Chine : le nombre de grèves a doublé en un an

Le nombre de mouvements sociaux a quasiment doublé en un an. Avec les fermetures d'usines et les relocalisations en réponse à une hausse des salaires, de nombreux travailleurs se retrouvent avec des mois de salaires impayés.

3 mn

Les autorités chinoises mènent une campagne de répression dans le sud du pays, où l'interdiction de toute activité syndicale indépendante et le ralentissement économique exacerbent les tensions sociales.
Les autorités chinoises mènent une campagne de répression dans le sud du pays, où l'interdiction de toute activité syndicale indépendante et le ralentissement économique exacerbent les tensions sociales. (Crédits : Reuters)

Effervescence dans le monde ouvrier en Chine. Entre janvier et novembre, on dénombre 2.354 grèves ou mouvement de protestations de travailleurs. Elles ont quasiment doublé comparativement à celles recensées en 2014 (1.207), a indiqué le China Labour Bulletin, une ONG basée à Hong Kong.

Et novembre a été le mois le plus agité, assure l'ONG. Durant cette période, 301 grèves et incidents ont été dénombrés. Plus qu'en janvier, alors que traditionnellement, ce mois précédant le nouvel an chinois. connait un pic traditionnellement, note le China Labour Bulletin. Dans le détail, le mois dernier, les secteurs où les mouvements de travailleurs ont été les plus nombreux sont la construction avec 133 mouvements observés, devant l'industrie manufacturière (91) .

Grèves et mouvements de travailleurs en CHine

Localisation et nombre de mouvements sociaux recensées par le China Labour Bulletin de janvier à décembre 2015. Pour visualiser la carte interactive, cliquez ici.

"Les ouvriers sont laissés sur la touche"

Cette montée des tensions sociales survient notamment car les"usines ferment ou sont relocalisées ailleurs", note l'ONG, sur fonds le ralentissement économique chinois. Selon Caixin, l'emploi industriel recule depuis 25 mois. Et en septembre, l'activité industrielle était au plus bas depuis 2009, selon l'indice Markit et a connu une lègere remontée depuis.

Ainsi, de nombreuses usines se relocalisent en Asie du sud-est où les coûts du travail sont moins élevés, en particulier au Vietnam, dans les Philippines et le Bangladesh. Résultats : "les ouvriers sont laissés sur la touche, avec des mois de salaires impayés, sans aucune indemnité", explique China Labour Bulletin.

Ces dernières années, la hausse des salaires a été forte notamment dans des endroits stratégiques pour l'industrie chinoise. Comme le note Libération, par exemple la hausse des salaires pour un ouvrier non qualifié a été multipliés par trois en dix ans au Guangdong, province surnommée "l'atelier du monde", principal foyer de la production manufacturière chinoise.

Arrestations de militants

Face à ces mouvements, les autorités chinoises mènent une politique répressive. La police chinoise a arrêté au moins trois éminents militants des droits des travailleurs au début du mois, dans le cadre d'une campagne menée dans le sud du pays, où l'interdiction de toute activité syndicale indépendante et le ralentissement économique exacerbent les tensions sociales.

Zeng Feiyang, directeur d'un centre d'aide aux travailleurs migrants, et Zhu Xiaomei, une activiste de longue date, ont été déclarés vendredi 5 décembre en état d'arrestation par la police de Canton, a indiqué China Labour Bulletin.

Ces deux figures reconnues se battent activement pour aider des ouvriers -notamment des migrants venus des zones rurales- à obtenir de leurs employeurs le versement de salaires impayés, primes ou cotisations sociales garanties par le droit chinois.

Les autorités "voient ces protestations comme une menace pour l'ordre social" note Anita Chan, spécialiste des mouvements sociaux, interrogée par le Wall Street Journal.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 15/12/2015 à 17:01
Signaler
Nous accordons à la Chine un programme spécial pour entrer dans la modernité comme dirait l'autre, pour le moment le pays n'est redevable que d'à peine plus de 53% de contreparties à ses exportations dans la lignée d'une longue progression. Comme tou...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.