11/2015 à 10:53 :
à @caféine vous êtes sélectifs et vous êtes déjà en erreur , c'est l'Islam qui est en guerre depuis plusieurs décennie , et cela va être long pour reconnaître les erreurs .
Réponse de le 16/11/2015 à 15:01 :
@ Cafeine
Désolé cher Cafeine mais vous êtes à côté du sujet. Daesh n'existait pas avant que nous allions détruire l'Irak, la Libye, maintenant la Syrie, de même qu' Al Qaïda et les talibans fabriqués par les américains. Ce que vous appelez l'armée de Daesh n'est que le résultat du KO que nous avons installé dans cette région. Nous n'avons rien à y faire car il s'agit avant tout d'une guerre d'influence au sein de l'islam entre les chiites et les sunnites. Vous dite que nous sommes en guerre contre l'islam radical, c'est exact mais vous êtes en totale contradiction car nous sommes en même temps amis avec les monarchies du Golfe, (Arabie S, Qatar, etc,) pays qui pratiquent la charia, décapitent et flagellent à tous de bras, opprimes les femmes etc, etc..! Alors la meilleure solution c'est de quitter cet enfer qui nous coûte cher en vies humaines et en finances, de laisser ces peuples régler leurs problèmes car nous n'avons aucun droit sur eux.
Surtout ne comptez pas sur nos médias pour vous dire la vérité, ils préfèrent cirer les pompes des gouvernants...!
Réponse de le 16/11/2015 à 15:28 :
Je ne partage pas votre opinion. LA coalition dont les contours se forme aura des succès rapide car à présent les USA et la Russie acceptent de coopérer et tout le monde est d'accord pour qu'il y ait des élections rapides en Syrie dans les dix huit mois. Du coté de la France Bachar a été mis de coté pour avancer sur la résolution du conflit.
Le G20 va stopper les financement de l'EI, La Turquie a reçu l'ordre strict d'Obama et des européens d’arrêter son jeux trouble en achetant les denrées et matières premières de l'EI et enfin les Russes ont de belles avancées en Syrie et les Yezidis/Kurdes en Irak.
Les réaction de terrorisme sont abject et abominable et sont la réaction des dernières réussites occidentales sur le terrain de guerre.
L'Etat d'urgence est en train de permettre de perquisitionner partout en France et de nombreux dépôts d'armes ont été trouvés dans plusieurs banlieues en Rhone Alpes, en Ile de France et dans le nord.
L’État d'urgence permet de se passer de l'instrument judiciaire qui a pour effet dans son temps long de permettre aux terroristes de s'enfuir ou de déplacer leurs stocks d'armes. Là ils ont été pris sur le fait les deux dernières nuit et cela va continuer toute la semaine.
Les imams radicaux sont en cours d'expulsion ou de mise en garde à vue sur tout le territoire.
Donc tout est en cours. Ce qui est malheureux c'est qu'il aura fallu attendre autant de morts pour faire enfin le nettoyage de ces caches d'armes de guerre et de prêcheurs de haine.
a écrit le 16/11/2015 à 10:02 :
Un seul mot : "DEMISSION".
a écrit le 16/11/2015 à 9:52 :
Valls est égal à lui même, il fait ce qu'il sait faire : commentateur invétéré, ses bavardages incessants démontrent qu'il ne fait rien,

si Valls travaillait, il n'aurait pas le temps de courir les plateaux télés, radio, les rédactions de la presse people,

hors il bavasse et son bavassage est d'une profonde vacuité ;

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :