Valls : le terrorisme peut encore frapper "dans les jours qui viennent"

Le Premier ministre a mis en garde sur le risque de "nouvelles répliques" en France. "Nous allons vivre longtemps avec cette menace", a-t-il affirmé sur RTL.

2 mn

Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de la mouvance djihadiste.
Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de "la mouvance djihadiste". (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)

Publié le 16/11/2015 08:46. Mis à jour le 16/11/2015 à 09:13.

"Je ne dis pas cela pour faire peur, mais il faut être lucide". Ainsi, le Premier ministre Manuels Valls a-t-il expliqué les propos inquiétants qu'il a tenus lundi 16 novembre, le matin sur la chaîne de radio RTL.

La France doit se préparer à de nouveaux attentats, a en effet affirmé le Premier ministre français, en soulignant que le pays pouvait être encore frappé "dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent".

Des attentats "organisés, pensés, planifiés depuis la Syrie"

"Il n'y a pas de risque zéro [...] Nous allons vivre longtemps avec cette menace", "il faut s'y préparer", a-t-il ajouté, en évoquant "de nouvelles répliques" françaises.

Les attentats ont été "organisés, pensés, planifiés depuis la Syrie", a par ailleurs précisé le Premier ministre. Il a demandé à chacun de "prendre conscience du danger majeur que représente cette armée terroriste" qu'est l'organisation Etat islamique.

"Nous utilisons les possibilités que nous donne l'état d'urgence"

Manuel Valls a également confirmé que des perquisitions administratives ont visé dans la nuit de dimanche à lundi en France des membres de "la mouvance djihadiste" dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Paris et Saint-Denis.

"Nous utilisons les possibilités que nous donne l'état d'urgence", a admis le Premier ministre sur RTL.

"Cela permet d'interpeller tous ceux et toutes celles qui sont dans la mouvance radicalisée, la mouvance djihadiste, (...) tous ceux qui prônent la haine de la République", a-t-il poursuivi sans plus de détails. Le Premier ministre n'a pas précisé si les forces de police avaient procédé des interpellations.

"Il faut fermer les mosquées qui s'en prennent aux valeurs de la République", a-t-il également ajouté.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 17/11/2015 à 12:31
Signaler
pas de propos réducteurs, ce sont tous les partis politiques qui n'ont rien géré ni managé depuis 40 ans, à nous voter des budgets en déficit avec augmentation permanente de la dette et du chômage, du pur sabotage et antigestion, laxisme total... ...

à écrit le 17/11/2015 à 5:20
Signaler
L'angélisme aveugle des gouvernements successifs de la présidence de MM. Sarkozy et Hollande, doublé d'une incapacité et d'une incompétence sans pareil, sont pour beaucoup dans ces évènements tragiques qui viennent frapper le ceour de la France, Pari...

à écrit le 16/11/2015 à 20:21
Signaler
Ils sont vachement crédibles le président, le premier ministre et sa clique. Celà fait 40 ans qu' UMP et PS ont pour politique la libanisation et la destruction de la France !

à écrit le 16/11/2015 à 17:27
Signaler
Une question se pose : comment est-il possible que durant 33 minutes en plein Paris, il n'y ai pas eu d'intervention police ? Nous entrons en période hivernale, sous les parka et duffelcoat, sous les grands vêtements amples opaques noirs ou ...

à écrit le 16/11/2015 à 17:08
Signaler
Ils nous frappent car nous sommes faibles... Nous avons choisi d’être faible pour que soi disant le fascisme ne revienne pas mais les extrêmes finissent toujours pas ce rejoindre... Regarder le film "V comme vendetta" et vous verrez que nous sommes ...

à écrit le 16/11/2015 à 16:24
Signaler
C'est rassurant!

à écrit le 16/11/2015 à 16:21
Signaler
Nous devons rester vigilant car ceux d'en face savent prendre leur temps, ils ne sont jamais pressés de frapper, cyniques à l’extrême ils s'amusent à nous à attendre une baisse de notre vigilance restons sur nos garde en permanence veillons sur nou...

à écrit le 16/11/2015 à 15:23
Signaler
Le chasseur de quenels et un poids léger face au client en face. Si ce n'était pas le cas ils ne frapperaient pas à répétition en France.

à écrit le 16/11/2015 à 15:19
Signaler
Pourquoi dans les mesures sécuritaires prisent par ce gouvernement l' interdiction du port du voile intégrale n' a pas été interdit partout en France, lieux publics ou privés, ces tenues vestimentaires sont de vrais cachette à bombes ou armes de guer...

le 16/11/2015 à 20:27
Signaler
Parce que.

à écrit le 16/11/2015 à 14:57
Signaler
Au lieu de parler tous les jours dans les médias de tout et en définitive...de rien, ce petit 1er ministre ferai mieux d' agir efficacement pour protéger les français : certaines banlieues sont remplies d' islamistes et d' armes : que fait-il ???

à écrit le 16/11/2015 à 14:42
Signaler
Les politiques sont responsables de la dégradation du pays. Les cités sont des zones de non droit. Drogue , armes , circulent sans problème. La pensée unique a amplifié le problème. On ne peut plus parler de rien, d'une immigration non contrôlée, des...

à écrit le 16/11/2015 à 14:29
Signaler
C'est homme ne devrait plus s'exprimer, les attentats sont la cause de sa décision d'envoyer nos troupes au Mali en Centre Afrique et en Irak. Il sait que ces terroristes sont en France, ne fait rien pour les arrêter et met la France dans le pétrin....

à écrit le 16/11/2015 à 14:18
Signaler
Les sans dents sont prévenus. Ils seront à nouveau troués en sortant de chez eux. Merci monsieur le Premier Ministre pour cette information.

à écrit le 16/11/2015 à 13:52
Signaler
"On ne change pas d'attelage au milieu du gué" On ne change surtout pas de gouvernement. Votez pour moi !

à écrit le 16/11/2015 à 13:09
Signaler
Manuel valls merci de nous prévenir Manuel nous ne le savions pas

à écrit le 16/11/2015 à 11:48
Signaler
le terrorisme peut encore frapper "dans les jours qui viennent...Au moins, il a le sens de l'humour... Vu le nombre de migrants que l'on a reçu, c'est pendant des années que Daesh peut faire des attentats!!!!

à écrit le 16/11/2015 à 11:39
Signaler
Manuel Valls a dit à L’institut du monde arabe le 30 juin 2014, présidé par Jack Lang, pour une « réception oecuménique » à l’occasion de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque ». Pourquoi « oecuménique » alors qu’il n’y avait que des dignita...

à écrit le 16/11/2015 à 11:02
Signaler
On va prendre en otage 60 M de français et laisser libre 11 000 salafistes-nazis ? Qu'est ce qu'on attend pour les mettre dans dans un camp de rééducation de la charité chrétienne au milieu de la jungle Guyanaise ?

à écrit le 16/11/2015 à 10:09
Signaler
Manolo, décidément tu ne comprends rien à la doctrine des djihadistes, plus tu iras chez eux faire le mariole en voulant leur imposer tes idées, plus tu subiras (enfin pas toi, nous, le peuple) leur vengeance. Manolo, si ces peuples ne sont pas satis...

le 16/11/2015 à 10:32
Signaler
DAesh n est pas un peuple mais une armée utilisant l'arme terroriste. La France n'opprime pas les peuples, ne les Siriens, ni personne. Npous sommes en guerre contre l'islam radical car cet islam est contre tout sec qui lui est différent. Il est imp...

le 16/11/2015 à 10:53
Signaler
à @caféine vous êtes sélectifs et vous êtes déjà en erreur , c'est l'Islam qui est en guerre depuis plusieurs décennie , et cela va être long pour reconnaître les erreurs .

le 16/11/2015 à 15:01
Signaler
@ Cafeine Désolé cher Cafeine mais vous êtes à côté du sujet. Daesh n'existait pas avant que nous allions détruire l'Irak, la Libye, maintenant la Syrie, de même qu' Al Qaïda et les talibans fabriqués par les américains. Ce que vous appelez l'armée...

le 16/11/2015 à 15:28
Signaler
Je ne partage pas votre opinion. LA coalition dont les contours se forme aura des succès rapide car à présent les USA et la Russie acceptent de coopérer et tout le monde est d'accord pour qu'il y ait des élections rapides en Syrie dans les dix huit m...

à écrit le 16/11/2015 à 10:02
Signaler
Un seul mot : "DEMISSION".

à écrit le 16/11/2015 à 9:52
Signaler
Valls est égal à lui même, il fait ce qu'il sait faire : commentateur invétéré, ses bavardages incessants démontrent qu'il ne fait rien, si Valls travaillait, il n'aurait pas le temps de courir les plateaux télés, radio, les rédactions de la pres...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.