Variant Delta : le virus ne baisse plus, une quatrième vague pourrait toucher la France dès fin juillet (Véran)

Une quatrième vague de l'épidémie de coronavirus pourrait frapper la France dès la fin juillet du fait de la propagation du variant Delta, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. Depuis 5 jours, le virus ne baisse plus, a-t-il précisé.

2 mn

Depuis 5 jours, le virus ne baisse plus, il réaugmente. A cause du variant Delta qui est très contagieux. L'exemple anglais montre qu'une vague est possible dès la fin juillet, a déclaré Olivier Véran
"Depuis 5 jours, le virus ne baisse plus, il réaugmente. A cause du variant Delta qui est très contagieux. L'exemple anglais montre qu'une vague est possible dès la fin juillet", a déclaré Olivier Véran (Crédits : Reuters)

Une quatrième vague de l'épidémie de coronavirus pourrait frapper la France dès la fin juillet du fait de la propagation du variant Delta recensé en premier lieu en Inde, a déclaré dimanche le ministre de la Santé, Olivier Véran, soulignant l'augmentation récente du nombre d'infections.

"Depuis 5 jours, le virus ne baisse plus, il réaugmente. A cause du variant Delta qui est très contagieux. L'exemple anglais montre qu'une vague est possible dès la fin juillet", a-t-il écrit.

"Nous devons aller encore plus vite (dans la vaccination). C'est une course contre la montre qui se joue dans notre pays", a-t-il de nouveau souligné. "Les vaccins font chuter le risque de forme grave, y compris avec le variant Delta."

Olivier Véran avait prévenu vendredi que le pays pourrait être confronté à une reprise de la crise sanitaire dès cet été en raison de la progression du variant Delta et avait appelé les Français à se faire vacciner, alors que le gouvernement a assoupli les procédures de vaccination.

Il faut 85% de population immunisée pour arrêter l'épidémie

Avec un variant Delta considéré comme 40% à 80% plus contagieux que l'Alpha, "le niveau d'exigence de la couverture vaccinale minimum est plus élevé que ce qu'on pensait au départ", a prévenu l'épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale à l'université de Genève, dans un entretien à l'AFP

Il faudrait "85% de personnes immunisées pour que l'épidémie s'arrête", évalue de son côté Pascal Crépey, chercheur en biostatistiques à l'EHESP.

Pour l'instant, seul un tiers de la population est complètement vacciné en France et le gouvernement table sur 35 millions de personnes fin août, soit 52%.

Il faut donc "coupler la vaccination avec une stratégie de circulation minimale du virus très offensive", plaide le Pr Flahault. La bonne nouvelle, c'est que la France est "mieux armée" que l'été dernier pour empêcher que le scénario de la vague automnale se répète.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 06/07/2021 à 8:17
Signaler
Être vacciné n'équivaut pas du tout à être immunisé. C'est une illusion.

à écrit le 05/07/2021 à 16:25
Signaler
Un gouvernement, dont les représentants se sont pris la pire raclée électorale de toute l’histoire de la république (la énième déroute d’ailleurs, depuis l’élection de Macron), continue a ordonner, à interdire, à réglementer, à faire la morale sur le...

à écrit le 05/07/2021 à 15:53
Signaler
Ils diront quoi si l'ARN des vaccins se recombine avec d'autres virus (recombinaison virale) ? Aucun recul à très grande échelle sur ces vaccins. La tôle aux dernières élections ne leur a pas suffit ?

à écrit le 05/07/2021 à 14:51
Signaler
Qu'on arrête de nous bassiner avec ces histories de "vagues". Chacune d'elle est une épidémie différente puisque issue d'un variant en provenance d'une région différente. Notre gouvernement laisse volontairement des porteurs potentiels entrer ou sort...

à écrit le 05/07/2021 à 14:41
Signaler
Vive la propagande des putschistes scientologues financés par les labos...

à écrit le 05/07/2021 à 14:38
Signaler
encore un échec de visionnaire d une politique du n importe quoi

à écrit le 05/07/2021 à 13:50
Signaler
Même pas peur.

à écrit le 05/07/2021 à 13:17
Signaler
Quelle 4eme vague ? Les ambassadeurs des 27 pays de l’UE ont donné leur feu vert en juin à l’ajout des États-Unis à la liste des pays tiers dont les voyageurs, même non vaccinés contre le Covid-19, peuvent être admis dans l’Union européenne.Outre ...

à écrit le 05/07/2021 à 13:00
Signaler
Le vaccin est un trompe l'oeil, il protège les vaccinés contre les formes graves ... pas toutes !... les vaccinés se sont relâchés et ne respectent les gestes barrières, ils ne respectent pas les distanciations physiques ... résultat, ce sont l...

à écrit le 05/07/2021 à 12:08
Signaler
Tous les ans depuis 20 ans, je me fais vacciner contre... la grippe, je ne peux pas être taxé "d'anti vaccin" ! Quand je suis vacciné, je ne me demande pas "est-ce que le type d'à coté est vacciné?!" je suis protégé, un point c'est tout ! tant pis po...

à écrit le 05/07/2021 à 12:03
Signaler
C'est assez marrant devoir gesticuler ces politiques, alors que ce sont eux qui tiennent les manettes et laissent rentrer le dit variant à pleins tombreaux . Message de leur non lisible est que si tout le monde est vacciné le variant ne pourra cont...

à écrit le 05/07/2021 à 11:08
Signaler
L’immunisation vaccinale n'est visiblement pas a large spectre et l’immunisation naturelle n’étant pas sollicité est porté a disparaître... doit on craindre l'effet sida?

à écrit le 05/07/2021 à 10:49
Signaler
heureusement que Madagascar est sauvé par ces remèdes naturelles (CVO+ et ED1...), nous n'avons pas peur de ça, que ce soit alpha ou bêta ou gamma, peu importe le type des variants, on est prêt à affronter ça

à écrit le 05/07/2021 à 10:22
Signaler
Tant pis pour ceux qui ne veulent pas se faire vacciner : ils prennent et assument leur risque. Mais que les enfermeurs arrêtent leurs abus de pouvoir névrotiques et laissent vivre ceux qui sont vaccinés ! Ils n'ont même pas conscience de leur ridic...

à écrit le 05/07/2021 à 9:46
Signaler
"Il faut 85% de population immunisée pour arrêter l'épidémie" Il faut faire comme lors de la grippe de Hong Kong en 68/69 ,c'est à dire rien ,seule immunité naturelle est la bonne solution.Regardez nos peace and love la pêche qu'ils ont à 70/75 an...

à écrit le 05/07/2021 à 9:32
Signaler
Ho non ! Ils ne vont pas nous faire ça avant les JO ?

à écrit le 05/07/2021 à 9:11
Signaler
Voici le terme qui me vient spontanément à l'esprit quand je vois ce type. Son vaccin on n'en veut pas, son variant on y croit pas, ces gestes à la noix on s'en moque.

le 05/07/2021 à 10:02
Signaler
José Bové n'aurait pas dit mieux, c'est tout à fait ça.

à écrit le 05/07/2021 à 2:37
Signaler
La 4° c'est couru d'avance, le problème est de savoir quand. Pas étonnant lorsque vous voyez les jeunes faire les C*** avec leurs "fêtes" complètement irresponsables, sans parler aussi des stades de foot. Nous sommes en pandémie, les gens sont fous o...

le 05/07/2021 à 9:04
Signaler
Certainement parce que, les "jeunes" comme vous dites, ont plus de chance de gagner au loto, que d'être malades du covid.

à écrit le 05/07/2021 à 1:41
Signaler
Veran continue à faire peur en employant les mots "craint,alerte, 4ème vague" La volonté de Manu et LREM est de maintenir le chaos avec des annonces inquiétantes et anxiogènes récurrentes pour maintenir l'incertitude et LA PEUR. Manu a besoin de la ...

le 05/07/2021 à 8:36
Signaler
commencer par fermer les fontieres et annuler la fermeture des centres de vaccination le riches idees de m veran

à écrit le 04/07/2021 à 23:27
Signaler
Et si on ralentissait cette course absurde à la vaccination ? Le variant Delta est plus contagieux, certes, mais pas plus mortel ni dangereux pour autant. Il faudrait peut-être commencer à vivre durablement avec cette maladie, non ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.