Chine : 91 personnes disparues dans un glissement de terrain

 |   |  314  mots
Trente-trois bâtiments ont été ensevelis, dont deux dortoirs réservés aux travailleurs.
Trente-trois bâtiments ont été ensevelis, dont deux dortoirs réservés aux travailleurs. (Crédits : TYRONE SIU)
Une masse de terre et de boue rougeâtre s'est abattue dimanche sur une zone de la ville de Shenzhen, dans le sud du pays. Les causes de la catastrophe seraient d'origine humaine, selon la presse officielle.

Quasiment 24 heures après le gigantesque glissement de terrain intervenu à Shenzen, qui a enseveli une trentaine de bâtiments et provoqué une explosion de gaz, le bilan de la catastrophe s'alourdit. Quatre-vingt-onze personnes étaient portées disparues lundi matin dans cette zone industrielle du sud de la Chine, selon un nouveau bilan annoncé par la presse officielle.

Les témoins ont relaté avoir vu une masse de terre et de boue rougeâtre s'abattre dimanche à 11h40 (05h40 à Paris), sur cette zone de Shenzhen, une ville frontalière de Hong Kong, engloutissant habitations et usines. Plus de 1.500 secouristes et 104 camions de pompiers étaient à pied d'œuvre sur le site de la catastrophe, qui s'étend sur plusieurs hectares, selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Un précédent bilan faisait état de 59 disparus.

38 personnes victimes d'une autre catastrophe le mois dernier

Les causes de la catastrophe seraient d'origine humaine, selon la presse officielle, qui rapporte qu'une montagne de terre issue de travaux de construction et détrempée par des pluies récentes avait été accumulée illégalement sur une hauteur d'une centaine de mètres. Trente-trois bâtiments ont été ensevelis, dont deux dortoirs réservés aux travailleurs, selon la télévision publique CCTV.

Celle-ci ajoute cependant, citant un responsable de la sécurité locale, que la plupart des personnes qui se trouvaient là avaient pu être évacuées. Selon le journal Shenzhen Evening News, environ 900 personnes avaient pu être évacuées avant le drame.

Le glissement de terrain, selon Chine nouvelle, a aussi sectionné une conduite de gaz naturel et déclenché une explosion entendue jusqu'à quatre kilomètres à la ronde, a rapporté l'agence, ajoutant que des débris avaient été projetés sur plus de dix hectares. Le mois dernier, 38 personnes avaient trouvé la mort dans un glissement de terrain dans la province rurale de Zhejiang.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :