Coronavirus : le bilan s'élève à 4 morts en Italie

 |   |  139  mots
(Crédits : FLAVIO LO SCALZO)
Un homme de 84 est décédé en Lombardie (nord-ouest), devenant la quatrième victime des suites du nouveau coronavirus enregistrée en Italie, a annoncé, ce lundi 24 février, un responsable régional de la Santé à la télévision italienne.

La liste des victime du coronavirus s'allonge en Italie. Un homme de 84 ans est décédé en Lombardie. Il a succombé dans la nuit dans un hôpital et constitue la troisième victime de la région lombarde, alors que le Nord de l'Italie a connu en fin de semaine une flambée des cas de nouveau coronavirus.

Mesures de précautions

L'Italie recense officiellement un total de 165 cas de contagion, a indiqué pour sa part le président de la région Lombardie, Attilo Fontana, qui a précisé que la quatrième victime "souffrait déjà d'autres pathologies".

Depuis le premier décès d'un Italien, vendredi, l'Italie a pris de nombreuses mesures de précaution dans le nord de l'Italie, où deux semaines de quarantaine ont notamment été mises en place pour onze villes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2020 à 11:33 :
C'est donc parti pour l'Europe ... Officiellement rien en Afrique, car la bas, ils ne sont pas au meme niveau de detection et ont d'autres choses a gerer.
a écrit le 24/02/2020 à 9:55 :
Le seul regret c'est de n'apprendre des nouvelles de ce virus que par les médias ou les politiciens, à savoir des gens repus à nous manipuler et nous mentir abondamment qui de ce fait dès qu'ils nous affirment un truc ne font qu'attiser légitimement notre méfiance, et si jamais on voit et entend des scientifiques ils sont systématiquement utra prudents.

Tout ces euphémismes et silences à l'ère d'internet sont maladroits, on est tombé sur un virus qui se propage très vite mais n'est pas plus mortel que ça, on peut donc penser que les scientifiques craignent une mutation en une forme plus sévère. Mais de quelle manière par exemple ?

Les dirigeants étant de plus en plus apeurés ont pris le réflexe exponentiel de d'abord et avant tout chercher à se dégager de toute responsabilité faisant que nous ne savons pas grand chose au final sans savoir s'il y a un danger réel ou bien si c'est seulement la peur maladive de tout ces gens incompétents.
Réponse de le 24/02/2020 à 11:23 :
nos politiciens savent bien mentir - et de répondre a coté des questions

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :