Affaire Atlaoui : François Hollande menace l'Indonésie de "conséquences diplomatiques"

 |   |  378  mots
Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie
Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie (Crédits : © Beawiharta Beawiharta / Reute)
Le Chef de l'Etat a prévenu Jakarta que si Serge Atlaoui était exécuté, il y aurait "des conséquences diplomatiques." Le Français, condamné à mort, n'est cependant pas concernés par les prochaines exécutions.

L'affaire Serge Atlaoui pourrait avoir des « conséquences diplomatiques. » C'est du moins ce qu'a affirmé samedi le président français François Hollande à la presse lors de sa visite à Bakou en Azerbaïdjan ce samedi 25 avril. Le Français Serge Atlaoui a été condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue.

Rappel de l'ambassadeur

« S'il est exécuté, il y aura des conséquences avec la France et l'Europe parce qu'on ne peut pas accepter ce type d'exécutions », a affirmé le président de la République qui a indiqué que ces conséquences seraient essentiellement « diplomatiques. » «  A tout le moins, nous rappellerons notre ambassadeur », a précisé François Hollande qui a également évoqué la suspension des coopérations avec Jakarta évoqués lors du sommet du G20 à Brisbane en novembre. Pour le moment, l'hôte de l'Elysée n'envisage pas de se rendre en Indonésie.

« Nous comprenons que l'Indonésie veuille lutter contre le trafic de drogue mais, en l'occurrence, Serge Atlaoui a été un opérateur d'un laboratoire dont il n'imaginait pas qu'il puisse fabriquer cette marchandise et il n'avait pas de passé judiciaire », a souligné le chef de l'Etat. François Hollande a affirmé être prêt à recevoir l'épouse de Serge Atlaoui, « à sa demande. »

Neuf étrangers menacés

Serge Atlaoui, 51 ans, est en attente de son exécution à Nusakambagnan, une île isolée de l'archipel avec neuf autres condamnés à mort étrangers, notamment australiens, brésiliens, nigerians et philippins. La Cour suprême du pays a rejeté l'ultime recours du Français et l'exécution devrait avoir lieu, selon un responsable judiciaire du pays cité par l'AFP « dans les prochains jours. » Néanmoins, les autorités indonésiennes ont confirmé que Serge Atlaoui ne serait pas concerné par les prochaines exécutions.  François Hollande a affirmé agir avec les autorités brésiliennes et australiennes pour empêcher l'exécution. La ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a à ouveau appelé Jakarta à la clémence samedi. Mais les autorités indonésiennes ne semblent pas vouloir céder. En France, des rassemblements de soutien à Serge Atlaoui, à l'initiative de l'association Ensemble contre la peine de mort et en partenariat avec 19 autres ONG, sont prévus à Paris et Metz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2015 à 21:59 :
8 des 10 condamnés ont été déjà exécutés cet après-midi à Jakarta. Deux autres, une philippine et Serge Atloui sont dans la fille d'attente. Vont-ils s'en sortir ou pas ?
a écrit le 28/04/2015 à 21:13 :
Le Brésilien Rodrigo Gularte, les Australiens Myuran Sukumaran et Andrew Chan, et encore cinq autres condamnés à mort ont été éxécutés aujourd'hui. Des dix il ne reste que la Philippine Mary Jane Veloso et le Français Serge Atlaoui qui attendent un dernier recours de leurs avocats. Si il y aura de grâce pour ces deux prisonniers alors les pays des nationaux exécutés auront de quoi être fâchés avec l'Indonésie.
a écrit le 28/04/2015 à 14:57 :
@Patrick W (25/11 22:10) et Mariah (20:36)
Je faisais une remarque à Cafeine. J'ai lu que les luttes contre la drogue et la corruption faisaient partie du programme du président Joko Widodo. Je ne comprends pas que vous me demandiez de suggérer quelque chose. Qui suis-je ?
Ceci étant écrit, d'après les journaux indonésiens et australiens et surtout les commentaires sur les articles. La tolérance zéro, semble être, pour le moment en tout cas, exclusivement dirigé contre les étrangers. Il semble qu'il y ait deux poids deux mesures. Pourquoi ? je n'en sais rien.
Notre compatriote a obtenu un sursis (mais un appel (?) semble avoir été rejeté ce matin ?). Tous les préparatifs (dernières visites des proches, tireurs, croix avec noms, et cercueils sur place, etc) sont effectués pour que les exécutions des neuf malheureux soient effectuées dans quelques heures (dixit journaux locaux en anglais) sauf, bien entendu, s'il y a un sursis de dernière minute.
Cordialement.
a écrit le 26/04/2015 à 21:55 :
Comme par magie, tous les titres concernant l'affaire Atlaoui ont mystérieusement disparu des journaux parisiens ce dimanche soir. Une consigne quelconque en venant de l'Elysée pour ne pas hérisser les poils de nos amis indonésiens ? ce qui m'épate c'est la discipline et le timing de nos rédactions quand il s'agit de suivre des ordres, c'est cette adorable complicité entre presse et pouvoir. Et alors, qu'attend-elle La Tribune pour en faire de même ? :-)
Réponse de le 27/04/2015 à 10:20 :
C vrai. Par contre, ce qu'on voit sur la rencontre Hollande et le président de l'Ukr(haine).....
a écrit le 26/04/2015 à 19:57 :
Doucement mais surement une dictature psump se mets en place , un jour il serat trop tard le pays serat le quart monde
Réponse de le 30/04/2015 à 17:50 :
Tout se met en place progressivement ,une seule solution la révolte et l'éradication des empêcheurs de tourner en rond LA COUPE EST PLEINE!
a écrit le 26/04/2015 à 19:11 :
Un président qui soutient un trafiquant de drogue, il n'y a que Hollande pour agir de la sorte.
Réponse de le 27/04/2015 à 8:42 :
Vous avez tout compris, bravo !
Réponse de le 28/04/2015 à 10:39 :
Il a même fait pire : une petite sortie bras dessus bras dessous avec Netanyahou et Poroshenko pour démontrer que la gauche française est aussi copain-copine de l'extrême-droite dès que celle-ci ne soit pas française !!.
a écrit le 26/04/2015 à 18:59 :
Une certaine presse parle déjà que l'exécution de Serge Atlaoui était retardée en Indonésie, que son nom ne figure pas sur la liste des prochaines exécutions. Ni le sien ni les noms des autres étrangers condamnées à mort ! Il se peut que ce soit normal selon les dates des jugements de chacun.
Hollande continue à aboyer envers les autorités indonésiennes mais c'est irresponsable car, en faisant son cinéma personnel pour remonter dans les sondages en France, il s'en fiche s'il jette des lueurs d'espoir pour la famille du condamné pour rien.
Les autorités indonésiennes seront obligées de libérer tous les autres condamnés à mort, et qui sont des ressortissants d’Australie, du Brésil, des Philippines et du Nigéria.
Réponse de le 26/04/2015 à 21:13 :
Permettez-moi de vous répondre, et si LaTribune ne me censure pas, voici mon commentaire: je connais assez bien les pays sud-asiatiques, j'y ai travaillé pendant plusieurs années et j'ai appris qu'il ne faut pas mettre tous les chats dans le même panier. Ainsi comme le Japon est un pays sans souveraineté, 100% soumis à la volonté des américains, l'Indonésie en est de même, toutefois le patron là-bas s'appelle US dollar ! ou €uro !! il suffit de faire un peu plus de pression que les autres sur leurs autorités qu'elles finissent pour lâcher prise.
Justement je viens de changer cet après--midi deux mots avec un ancien copain qui travaille toujours dans un endroit proche à Jakarta à propos de ces condamnés à mort. Selon lui il y a très peu de bruit du côté médias nationaux, le gouvernement a réitéré les peines capitales sans état d'âme et l'affaire est jouée. Aujourd'hui même les ressortissants d'Australie, du Brésil, du Nigéria et des Philippines ont été transférés vers une prison de maximum sécurité où ils devront être exécutés dans les prochains jours. Mais c'est curieux que pas le ressortissant français, il n'est pas allée avec les autres.
Ceci confirme ce que je vous disais. L'État français a sans doute augmenté la mise aux enchères et si la somme satisfait les autorités là-bas, contrairement à ses collègues d'infortune, notre compatriote sera libéré.
L'Indonésie est un très beau pays, les gens sont super sympas et dans certains domaines techniques on y peut gagner bien la vie, mais j'ai toujours eu le sentiment que ces condamnations à mort des étrangers favorisent les pots-de-vin, aucun doute. Alors si Hollande veut vraiment sauver la peau de Atlaoui il doit verser du pognon, et ce ne sera pas le moindre. Malgré tout ce qu'il nous dira, si ce condamné français est relâché alors ce sera une histoire de gros pognon. les autres pays ont offert aussi mais peut-être que Hollande a fait monter les enchères et ils ont abandonné le match. Combien ? sais pas... des millions d'euros c'est sûr.
C'est triste pour les gens qui vont mourir pour des crimes qui ne se trouvent pas parmi les plus graves. Et plus triste encore parce que si les pays ne sont pas d'accord de verser des grandes sommes d'argent pour la vie de ses ressortissants criminels, ceux-ci seront fusillés sans pitié. Triste.
Réponse de le 27/04/2015 à 2:13 :
@JBl38, merci pour ce commentaire qui explique bien la situation en Indonésie, Hollande a besoin par tout les moyens de sauver sont image, donc il dépense sans compter, il na pas de soucie d'argent parce-que c'est pas sont argent, c'est l'argent du contribuable, le français plus que les autres prisonniers a de la chance d'avoir ce FH, l’incompétence paye des foie. (rire jaune)
Réponse de le 27/04/2015 à 11:54 :
Des preuves ? arf c'est si facile derrière un écran anonyme !
Réponse de le 28/04/2015 à 8:48 :
Et vous, avez vous des preuves de l'innocence de cet homme ? ou de sa culpabilité pour autant ? trop facile de poser les question sans pourtant se donner de la peine d'aller les vérifier par soi-même. Je pense que vous êtes du type qui adore avoir les compte-rendus de la presse à pensée unique, du genre "ce qu'il faut retenir sur". Allez vérifier par vous même, l'internet va plus loin que les médias corporatifs, c'est sûr. Et bonne chance.
a écrit le 26/04/2015 à 17:20 :
Il est certain que les dirigeants indonésiens sont morts de trouille ....
Pensez donc , Hollande la terreur, le Gengis Kahn du 21 ème siècle, les menace de mesures de rétorsion, dont nul, sauf lui, ne peut imaginer l' extrème dureté.
Réponse de le 26/04/2015 à 19:46 :
On dit qu'il commence déjà à armer son scooter et à peindre son casque aux couleurs nationales..... wow! ça va ficher la frousse aux asiatiques....
a écrit le 26/04/2015 à 13:25 :
Notre Presidenr a montré ici toute sa volonté et son autorité. Grâce à lui la France est respectée de part le monde, et sa voix poêle loin. Tous les pays du monde doivent tenir compte de la parole de la France.
Réponse de le 26/04/2015 à 16:55 :
@élu PS: entre ton souhait et la réalité, il y a un fossé énorme :-) ton président (20% des voix des inscrits au 1er tour) et ses potes, c'est plutôt le muppet show permanent :-)
Réponse de le 26/04/2015 à 17:21 :
Commencer déjà la semaine en lisant des propos comme les votres, dur dur…….
Réponse de le 27/04/2015 à 12:03 :
Tout a fait d'accord, Bravo Hollande il n'y a plus d'otages et il va sauver la tète de ce français puis c'est le seul a pouvoir vendre des rafales, Dassault incapable de vendre ses rafales seul !
a écrit le 26/04/2015 à 12:27 :
L' Indonésie a un discours hypocrite. Elle condamne l'utilisation de la peine de mort contre 2 de ses ressortissants accusés de meurtre en Arabie Saoudite et n'hésite pas à critiquer le système judiciaire saoudiens. Mais elle s'apprête à faire exactement la même chose avec Atlaoui. Le Président a tout mon soutien.
Réponse de le 26/04/2015 à 13:10 :
Moi aussi je suis PS et je partage totalement ton opinion, je soutiens notre grand président Hollande. Salutations socialistes !
Réponse de le 26/04/2015 à 17:58 :
Amusant de constater qu'il existe encore des socialistes en France.
Vous êtes maintenant une espèce rare et qui doit être protégée avec attention.
Et au rythme des coups d'éclat de votre poulain, vous risquez d'être encore moins nombreux en 2017.
Réponse de le 27/04/2015 à 12:08 :
Bravo Hollande il ne faut rien lâcher contre les républicains de Sarkozy et les communistes Lepen !
a écrit le 26/04/2015 à 12:04 :
quand je vois autant de propos mortifères , je me pose des questions ? cet homme n'a tué personne , ce n'est pas un privilégié , il a cherché un boulot pour s'en sortir et est allé au bout du monde , c'est un prolo pas un caïd intouchable . Pourquoi ne rien dire sur les monstres tueurs d'enfants qui hantent nos prisons et qui risquent sortir un jour avec les risques que l'on connait .
Réponse de le 26/04/2015 à 15:20 :
Vous avez tout à fait raison, les Français se laissent emporter aisément par des propos haineux et (ce qui est encore plus déplorable) envers même leurs propres compatriotes. Une peine de 12, voire 15 ans ce serait déjà excessive pour un cas de trafic de drogue, mais disons ce serait plus acceptable que la peine capitale. Comme nous disait souvent notre parrain Jean-Baptiste, "brûle la gomme, fiston, pas ton âme". À bon entendeur…..
a écrit le 26/04/2015 à 11:05 :
Pourquoi ne pas condamner à mort le patron et les employés de l'entreprise qui ont construit l’entrepôt de drogue ? Pourquoi ne pas condamner aussi l'hébergeur du condamné, et celui qui a fourni les outils ? Pourquoi ne pas condamner le maire de la commune ou est installé ce trafic ? En condamnant les étrangers qui travaillent dans ce pays sous des prétextes fallacieux, c'est en fait une atteinte indirecte au droit international du commerce, et du protectionnisme déguisé. Sarko a gagné dans l'affaire Cassez, Holland n'a pas d'autres solutions que réussir dans l'affaire Atlaoui, sinon tous les travailleurs Français expatriés risquent leur vie, et ce serait une grave entrave aux intérêts économiques de notre pays.
Réponse de le 26/04/2015 à 13:23 :
@ Dingo Les travailleur français expatriés ne sont pas des trafiquants de drogue, de quoi parler vous ?
a écrit le 26/04/2015 à 10:58 :
Entre les Mistral et cette affaire, nos intérèts sont mal barrés.
Plus que 2 ans à tenir avant le départ de cet incompétent absolu.
a écrit le 26/04/2015 à 9:19 :
pauvre Hollande il faut absolument le plaindre il a quitté la planète terre. En ce qui concerne le trafiquant de drogue il savait ce qui l'attendait en violant la loi dans ce pays. Ceux qui le défendent oublis les dégâts pour notre jeunesse, jamais je ne m'associerai pour défendre une telle cause. Son avocat est au bord des larmes, il pourra bientôt jouer dans un feuilleton à l'eau de rose, il a sa place, il n'y va pas de main morte il voudrait que ce soit une cause commune pour toute l'Europe, Hollande relâche tous les trafiquants de drogue qui sont dans les prisons et ce sera la totale.
a écrit le 26/04/2015 à 8:50 :
Je pose la question: que répondrait le gouvernement français si un pays étranger (au gouvernement démocratiquement élu) venait à le menacer à la suite d'une condamnation par la justice?
Réponse de le 26/04/2015 à 14:24 :
Exactement!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 26/04/2015 à 6:57 :
HOLLANDE boit trop!
a écrit le 26/04/2015 à 4:38 :
Hollande menace l’Indonésie comme Obama menace le monde? Il a perdu, le pauvre, le sens de la réalité a force de vivre dans un palais de l'Empire disparu a tout jamais.
a écrit le 25/04/2015 à 23:32 :
La France qui menace Indonésie c'est à mourir de rire il ferait mieux de prendre exemple sur la justice de ce pays qui est intransigeant avec les traficants de drogues c'est pas comme chez nous la justice est si efficace quil y a que des récidivistes qui courent les rues
a écrit le 25/04/2015 à 23:25 :
Le donneur de leçons à la planète ferait de se calmer, on détériore les relations avec des pays importants ,il ferait mieux de s'occuper de la France et de libérer les entreprises françaises qui sont les plus imposées et qui doivent discuter avec des syndicats d'un autre siècle ,mais la on ne l'entend pas beaucoup les fonctionnaires de la politique françaises auront a justifier leur inaction.......
a écrit le 25/04/2015 à 22:00 :
Encore une fois le monde politique montre sa faiblesse vis-à-vis de la pensée unique. Le pouvoir socialiste menace l'Indonésie de représailles diplomatiques !! c'est ridicule. Et quand j'entends les arguments du président UMP du groupe parlementaire France-Indonésie, je n'en reviens pas : "la condamnation à mort est injuste car trop de temps s'est écoulé depuis l'arrestation" !!! Aurait-il fallu exécuter l'accusé dès la 1ère condamnation ???
Un autre argument de taille : "c'est un Français, et la peine de mort est abolie en France et en Europe"!!! Et depuis quand faut-il prendre en considération la législation du pays d'origine de l'accusé ?

Le seul argument qui mériterait d'être utilisé, c'est le doute sur sa culpabilité. Savait-il ou ignorait-il que les machines qu'il entretenait fabriquaient des millions de pillules d'ecstasy ? Les arguments de la défense et de l'accusation nous sont inconnus. Mais qu'un soudeur messin se retrouve dans une usine chimique en Indonésie.... cela laisse planer de fortes suspicions.

Quant aux arguments sur l'iniquité de son procès, ils portent sur tout et son contraire. Ce qui est sûr, c'est que Atlaoui a été bien mal inspiré de faire appel de son 1er jugement – qui ne le condamnait "que" à la prison à vie.
Réponse de le 26/04/2015 à 14:30 :
D'accord avec vous.
et oui, la loi s'est soudainement durcie, pas de chance.
a écrit le 25/04/2015 à 21:48 :
François Mollande ou celui qui fait trembler les autorités indonésiennes...! mdr !
Qu'il s'occupe de la France, y'a du boulot...!
a écrit le 25/04/2015 à 18:47 :
Autant je peux comprendre que les autorités françaises cherchent à sauver ce monsieur de son sort...

Je ne peux toutefois que m'interroger sur celles-ci. Si l'instruction pénale, le jugement étaient à ce point inéquitables que faisaient alors les autorités consulaires françaises ? Ce n'est pas en arrivant après la bataille en criant au scandale que... l'on change les choses.

Pour connaitre un peu les services consulaires français, je crains fort que cela ne soit qu'après la condamnation à mort qu'ils aient réagis... et donc trop tard !

A t-il été bien défendu, ont-ils critiqués l'instruction devant les juridictions d'appel et devant la Cour suprême ? Ce n'est pas en faisant un recours en révision x années plus tard que l'on peut avoir la censure de telles erreurs... même si TF1 est là !!! :)
Réponse de le 26/04/2015 à 14:33 :
On ne peut ecrire mieux, tout y est!!!!!!!!
a écrit le 25/04/2015 à 18:47 :
A ce moment il existe 10 personnes condamnées à mort pour des affaires de drogue en Indonésie : deux Australiens, un Ghanéen, deux Philippins, un Brésilien, un Nigérien, deux Indonésiens et un Français. Si le Président indonésien relâche le Français il doit en faire de même avec les autres, n'est-ce pas ? alors ce sera un échec politique pour lui c'est clair. Que Hollande se taise et part faire la guerre à Poutine, c'est plus crédible quoi.
Réponse de le 25/04/2015 à 21:14 :
@ Anatole : Un tel niveau de naïveté me laisse pantois.
Réponse de le 25/04/2015 à 23:02 :
Patriot9, est ce que votre amouraché serait content une telle remarque ? :-))
Réponse de le 25/04/2015 à 23:03 :
Patriot9, est ce que votre amouraché serait content d'une telle remarque ? :-))
a écrit le 25/04/2015 à 18:40 :
Je n'accepte pas de ne pas manger de porc ou de ne pas pouvoir dessiner Dieu ou son prophète car ce n'est pas dans la loi française. Symétriquement je n'ai pas à imposer ma loi (anti-peine de mort) dans un état de droit ayant jugé un crime de droit commun. Notre Président nous ridiculise.
a écrit le 25/04/2015 à 17:38 :
N'est ce pas tout simplement de l'ingérence? Dans la même optique, il serait peut être normal que l'Algérie demande la libération du disciple des frères clafoutis ... C'est un peu la même chose non, ici François 1er demande la libération d'un criminel condamné par la justice d'un pays ... Étrange comme comportement, à moins que le socialisme accepte ce genre de comportement...
a écrit le 25/04/2015 à 17:11 :
Moi Président veut rappeler son ambassadeur. HO-HO-HO-HO !! Mais qu'il le fasse, l'Indonésie n'en n'a sûrement pas besoin. Les menaces de Moi Président ils s'en fiche complètement. La France... c'est où ça?
D'accord la peine de mort pour trafic de drogue c'est un peu surdimensionné, mais on ne sait pas s'il est coupable ou non. Pendant qu'on parle de ce monsieur, les politiques font voter des lois en douce. Ce genre de problème devrait se faire sans tapage médiatique, mais Moi Président, en profite pour faire croire qu'il agit. Et nous débite ses con**ries.
Réponse de le 25/04/2015 à 20:14 :
Mais pourquoi la France n'est pas la première puissance du monde avec le nombre de spécialistes en géopolitique ou en économie qui fleurissent sur les forums ? Avec vos compétences, songez a réclamer a un poste d'ambassadeur ou de conseiller.
Réponse de le 25/04/2015 à 20:47 :
Merci de m'avoir permis de vous répondre : c'est que il y a de loin plus de trolls pro US et pro OTAN que les spécialistes de tous les forums réunis ! dites, ils vous paient bien au département d'État ?
Réponse de le 27/04/2015 à 12:37 :
pffff blablabla on s'en fou c qui compte c'est que Hollande réussisse a commuer la peine de votre gamin, en peine de prison en proportion du délit, le reste c'est votre pipicaca !
a écrit le 25/04/2015 à 15:17 :
Ce pauvre Hollande ferait mieux de se taire. Il va envenimer la situation ou humilier une fois de plus son pays.
a écrit le 25/04/2015 à 15:02 :
L'Indonésie dépend de la France autant que la France dépend de l'Indonésie. Peut-être moins encore car si ce pays voudra des avions il peut aller chercher ailleurs, sans problème. Des parfums ? il y en a un peu partout dans le monde. Des vins et des fromages ? il peut aussi aller acheter où bon lui semble, le monde en est plein de producteurs. Donc…. que veut-il Hollande avec ces menaces de pacotille envers un pays de droit, peut-être même plus souverain que le nôtre, et qui exerce sa justice selon ses règles et personne peut rien dire là-dessus. On oublie vite qu'en France, jusqu'au début des années 70 la guillotine ne chômait pas…..
a écrit le 25/04/2015 à 14:43 :
A mon humble avis, Hollande la ramène pour tenir le devant de la scène plutôt qu'autre chose, car de quel droit peut-il s'immiscer dans la justice d'un autre pays ? D'autre part, les prisons sont pleines d'innocents et celui-ci, qu'on nous a présenté comme un expert dans son domaine, ne sait pas faire la différence entre une vessie et un lanterne. On nous prendrait pour des c... que cela ne m'étonnerait pas. Il a joué, il a perdu, espérons que cela servira de leçon aux autres !!!
Réponse de le 27/04/2015 à 12:44 :
s'il peut sauver la vie de ce mec bravo Hollande, le reste c'est que votre pipicaca politique !
a écrit le 25/04/2015 à 13:21 :
L’Indonésie est, pour la France, l’un des moteurs de l’ASEAN et de la diplomatie régionale. Elle s’affirme par ailleurs comme un acteur incontournable des grands enjeux régionaux et internationaux.
La relation bilatérale est en progression sensible, et un partenariat stratégique a été conclu à l’occasion de la visite du Premier ministre François Fillon, les 30 juin et 1er juillet 2011. Ce partenariat stratégique, qui fait suite à la déclaration politique publiée à l’occasion de la visite en France du président Yudhoyono, le 14 décembre 2009, est axé sur la consolidation de la coopération bilatérale dans les domaines politique et de sécurité, économique, du développement, de l’éducation et de la culture, ainsi que sur l’expansion des échanges entre les sociétés civiles. Il constitue également un élément capital pour le développement de la relation entre l’Indonésie et l’Union européenne et entre la France et l’Association des Nations du Sud-Est asiatique.

Quatre accords ont également été signés à l’occasion de la visite à Jakarta du Premier ministre, portant sur la coopération dans les domaines de l’énergie et des ressources minérales, des musées, de l’enseignement supérieur et du tourisme. Un dialogue stratégique bilatéral a été engagé lors de la visite à Jakarta du Ministre des Affaires étrangères, en août 2013 et s’est poursuivi à l’occasion de la visite à Paris du Ministre indonésien des Affaires étrangères, M. Marty Natalegawa, le 25 janvier 2014. Le Président Hollande s’est entretenu avec son nouvel homologue indonésien, le Président Jokowi, en marge du sommet du G20 de Brisbane en novembre 2014, dont il était question des sujets économiques dans le domaine de l'aéronautique et de l'aviation militaire.

Au lieu de faire de la publicité à l'outrance sur ce dossier, en exposant un cas divers qui se passe à l'étranger, l'un parmi une foule d'autres (il existe plus de 600 nationaux français en prison dans le monde dont on n'en parle jamais) nos journalistes auraient pu avoir un peu plus de décence et le réserver aux rubriques de faits divers, pas d'en faire les grands titres. C'est honteux et hautement démagogique.

Un rappel à Monsieur Moi Président : les prisons françaises (dans l'Hexagone) risquent d'exploser à cause de leur super population. Il serait plus digne et plus politique de sa part de s'y occuper au lieu de faire du tapage médiatique pour rien.
a écrit le 25/04/2015 à 13:02 :
Rien que du pipeau cette intervention HOLLANDE n' a aucun pouvoir auprés de cet état souverain et n'a aucun bénéfice a retirer de cette pitoyable affaire ,pas d'effet 11janvier cette fois !
a écrit le 25/04/2015 à 12:56 :
Du vent, encore du vent….. La réalité : ce Français se trouve parmi d'autres étrangers occidentaux dans le même cas, quelques pays ont appelé les ambassadeurs indonésiens pour consultation, et c'est tout. Il s'agit d'un fait divers et aucun pays, même pas la France, serait ridicule d'en faire une affaire d'État.

D'ailleurs, l'histoire de Atlaoui comme racontée par les médias est certainement très biaisée, tendancieuse, comme celles de tout Français arrêtés à l'étranger. Ils sont tous des enfants de choeur, apparemment, qui vivent en tombant dans les pièges de ces méchants asiatiques. En plus, les dirigeants de l'Indonésie doivent aller chercher chez Google pour savoir où se trouve la France.

Voici quelles seront les "terribles conséquences diplomatiques" du gouvernement socialo pour l'Indonésie, Hollande va leur dire: "Ah si c'est comme ça, on ne vous fera plus un rabais de 50% pour les Airbus, mais seulement 30%…." mdr
Réponse de le 25/04/2015 à 13:04 :
Vous êtes assez prés de la vérité!
Réponse de le 25/04/2015 à 14:15 :
vous ofusquiez vous autant pour l'affaire du Mexique, intervention de Sarko et suppression de la fête d'échange entre paris et Mexico. Mémoire courte
Réponse de le 25/04/2015 à 15:07 :
L'affaire du Mexique était une histoire politique avec un agent de l'État français, le gouvernement mexicain le savait dès le début et il l'a utilisé dans ses propres intérêts. Donc c'était une histoire politique. Celle de monsieur en Indonésie il s'agit un cas divers comme bien d'autres lié au trafic de drogue. Toute une autre paire de manches, l'État français n'y peut rien de rien.
a écrit le 25/04/2015 à 11:52 :
Il est for peu probable que l'Indonésie, pays souverain de 250 millions d'habitants puisse être impressionné par un petit gros bedonnant, Président de de 62 millions d'habitants avec qui le commerce est insignifiant. Hollande, à son habitude gesticule à blanc devant les caméras, IL ne sait faire que cela. Si quelqu'un peut avoir de l'influence dans ce dossier c'est Obama, et certainement pas Hollande l'amateur.
Réponse de le 25/04/2015 à 13:38 :
On va envoyer le "Charles De Gaulle "?
Réponse de le 25/04/2015 à 15:10 :
Bien sûr, avec tous les Rafale invendus, BHL et Manolo Torero en tête en brandissant le drapeau tricolore. Et des hélices en réserve car avec le Charles de Gaulle on ne sait jamais…. mdr
Réponse de le 25/04/2015 à 17:52 :
@rusty: il va envoyer les 2 mistral, histoire de déplaire à Poutine :-)
a écrit le 25/04/2015 à 11:49 :
Je suis sincèrement désolé de l'attitude du gouvernement français à l'égard de l'Indonesie. Je ne connais pas le dossier, ni la qualité de l'instruction. Quoiqu'il en soit l'Indonesie est souveraine et est un grand pays. Cela n'est pas du tout une république bananière.
Mieux vaut les tractations sous terraines que les envolées lyriques qui ferment les portes. Cela nuit fortement à M.Atlaoui. Vraiment l'attitude est absurde..
Réponse de le 25/04/2015 à 12:46 :
@Cafeine
Il y a déjà eu de nombreuses discussions souterraines de la part de la France. D'après les journaux locaux, même chose pour l'Australie et le Brésil. Je ne sais pas pour les autres pays impliqués.
Ceci étant écrit, on peut critiquer notre Président mais il semble que nous sommes acculés à la dernière extrémité "diplomatique" pour sauver la vie de cette personne mais aussi, je l'espère, les vies des autres par ricochet car il ne faut pas les oublier.
J'espère que la voix de la France sera entendue.
Cordialement
Réponse de le 25/04/2015 à 22:10 :
@ Bernardino: Peut-être que vous avez oublié que pendant sa campagne électorale l'actuel président de l'Indonésie avait fait de la lutte contre la drogue son cheval de bataille.
Si il libère M. Atlaoui mais pas les autres 9 condamnés, alors il va se mettre dans une situation délicate avec les autres pays. Et si il décide de libérer tous les 10 condamnés, il va donc se mettre dans une très mauvaise posture devant ses électeurs et ses adversaires politiques.

Et alors, que suggérez-vous ?
Réponse de le 26/04/2015 à 20:36 :
Patrick, vous avez tranché la chose comme il faut, bravo ! commentaire très lucide.
a écrit le 25/04/2015 à 11:45 :
cette décision de justice serait un meurtre délibéré et il faut le dire , il ne mérite pas la mort et les dix ans d'emprisonnement méritent des dédommagements à cette famille persécutée par une justice qui n'en n'a que le nom .
a écrit le 25/04/2015 à 10:55 :
La défense des citoyens français à l'étranger fait partie du job de nos gouvernants. La frontière est franchie avec le stade des menaces. Les exportations indonésiennes à destination de l'Europe représentent moins de 10% du total, ce qui limite la portée d'éventuelles sanctions. Je voudrai juste rappeler à nos dirigeants irresponsables que l'Indonésie abrite la 1° population musulmane du monde, que l'Indonésie reste une nation souveraine, notion qui nous est très chère aussi. Enfin, si la peine infligée correspond aux lois en vigueur dans ce pays, il est rassurant de se dire que des lois sont autant faites pour être appliquées que pour être votées. Un système où les règles, les lois ne sont plus appliquées aboutit à une société en voie de décomposition, nous en savons quelque chose. JE TERMINERAI JUSTE EN FAISANT UN RAPPEL HISTORIQUE, DANS LES ANNEES 1970-1980, LA FRENCH CONNECTION REPANDAIT LA MORT ET LE MALHEUR A TRAVERS LE MONDE A PARTIR DE MARSEILLE, AVEC LA BIENVEILLANCE ET LA COMPLICITE DES POLITIQUES DE L'EPOQUE. ON EN AVAIT RIEN A FAIRE PARCE QUE LES OVER DOSES ET LES DROGUES ETAIENT AUX ETATS UNIS. J'AIMERAI QUE LES AMES BIEN PENSANTES AILLENT VOIR DE PLUS PRES LES RAVAGES IRREVERSIBLES DE L'EXTASY
a écrit le 25/04/2015 à 10:34 :
Les indonésiens doivent être terrorisé de peur et des menaces de FH. L’Indonésie a des lois et les appliquent, c'est très bien ainsi et tout le monde qui va là-bas le sait. La France pourrait s'en inspirer et prendre l'Indonésie en exemple, merci Taubira et sa clique.
a écrit le 25/04/2015 à 10:17 :
La menace envers un pays n'est certainement pas la bonne solution. D'autant plus que le Président Indonésien n'aime certainement pas cela, à la réputation d'être autoritaire et ne voudra pas donner l'impression de céder! F. Hollande n'est pas le maître du monde ! L'amabilité, la discussion amicale, auraient peut-être donné de meilleurs résultats, avec une grâce et une extradition qui viendraient du Président seul, sans pression.
Réponse de le 25/04/2015 à 10:45 :
Si le président s' en mêle, c' est que la situation est désespérée pour notre compatriote.
Il faut tout faite pour le sauver.
Réponse de le 25/04/2015 à 10:46 :
L'amabilité ne marche pas. Ils ont déjà exécuté un hollandais et un brésilien malgré une diplomatie très discrète. Ils perçoivent les étrangers comme des importateurs de problèmes comme s'ils n'avaient rien à se reprocher. Il est temps qu'ils réalisent que la drogue est avant tout un problème local dont les responsables sont locaux pour la très grande majorité. Mais que vaut la vie d'un lampiste face à des contrats de milliards d'euros avec Airbus et plusieurs entreprises du BTP et du transport ?
Réponse de le 25/04/2015 à 15:14 :
Vous avez raison, Agora, je propose donc d'envoyer Tintin, Milou et le capitaine Haddock, ils n'ont jamais raté une seule mission !!! ;-)
a écrit le 25/04/2015 à 10:13 :
que l'on soit contre la peine de mort soit ! Mais delà à menacer Jakarta .... c'est pays avec ses lois ... pas une colonie française que je sache ! Est il coupable je ne sais pas !
a écrit le 25/04/2015 à 10:11 :
Moi, je sais ce qu'elle produit, ma boîte !
a écrit le 25/04/2015 à 9:59 :
si je comprends, chômeur travaillant au black en Indonésie dans une entreprise dans laquelle il ne savait pas ce que l'on y faisait. Nos impôts et impacts financiers sur la balance commerciale vont ils dépendre de cela ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :